Les Bourses européennes ouvrent en hausse, soulagées par le PIB chinois

 |   |  311  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Bourse de Paris a ouvert en hausse de 0,40%, Londres de 0,43% et Francfort de 0,42%.

La Bourse de Paris était en hausse vendredi à l'ouverture (+0,40%), soulagée par l'annonce d'un ralentissement de la croissance chinoise conforme aux prévisions, mais dans un environnement fragile après la dégradation de la note de l'Italie par l'agence Moody's. A 09H00 (07H00 GMT), l'indice CAC 40 prenait 12,57 points pour s'inscrire à 3.148,03 points.

La Bourse de Londres a ouvert la séance de vendredi sur une légère hausse de 0,43% à 5.608,37 points, les investisseurs étant plutôt rassurés à court terme par le niveau de la croissance chinoise qui a moins ralenti que prévu même si son ralentissement inquiète pour l'avenir.

Les minières et les pétrolières étaient orientées à la hausse avec Vedanta Resources en tête des plus fortes progressions avec +2,38% à 904,5 pence, devant Kazakhmys (+1,92% à 715 pence), Fresnillo (+1,92% à 1432 pence), Randgold Resources (+1,66% à 5.810 pence) ou encore Rio Tinto (1,59% à 2.972 pence) et BHP Billiton (+1,66% à 1.780 pence).
Le groupe britannique d'évaluation de crédit Experian perdait 2,58% à 929,5 pence après avoir annoncé une croissance de 14% de son chiffre d'affaires (à changes constants) au premier trimestre de son exercice décalé et de 9% de croissance organique. Pour le semestre, il a anticipé une croissance organique proche de 10% et une progression de son résultat opérationnel "en ligne" avec son chiffre d'affaires. La société G4S, qui s'était engagée à fournir 10.000 gardiens pour la sécurité des jeux Olympiques de Londres du 27 juillet au 12 août, a reconnu rencontrer des difficultés à honorer son contrat. Son titre reculait de 0,71% à 281 pence, après avoir perdu 2,52% jeudi.

L'indice Dax de la Bourse de Francfort a ouvert en hausse de 0,42% à 6.446,22 points vendredi, contre 6.419,35 points jeudi à la clôture. La Bourse de Francfort était animée par des espoirs d'un nouvel assouplissement de la politique monétaire en Chine, dont la croissance économique au deuxième trimestre (+7,6%) a été la plus faible depuis plus de trois ans.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :