La Bourse de Paris reprend des couleurs

 |   |  428  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Après plusieurs séances de replis, le marché parisien est reparti nettement de l'avant sur fond de rebond des valeurs financières.

La Bourse de Paris a fortement rebondi ce mardi, après avoir aligné auparavant quatre séances de baisse consécutives. A la clôture, le CAC 40 progresse de 2,66% à 3.210,79 points.

La tendance a d'abord été soutenue par le retour de la microéconomie avec les premières publications des entreprises américaines, et ce d'autant plus qu'aucune statistique n'était attendue ce jour outre-Atlantique. Comme le veut la tradition, le producteur d'aluminium Alcoa a ouvert la saison des résultats, annonçant une perte nette au quatrième trimestre due à une importante restructuration de ses capacités industrielles, mais un bénéfice annuel plus que doublé, à 611 millions de dollars.

L'annonce par la suite de l'agence de notation Fitch a encore accéléré le courant acheteur. Fitch a fait savoir qu'elle n'envisageait pas d'abaisser la note souveraine de la France en 2012. "Cela signifie que, pour l'agence, le gouvernement français prend au sérieux le problème d'endettement du pays et propose des mesures qui peuvent à terme s'avérer efficaces", explique Dov Adjed, vendeur d'actions chez Aurel BGC auprès de l'AFP. De son côté, Standard and Poor's doit rendre son verdict avant le 15 janvier.

Sur le front des valeurs, ces nouvelles ont profité en premier lieu au secteur financier, largement attaqué depuis le début de l'année et qui fait donc office de premier contributeur au rebond du marché parisien. En tête du CAC 40, Axa grimpe de 7,55%, BNP Paribas de 6,06%, Société Générale de 4,97% et Crédit Agricole de 1,83%.

Les valeurs cycliques industrielles profitent également d'achats à bon compte, à la faveur de la bonne surprise venue des résultats d'Alcoa. Saint Gobain décolle de 5,97%, Lafarge de 5,68% et Peugeot de 5,6%.

LVMH bondit de 4,68% porté par un relèvement de recommandation. Ca Chevreux a intégré le titre à sa liste de valeurs préférées, contre un conseil à "superformance" auparavant.

A l'inverse, les valeurs des télécoms ont été à la traîne : Bouygues chute de 1,53% et Vivendi (maison-mère de SFR) de 0,25%. Seul France Télécom se maintient avec un gain de 1,58%. Les trois opérateurs sont affectés par l'annonce officielle d'une offre mobile par Free à seulement 19,99  euros. Une annonce qui a porté le titre de sa maison-mère Iliad (+2,81%) à un nouveau plus haut historique.

Hors CAC 40, Euro Disney s'envole de 6,15%. Les investisseurs ont salué l'obtention d'une ligne de crédit supplémentaire de 150 millions d'euros auprès de l'un de ses actionnaires, The Walt Disney Company, ce qui va lui permettre de porter ses investissements jusqu'à 250 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :