Carrefour se prépare à un avertissement sur résultat, le titre plonge

 |   |  255  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le distributeur s'attend à une chute de 35% de son résultat opérationnel en France au premier semestre 2011. Le risque de ne pas atteindre ses objectifs de hausse de résultat sur l'année est jugé très fort. La pression monte sur Lars Olofsson, directeur général du groupe. En Bourse le titre était la plus forte baisse du CAC 40.

Carrefour a annoncé jeudi que ses résultats semestriels seraient "inférieurs aux attentes de la direction générale", avant de préciser ce matin que "son résultat opérationnel opéationnel devrait chuter de 35% en France au premier semestre".

Cette annonce a fait chuter le titre en Bourse. Après une baisse de 4% en ouverture, la valeur a abandonné 1,66 % à 27,285 euros, soit la plus forte baisse du CAC 40 qui a quant à lui avancé de 0,83 %.

Patrice Lambert de Diesbach, responsable des relations du groupe avec les investisseurs, a fait savoir que Groupe Carrefour maintenait toutefois son objectif de hausse du résultat opéraitonnel courant en 2011.

Rares sont les convaincus que cet objectif est atteignable. La filiale française de Carrefour a généré 38,7% de son chiffre d'affaires mondial. Et elle contribue à hauteur de 43,2% du résultat opérationnel du groupe en 2010.

Dès lors, suite à cette annonce, Alistair Wittet, analyste de chez Citi interrogé par Reuters, juge que le résultat opérationnel courant 2011 pourrait baisser de 4% à 5% sur l'année.

Les ventes de Carefour dans l'Hexagone ont pâti de sa politique de prix. Le distributeur a été le premier, en mars, à relever ses prix de vente, d'environ 2%, suite à l'augmentation des prix de ses fournisseurs. Leclerc et Intermarché ont eux conservé une politique de prix agressive. 

Carrefour a déjà signé deux avertissements sur résultat en 2010. Cette annonce glace la communauté financière. "Le management peut-il survivre à une telle séquence", s'interroge un analyste financier, sous couvert d'anonymat, cité par Reuters.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/06/2011 à 9:37 :
Excellente nouvelle , cela fait 40 ans que ce groupe crée du chomage à profusion , a tué l'âme de la France , ses petits commerces , ses petits producteurs !!!!!!!!!!
a écrit le 18/06/2011 à 7:17 :
Carrefour étant une des sociétés en pointe sur les activités de services à l'international, ses déconvenues, survenant après celles de tant d'autres entreprises françaises, encore présentes (Renault, Areva, EDF), cédées à des investisseurs étrangers (Rhodia, Sodiaal,..) ou tout bonnement parties ou disparues, ont de quoi inquiéter. Que restera t'il dans 10 ans, ici, comme créateur national de valeur ajoutée et de solde positif de balance du commerce et des services ?
a écrit le 17/06/2011 à 15:07 :
A voir l'état de certains hypers (saleté, personnel désagréable, rayons peu accueillants) le pionnier de la grande distribution se prépare des jours difficiles. Il doit entièrement revoir son concept. Ses hypers sont trop grands et proposent trop d'articles. Ils doivent abandonner les TV ou l'électro-ménager. ou du moins fortement le réduire. Les hypers allemands ont trouvé la bonne taille (Marktkauf, Edeka, Kaufland etc.). Ou Migros en Suisse avec ses MMM.
Réponse de le 20/06/2011 à 5:53 :
@Gilles, je confirmes vos dires!!!!!
a écrit le 17/06/2011 à 14:09 :
pas étonnant ! mes amis et moi boycottons cette enseigne qui n'offre guère de "vrais promos" préférant intermarché et auchan pour leurs offres, réductions sur produits approchant les dates limites de vente, leurs produits marque discount de bonne qualité et prix valable !plus rien ne nous attire dans les grands hypers fourre-tout...
Réponse de le 18/06/2011 à 7:34 :
Ca depend des situations locales. A Bordeaux, il y a un gros écart de prix entre Auchan Bouliac, très cher sur notre liste de produits, et Carrefour Villenave d'Ornon.

J'étais pourtant client Auchan dans la ville d'où je viens. Le management de l'entreprise est très important, et seuls les prix ne suffisent pas. Leclerc et Intermarché ne sont pas cotées en bourse et peuvent faire des prix bas plus longtemps : faudrait contrôler leurs marges.
Réponse de le 20/06/2011 à 6:00 :
@mimosa, LECLERC est bien placé,. Espace culturel au top!!!!!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :