Bull déçoit au premier trimestre

 |   |  297  mots
Copyright Reuters
Le point trimestriel du groupe informatique a provoqué la déception. En Bourse, le titre a décroché.

Lors de son point d?activité trimestriel, Bull a fait état d?un chiffre d?affaires de 270,8 millions d?euros en repli de 0,9% par rapport au premier trimestre 2010. Par ailleurs, le groupe informatique a confirmé ses objectifs annuels. En Bourse, les investisseurs n?ont guère apprécié. En Bourse, le titre a reculé de 4,06%.

Il faut dire que l?action semble chère. Elle se négocie en effet 24 fois les bénéfices estimés pour 2011 par le consensus Factset. En outre, avec une performance annuelle de 37,24% au cours de jeudi soir toute déception est sanctionnée. Car tel est le sentiment des analystes. Ainsi Oddo Midcap considère l?activité des trois premiers mois 2011 en demi-teinte. CM-CIC Securities indique que les ventes trimestrielles sont décevantes, et met en avant la non-révision des perspectives annuelles. Pourtant le groupe informatique a fait part de prises de commandes lors du trimestre écoulé est hausse de 10,2% par rapport au premier trimestre 2010. En outre, selon Philippe Vannier, PDG du groupe, "l?accueil de nos nouvelles offres sécurité nous ouvre des perspectives prometteuses même si le contexte politique dans certains pays ralentit les prises de décision".

Dans le détail, outre la division "sécurité informatique", toutes les secteurs d?activité du groupe sont en progression d?une année sur l?autre. "Les événements survenus au Proche et Moyen-Orient ont impacté l?activité commerciale Security Solutions", a précisé le groupe qui indique que les nouvelles offres devraient permettre un rebond de ce pôle d?activité.

Côté situation financière, aux dires de la direction, la situation financière du groupe est saine et la trésorerie opérationnelle du groupe affiche une évolution similaire aux années antérieures

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :