Les Bourses européennes décollent, apaisées sur les craintes de Brexit

Les banques et les valeurs financières des principales Bourses européennes profitent très largement des récents sondages favorables à un maintien du Royaume-Uni dans l'Union européen.
Sur le marché des changes, la livre prend 1,6%, prolongeant sa reprise entamée jeudi, après avoir touché un plus bas de deux mois à 1,4013 dollar et de 145,34 yen.
Sur le marché des changes, la livre prend 1,6%, prolongeant sa reprise entamée jeudi, après avoir touché un plus bas de deux mois à 1,4013 dollar et de 145,34 yen. (Crédits : © Ralph Orlowski / Reuters)

Les Bourses européennes ont commencé la semaine en forte hausse dès l'ouverture, prolongeant leur rebond de vendredi. La livre sterling remonte elle aussi après les sondages publiés ce week-end montrant que le camp favorable au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne regagne du terrain.

Trois sondages ont montré que le camp du maintien reprenait des couleurs mais l'incertitude reste totale sur l'issue du référendum de jeudi. Les book-makers estiment pour l'heure à 31% de chance la probabilité d'une victoire du "oui".

     | Lire Brexit : la campagne reprend, le camp du "in" progresse

À Paris, l'indice CAC 40 prend 2,83% à 4.312,33 points vers 09h30. À Francfort, le Dax gagne 2,95%, à Londres, le FTSE 2,40%, tandis qu'à Madrid, l'Ibex 35 a pris 3,07%. L'indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 2,93% et le FTSEurofirst 300 de 2,89%. La Bourse de Tokyo a quant à elle gagné 2,3%.

Les banques en profitent

L'indice européen des banques du Stoxx600 affichait par ailleurs la plus forte hausse sectorielle, à 3,27%. A Londres, Les banques montaient notamment très franchement car leurs activités pourraient subir l'impact d'une sortie britannique de l'UE : RBS bondissait de 6,48% à 236,50 pence, Lloyds de 5,66% à 68,73 pence et Barclays 4,95% à 173,95 pence. Du côté des assureurs, Aviva montait de 4,45% à 425 pence, Standard Life de 3,97% à 319,60 pence et Prudential de 3,51% à 1.268 pence.

Même son de cloche à Paris : les financières tiraient le marché vers le haut à l'image d'Axa (+4,60% à 20,59 euros), BNP Paribas (+4,74% à 45,51 euros), Crédit Agricole (+4,51% à 8,41 euros), Société Générale (+3,94% à 34,17 euros), Natixis 4,78% à 4,10 euros).

Sur le marché des changes, la livre prend 1,6%, prolongeant sa reprise entamée jeudi, après avoir touché un plus bas de deux mois à 1,4013 dollar et de 145,34 yen. Le yen reculé de 0,5% face au dollar, à 104,64, et de 1,3% face à l'euro qui est à 118,87 yens. Face à un panier de devises de référence, le dollar cède 0,7%.

(avec Reuters et AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 20/06/2016 à 16:24
Signaler
La goinfrerie des fonds de pension de retraité baby-boomer reprend ses droits.

à écrit le 20/06/2016 à 14:37
Signaler
le système a de beaux jours ! il se défend comme un lion .

à écrit le 20/06/2016 à 13:53
Signaler
ils choisiront et opteront pour la liberté !!l

à écrit le 20/06/2016 à 13:48
Signaler
Une femme est assassinée et les bourses grimpent au ciel. Dans quel monde vivons-nous ?

à écrit le 20/06/2016 à 13:38
Signaler
L'espace d'un instant .... peut être ..les spéculateurs ont calmé leurs angoisses à la hausse ..., mais, si le résultat des élections est un oui au Brexit ...qui financera leurs pertes à la baisse...?

à écrit le 20/06/2016 à 12:32
Signaler
Encore une fois les analyses de f. Asselineau se révèlent factuellement exactes .. "Il faut espérer que l'extraordinaire similitude de l'assassinat de la députée britannique Jo Cox avec celui de la ministre suédoise Anna Lindh donnera les mêmes ré...

à écrit le 20/06/2016 à 11:37
Signaler
Les anglais ont tous les avantages, ils ne sont pas dans Schengen, pas dans l'euro et reçoivent plus qu'ils ne payent à l'UE. Pourquoi quitteraient-ils la poule aux œufs d'or?

le 20/06/2016 à 12:26
Signaler
Parce que c' est LA prison européenne ...! http://www.humanite.fr/lunion-europeenne-une-prison-des-peuples-580189

à écrit le 20/06/2016 à 11:27
Signaler
Quand on résume les liens de cause à effets d'ordre financier, il faut qu'il y ait des meurtres pour augmenter les profits!?

le 20/06/2016 à 16:56
Signaler
Il semble que nous soyons les seuls à être interpeler par le lien entre un meurtre et la hausse des bourses. Triste monde.

le 20/06/2016 à 19:22
Signaler
Ils semble qu'un attentat ou un meurtre soit devenu LE moyen de rester au pouvoir quand les autres font défauts ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.