Wall Street reste déprimée

 |   |  263  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
Les places américaines ont terminé la semaine sur une séance sans tendance marquée. Les inquiétudes demeurent grandes sur les marchés.

Après deux séances de nette baisse, Wall Street a terminé sans direction ce vendredi, toujours les yeux tournés vers la situation en Europe. Mais plus seulement: les marchés commencent également à s'inquiéter d'un probable blocage sur les négociations au Congrès américain pour réduire les déficits publics. Si aucun accord n'est trouvé avant mercredi, les Etats-Unis pourraient subir une nouvelle dégradation de leur note.

A la clôture, le Dow Jones gagne 0,22% à 11.796 points, le S&P 500 perd 0,04% à 1.218 points et le Nasdaq recule de 0,60% à 2.573 points.

Du côté des valeurs, Gap chute de 2,65% à 18,76 dollars. Le numéro un américain du vêtement a publié des résultats en ligne avec les attentes au troisième trimestre. Son bénéfice net est ressorti à 193 millions de dollars, pour un chiffre d'affaires de 3,61 milliards de dollars. Le groupe prévoit de fermer 150 magasins aux Etats-Unis.

Heinz abandonne 3,31% à 51,07 dollars. Le groupe agro-alimentaire a fait état d'un bénéfice net de 237 millions de dollars au troisième trimestre, en ligne avec le consensus. En revanche, ses ventes sont décevantes, à 2,83 milliards là où les analystes misaient sur 2,91 milliards. Heinz a par ailleurs réaffirmé ses objectifs annuels.

Enfin, Nyse Euronext grimpe de 1,88% à 27,07 dollars. L'opérateur boursier et Deutsche Börse ont proposé vendredi de vendre leurs activités d'options sur actions en Europe et de donner accès à leurs concurrents à Eurex Clearing, la chambre de compensation pour dérivés de la Bourse allemande, dans le but d'obtenir le feu vert des autorités à leur fusion.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :