Eurazeo ne profite pas du rachat de 45% de Moncler

 |   |  513  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : www.eurazeo.fr)
La société d'investissement Eurazeo annonce ce lundi l'acquisition pour 418 millions d'euros de 45% du spécialiste français de vêtements de luxe Moncler dont il devient le premier actionnaire.

Le rachat de Moncler, dont la valeur d'entreprise de 1,2 milliard d'euros représente douze fois son Ebitda (revenu brut d'exploitation) dégagé en 2010, devrait être bouclé au troisième trimestre, précise Eurazeo dans sonn communiqué publié ce lundi. Cette annonce intervient moins d'une semaine après celle du feu vert de l'opérateur boursier milanais à l'introduction en Bourse de Moncler et la repousse donc de facto.

Bien que considérée comme positive par CA Cheuvreux, cette opération n'a pas profité au titre. A la clôture, l'action reculait de 0,37 % à 53,50 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 3,25 millards d'euros.

Avec cette prise de participation, Eurazeo devient le premier actionnaire de Moncler à la place de Carlyle, qui ramène sa participation de 48% à 17,8%. Remo Ruffini, président et directeur artistique de Moncler, conservera 32% du capital contre 38% auparavant. Brands Partners 2 reste le troisième actionnaire, avec une part ramenée de 13,5% à 5,0%.

Le projet d'introduction en Bourse reste malgré tout un objectif stratégique à moyen terme, a toutefois souligné Virginie Morgon, membre du directoire de Moncler, lors d'une conférence téléphonique. "Nous avons travaillé sur ce projet d'investissement depuis plusieurs mois déjà en parallèle d'un projet d'IPO connu et annoncé par cette société", a-t-elle dit. "Nous avons profité d'un environnement de marché beaucoup plus compliqué pour l'IPO. Nous avons su profiter de cette opportunité".

Le rachat de Moncler, dont la valeur d'entreprise de 1,2 milliard d'euros représente 12 fois son Ebitda dégagé en 2010, devrait être bouclé au troisième trimestre, précise Eurazeo dans un communiqué. Moncler espérait tirer près de 500 millions d'euros de l'introduction en Bourse de plus de 50% de son flottant et était valorisé 1,28 milliard au plus par les analystes, ont déclaré la semaine dernière des sources proches du dossier.

"Cette annonce est surprenante car jusqu'à il y a peu le groupe Moncler évoquait une IPO", souligne CM-CIC dans une note. "Les ratios 2012 font ressortir une décote par rapport au secteur du luxe mais ceci nous semble justifié au regard du profil du groupe.

Patrick Sayer, président du directoire d' Eurazeo , a précisé que l'introduction en Bourse n'interviendrait pas dans les prochains mois, en tous cas pas cette année. "Le projet nous paraît tout à fait séduisant pour l'entreprise, nous maintiendrons une veille extrêmement active", a cependant ajouté Virgine Morgon.

Fondé en 1952 à Grenoble, Moncler développe cinq marques : Moncler, Henry Cotton's, Marina Yachting, Coast Weber & Ahaus, et une licence 18CRR81 Cerruti. A l'origine une marque technique spécialisée dans les doudounes, Moncler dispose d'un réseau de 55 magasins en Europe, en Asie et en Amérique du Nord et a réalisé en 2010 un chiffre d'affaires de 429 millions d'euros, avec une marge Ebitda de 24%. Il emploie plus de 1.000 salariés.

Virginie Morgon a précisé qu' Eurazeo visait pour Moncler un renforcement sur ses marchés, comme l'Italie, la France, l'Allemagne ou la Chine, la pénétration de la Corée du Sud et de la Russie et l'ouverture de magasins au Brésil.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :