La cloche retentit de nouveau à la Bourse de Tripoli

 |   |  351  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Fermée depuis février 2011, la Bourse de Tripoli a rouvert jeudi. Elle a fini stable, à 1.437,69 points.

Tout un symbole. La Bourse de Tripoli a rouvert jeudi, après une fermeture de plus d'un an, conséquence de la rébellion qui avait débouché sur la mort de Mouammar Kadhafi. "Cette ouverture signale au monde que la Libye est maintenant un pays stable, où l'économie redémarre", s'est enthousiasmé Ahmed Karoud, directeur général de la Bourse de Tripoli, lors de la cérémonie de réouverture. Certes, l'économie libyenne, qui a dévissé de 60% l'an dernier, devrait commencer à recouvrer la santé en 2012, selon le Fonds monétaire international (FMI). Pour autant, la Bourse n'a pas rouvert en fanfare, loin de là, les investisseurs continuant de s'interroger sur la stabilité politique du pays.

 Trois ou quatre sociétés préparent leur introduction en Bourse

Au terme de ses 90 minutes d'échanges quotidiennes, la Bourse de Tripoli a fini jeudi à 1.437,69 points, stable par rapport au niveau auquel elle avait clôturé, fin février 2011, avant d'être fermée. Sur les 13 sociétés que compte le marché libyen, dix seulement cotaient jeudi, les autres n'ayant pas encore satisfait à de nouvelles exigences réglementaires. Composées essentiellement de sociétés de services financiers, comme Jumhiriya...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :