Le CAC 40 consolide après son bond de la veille

 |   |  638  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Au lendemain d'un bond de 1,96% lui ayant permis de s'installer au dessus de la barre des 3.300 points, le CAC 40 a repris son souffle.

Après un rally de près de 4% depuis le début de la semaine, le CAC 40 s'est montré plus prudent ce vendredi. Alors que les investisseurs attendaient des nouvelles en provenance de la Grèce, le CAC 40 a reculé de 0,22% à 3.321,50 points.

La place parisienne a donc consolidé. Mais dans le calme. Signe d'un mouvement de normalisation du marché notamment dû, selon Fabrice Cousté de chez CMC Markets, à "un changement de perception. Les marchés n'anticipent plus un éclatement de la zone euro à très court terme, ce qui laisse une marge de man?uvre plus appréciable".

Pour autant, la tendance est restée liée à l'actualité en zone euro. Rassurés la veille par la réussite des adjudications espagnole et française, les investisseurs étaient suspendus vendredi à l'évolution des négociations de la Grèce avec ses créanciers privés. L'avancement des discussions entre l'Institut de la finance internationale (IFF) - qui négocie au nom des banques - et le gouvernement de Lucas Papademos est porteur d'espoir d'une issue positive. L'accord d'échange de titres se traduirait par une perte de 65 à 70% pour les porteurs d'obligations, a-t-on appris vendredi de source proche des discussions.

Autre facteur de soutien, les résultats trimestriels publiés aux Etats-Unis ressortent au dessus des attentes. Selon Bloomberg, 22 des 35 entreprises du S&P 500 qui ont publié jusqu'à présent, ont battu le consensus des analystes,  rendant par la même occasion ces derniers plus optimistes pour 2012. Ainsi, ce vendredi, Schlumberger a annoncé des résultats trimestriels en nette hausse et meilleurs qu'attendu à la faveur d'une activité soutenue aussi bien de ses activités terrestres que maritimes. De son coté, si General Electric a publié des résultats trimestriels inférieurs au consensus, le groupe a confirmé viser une croissance à deux chiffres de ses profits en 2012 dans ses activités industrielles et financières.

Sur le front des valeurs 

Les valeurs bancaires ont poursuivi leur envol de la veille. Plus forte hausse Société Générale a gagné 4,53% portant son gain annuel à 22,09%. Plus loin, Crédit Agricole a pris 2,52% tandis que BNP Paribas a avancé de 1,80%.

Unibail Rodamco s'est apprécié de 1,81%. Oddo Securities a entamé la couverture du titre sur une note positive. A l'achat le broker vise 165 euros.

Danone (+1,16%) a profité du relèvement de l'objectif de cours de HSBC à 60 euros contre 58 précédemment.

Carrefour (-1,53%) est toujours sanctionné par l'annonce selon laquelle la baisse son résultat opérationnel courant 2011 se situera entre 15 et 20%.

Alcatel-Lucent (-1,35%) subit des prises de bénéfice après son bond de 7,51% la veille. Par ailleurs, le tite est pénalisé par l'abaissement des objectifs de cours de CA Cheuvreux et d'Exane BNP Paribas.

Hors CAC

Pierre & Vacances (+5,04 %) a publié pour le premier trimestre de son exercice 2011-2012 un chiffre d'affaires en baisse de 1,8% à données comparables principalement à cause du recul de son activité dans le développement immobilier.

Compagnie des Alpes a pris 1,32% après avoir annoncé des ventes en progression de 6,3% au titre du premier trimestre de son exercice 2010-2011.

Bonduelle (+0,33%) a conclu ses négociations concernant l'acquisition des actifs agro-industriels et commerciaux du groupe français coopératif Cecab en Russie et dans les pays de la Confédération des Etats Indépendants. Le chiffre d'affaires des activités acquises représente "une vingtaine de millions d'euros", a précisé une porte-parole du groupe.

Devise et Pétrole

Sur le marché des changes, face au billet vert, la monnaie unique est toujours au dessus de la barre de 1,29 dollar. A la clôture des marchés un euro s'échangeait contre 1,294 dollar. Dans le même temps les cours de l'or noir se repliaient. Le baril de Brent de la Mer du Nord lâchait 1,59% à 109,65 dollars tandis que le WTI rendait 2,19% à 98,32 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :