Le CAC 40 se cherche une direction

 |   |  615  mots
La Bourse de Paris évolue à l'équilibre après l'ouverture des marchés à Wall Street. La séance est très volatile alors que les inquiétudes pour la zone euro restent prégnantes.

A 16h, le CAC 40 reculait de 0,04% à 3.558,97 euros. L'ouverture en baisse des places américaines, après des premiers échanges dans le vert, a poussé l'indice parisien à effacer ses gains. La nervosité des investisseurs, toujours inquiets de la situation budgétaire en zone euro, se traduit par une volatilité importante sur le marché.

Après la chute de 4,6% de l'indice vendredi, les investisseurs en profitent néanmoins pour effectuer des achats à bon compte, notamment sur le secteur financier. Plus forte hausse du CAC 40, Société Générale rebondit ainsi de 2,8% à 36,23 euros après avoir chuté de 8% vendredi. BNP Paribas gagne également 2,3% à 49,07 euros et Crédit Agricole 2,2% à 9,83 euros. Seuls Dexia (+0,3% à 3,61 euros) et Axa (-0,08% à 13,08 euros) sont encore à la traîne.

Avec le redressement de Société Générale et BNP Paribas, Total permet également au marché de repartir de l'avant. Le titre du groupe pétrolier évolue en hausse de 1,2% à 38,89 euros. Selon le Journal du Dimanche, le groupe pétrolier envisagerait de vendre sa participation de 1% dans le capital d'Areva. Le certificat d'investissement du groupe public nucléaire, coté au SBF 120, recule pour sa part de 0,7% à 348 euros.

Sur une tendance hésitante dans la matinée, le secteur automobile s'inscrit dans le vert après la publication des chiffres de l'Association des constructeurs européens d'automobiles. L'ACEA a fait état d'un recul de 7,4% du marché automobile européen en avril, ce qui constitue la première baisse en dix mois. Le marché enregistre néanmoins une hausse de 4,8% sur les quatre premiers mois de l'année. Sur le CAC 40, Peugeot progresse de 1,1% à 19,55 euros et Renault de 0,5% à 31,51 euros.

De leur côté, les valeurs liées aux matières premières subissent la chute des cours du brut. Lanterne rouge du CAC 40, Vallourec abandonne 2,5% à 155,55 euros, ArcelorMittal 0,5% à 26,11 euros et Technip 0,2% à 55,15 euros.

Les valeurs "utilities" ne suscitent toujours pas l'intérêt des investisseurs. Suez Environnement recule de 0,6% à 14,95 euros et Veolia de 0,2% à 21,27 euros.

En très forte hausse dans la matinée, EADS s'essouffle après avoir surperformer le marché lors des dernières séances. L'action recule légèrement de 0,1% à 16,29 euros. Le titre du groupe européen de défense et d'aéronautique, maison-mère d'Airbus, bénéficie de la chute de la monnaie européenne face au dollar, profitable à sa compétitivité.

Ainsi, les analystes de Natixis ont-ils relevé leur recommandation sur la valeur de "neutre" à "achat", avec un objectif de cours porté de 14 à 20,5 euros. Le broker Oddo est aussi passé à "acheter" sur l'action contre un conseil à "alléger" auparavant tandis que les analystes de la Société Générale ont fait carrément volte-face en passant de "vendre" à "acheter" sur le titre.

Toujours dans le secteur de l'aéronautique, on notera que Latécoère, dont la cotation est suspendue en Bourse, a annoncé vendredi une baisse de 19,7% de ses ventes au premier trimestre. L'équipementier aéronautique met en avant une base de comparaison élevée et compte sur une augmentation de son plan de charge à compter du deuxième semestre pour permettre une reprise du chiffre d'affaires. Le groupe indique qu'il demandera la reprise de cotation du titre dans les prochains jours.

Enfin, la meilleure performance du SRD est signée Harmony Gold (+3,7% à 8,41 euros). Le titre du groupe aurifère évolue à des plus hauts annuels dans le sillage des niveaux record de l'once d'or.

Côté devises, l'euro se reprend un peu après avoir touché ce matin en Asie un plus bas depuis quatre ans à 1,2234 dollar. 1 euro vaut à 1,2322 dollar.

Sur les marchés pétroliers, le baril de WTI progresse à 71,86 dollars après être tombé sous les 70 dollars. Le baril de Brent de la Mer du Nord vaut 78,24 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :