Léger rebond technique après le "sell off"

 |   |  352  mots
Les marchés européens ouvrent presque à l'équilibre ce matin. (c) Reuters
Les marchés européens ouvrent presque à l'équilibre ce matin. (c) Reuters (Crédits : Reuters)
Après une clôture dans le rouge hier, les marchés européens ouvrent presque à l'équilibre. Le Cac40 affiche une hausse de 0,2%, porté par le secteur bancaire...

Après avoir dévissé la veille, les marchés européens ouvrent autour de l'équilibre alors que la BOJ a déçu en optant pour le statu quo, tandis que la cour constitutionnelle allemande doit rendre son verdict sur la compatibilité entre la politique monétaire de la BCE et la législation allemande. Mais c'est surtout la crainte de voir la Fed ralentir le rythme de son programme d'assouplissement quantitatif qui provoque la nervosité des marchés.

Le CAC ouvre en légère hausse de 0,2% à 3818 points. A Francfort le Dax cède symboliquement 0,07% à 8216 points, Londres cède 0,2%, l'euro stoxx est stable -0,01 %. Du coté des valeurs, EADS prend 1,26%, à 42,85 euros alors que le premier vol de l'A350 d'Airbus aura lieu vendredi 14 juin, sept ans après l'annonce du lancement du programme. Gemalto et L'oréal s'adjugent respectivement 0,93% et 0,91% alors qu'EDF subit des prises de bénéfices et redonne 0,56%, à 17,88 euros.

Le secteur bancaire est le principal contributeur à la hausse avec BNP qui prend 0,73%, à 43,40 euros alors que Soc gen recule de 0,12%, à 29,15 euros, quand Crédit agricole grappille 0,1% à 6,95 euros. TECHNICOLOR s'envole de 6%, à 3,35 euros alors qu'il va lancer le refinancement de sa dette senior existante, qui devrait lui permettre d'emprunter de nouveaux fonds à un taux d'intérêt réduit, d'étendre le profil de maturité de sa dette à 2020 et de bénéficier d'une plus grande flexibilité financière et opérationnelle. APERAM lanterne rouge du SBF 120, perd 0,3%, à 9,21 euros alors que la Commission européenne dévoile une série de mesures et de recommandations visant à assurer l'avenir de l'industrie sidérurgique en Europe, frappée de plein fouet par le déclin de la demande, une concurrence de plus en plus dure et des coûts énergétiques élevés.

Sur le marché des changes, l'euro grappille 0,14%, à 1,3323$ et bondit de 0,9% face au yen, à 129,09 yens. Le billet vert s'adjuge également 0,75%, à 96,86 yens. Le pétrole s'inscrit en nette baisse avec un WTI qui recule de 0,9%, à 94,52 $ alors que le brent perd 0,57%, à 102,38$. L'once d'or recule de 0,16%, à 1374 $.
 

Lire la suite sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des marchés en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :