Les 3 choses à retenir du dernier rapport sur l’emploi australien

Par Article partenaire "Forex"  |   |  456  mots
(Crédits : Forex)
Nous vous donnions les clés pour trader la publication du rapport sur l’emploi australien il y a quelques jours. Maintenant que les chiffres sont sortis, nous vous livrerons dans cet article ce qu’ils signifient pour la monnaie australienne et le marché des changes.

L’Australie ajoute 37 400 emplois au lieu des 5 300 escomptés
Surprise ! Alors que la plupart des analystes s’attendaient à voir un ralentissement de l’embauche, le rapport a imprimé une augmentation de 37 400 nouveaux emplois, un chiffre impressionnant pour décembre. Mieux encore, les chiffres de novembre ont été mis à niveau et passent de 42 700 à 45 000. Il s’agit du troisième mois consécutif où l’Australie publie un rapport plus fort que celui prévu par les analystes financiers. En plus de cela, les emplois à temps pleins ont augmenté alors que ceux à temps partiel ont diminué.

Le taux de chômage passe à 6,1%
Avec la tendance positive de l’emploi depuis octobre, l’Australie a réussi à ramener son taux de chômage de 6,2% à 6,1%. En regardant de plus près le rapport, on constate en plus que le taux de participation augmente légèrement pour passer de 64,7% à 64,8% ce qui signifie que les australiens ont recommencé à chercher du travail.

Des experts économiques pas impressionnés

On dirait que la dernière version du rapport sur l’emploi n’était pas suffisante pour les analystes ayant des espoirs de baisse des taux. Rappelons, en effet, que certains acteurs du forex attendent que la RBA réduise ses taux de référence de 2,5% à 2% d’ici le milieu de l’année.
L’ANZ research qui réalise les prévisions dans le pays s’attendent en plus à voir une certaine détérioration du taux de chômage au cours de l’année 2015 pour atteindre un sommet de 6,6% au deuxième trimestre en raison d’une croissance interne plus limitée. Alors que les indicateurs de la nouvelle demande de travail n’ont augmenté que modérément, il est peu probable qu’ils soient suffisants pour contrecarrer les pertes d’emploi dans certains secteurs, les bons chiffres du moment doivent donc être considérés comme une pause de la tendance haussière progressive.

Pour l’instant, les taureaux d’aussie semblent encore faire la fête après la libération des données plus fortes que prévu, reste à savoir si les rassemblements observés pourront être maintenu ou non. Rappelons, en effet, que les nouvelles d’hier concernant la chute des prix du cuivre entrainent des spéculations d’un potentiel repli de l’industrie qui pourrait peser sur l’embauche à terme.

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises