Russie : le rouble s'enfonce encore, krach à la Bourse de Moscou

La devise russe dévisse de 20% encore ce mardi après avoir perdu 9% hier. A son tour, la Bourse de Moscou est touchée par la tourmente et doit abandonner 17%. Les mesures spectaculaires de la Banque Centrale prises cette nuit n'ont pas suffi à enrayer la crise.
Nabil Bourassi

2 mn

Le rouble est reparti à la hausse, avant de basculer une nouvelle fois à la baisse.
Le rouble est reparti à la hausse, avant de basculer une nouvelle fois à la baisse. (Crédits : reuters.com)

Aux grands maux, les grands moyens? La Banque Centrale russe a brutalement et fortement augmenté son taux directeur dans la nuit de lundi à mardi qui est passé à 17%, soit une hausse de 6,5 points de pourcentage. La semaine dernière déjà, elle avait augmenté son taux à 10,5% qui n'était, pour rappel, que de 5,5% en début d'année. Pour soutenir l'action de la Banque Centrale, le président russe avait également annoncé jeudi 11 décembre des mesures comme l'amnistie sur les avoirs à l'étranger et le gel de la fiscalité pendant quatre ans.

Echec cuisant

Cette action musclée dont les conséquences pour l'économie russe sont importantes n'a pas produit les effets escomptés. Ce mardi matin, après deux heures de rebond, le rouble a repris sa chute inexorable. Pis. Au fur et à mesure, le plongeon s'est accentué pour atteindre 20% à la mi-séance. L'euro a ainsi dépassé le seuil des 100 roubles alors qu'il s'échangeait à 73 dollars hier encore, un taux jugé déjà très bas (-44% depuis janvier). De son côté, le dollar a franchi les 80 roubles, contre 58 roubles hier. La Bourse de Moscou n'a pas résisté au Krach et dégringolait de 17% à la mi-séance.

Enrayer la chute du rouble à tout prix?

Pour les autorités russes, leur action visant à enrayer d'urgence la chute du rouble a échoué. L'arme du taux d'intérêt pourrait ne plus suffire pour juguler cette dégringolade. La Banque Centrale pourrait alors puiser de nouveau et massivement dans ces réserves monétaires alors que ordre lui avait été donné en novembre d'user de cet instrument avec parcimonie afin de préserver les réserves de changes russes. Depuis le début de l'année, elle a ainsi injecté près de 82 milliards de dollars. La Russie dispose encore de 420 milliards de dollars de réserves de change.

L'ultime recours: le contrôle des changes

L'économie russe est prise en étau entre les sanctions internationales et la chute des cours du pétrole. L'or noir apporte 50% des recettes de l'Etat russe, et représente les deux tiers des exportations du pays, comme l'explique à La Tribune, Anne-Sophie Fèvre, économiste à la Coface. Elle explique qu'en ultime recours, la Russie pourrait être amenée à "imposer un contrôle des changes".

Un rapport de la Banque Centrale publié hier a montré que si le baril de pétrole se maintenait à 60 dollars, l'économie russe se contracterait de 4,5 à 4,8%. Ce mardi matin, le cours du Brent est passé sous les 60 dollars...

Nabil Bourassi

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 181
à écrit le 17/12/2014 à 10:27
Signaler
Toute les crises ont une fin. Par exemple lors de l'hyperinflation allemande dans les années 1923 et 1924, les allemands étaient seul à devoir gérer la perte de contrôle de leur monnaie (Aucun pays, même la Russie, n'aidaient les Allemands qui étaien...

à écrit le 17/12/2014 à 8:44
Signaler
Ceci est un avant goût de ce qui nous attend si on sort de l'euro.

à écrit le 17/12/2014 à 5:52
Signaler
C'est fou de ne pas etre capable de se relire quand on ecrit des articles! C'est plein de fautes et il y a confusion entre les devises. C'est bete, avec deux minutes de travail en plus ca aurait eu l'air pro

à écrit le 17/12/2014 à 5:37
Signaler
La saison estivale sur la côte d'azur s' annonce difficile si les russes restent chez eux avec leur monnaie dévaluée. Les commerçants de la Côte feraient bien d'en tenir compte

à écrit le 17/12/2014 à 0:56
Signaler
Je propose que le prochaine Prix Nobel en économie soit attribué à Mme E. Nabiulina, la présidente de la Banque Centrale de la Russie. Presque tous les économistes pensait qu’il est impossible de baisser le cours d’une devise de plus de 60% dans un p...

le 17/12/2014 à 1:09
Signaler
Vous avez un bouc émissaire. Peut-être que les marchés anticipent et évidemment ils suréagissent, ce ne sont pas les données du passé qui comptent mais les données du futur.

le 17/12/2014 à 9:56
Signaler
@gringo: Pourquoi un bouc émissaire? Une des principaux coupables, il y a d'autres, surtout dans les grands groupes proches à l'Etat. Les marchés ne sont pas tout puissants. Quand les réserves de change dépassent M2, la Banque Centrale (à condition d...

à écrit le 16/12/2014 à 23:27
Signaler
La bourse US est plus "prévoyante" : quand ça dévisse de 3%, ils arrêtent les compteurs... Par contre, à la hausse, pas de limite, évidemment...

à écrit le 16/12/2014 à 22:10
Signaler
Ce n'est qu'une juste remise en place de la valeur réelle du Rouble, la devise était largement surévaluée depuis bien longtemps, les prix en Russie redeviendront raisonnables et normaux ! C'est ni plus ni moins la bulle qui éclate...Les Russes voyage...

à écrit le 16/12/2014 à 21:49
Signaler
A tous les poutinophobes de base et souvent des incultes en économie, je vous invite à lire cet article qui vous expliquera dans le détail l'origine de cette crise qui n'a a que peu à voir avec les sanctions. La Russie et son économie ne sont pas en ...

le 16/12/2014 à 22:11
Signaler
Vous inquiétez pour nous; votre ami Poutine vous le rendra bien !

le 16/12/2014 à 23:30
Signaler
Le figaro comme référence, j'aurais même pas osé... Sinon, sur le fond, il est clair que les US n'ont pas mesuré ce qui allait leur arriver en retour. L'effet BRICS va les amuser... Manque de bol, nous, Européens, allons aussi souffrir.

le 17/12/2014 à 0:19
Signaler
A l'Est rien de nouveau avec l'article que vous citez: la spéculation qui amplifie un mouvement lisible et prévisible, c'est son fonctionnement de base. Quand à s'inquiéter des répercussions d'une dégradation des relations avec la Russie... cette der...

le 17/12/2014 à 0:28
Signaler
J’ai lu cet article et conseille fortement de le lire, même s’il y a certains points à critiquer. Jaques Sapir est une personne compétente même si je trouve qu’il est un peu trop bienveillant envers les autorités russes. Ma brève critique sur cet art...

à écrit le 16/12/2014 à 21:49
Signaler
D'après la Direction Générales des Douanes et Droits Indirects, à l'échéance du troisième jeudi de novembre 2014 , le Kremlin avait commandé du Chiroubles sous wagons plombés.

à écrit le 16/12/2014 à 21:47
Signaler
Les sanctions n'y sont pour rien, c'est surtout le prix de pétrole. Si le prix de pétrole baisse, c'est parce qu'il y a moins de demande, moins d'acheteurs. Alors, le problème est général, car cela signifie que l'économie mondiale se casse la figure....

le 17/12/2014 à 0:24
Signaler
On dirait plutôt une redite du crash pétrolier des années 80, déclenché par les USA et avec l'aide des Arabes, ayant pour but de faire chuter le rideau de fer en effondrant l'économie soviétique. Il manque la course aux armements, mais Poutine y cour...

à écrit le 16/12/2014 à 21:31
Signaler
Au moins ca va occuper un peu Poutine Il ne va plus Penser à ces bateaux et il va se dire que l'Ukraine ca coute bien cher

le 16/12/2014 à 21:34
Signaler
Le troll pro OTAN anti Poutine est de retour : âmes sensibles, s’abstenir.

le 16/12/2014 à 21:38
Signaler
Et alors la marmotte, elle met le chocolat dans le papier d’alu.

le 16/12/2014 à 21:42
Signaler
T'as raison, Polov, le record a été battu : Barack Obama, le président le plus dépensier de l'histoire des Etats-Unis ! La dette américaine s'élève désormais à trois mille cinq cent cinquante-deux milliards de dollars. (il faut le faire !!) 25 36...

le 17/12/2014 à 6:16
Signaler
Petite erreur sur le montant de la dette mon ami... Il en son a plus de 15 000 milliards de dollars Mais il sont motivés comme jamais, il visent les 20 000 milliards

le 17/12/2014 à 7:48
Signaler
18 015 milliards à 7h48 ce matin (cf. site "us national debt clock")

le 17/12/2014 à 12:40
Signaler
les pannes des f35 sont voulues , ils combattent l'espionnage commercial

à écrit le 16/12/2014 à 21:31
Signaler
Tous aux abris..., ça va taper dur...

à écrit le 16/12/2014 à 21:03
Signaler
Malheureusement il y a pire que la Russie. Personne ne parle du Japon en récession qui est le pays industrialisé le plus endetter de la planète... (faite une recherche sur internet). Bizarre lorsqu'on sait que le citoyen Japonais est un bon travaille...

à écrit le 16/12/2014 à 21:00
Signaler
Mais oui la guerre va éclater, pfff. A tout les jeunes économistes pro-Poutine qui pensent que la guerre nucléaire va nous tomber dessus. Expliquez-moi pourquoi l'holocauste nucléaire n'a pas éclaté plus tôt lors de la guerre froide alors que le jeu ...

le 16/12/2014 à 21:31
Signaler
Votre discours est 100% propagande Système US-Otan Wall Street. Un ramassis de faits historiques sans plus de rapport avec la crise actuelle. Pour vous, l'Histoire est quelque chose de statique et qui se répète. L'Histoire ne se répète pas. La dynami...

le 16/12/2014 à 21:37
Signaler
Merci pour ton discours, quel magnifique somnifère ! après plusieurs jours d'insomnie je bâille déjà….

le 17/12/2014 à 11:05
Signaler
@ J. Saubert + 10000

à écrit le 16/12/2014 à 20:55
Signaler
Le problème de Poutine c'est qu'il n'a pas le caractère pour être président d'un peuple. Bien qu'il n'est pas officiellement un dictateur il a malheureusement le même caractère qu'eux (réactions disproportionnées prisent sur un coup de colère, il a t...

le 16/12/2014 à 21:09
Signaler
Comme la parfaite démocrature américaine et son fameux "axis of evil" : si tu penses comme eux tu es un bon gars, mais si tu as le malheur d'avoir ta propre opinion et de ne pas vouloir t'engager en Irak par exemple alors tu est un méchant diable c...

à écrit le 16/12/2014 à 20:23
Signaler
Il faut vraiment en tenir une solide pour ne fût-ce qu'évoquer un défaut russe ! Pour rappel, la dette de la Russie plafonne à... 13,5% de son PIB contre 93,5% pour la France, et 245% pour le Japon ! Comment un pays ayant une dette quasi nulle et qui...

le 16/12/2014 à 20:41
Signaler
la dette nette du japon est bien inferieure, et est largement detenue... par les japonais, ce qui pose le pb differemment de la france! ( ou la dette est detenue a 55% par les residents)

le 16/12/2014 à 21:00
Signaler
Tu sais quoi ? je vais appeler Poutine en personne pour qu'il te nomme Ministre de l'économie et des Finances de la Russie :-) . Tu pourras faire tes miracles , n'est ce pas ? ....ou pas ! PS : Poutine a quelques Tigres de Sibérie et il les chou...

à écrit le 16/12/2014 à 20:21
Signaler
en faisant durer l'inévitable chute du dictateur en Syrie , cela devenait confortable par effet induit les cours du pétrole et du gaz montaient . Et maintenant ils sont pris à leur propre jeux .Et bien qu'ils en paient les conséquences .

à écrit le 16/12/2014 à 20:09
Signaler
Cette situation me parait très inquiétante . Monsieur Poutine , très orgueilleux et qui avait de grandes ambitions pour son pays risque fort de ne pas apprécier le piège que lui tendent les occidentaux et dans lequel il s'est mis tout seul .Il va avo...

le 16/12/2014 à 20:31
Signaler
Rien ne dit que ce soient les occidentaux. La Russie exporte essentiellement du pétrole et du gaz dont le prix s'est effondré de moitié en quelques mois. Or il semble bien que ce soit l'OPEP qui aurait volontairement laissé un haut niveau de producti...

le 16/12/2014 à 20:51
Signaler
C'est quoi le titre du film ?

à écrit le 16/12/2014 à 19:51
Signaler
Depuis plus d’un an, les États-Unis ont joué un scénario conçu pour réaffirmer le contrôle américain sur l’Europe en bloquant le commerce de l’UE avec la Russie, pousser la Russie à la faillite, et se débarrasser de Vladimir Poutine pour le remplacer...

le 16/12/2014 à 20:15
Signaler
N'importe quoi. A vous lire on croirait que Poutine est un agent double qui travaille pour la NSA américaine avec pour mission d'envahir la Crimée et mettre la zizanie en Ukraine une fois Président de Russie. Ben oui puisqu'il fait partie des plans m...

le 16/12/2014 à 20:56
Signaler
les usa ont en train de reaffirmer leurs puissance ;les russes et les arabes vont rentrer a la niche

à écrit le 16/12/2014 à 19:39
Signaler
Tous ces blas blas pour occuper l'espace médiatique...Le dollar vaut zéro, l'euro vaut zéro, le.. vaut aussi zéro, quoi d'autre.. L'économie ne fonctionne qu'à travers l'endettement dans le monde entier, la fin d'un système de poker menteur joué cett...

le 16/12/2014 à 19:54
Signaler
Très bien vu mais la presse-Nabila a toujours préféré le sensationnalisme à l'analyse sérieuse.

le 17/12/2014 à 12:31
Signaler
Nabilla, ce n'est que des sentiments généreux .

à écrit le 16/12/2014 à 19:37
Signaler
LE MISTRAL SOUFFLE AUSSI SUR LA RUSSIE PLUS FORT QU'A LA BOURSE DE PARIS??POURTANT LES PERSPECTIVES D'AVENIR DANS LE DOMAINE BOURSIER SONT LES MEMES???POUTINE ET HOLLANDE , NE SAVENT PAS TROP NAVIGUER DANS LEURS PAYS???C'EST L'IMAGE PARFAITE DU SOCIA...

le 16/12/2014 à 20:37
Signaler
On vous avait pourtant prévenu de ne pas sortir des tranchés sans casque à pointe. Bonjour les dégâts!

à écrit le 16/12/2014 à 19:35
Signaler
Poutine a fait le con et maintenant il est cuit. Les USA sont les plus forts et le dollar le Roi ! Et cela sans tirer un coup de fusil ! A quand la mise au pas de la France socialiste pour qu'on la débarrasse de son état-voyou ?

le 16/12/2014 à 21:36
Signaler
vous savez, la russophobie ça se soigne….

à écrit le 16/12/2014 à 19:32
Signaler
Ils font moins les malins les russes, maintenant.

le 16/12/2014 à 20:01
Signaler
Comment le savez-vous, zozo ? Poutine avait dit que le cas d'une attaque systématique au rouble il allait réagir. L'homme a plus d'une corde à son arc, faut pas vendre la peau avant d'avoir abattu l'ours…..

le 16/12/2014 à 22:19
Signaler
Quand ils vont cesser de nous livrer du gaz ou qu'ils exigeront leur paiement en Rouble on verra qui fera reellement le malin !!

à écrit le 16/12/2014 à 19:09
Signaler
ces changements brutaux vont réhabiliter le protectionnisme ! rien de bon ... c'est trop brutal !!!!!!!

à écrit le 16/12/2014 à 18:48
Signaler
Si les français avaient la moindre intelligence il vaut mieux avoir et acheter du rouble car il va être adossé sur l'or et sur le pétrole et gaz. Mais il vaut plus que notre euro ou dollar bidon. Moi j'ai acheté en tout cas des roubles et de la cou...

le 16/12/2014 à 20:08
Signaler
En attendant tu perds de l'argent à foison... Bon courage!

le 16/12/2014 à 21:06
Signaler
Rendez vous donc au printemps pour voir comment aura évolué votre portefeuille de rouble par rapport à l'euro et au dollar. Cela me permettra de me faire une idée de ce que valent ou pas vos propos, ici et dans les autres posts.

à écrit le 16/12/2014 à 18:44
Signaler
Il y a une solution pour la Russie : le contrôle des changes est la meilleure arme, puisqu'on ne peut alors plus spéculer contre la monnaie. Cela été souvent pratiqué en France dans les années 1960-1970, et c'est ce qu'avait fait la Malaisie dans l...

à écrit le 16/12/2014 à 18:31
Signaler
En doublant leur taux directeur, il est clair que la russie pouvait difficilement s'attendre a une acalmie a court terme. Pour le reste le baril a 60 meme a 40 sur les 5 ans a venir j'ai un doute, mais on verra si c'est vraiment un reequilibrage de l...

à écrit le 16/12/2014 à 18:31
Signaler
En doublant leur taux directeur, il est clair que la russie pouvait difficilement s'attendre a une acalmie a court terme. Pour le reste le baril a 60 meme a 40 sur les 5 ans a venir j'ai un doute, mais on verra si c'est vraiment un reequilibrage de l...

à écrit le 16/12/2014 à 18:30
Signaler
La Russie, qui a pris la tête des BRICS, est devenue très gênante pour le projet mondialiste version US, d'où les attaques périphériques sur son territoire, (Ukraine, …), les pressions politiques, les « sanctions économiques » (qui nous sanctionnent ...

le 16/12/2014 à 18:37
Signaler
Rien n'est plus dangereux que de blesser un animal... et si l'ours Russe s'énerve, il se retrouvera à Berlin en moins de deux semaines. Et ne laissant rien que de destruction derrière lui.

le 16/12/2014 à 20:09
Signaler
Blablabla

à écrit le 16/12/2014 à 18:23
Signaler
comment vont-ils payer leurs mistrals , cela m'inquiète .

le 16/12/2014 à 18:32
Signaler
Les Mistral sont déjà payés (mais pas livrés), il vaut mieux se renseigner avant de venir ici débiter des connerys, c'est pas drôle….

le 16/12/2014 à 19:04
Signaler
En dehors de votre humour .... nous allons vers une déflation mondiale ! ... et ça c'est beaucoup moins rigolo !

le 16/12/2014 à 20:42
Signaler
Ha ha ha, excellent

à écrit le 16/12/2014 à 18:21
Signaler
on dirait un règlement de compte entre l’Arabie (sunnite), et les russes qui soutiennent l’Iran .... en plus du gaz de schiste !

le 16/12/2014 à 18:46
Signaler
vous avez oublié autre chose : la déclaration d'une guerre mondiale entre la Russie et les USA...

le 16/12/2014 à 22:11
Signaler
Gare au retour de bâton !!

à écrit le 16/12/2014 à 18:17
Signaler
Tout ceci n'est pas de bon augure et peut nous emmener à des lendemains qui désenchantent. Vouloir mettre la Russie à genou, c'est jouer avec le feu. les russe ne se laisseront jamais avoir, c'est hors de question. Les USA sont encore à la manœuvre....

à écrit le 16/12/2014 à 18:11
Signaler
C'est la conséquence de la politique américaine mais cela n'augure rien de bon pour les autres pays européens dont nous faisons partie. C'est même un jeu particulièrement dangereux que nous soutenons alors que nous sommes en "première ligne".

le 16/12/2014 à 20:05
Signaler
C est la conséquence des agissements de poutine

à écrit le 16/12/2014 à 18:00
Signaler
Il n'y a qu'ici que les médias essaient de faire croire que là-bas c'est l'enfer alors qu'ils ne commercent qu'en devises étrangères et que leurs dettes en devises étrangères est ridicule pour la Russie et sans souci pour les entreprises qui disposen...

le 16/12/2014 à 18:13
Signaler
"Nous assistons visiblement à une attaque spéculative sur le rouble." Un acte de guerre ?

le 16/12/2014 à 20:03
Signaler
Oui, oui. Tout va bien. Je suis sûr que c'est ce que le ministre de l'économie russe est en train de se dire ce soir... Au de-là de la seule question du taux de change, la crise actuelle montre surtout la totale dépendance de l'économie russe à l'exp...

le 16/12/2014 à 20:10
Signaler
Et les salariés sont payés en dollar ou en roubles ? Or si je ne me trompe pas, la très grande majorité des produits manufacturés en Russie sont importés... Du coup je suis pas sûr que les Russes aient la même vision que vous sur les conséquences éve...

à écrit le 16/12/2014 à 17:54
Signaler
On aurait maintenu le baril à un taux anormalement élevé pendant des décennies , euh merci Poutine

le 16/12/2014 à 18:09
Signaler
De rien, roro, tu es si gentil….. t'as une petite française au diesel toi aussi ?

à écrit le 16/12/2014 à 17:52
Signaler
N'en déplaise les admirateurs de l'Otan et des néoconservateurs de Wall Street, je dois cependant faire un peu le point dans cette masse de commentaires dont la plupart ce n'est que du pur "bullshit". Franchement. Je m'adresse notamment à l'auteur du...

à écrit le 16/12/2014 à 17:14
Signaler
lors d'un salon professionnel à St Petersbourg fin novembre, la plupart de mes interlocuteurs me disaient déjà que ce serait déjà bien si le rouble se stabilisait, mais sans trop y croire. Nous connaissons bien les faiblesses de l'economie russe et c...

le 16/12/2014 à 17:46
Signaler
Propos dans la ligne de propagande de l'OTAN = donc, non recevables.

le 16/12/2014 à 19:07
Signaler
Et pourquoi?

à écrit le 16/12/2014 à 17:12
Signaler
On a la démocratie qu'on mérite...bon courage aux russes! :=)

le 16/12/2014 à 17:48
Signaler
Et bon courage à nous, les Français, car nous avons nous aussi la démocratie lèche-bottes et incompétente que nous méritons ! (L.T.)

à écrit le 16/12/2014 à 16:46
Signaler
Affaiblir l'économie Russe est un mot d'ordre chez les anglo-saxons. Pas sûr que cette revente massive de dollars soit si bon pour l'économie déjà saturée de billet vert, effet boomerang... ? Cela va forcer les Russes à fabriquer eux même, à accélér...

le 16/12/2014 à 19:12
Signaler
Le ministre des Affaires étrangères de Russie Sergueï Lavrov sur France 24.

à écrit le 16/12/2014 à 16:37
Signaler
Les Yankees jouent à la roulette Russe, Bien, mais ils devraient faire attention les sous-marins porteurs d'ogives sont capables de faire cette fois des destructions dans keur pays, contrairement aux autres conflits. Pousser trop loin la Russie est u...

le 16/12/2014 à 17:25
Signaler
Il faudrait un jour que les pro russes assument. On déclenche des guerres et quand en face on ne se rend pas tout de suite on vient pleurer ? Cela devient ridicule. Quand a une guerre nucléaire les russes ne sont pas aussi stupides que vous le pense...

le 16/12/2014 à 20:32
Signaler
Pitié arrêtez de balancer autant de bêtises...

le 16/12/2014 à 20:44
Signaler
Oui, vous avez raison, nous devions toujours nous méfier des russes qui sont capables de s'exploser la tronche avec leurs sous-marins, même en temps de paix. Merci pour ce rappel

le 16/12/2014 à 20:59
Signaler
"Et les suites sont incalculables" Heu, y'aura t'il quelqu'un pour faire un état des lieux après? Que ce soit en Occident ou en Russie (surtout pas en Russie, ou la population est en réalité concentrée sur très peu de surface), personne n'a intérêt ...

à écrit le 16/12/2014 à 16:32
Signaler
Les autorités russes ont autorisé les importations des produits de poissonnerie, de laiterie, d'aviculture et d'agriculture depuis l'Iran avant la fin de 2014. Addio les panettoni d'Italie, le foie gras de France et les bons fromages des Pays-Bas…. q...

le 16/12/2014 à 16:42
Signaler
Sommes nous les grands perdants et tout ça à cause d'une clique de psychotiques boostés à l'appât du sang à Washington, et une bande de caniches frileux à Bruxelles !!! la France doit quitter l'UE et l'Otan avant que ce soit trop tard!!

à écrit le 16/12/2014 à 15:35
Signaler
Poutine croyait qu'il suffit de chars et de missiles pour gagner. Un homme du passé... Son pays est à genoux... Qui pourrait nous débarrasser des malfaiteurs socialistes? La CIA !

le 16/12/2014 à 16:29
Signaler
Très bonne analyse. Tu sais, je suis convaincu que les USA sont en train de comploter pour engager un conflit qui leur servirait pour faire oublier la crise. Les pays membres de l’OTAN se retrouveront piègés. Le sondage en court donnent 85% de oui à ...

à écrit le 16/12/2014 à 15:35
Signaler
Tres bon exemple à suivre d'évaluer pour exporter

le 16/12/2014 à 15:46
Signaler
le seul problème c'est à part des matières premières la Russie n'exporte toujours pas grand chose. C'est tout le drame de l'économie Russe que M. Poutine n'a pas résolu trop occupé par la politique internationale, et par son appétit pour le pouvoir p...

le 16/12/2014 à 16:33
Signaler
"Dévaluer" en un seul mot c'est mieux

le 16/12/2014 à 16:38
Signaler
Moi et toute ma famille on va voter pour vous en 2017. :-)

le 16/12/2014 à 17:14
Signaler
Ah oui tous ces intellectuels de comptoir qui pensent que dévaluer est la solution à notre manque de compétitivité

le 16/12/2014 à 18:26
Signaler
Ce n'est pas très utile lorsque l'on exporte rien à part du pétrole, gaz et armes.

à écrit le 16/12/2014 à 15:17
Signaler
Ben c'est normal, l'Arabie saoudite et le Qatar, sous les ordres de l'empire américain, font baisser le cours du pétrole, et par conséquence, le cours du rouble.

le 16/12/2014 à 21:37
Signaler
Je doute qu'il suffit d'un coup de téléphone des Etats-Unis pour faire baisser le prix du pétrole. Sinon l'OPEP n'aurait jamais existé et le célèbre choc pétrolier de 1973 n'auraient jamais eu lieux

le 16/12/2014 à 21:42
Signaler
Le poutine ce voyait trop beau Ca va le camer

le 16/12/2014 à 22:41
Signaler
Je crains le pire pour eux concernant une riposte russe !! Ce n'est qu'une question de temps...

à écrit le 16/12/2014 à 15:16
Signaler
Poutine croyait que les canons allaient suffire pour régler ses bisbilles ukrainiennes, quelle naïveté pour un retraité du KGB !

le 16/12/2014 à 15:30
Signaler
ses canons sont en train de rouiller sur la ligne de démarcation en Ukraine. Le matos était déjà rouillé sur la ligne de départ. Avec neige et brouillard, la cata. Treillis Rangers

le 16/12/2014 à 15:44
Signaler
Vrai, il n'y en a pas qu'un seul. Les canons sont nombreux et ils ne sont pas venus tous seuls. Dans toute la Russie, les enterrement de soldats russes s'accélèrent. Vous avez une explication valable? Une épidémie qui toucherait les porteurs d'unif...

le 16/12/2014 à 16:26
Signaler
Hé le troll OTANiste de Kiev, tu t'as appelles Tony aujourd'hui ? hehehehehe Plus sérieusement, tout ce cirque de manipulation des cours montre bien l'esprit malade et prédateur des États Unis qui n'acceptent pas que Poutine se plie pas aux règles...

le 16/12/2014 à 17:28
Signaler
Donc la Russie arment des séparatistes, annexe une partie d'un autre pays et c'est eux les victimes ? Si les russes sont si sur de leur supériorité qu'ils coupent les ponts économiques avec l'Occident et qu'ils laissent tranquilles leur voisins.

à écrit le 16/12/2014 à 15:04
Signaler
Les Yankees jouent à la roulette Russe, Bien, mais ils devraient faire attention les sous-marins porteurs d'ogives sont capables de faire cette fois des destructions dans keur pays, contrairement aux autres conflits. Pousser trop loin la Russie est u...

le 16/12/2014 à 18:27
Signaler
vous voyez le mal où il n'est absolument pas , regardez la politique de Moscou en Syrie en Géorgie ,en Ukraine . Alors posez vous la question ! qui destabilise le monde

à écrit le 16/12/2014 à 14:46
Signaler
Il y a un déjà Krach petroléo-immobilier dans les pays du Golf, si en plus la Russie plonge, les banques européennes vont avoir des problèmes majeurs. Plus l'Italie, la Grèce et l'Ukraine en faillite...La crise en zone euro ne va pas s'arranger, c'es...

le 16/12/2014 à 16:26
Signaler
A moins que les fonds de ces pays viennent s'investir en europe et aux us?

le 16/12/2014 à 17:56
Signaler
"A moins que les fonds de ces pays viennent s'investir en europe et aux us?" C'est plus facile fondre la tour Eiffel avec un briquet que de convaincre les russes à investir aux US. Ton raisonnement, du n'importe quoi….

à écrit le 16/12/2014 à 14:40
Signaler
"L'euro a ainsi dépassé le seuil des 100 roubles alors qu'il s'échangeait à 73 dollars hier encore"....

à écrit le 16/12/2014 à 14:24
Signaler
Alors amis traders des bourses occidentales, prêts pour le traditionnel rally de fin d'année sur lequel vous comptez ? Que pensez-vous du plancher des 4000 points sachant qu'à 19 h. 51', le dow jones perd encore 0, 44 % ? Remerciez donc l'intellige...

le 16/12/2014 à 15:02
Signaler
Le rallye boursier va etre fantastique puisqu'il part de plus bas et qu'il arrivera de toutes façons a destination

le 16/12/2014 à 15:11
Signaler
Le cours du pétrole est important pour la Russie mais en aucun cas une baisse des cours ne pourrait avior un impact aussi rapide, il faudrait des années ! Le rouble souffre du retrait des capitaux étrangers et de la crainte des épargnants ordinaire...

le 16/12/2014 à 16:28
Signaler
On fait dans le pignolo de palais sud européen dont l’Etat emplafonne la société ! L’Europe modèle social, on rigole, l’Europe compétitive, on rigole !

à écrit le 16/12/2014 à 14:12
Signaler
Quand la presse américaine se délectera de la même façon de la faillite financière dans la zone euro, espérons que le stagiaire bisounours rédacteur de dépêches de l'AFP soit aussi dithyrambique dans son analyse !

le 16/12/2014 à 15:11
Signaler
Conneries, les USA ont besoin d'une UE-28 forte pour pouvoir exporter et n'ont aucun intérêt à planter l'EU. C'est bien vous le stagiaire, apprenez, ensuite vous pourrez nous pondre des analyses intelligentes et argumentées..... C'est l'une des raiso...

à écrit le 16/12/2014 à 14:06
Signaler
Certains feraient bien de tempérer leur "joie". Le cours du rouble s'effondre en grande partie parce que le cours du pétrole baisse également. Cette baisse est due essentiellement à la faiblesse de la croissance mondiale. Personne ne s'inquiète pou...

le 16/12/2014 à 18:28
Signaler
Vous avez raison, pas mal de gisement de pétrole/gaz de schiste sont non rentables et de loin à ces cours. Des forages vont donc fermer, des sociétés privées vont faire faillite... Sauf qu'en Russie, ces sociétés gazprom et compagnie, c'est l'état qu...

à écrit le 16/12/2014 à 14:00
Signaler
Je me demande combien d'entre eux sont déjà allés en Russie pour adorer à ce point ce pays et rêver que Poutine envahisse un jour la France.

le 16/12/2014 à 14:10
Signaler
Moi, par exemple, je suis naturel de Ryazan et je connais assez bien Moscou. Mais je ne pense pas que Poutine ait des plans pour envahir un jour la France. Et pour y faire quoi ? des photos à coté de la tour Eiffel ?

le 16/12/2014 à 14:15
Signaler
C'es fans aiment la Russie parce que c'est une référence démocratique et libérale, un pays ou il fait bon vivre, entreprendre et s'exprimer: 16/12: La Cour européenne des droits de l'homme a rejeté le recours déposé par la Russie contre la décision ...

le 16/12/2014 à 14:27
Signaler
Je ne suis pas fan de Poutine, mais j'ai passé en Russie la plupart de ma vie. Il y a beaucoup de défauts, mais rien à voir avec les idées des atlantistes français. Poutine qui envahit la France, c'est une très bonne blague. Et vous, vous y êtes allé...

le 16/12/2014 à 16:08
Signaler
On est pas fan! mais l'ennemi de notre ennemi est notre ami!

le 16/12/2014 à 20:34
Signaler
C'est pas demain que Poutine va envahir la France ou agresser directement la France, c'est pour cela qu'on possède des bombinettes spéciales. Mis à part cette hypothèse, pour qu'il nous envahisse, il faudrait déjà que ses chars arrivent à nos frontiè...

à écrit le 16/12/2014 à 13:59
Signaler
Y'a aucune règle économique qui stipule qu'une monnaie faible est une force. Comme dans pas mal de domaines en sciences humaines, y'a pas de règle fondamentale fixe en économie. L'avantage économique tient compte du contexte. Si le yuan faible av...

le 17/12/2014 à 0:38
Signaler
@ roro: + 1 à quelques détails près

à écrit le 16/12/2014 à 13:58
Signaler
Mais la Chine ne s'attend sûrement pas ques les Etats Unis peuvent changer leur monnaie en 2015 changeant aisni sa valeur. Ha, ha, ha......

à écrit le 16/12/2014 à 13:49
Signaler
La Chine se fera un plaisir de faire demain aux Etats Unis ce que les Etats Unis font aujourd' hui a la Russie.... et l'Europe essayera encore une fois de sauver ses meubles.

à écrit le 16/12/2014 à 13:46
Signaler
En ce monde où l'économie tend à la globalisation ou la mondialisation du politique monétaire international, la Russie veut pratiqué l'autarcie, mais tôt ou tard cela va provoqué un effet dominos sur leur propre économie.

à écrit le 16/12/2014 à 13:17
Signaler
Poutine a voulu défier les USA.... Maintenant il vacille. Le peuple russe paye le prix. Gare à la révolte ! A bon entendeur....

le 16/12/2014 à 13:47
Signaler
Pas terrible d'énerver l'ours méchant Il va peux être retourner à la niche

le 16/12/2014 à 17:17
Signaler
Revolte contre qui? Les USA? Cela s'appelle une guerre!

à écrit le 16/12/2014 à 13:10
Signaler
C'est bizarre les russes n'ont pas l'air content de voir leur monnaie dévalue ?? Ca devrait faire rèflechir un peu tous ceux qui pensent que notre salut viendra de la baisse de l'euros ou du retour aux francs pour dévaluer

le 16/12/2014 à 13:19
Signaler
La situation est sans comparaison avec le problème de la zone euro qui se trouve avec un euro-mark. Le rouble ne vaut rien ou si peu....

à écrit le 16/12/2014 à 13:02
Signaler
Certains disent que tout cela est fait pour que la Russie se dégage de l’Ukraine. Très probablement c’est vrai, surtout si cela vise le changement du pouvoir en Russie, mais on peut regarder de l’autre côté. La situation actuelle à l’Ukraine ne convi...

à écrit le 16/12/2014 à 12:43
Signaler
Fitch vient de dégrader la note de la France (encore une fois) Orange va sortir du marché britannique Le régime de retraite complémentaire des cadres au plus mal TAFTA : le traité transatlantique risque de faire baisser les salaires en Europe Le ...

le 16/12/2014 à 17:25
Signaler
On ne lit que ce qu'on veut bien lire.... Les bonnes nouvelles existent mais sont moins vendeuses. Et demandent donc plus d'effort de la part des gens pour les trouver. Un effort de trop pour beaucoup de cerveaux.

à écrit le 16/12/2014 à 12:17
Signaler
L'article parle des consommateurs russes lambdas . Ils perdent leur pouvoir d'achat et l'inflation n'arrange rien , à tel point que les magasins russes affichent leurs produits en devises étrangères ( dollar , euro ) . Quand le peuple a faim , çà gro...

à écrit le 16/12/2014 à 12:15
Signaler
Et la bourse de Paris avec. Les filiales des entreprises françaises et européennes en Russie sont maintenant clairement en danger. Mais c'est ce qu'ils voulaient non ?

le 16/12/2014 à 12:51
Signaler
Pas vraiment, les entreprises sont affaiblies mais encaisseront, comme avec l'Iran. Elles passent en mode veille, elles hibernent en attendant que l'économie reparte (quand le Tsar se sera fait viré ou calmé). Et puis ces entreprises ont des filiale...

le 16/12/2014 à 14:02
Signaler
Nous ne sortirons pas grandi par cette histoire ! Le risque majeur présent est une crise financière sans précédent... Avec tout ce qui si rajoute !

à écrit le 16/12/2014 à 12:03
Signaler
Dans 3 jours le président Russe fera son discours à la nation, avant la date du 1 janvier 2015 le démarrage de Union douanière dans une monnaie commune, il se pourrait la Russie serait en train de laisser le rouble etre attaqué par rapport au dollar ...

le 16/12/2014 à 12:39
Signaler
Il n’y a pas de monnaie commune dans l’Union Douanière. La Biélorussie et le Kazakhstan sont un peu choqués de ce qui se passe en Russie. On ne dit pas dans les média, mais à ce moment il y a des problèmes au niveau de la commerce entre la Russie et ...

le 16/12/2014 à 13:21
Signaler
Le dollar est la seule monnaie refuge actuellement. Il est le KING

le 16/12/2014 à 14:21
Signaler
Poutine n'a qu'a créer le trouble dans les monarchies du golf pour penaliser la production petrolière et, du coup, faire passer le baril de $60 a 120$... Cela ne stoppera pas tout à fait la chute du rouble, au moins immediatement, mais cela la ralent...

le 16/12/2014 à 16:26
Signaler
@churchill Avec Roro un peu plus haut, c'est le seul commentaire qui apporte sur la page..

le 16/12/2014 à 23:30
Signaler
Oui, le seul problème est qu'en réalité Poutine n'a aucun poids sur les monarchies du Golfe. Il arrive de temps en temps a y vendre 2 ou 3 armes, et c'est bien parce qu'il n'y a pas obstruction de la part de l'Europe, Italie, Allemagne, France, qui ...

le 17/12/2014 à 9:59
Signaler
@ Choum: Il n'apporte rien, parce qu'il n'y a pas de monnaie commune dans l'Union Douannière :) Cette union est bien plus limitée au niveau d'unité par rapport à l'UE.

à écrit le 16/12/2014 à 11:54
Signaler
Que les habituels russophobes primaires et autres trolls propagandistes du forum parlent à tort et à travers, ce n'est guère étonnant, c'est leur rôle en quelque sorte. Mais que dire des journalistes qui semblent ne pas avoir le moindre soupçon de cu...

le 16/12/2014 à 12:12
Signaler
On voit bien que vous n'avez jamais été en première année d'éco !

le 16/12/2014 à 12:29
Signaler
Mais, indépendamment de toute théorie monétaire et "économique", ce qui va l'emporter, comme toujours, sera la géo-politique. Soit, dans ce cas, un renforcement de la justification des BRICS et, peut-être, d'autres pays qui vont s'associer à leur mo...

le 16/12/2014 à 15:39
Signaler
oh la ... coté économie y a encore du progrès à faire aussi de votre coté il semblerait. je ne connais aucun courant qui indique se positionne sur le taux de change relatif d'une monnaie par rapport à une autre comme étant "bon" ou "mauvais". San...

à écrit le 16/12/2014 à 11:45
Signaler
La chute du rouble est liée à des retraits massifs de capitaux étrangers, mais aussi à la conversion des bas de laine des individus, d'où le caractère auto-générateur de cette crise qui ne fait que s'accentuer. Les journalistes parlent beaucoup tr...

le 16/12/2014 à 12:26
Signaler
Et l'Alsace restera toujours l'Alsace. A bon entendeur….

à écrit le 16/12/2014 à 11:43
Signaler
au pays qui s'oppose aux dictats de Washington, de Bruxelles et des Emirs du golfe....

le 16/12/2014 à 11:47
Signaler
Un tel niveau de naïveté me laisse pantois. :-)

le 16/12/2014 à 12:59
Signaler
au pays qui menace, terrorise et fait pression sur tous ses voisins. Chez ceux qui ne veulent pas se plier, il intervient. Ca s'appelle un état totalitaire ou une dictature, au choix?

le 16/12/2014 à 21:12
Signaler
Comme les usa l'ont fait en Irak, Nicaragua, Chili, Afghanistan (en financant, et en armant les talibans dans les annes 80) Vietnam, Equateur, Panama, Lybie .... Les usa, un pays qui ne menace jamais les autres pays et qui ne fait jamais d'ingérence...

à écrit le 16/12/2014 à 11:42
Signaler
Les entreprises étrangères qui importent leurs produits manufacturés en Europe ne pourront plus vendre, elles feront donc faillite, et ce sont les industriels Russes qui reprendront alors le flambeau, aussi bien de la production, que de l'exportation...

le 16/12/2014 à 12:22
Signaler
Très bonne analyse à laquelle j’adhère totalement.

à écrit le 16/12/2014 à 11:34
Signaler
Ce que les US et leurs toutous européens font subir à la Russie est totalement indigne...Poutine ayant refusé de se laisser marcher dessus, il en prend pour son grade...

le 16/12/2014 à 11:50
Signaler
Ce que la Russie avec ses méga-contrats avec la Chine et l'Inde (il y en aura d'autres à venir) fait subir aux économies US et de l'UE est indigne ! nous plongeons dans la récession et ce sera encore plus noir le jour où l'on perdra définitivement le...

le 16/12/2014 à 14:14
Signaler
"il en prend pour son grade…" FAUX. Il en prend pour son GRAD ! ;-)

le 16/12/2014 à 15:37
Signaler
Poutine a surtout choisi de marcher sur l'Ukraine, un pays de plus ou il va délivrer son venin. Le retour de boomerang est un marche, et il sera implacable. Il se prend pour qui, à venir provoquer l'Europe, le nombril du monde? Elle pèse quoi l'éco...

le 16/12/2014 à 15:59
Signaler
Alors que les exactions commisent depuis des années en Géorgie, Tchétchénie, Ukraine, etc... sont à chanter par tous les enfants du monde.

le 16/12/2014 à 17:28
Signaler
"ses méga-contrats avec la Chine" serait-ce du masochismes? "le jour où l'on perdra définitivement le marché russe" Houlà, maman j'ai peur! En comparaison des marchés que nous gagnons en Chine, Inde, Singapour, Japon , Afrique, Brésil, Orient, Amér...

à écrit le 16/12/2014 à 11:33
Signaler
Ne pas tirer de conclusions hâtives car la Russie ne dépend pas des produits occidentaux et encore moins au point de vue énergétique. La chute du rouble rend les produits russes concurrentiels et les nôtres hors de prix. Cela se traduit par le fait ...

le 16/12/2014 à 12:25
Signaler
Qu'est ce que vous racontez ? Les commentaires sur ce forum et globalement sur TOUS les forums de TOUS les sites sont largement Pro-Poutine.

le 16/12/2014 à 12:34
Signaler
1. La Russie dépend bien des produits occidentaux et des produits d’importation en général. Dans certains domaines cette dépendance est critique. La situation actuelle n’est pas une catastrophe, ce n’est pas la première baisse du rouble, mais il y au...

le 16/12/2014 à 15:57
Signaler
Ce qui est marrant avec les gens comme vous c'est que dès qu'il y a une critique négative, c'est de la propagande anti-poutine. Et puis comme ça, ça permet d'éviter le débat et de se ridiculiser en tentant d'argumenter. En bon Russe quoi (sic)

le 16/12/2014 à 18:07
Signaler
J'adore quand vous dites "La Russie dépend bien des produits occidentaux….", je frétille d'excitation dans mon manteau de martre rouge venu de Sibérie, et je ris, ah, je ris, je ris de me voir si belle dans ce miroir de bêtise autour de moi ! la Russ...

à écrit le 16/12/2014 à 11:22
Signaler
Les conséquences sur les entreprises enlisées en Russie vont être lourdes pour Renault, la Société Générale ...

le 16/12/2014 à 11:35
Signaler
Des faillites en vue pour les entreprises françaises en Russie ?… Poutine doit bien rigoler à ce moment….

le 16/12/2014 à 13:03
Signaler
Les conséquences sur les entreprises russes enlisées en Russie vont être beaucoup plus lourdes, puisqu'elles n'ont pas l'avantage d'avoir des filiales en Europe. C'est vraiment très con!

à écrit le 16/12/2014 à 10:55
Signaler
avec des taux a 17%, la recession s'annonce copieuse!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.