Le sterling plombé par le manque de marge de manoeuvre de la Banque centrale d'Angleterre

 |   |  277  mots
La Banque d'Angleterre ne sait pas quoi faire pour contenir l'inflation outre-manche. Conséquence: le sterling recule face à l'euro et au dollar.... (c) Reuters
La Banque d'Angleterre ne sait pas quoi faire pour contenir l'inflation outre-manche. Conséquence: le sterling recule face à l'euro et au dollar.... (c) Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Banque d'Angleterre ne sait pas quoi faire pour contenir l'inflation Outre-manche. Conséquence: le sterling recule face à l'euro et au dollar....

Le sterling dévisse face à l'ensemble de ses contreparties alors que l'inflation a accéléré en juin pour culminer à 2,9%, au Royaume-Uni contre 2,7% en mai. Il s'agit du taux le plus élevé depuis avril 2012. Or, cette nette augmentation des prix à la production suppose une hausse des prix à la consommation au cours des prochains mois, ce qui pourrait constituer un casse-tête pour le nouveau gouverneur de la Banque d'Angleterre (BOE), Mark Carney.

En effet, l'inflation des prix (2,9%) se situe largement au dessus du seuil fixé par la BOE qui a pour objectif de contenir le taux d'inflation sous les 2% à moyen terme. Si l'inflation dépasse cet objectif de plus d'un point de pourcentage, Mark Carney devra envoyer une lettre au Trésor britannique afin de lui expliquer la situation et la réponse que prévoit la banque centrale.

En d'autres termes, si l'inflation devait culminer au dessus des 3% pendant plusieurs mois, la BOE sera contrainte d'agir, mais ses marges de man?uvre sont limitées. Elle pourrait relever ses taux directeurs, actuellement proche de zéro ou ralentir le rythme de la planche à billet. Mais le risque d'un durcissement de la politique monétaire est de faire basculer le pays dans la récession.

Le sterling n'a pas manqué de réagir face à cette mauvaise nouvelle. S'il résiste bien face au dollar et préserve le seuil des 1,5080, il recule de 0,51% face à l'euro pour s'échanger autour des 1,15. Il plonge par ailleurs de 1,3% contre le dollar australien et abandonne 0,7% face au franc suisse pour se négocier à 1,4218.
 

Plus d'actualités Bourse sur MonFinancier.com

Pour aller plus loin, suivez le cours des devises en direct

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :