Rubis brille par ses résultats

 |   |  421  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Malgré des conditions économiques et météorologiques défavorables, Rubis, le groupe de distribution et de stockage de produits pétroliers, a annoncé un bond de 39% de son résultat net au premier semestre, grâce notamment à l'intégration de ses dernières acquisitions.

 

Le résultat net du premier semestre est ressorti à 50,4 millions d'euros contre 36,3 millions d'euros au premier semestre 2011, une progression de 39%, soutenue par l'intégration de Delta Rubis en Turquie et des activités de distribution de l'américain Chevron aux Bahamas.Le chiffre d'affaires a de son côté grimpé de 43% et dépassé la barre du milliard d'euros, à 1,36 milliard d'euros. Le résultat brut d'exploitation au S1 bondit de 32% pour atteindre 105,6 millions d'euros alors que parallèlement le résultat opérationnel courant augmente de 34% à 78,5 millions d'euros.

Le groupe s'est par ailleurs dit "confiant sur la réalisation de son objectif de croissance de 20% sur l'exercice 2012", sans pour autant donner plus de précisions. Dès le mois mars, Rubis avait prévenu s'attendre à "une poursuite de la croissance en 2012", les fonds propres totaux s'élevant à 907 M€, pour une dette nette de 385 millions d'euros, la structure financière est solide (dette nette : 385 M€ alors que le Groupe dispose en conséquence de lignes de capital disponibles pour financer de nouveaux développements.

L'action progresse de 17,9% depuis le début de l'année

Pour Oddo Securities qui réitère sa recommandation "achat" tout en maintenant la valeur dans sa sélection "top pick Oddo Midcap" avec un objectif de cours rehaussé de 48 à 50 euros, la projection groupe d'une croissance de 20% de son résultat net en 2012 apparaît dorénavant trop prudente. Après la publication par le groupe de résultats semestriels que la société de Bourse juge "très bons". Oddo maintient sa propre prévision d'une hausse de 30%.

Même constat pour Exane BNP Paribas qui réitère son opinion "surperformance" sur Rubis (RUI.FR) et rehausse son objectif de cours de 6% à 53 euro ; Le broker juge "beaucoup trop prudent" l'objectif d'une hausse annuelle de 20% du bénéfice net de Rubis, parce qu'il induit un ralentissement à 1% au second semestre après un bond de 39% au premier semestre, « alors que les deux divisions du groupe ont démontré leur capacité à croître malgré la dégradation de la conjoncture, et que la performance annuelle de Rubis devrait être dopée en seconde partie d'année par l'intégration de ses dernières acquisitions ». Exane a pour sa part relevé ses prévisions sur le groupe et vise une hausse de 35% du résultat net de Rubis en 2012.

L'action qui progresse de 17,9%, depuis le début de l'année s'adjuge 2,82% en fin de matinée à la bourse de Paris, pour s'échanger à 45,18 euros.

 

Plus d'actualité Bourse sur MonFinancier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :