La Bourse de Tokyo toujours dans le rouge

 |   |  167  mots
Les prises de bénéfices continuent sur les marchés japonais, après le rally des dernières semaines. Les craintes des investisseurs sur la santé financière de Dubaï, de la Grèce et même de l'Espagne pèsent sur la tendance.

La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,42% jeudi, les inquiétudes sur les finances publiques grecques et espagnoles pesant sur la confiance des investisseurs tandis que la hausse du yen pénalisait une nouvelle fois les exportateurs.

Le Nikkei a perdu 142 points à 9.863 et l'indice, tandis que l'indice élargi Topix a cédé (-1,25% à 874 points. L'annonce mercredi que l'Espagne risque une dégradation de sa note souveraine par Standard & Poor's d'ici deux ans, n'a pas rassuré les investisseurs, loin de là. D'autant plus qu'elle intervient au lendemain de l'abaissement de la note de la Grèce par Fitch.

Du côté des valeurs, Suzuki Motors a chuté de 6,5% après les détails de l'offre de rachat de Volkswagen. Parallèlement, le repli du dollar face au yen a incité à vendre les valeurs liées aux exportations. Tokyo Electron a reculé de 2,93% et Toyota de 1,62%. A la hausse, Sanyo Electric a bondi de 10,69% au lendemain de la clôture de l'offre publique d'achat de Panasonic.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :