Tokyo, Wall Street : le point avant l'ouverture de la Bourse de Paris

 |   |  466  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
La Bourse de New York a terminé en hausse mardi une séance écourtée et calme à la veille de la fête nationale américaine, jour férié aux Etats-Unis: le Dow Jones a pris 0,56% et le Nasdaq 0,84%. L'indice Nikkei de la Bourse de Tokyo a quant à lui clôturé sur une hausse plus modérée de 0,41%.

La Bourse de Tokyo a terminé la séance de mercredi en hausse de 0,41%, espérant de nouveaux assouplissements monétaires de la part des banques centrales, notamment en Europe. A la clôture, l'indice Nikkei 225 des valeurs vedettes a grappillé 37,58 points à 9.104,17 points. L'indice élargi Topix de tous les titres du premier tableau a gagné de son côté 0,20%, prenant 1,59 point à 778,70 points. L'activité a été faible, avec 1,50 milliard d'actions échangées sur le premier marché.

La Bourse de New York a terminé en hausse mardi une séance écourtée et calme à la veille de la fête nationale américaine, jour férié aux Etats-Unis: le Dow Jones a pris 0,56% et le Nasdaq 0,84%. Selon les résultats définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average s'est apprécié de 72,43 points à 12.943,82 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 24,85 points à 2.976,08 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 a augmenté de 0,62% (+8,51 points) à 1.374,02 points.

Sans direction à l'ouverture, Wall Street s'est installé en territoire positif à la publication des chiffres des commandes aux industries manufacturières qui ont rebondi aux Etats-Unis en mai après deux mois de baisse. Les échanges sont cependant restés très calmes mardi. A la veille du jour de l'Indépendance américaine, fête nationale aux Etats-Unis, "il n'y a plus beaucoup de monde dans les salles de marché", ce qui se traduit sur les échanges, a remarqué Gregori Volokhine peu avant la clôture anticipée de Wall Street. "Comme avant la fête de Thanksgiving (en novembre), ce sont des journées à très petit volume", a-t-il ajouté. Or, "une activité très légère s'accompagne souvent d'une hausse modeste et lente des indices", a souligné de son côté Dick Green, du site d'analyse financière Briefing.com.

Par ailleurs, "l'attente d'une action prochaine des banques centrales pour soutenir les marchés financiers mondiaux est l'un des facteurs clés expliquant la bonne tenue du marché", a ajouté le stratège, en référence aux réunions de banques centrales attendues dans les prochains jours, dont celle la Banque centrale européenne (BCE) jeudi. Les opérateurs étaient également tournés vers la publication du rapport mensuel sur l'emploi et le chômage aux Etats-Unis vendredi. Enfin, "les ventes de voitures aux Etats-Unis ont été bien meilleures que prévu", a relevé M. Volokhine, ce qui a contribué à soutenir la hausse du marché. Les ventes des constructeurs automobiles américains ont nettement augmenté au mois de juin aux Etats-Unis, notamment Toyota (+60%) qui a poursuivi son spectaculaire rebond des derniers mois.

Le marché obligataire a terminé en baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a avancé à 1,629% contre 1,580% lundi, et celui à 30 ans à 2,741% contre 2,683%.

Re­trouvez les va­le­urs à sui­vre à la Bourse de Pa­ris ce ma­rdi

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :