Wall Street dérape après plusieurs statistiques mitigées

 |   |  421  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les valeurs américaines ont ouvert en net repli ce vendredi, les investisseurs se montrant inquiets pour la croissance.

Après une séance de forte volatilité jeudi à l'issue de laquelle les trois indices américains ont terminé en ordre dispersé, la tendance du marché américain est franchement orientée à la baisse ce vendredi. Vers 16h15, le Dow Jones perdait 0,68% à 11.078,53 points. Le Standard & Poor's , plus large, abandonnait 0,94% à 1.149,48 points tandis que Nasdaq Composite reculait de 0,79% à 2.461,26 points.

Le marché est pénalisé par un regain de craintes relatives à l'économie mondiale. Les investisseurs accueillent froidement le recul des revenus des ménages aux Etats-Unis en août. Alors que le consensus s'attendait à une hausse de 0,1% d'un mois sur l'autre, les revenus des ménages ont reculé de 0,1%. Une statistique qui déprime d'autant plus le marché que c'est la première fois depuis octobre 2009 que les revenus se contractent d'un mois sur l'autre. Une déception que la hausse inattendue de l'activité économique dans la région de Chicago n'arrive pas à faire passer au second plan. Pourtant anticipé à 55,5 points, l'indice a bondi jusque 60,4 points en septembre. Mais un tel bond est à relativiser. En effet cet indicateur était tombé à un plus bas de 21 mois en juillet.

Par ailleurs, les intervenants s'inquiètent également de la santé économique de la zone euro. En Allemagne, première économie de la zone, les ventes de détail ont en effet plongé de 2,9% en août. Par ailleurs l'inflation de la zone euro a grimpé de façon inattendue à 3% en septembre contre 2,5% en août.

Sur le front des valeurs, Boeing recule de 0,69%.Un différend qui s'est traduit par le report de la livraison du premier Boeing 747-8 pourrait être résolu vendredi à l'occasion d'une visite du patron de Qatar Airways chez le constructeur américain. La livraison de cette version élargie du Jumbo jet aurait dû se faire il y a dix jours mais le client, le transporteur de fret luxembourgeois Cargolux Airlines International , l'a refusée.

Micron Technology plonge de 10,56%. Le fabricant de mémoires a fait état jeudi d'une perte inattendue de 135 millions de dollars (100 millions d'euros), soit 14 cents par action au quatrième trimestre, touchée par la chute de se marges brute en raison de la baisse des prix des mémoires Dram.

Ingersoll Rand dérape de 16,05%. Le conglomérat industriel a révisé à la baisse sa prévision de résultat pour le troisième trimestre. Pour le troisième trimestre, le BPA est attendu entre 0,77 et 0,80 dollar pour les activités maintenues et hors éléments exceptionnels, contre une précédente prévision de 85 à 95 cents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/09/2011 à 19:36 :
Depuis le temps que pas mal de gens clairvoyants, c'est-à-dire : réalistes, affirment que nous seront tous en récession en 2012, avec une aggravation du chômage, une croissance quasi-nulle du fait que les Etats nageant dans les déficits publics n'arrêtent pas de faire les poches des contribuables, et par ces effets sans aucune vision honnête de l'avenir mais assis sur leurs mensonges face aux peuples qui bientôt ne pourront plus supporter une telle veulerie (voire les précédents historiques)
se posera alors la question :

quelle société a-ton créé pour que l'Homme ne soit plus en son centre ?

Dormez-bien, Messieurs les Fossoyeurs.... Un jour, votre heure, celle dont vous devrez répondre, et votre tour viendront...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :