Introduction en Bourse d'Aramco : Trump demande à Ryad de choisir Wall Street

 |   |  178  mots
J'apprécierais énormément que l'Arabie saoudite réalise l'introduction en Bourse d'Aramco à la Bourse de New York. C'est important pour les Etats-Unis!, a tweeté le président américain.
"J'apprécierais énormément que l'Arabie saoudite réalise l'introduction en Bourse d'Aramco à la Bourse de New York. C'est important pour les Etats-Unis!", a tweeté le président américain. (Crédits : KEVIN LAMARQUE)
Le groupe saoudien Aramco prévoit une opération au second 2018 , présentée comme la plus grosse introduction en Bourse du monde.Le lieu de la future introduction n'est pas encore connu.

Donald Trump a souhaité samedi que l'Arabie saoudite choisisse Wall Street pour l'introduction en Bourse, prévue en 2018, de son géant pétrolier Aramco.

"J'apprécierais énormément que l'Arabie saoudite réalise l'introduction en Bourse d'Aramco à la Bourse de New York. C'est important pour les Etats-Unis!", a tweeté le président américain, en route pour sa tournée en Asie.

Un lieu d'introduction non défini

Le groupe saoudien a confirmé fin octobre que l'opération, présentée comme la plus grosse introduction en Bourse du monde, aurait lieu au second semestre de 2018. Cette privatisation partielle, qui consiste à vendre 5% d'Aramco, est la pierre angulaire d'un ambitieux programme de réformes initié par le prince héritier Mohammed ben Salmane pour réduire la dépendance de l'économie saoudienne au pétrole.

Elle devrait générer d'importants revenus --jusqu'à 100 milliards de dollars (85 milliards d'euros)-- pour le royaume du Golfe.

"Le lieu de l'introduction sera discuté et annoncé en temps voulu", avait prévenu le 23 octobre le PDG d'Aramco Amin Nasser.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/11/2017 à 9:49 :
Vu le cadeau que fait trump au lobby pétrolier c'est quand même la moindre des choses, grâce à lui le baril est remonté à 60 dollars quand même .

Tant que les milliardaires gagneront 20% de revenus en plus sur la destruction de la planète et de son humanité ceux-ci investiront sur la destruction de la planète et de osn humanité.
a écrit le 06/11/2017 à 7:36 :
Tout a un prix. La vassalite en particulier : Souvent eleve, voire cher, les bedouins vont l'apprendre a leurs depens.
a écrit le 05/11/2017 à 15:23 :
Faut pas non plus être naïf ! On n'entend personne dire "allez chez le concurrent" :-)
a écrit le 05/11/2017 à 14:04 :
Affaire à suivre après la "purge" qui vient d'avoir lieu chez les princes et ministres Saoudiens. Amérique ou pas Amérique: Telle est la question et une nouvelle fois le sort du Moyen-Orient. Daesh a finalement peut-être de beaux jours devant lui.
a écrit le 05/11/2017 à 8:31 :
Le produit de l'introduction en bourse devra d'ailleurs rester aux US, car ils devra financer des achats d'équipements militaires US. Les Saoudiens ont probablement bien compris le message.
a écrit le 05/11/2017 à 8:28 :
" nous d'abord" .....! du yankee pur jus !!!
a écrit le 04/11/2017 à 19:00 :
Cela a au moins l'avantage d'être clair.
Maintenant il faut attendre ce qui se passerait dans le cas contraire, à savoir si d'aventure l' 'Arabie Saoudite réalisait son introduction en bourse....en France!
a écrit le 04/11/2017 à 17:51 :
Les Saoudiens sont prévenus. C'est soit Wall Street... Soit de bombes sur la "gueule".
Réponse de le 05/11/2017 à 8:30 :
ca s'appelle "exporter la démocratie" version tonton SAM !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :