Bitcoin chute de 35% à l'ouverture victime de son succès

 |   |  438  mots

La monnaie virtuelle Bitcoin est devenue le nouveau phénomène à la mode à Wall Street qui pourrait aussi toucher prochainement l'Europe. Après son rallye haussier spectaculaire des dernières semaines, Bitcoin a connu ces derniers jours un accroissement substantiel de la volatilité et de fortes pertes.

La réouverture de la plus grande plateforme mondiale d'échanges de Bitcoins, Mt. Gox, a confirmé ce mouvement. Après une pause de 12 heures, la monnaie virtuelle s'est une nouvelle fois effondrée sur le marché pour atteindre 78 dollars, soit un plongeon de près de 35% en l'espace de quelques minutes par rapport à son niveau de fermeture la veille à 120 dollars.

Depuis son pic de mercredi à 266 dollars, Bitcoin a perdu près de 70% de sa valeur.

Dans un communiqué ce matin, la plateforme d'échanges Mt. Gox a appelé les investisseurs à reprendre leurs esprits après la vague massive de ventes lors de la séance d'hier qui a culminé à une chute de près de 61% au plus fort de ce mouvement.

Selon Mt. Gox, la dégringolade des derniers jours de la monnaie virtuelle s'explique par l'arrivée de nombreux nouveaux utilisateurs qui a entraîné des difficultés pour la plateforme à traiter tous les passages d'ordres ce qui s'est traduit par un mécontentement de certains investisseurs qui ont décidé de vendre Bitcoin.

L'intérêt brutal et important des médias et de Wall Street pour Bitcoin va obliger la plateforme d'échanges à améliorer ses procédures mais reste le problème de la liquidité qui est moins conséquente que sur d'autres marchés et explique aussi la grande volatilité de cette semaine et le plongeon de la monnaie digitale.

Dans ce contexte d'agitation, les investisseurs ont toutefois souvent réussi à limiter leurs pertes, à condition d'être entré sur le marché Bitcoin il y a déjà quelques mois, avant que les projecteurs médiatiques ne se tournent vers ce marché.

Ainsi, le New York Times a révélé que les frères Winklevoss, connus du grand public grâce au film sur la création de Facebook "The Social Network", possèderaient pas moins de 1% du montant total des Bitcoins en circulation, ce qui équivaudrait environ à 11 millions de dollars. Avec la dépréciation actuelle de la monnaie virtuelle, leur investissement reste toujours rentable car ils auraient investi sur le marché en août 2012 lorsque la valeur de Bitcoin était au maximum de 15.40 dollars. Beaucoup d'investisseurs qui ont agi ainsi restent largement en positif.
 

Retrouvez toute l'actualité du Forex sur Forex.fr

Pour aller plus loin, retrouvez toutes les données sur les devises

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/04/2013 à 18:33 :
@Attention
"Bitcoin ressemble beaucoup à une pyramide de ponzi." En quoi ? Sa valeur provient de l'offre et la demande, comme n'importe quel produit.
"C'est une monnaie purement virtuel" Comme l'argent sur votre compte en banque. Il n'y a pas de vrais billets derrière. Quand bien même il y en aurait, ces billets sont aussi virtuels car ils ne sont qu'un titre de crédit de la banque centrale européenne. De plus vous n'êtes jamais à l'abri d'une fluctuation de leurs valeurs du fait de la politique de cette BCE. C'est ce qui se passe chaque année avec l'inflation.
"Le dernier acheteur sera totalement perdant." Pouvez-vous m'expliquer pourquoi ? Si le Bitcoin devient une monnaie acceptée dans la plupart des échanges, alors n'importe quel marchand qui vous vend un produit/service reçoit des bitcoins en échange. Il n'y a pas de dernier arrivé dans le cadre d'une devise puisque son but est justement d'être échangé.
a écrit le 12/04/2013 à 18:15 :
je vous offre du chauffage virtuel ... que vous pouvez acheter avec la monnaie virtuelle : http://www.heberger-image.fr/data/images/49262_cheminee.gif
a écrit le 12/04/2013 à 18:03 :
Alors là, en matière de piège à c..., c'est presque un record. Pourtant, ce n'est pas faute d'avertir de la stupidité du système depuis des mois.
a écrit le 12/04/2013 à 17:52 :
Bah ... c'est un pour les bobos ... avec de l'enfumage .... j?oubliais ceux aussi qui croit au père Noël !
a écrit le 12/04/2013 à 16:36 :
Bitcoin ressemble beaucoup à une pyramide de ponzi. C'est une monnaie purement virtuel. Le dernier acheteur sera totalement perdant.
a écrit le 12/04/2013 à 16:18 :
Mon commentaire était une réponse à ComteZero.
a écrit le 12/04/2013 à 11:44 :
Bitcoin n'est pas uniquement une devise libre mondiale, c'est un projet politique de lutte contre le blanchiment d'argent et la spéculation non maîtrisée, les évasions fiscales et les escroqueries boursières.
Réponse de le 12/04/2013 à 14:12 :
A l'inverse, c'est un placement totalement anonyme et non réglementé, qui accueil toutes sortes de mafias ou de spéculateurs, avec quasiment aucun échange de marchandise réelle mais uniquement une recherche de plus-values financières et d?anonymat. .
C'est malgré tout un projet libre et intéressant, mais bien trop spéculatif, bref une bulle comme il y en a eu beaucoup.
Réponse de le 12/04/2013 à 14:23 :
Pas du tout, l'inventeur du bitcoin et ses utilisateurs n'ont aucune intention de lutter contre ce que vous dites. S'il doit y avoir un projet politique derrière, il est libertarien, à savoir ne plus dépendre d'un gouvernement qui nous impose sa monnaie. J'ai envie de dire que le bitcoin facilite tout ce que vous dénoncez. Mais il n'a pas été créé pour ça, il a été créé pour se libérer des devises nationales frappées par des banques centrales. Après les gens en font ce qu'ils veulent, anonymement.
Réponse de le 12/04/2013 à 15:02 :
@Comtezero: c'est sûr que c'est le tout virtuel qui va arranger les choses :-) Bon, pour les politiques, ce serait formidable puisque le pognon serait dans le nature et donc difficile à trouver. Quant au blanchiment d'argent et la spéculation, ce serait exactement l'inverse de ce que tu dis. T'as pas l'air de savoir qu'il y a un nombre limité de bitcoins et que tout ce qui est rare est par définition cher. Donc, soit on émet d'autres bitcoins (basés sur qui d'ailleurs ?) pour répondre aux besoins d'échange et on dévalue par la même le bitcoin, soit on continue avec le même nombre et on fait monter le cours. Dans les 2 cas, c'est de la spéculation pure :-)
Réponse de le 13/04/2013 à 19:30 :
acheté,acheté et encore, bitcoin c'est lehman ou méme le tordu en tole qui a excroqué tout le monde a commencer par ces amis, mais il est vrai qu'en matière de fric, il n'y a ni famille ni amis.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :