"TCHAT" Brésil : quelles opportunités pour les candidats à l'expatriation ?

Le Brésil affiche une croissance vertigineuse et un taux de chômage au plus bas qui font rêver plus d'un cadre français tenté par l'expatriation. Frédéric Ronflard, directeur de l'agence de recrutement Robert Walters à São Paulo, a répondu aux questions des internautes de latribune.fr.

12 mn

(Crédits : DR)

Le Brésil, eldorado ou miroir aux alouettes pour les candidats à l'expatriation ? Fort d'une croissance de 9% au premier trimestre en rythme annuel, le Brésil va créer 2 millions d'emplois cette année. Manquant de main d'?uvre qualifiée, le pays offre potentiellement de nombreuses opportunités aux cadres et entreprises étrangères. Mais le rêve de Rio de Janeiro cache également des difficultés certaines pour les candidats à l'expatriation.  Frédéric Ronflard, directeur du spécialiste du recrutement, Robert Walters, au Brésil, a répondu aux questions des internautes de latribune.fr le 21 juin.

Frédéric Ronflard : diplômé de l'école de commerce ESLSCA, il a débuté sa carrière au Club Med où il a exercé plusieurs fonctions financières à dimension managériale dans diverses structures du groupe à l'international. De retour en France en 1996, il a rejoint une filiale de Suez Lyonnnaise des Eaux, puis Westmont Hospitality Group, en qualité de contrôleur financier. En novembre 1999, il est entré chez Robert Walters Paris. Consultant au sein de la division finance, il a ensuite pris la tête de l'équipe avant d'être promu directeur France. Il vient de se voir confier le développement de Robert Walters au Brésil et a ouvert le premier bureau du groupe à São Paulo.

 

Bonjour et bienvenue sur le tchat.
Frédéric Ronflard : Bonjour à tous, bienvenue sur le tchat. Je suis disponible pour répondre à toutes vos questions.

Benoît : Je suis acheteur fournitures industrielles (12M?), 15 ans d'expérience dont 10 en industrie hôtelière (achats, contrôle des coûts, ...). Quelles sont les opportunités dans ma branche ? Ma femme est brésilienne (Belém), je parle un peu le portugais.
N'étant pas dans votre domaine de spécialisation, il m'est compliqué de vous dire précisément quelles sont les opportunités qui peuvent se présenter à vous, mais le fait que votre épouse soit brésilienne vous enlève un frein de visa important.
L'industrie hôtelière fait partie des secteurs en fort développement, et qui pourraient donc avoir besoin de vos compétences.

Olivier : Les JO de Rio ont ils déjà commencé a générer des créations d'emplois ?
Il est encore trop tôt pour constater l'impact positif qu'auront les JO sur le marché de l'emploi.
Le marché est globalement déjà orienté à la croissance.
Le pays aura de gros besoins en ressources pour faire face à la fois à cette croissance et à la World Cup 2014 et aux JO 2016.

Olivier : Quels sont les secteurs les plus porteurs (en terme de recrutement), et comment s'y prendre pour trouver un poste a São Paulo, a partir de France ?
Tout d'abord pour trouver un poste :
Si vous êtes étranger, vous aurez besoin d'un visa permanent vous autorisant à travailler au Brésil.
Dans ce cas de figure, le point de passage obligatoire se fera par le biais d'un groupe international.
Tous les secteurs sont globalement en demande de ressources, en encadrement d'une manière générale.

Christophe D : J'ai 20 années d'expérience en contrôle de gestion, contrôle financier et gestion de projet en France et à l'international, dont six mois à São Paulo. Je ne parle pas brésilien mais j'ai un anglais courant. Quelles sont mes possibilités de job au Brésil ?
La barrière de la langue n'est pas forcément le point rédhibitoire. En effet, au sein des entreprises brésiliennes l'encadrement senior parle un très bon niveau d'anglais, bien meilleur qu'en France...
Avoir travaillé six mois au Brésil constitue un point fort dans votre recherche notamment auprès des groupes internationaux ou français susceptibles de vous embaucher pour y aller.

Olivier : Quels sont les DO's and DON'T's lorsque l'on cherche un job au Brésil ?
Les DON'Ts: s'imaginer que le Brésil vous attend.
Les DO's: aller au contact de toutes les entreprises françaises si vous êtes français ; conserver votre motivation, elle peut faire la différence car encore beaucoup de cadres en interne refusent cette destination pour des problématiques d'insécurité.

Hervé : Bonjour je suis ingénieur depuis une quinzaine d'années, bilingue portugais. J'ai de l'expérience dans le pilotage de projets et l'installation de machines spéciales (dont un an à São Paulo). Les ingénieurs français sont-ils recherchés au Brésil, si oui dans quels secteurs dois-je orienter mes recherches ?
Vous partez déjà avec beaucoup d'avantages. Sans connaître votre domaine d'intervention (Robert Walters étant spécialisé sur la finance et les fonctions support), il existe un nombre important de projets d'infrastructure, d'immobilier qui doivent vous permettre d'être optimiste.
Les ingénieurs français sont de manière générale appréciés à l'étranger.

