Belvédère se reprend après son plongeon

 |   |  119  mots
Le tribunal de commerce de Dijon a reconnu mardi l'intégralité des 375 millions d'euros de créances dues par le groupe de spiritueux à des porteurs d'obligations. L'annonce a fait alors chuter le titre de 19% avant qu'il ne reprenne des couleurs ce mercredi.

Belvédère, actuellement sous procédure de sauvegarde, devra bien rembourser 375 millions d'euros à des porteurs d'obligations à taux variables émises en 2006. Le tribunal de commerce de Dijon a en effet donné raison à ces derniers mardi.

"Les détenteurs d'obligations FRN sont pour la première fois reconnus" dans ce dossier, s'est félicité Luc Perinet Marquet, représentant du comité des porteurs d'obligations à taux variable (FRN) émises par Belvédère.

En pleine procédure de rééchelonnement de sa dette, Belvédère, septième producteur mondial de Vodka, a indiqué qu'il ferait appel de cette décision.

En Bourse, le titre a plongé de 19,6% mardi et reprend donc quelques couleurs ce mercredi, avec un gain de 1,85% à 34,12 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :