Les valeurs du secteur bancaire s'effondrent

Comme la veille, pénalisées par les craintes sur la Grèce et le projet de réforme de la régulation financière aux Etats-Unis, les valeurs bancaires plongent à la Bourse de Paris.

1 mn

Le secteur bancaire souffre depuis deux jours à la Bourse de Paris. Crédit Agricole abandonne 5,24% à 4,12 euros. Dexia baisse de 3,89%, Société Générale de 2,97% et BNP Paribas de 1,16%. Natixis perd 4,03%. Natixis private Equity a annoncé avoir changé de directeur général, alors que sa maison mère, la banque d'investissement Natixis, a conclu la vente de sa filiale de capital investissement à Axa Private Equity, filiale d' Axa.

Mardi, ces valeurs signaient déjà les plus fortes baisses de l'indice parisien. BNP Paribas avait plongé de 7,02% à 53,98 euros, Société Générale de 6,02%, et Crédit Agricole de 6,42% à 12,05. Dexia a perdu aussi 4,93% et Natixis 2,54%. Le CAC 40 avait lui-même chuté de 3,82%.

Le secteur bancaire réagit très mal aux fortes dégradations de note des dettes de la Grèce - que l'Allemagne n'aide toujours pas financièrement - et du Portugal par l'agence Standard & Poor's. Et encore la baisse de ces valeurs auraient pu être bien supérieures si les ventes à découvert sur les titres des établissements financiers, interdites depuis la crise en 2008, avaient été rétablies.

Il pâtit aussi de l'annonce, aux Etats-Unis, d'un possible durcissement de la régulation avant le vote du Sénat sur la réforme du système financier d'Obama. Les membres républicains du Sénat américain sont parvenus lundi soir à empêcher le début de l'examen d'un projet de réforme de la régulation financière. Plusieurs sources au Congrès ont indiqué lundi soir qu'un nouveau vote sur l'ouverture des débats devrait intervenir dès mercredi.

 

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.