Benoît : Concernant l'hôtellerie, les créations d'hôtel 4/5* proviennent-elles de groupes hôteliers (Accord, Cendant corp...), d'indépendant, ou de groupes financiers ? A quel niveau d'étude maximum forment les école d'hôtellerie brésilienne ?
Sans vouloir entrer dans le détail, j'ai constaté qu'il y avait sur le marché une offre tant des groupes hôteliers que d'investisseurs financiers ou à titre privé brésiliens.
D'une manière générale le niveau de formation des brésiliens est très élevé. Ils cumulent facilement les formations, dans un système calqué sur le modèle américain (une première formation universitaire suivie d'un MBA).

Emiliegay : Bonjour, je suis attachée de presse et désireuse de trouver un emploi au Brésil. Me conseillez-vous de chercher du travail depuis la France ou aurai-je plus de chance en me rendant sur place ?
Emiliegay : Bonjour, quelles sont les perspectives d'embauche pour une jeune cadre de 26 ans dans le domaine de la communication et des relations presse au Brésil ?
Cela risque d'être très compliqué pour une embauche dans ce domaine, à moins que vous ayez quelques expériences préalables dans le pays et des compétences spécifiques.
Pour la recherche, le marché est encore assez immature, mais vous avez la possibilité de chercher un emploi via certains sites web dont certains sont payants pour les candidats, contrairement à ce que l'on voit en France.

Hervé : Est-il vrai qu'une fois un contrat décroché avec une entreprise industrielle brésilienne, un bon avocat peut obtenir un visa en 4 ou 5 mois ? Peut-on travailler entre temps, et ce problème de visa rebute-t-il les entreprises locales ?
Si l'entreprise brésilienne décide de vous recruter, je pense effectivement qu'un bon avocat peut obtenir un visa.
Cela dit, le problème du visa est réel et rebute la majorité des entreprises.

Mazet : D'une manière générale, est-il vraiment intéressant de s'expatrier au Brésil pour rester salarié d'une entreprise ? Les salaires des cadres au Brésil permettent-ils d'avoir un niveau de vie égal ou meilleur qu'en France/Europe ?
La vie au Brésil coûte cher. Il faut donc intégrer différents paramètres avant de prendre la décision de s'expatrier au Brésil (coût du logement beaucoup plus cher à Sao Paulo en particulier, scolarité éventuelle, voitures hors de prix, sécurité... sans compter toutes les couvertures sociales, médicales, etc.).
Les salaires du top management sont supérieurs à ceux des cadres en Europe. En revanche en entrée de carrière ils sont nettement inférieurs.
Les salaires se recoupent autour de 8 à 10 ans d'expérience.

Rio : Comment se fait une recherche d'emploi au Brésil ? Y a-t-il une sorte de "Pôle Emploi" ? Un système de petites annonces ? Des agences d'intérim ? Comment s'organisent les sociétés de recrutement ? Merci.
L'intérim est très peu développé. Pour le reste c'est un peu la France il y a dix ans, c'est à dire un mix de bouche à oreille, annonces, Internet...

Paul-emmanuel : Bonjour, j'ai 7 années d'expérience dans les PGC (produits grande consommation), réalisé un stage de 6 mois a SP et parle portugais. Je souhaite travailler à SP (São Paulo) ou RJ (Rio de Janeiro) et cible les filiales d'entreprises françaises. Mon profil les intéresse mais en local... Auriez-vous des conseils pour obtenir un visa temporaire dans ce cas de figure? Existe t'il des organismes pouvant nous aider dans ces démarches ? Un avocat pourrait m'aider à obtenir ce sésame ?
C'est effectivement compliqué, je rencontre quelques Français dans la même situation que vous sur place, après quelques mois ils cherchent toujours l'entreprise pouvant les recruter avec la barrière du visa et du coût éventuel selon votre séniorité. D'une manière générale, certains groupes internationaux recherchent de plus en plus de cadres acceptant les contrats en local.

Robert : Bonjour, je serais intéressé à monter mon entreprise au Brésil, mais je me demandais quels sont les critères à prendre en compte avant de se décider (dangerosité, difficulté à s'implanter, ...). Merci de votre réponse.
Monter son entreprise au Brésil: un certain nombre de critères sont nécessaires. Il faut un Brésilien pour créer la société. Il faut des fonds, de 50 à 200.000 dollars, et certains engagements à respecter. Cela prend du temps et ce n'est pas gagné d'avance car les lourdeurs administratives sont importantes.

Jean : A quels frais faut-il s'attendre à côté (sécurité : maison, garde du corps, voiture blindée ou non ; école privée ; assurances spéciales...) ?
Au Brésil tout ce que vous faites coûte de l'argent...Très différent de ce que l'on voit en France notamment l'école gratuite, les frais médicaux, la sécurité...
Pour la sécurité, il faut tout d'abord adopter un comportement non ostentatoire (pas de signes extérieurs de richesse, voiture deux gammes en dessous de ce que l'on aurait en France...), mais la localisation "sécurisée" de votre futur appartement ou maison aura un impact fort sur le coût de la vie.

Paul-emmanuel : Connaîtriez vous des cabinets de recrutement brésiliens spécialisés dans la recherche de profils étrangers ?
Non, mais il pourrait y avoir des besoins en ce qui concerne les ingénieurs dans le domaine du pétrole et gaz.

Hervé : Si l'on monte son entreprise au Brésil, avec un capital de 70.000 $ par exemple, le Brésilien qui crée la société doit-il posséder plus de 50% du capital de la société ? Ses droits peuvent ils être limités ? Peut-on demander à un cabinet d'avocat de se porter comme cette "personne brésilienne" nécessaire ?
Le Brésilien peut être administrateur non actionnaire. La difficulté de trouver un administrateur réside dans les responsabilités qu'il portera dans le futur. Peu accepteront de s'engager sans contribution financière importante. Les cabinets d'avocats refusent maintenant de se porter comme "prête-nom" du fait de certains procès ayant défrayé la chronique.

Hervé : Le fait qu'un Brésilien doit créer la société est-il une contrainte INCONTOURNABLE ?
Oui, incontournable.

Olivier : Vous-même, Robert Walters São Paulo, avez-vous des offres ouvertes actuellement ? Visibles en ligne ?
Oui, allez voir www.robertwalters.com.br
Ces offres sont essentiellement dans le domaine financier pour le moment.

Ronaldo : Bonjour quels sont les secteurs les plus demandeurs et pour quelles fonctions ? Les opportunités sont-elles plus dans les groupes internationaux qui ouvrent des filiales ou dans des PME/PMI ? J'ai une expérience de 20 ans en vente direction commerciale gestion de centre de profit en ce moment dans le secteur immobilier/construction. Merci
Le secteur de l'immobilier et de la construction est en plein boom, notamment à São Paulo. Il suffit d'y passer quelques jours pour voir le nombre de tours qui sortent de terre chaque jour.
Pour la distinction Groupe internationaux, PME/PMI je crains de ne pas avoir l'information.

Pierre : Je viens de terminer un bac + 5 en finances, j'aimerais faire un stage au Brésil. Y aura-t-il des possibilités d'embauches dans des banques ? Merci.
Je vous conseille de trouver une entreprise française avec laquelle vous signerez une convention de stage.

Inquiet : Les Brésiliens accueillent-ils bien les étrangers ? Ou pensent-ils qu'on vient leur voler leur travail ?
France : Les Brésiliens aiment-ils la France et les Français ? Est-ce un atout pour trouver un poste au Brésil ?

L'accueil est excellent, la France a regagné en notoriété depuis l'année de la France au Brésil. 98 est oublié... Pour beaucoup, c'est "chic" de venir de France.

Hervé : Création d'une entreprise : quel est le risque de confier la création à un Brésilien comme l'exige la loi : devient-il maître des décisions ? Quel est alors le statut du Français qui apporte le capital et monte le projet ? Quel est son pouvoir réel de décision par rapport à la bonne marche de l'entreprise si un désaccord survient avec le Brésilien ?
Il y a forcément un risque car vous confiez l'administration de votre société à un tiers. Ceci dit, vous pourrez le remplacer à terme à la tête de l'entreprise après votre embauche au sein de cette structure si votre intention est de la piloter.

Emiliegay : Bonjour, mon fiancé est ingénieur dans l'aéronautique avec un profil atypique (école d'aviation puis Sciences Po.). A-t-il des chances de trouver un emploi dans l'aéronautique au Brésil ?
Je vous conseille d'aller au contact de groupes comme Eurocopter, Embraer, etc.

Olivier : Le transcript de ce tchat Brésil sera-t-il envoyé aux participants ?
Ce tchat sera placé sur notre site dans la journée, dans la rubrique "Carrières", sous la forme d'un article. Merci pour vos questions, latribune.fr

Merci Frédéric Ronflard. Le mot de la fin ?
Merci à tous pour l'intérêt que vous portez au Brésil et pour votre participation. J'espère que j'ai pu répondre à la plupart de vos interrogations. Peut-être à bientôt et n'hésitez pas à me contacter si vous avez besoin de plus d'informations. Pour mémoire, contacts sur www.robertwalters.com.br

Hervé : Merci pour toutes ces infos.

 

 

12 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 09/03/2014 à 0:48
Signaler
Bonjour voilà jemerai vivre au bresil mes j'ai peur de pas trouver du travail là-ba j'ai un cap dans le btp bâtiment travau public jemerai savoir si il a du boulot dedans au bresil

à écrit le 20/01/2014 à 16:50
Signaler
salut je cherche travaille au brezil je suis marocain 25ans je cherche lentreprise de sucerite la je travaille sucerite au maroc mais jaime partire au bresil

à écrit le 19/02/2013 à 13:22
Signaler
Bonjour charpentier d'une experience de 5ans jeune , je cherche un constructeur de villa bois ou de deco bois au bresil . Pouvez vous m'indiquer des entreprises françaises installées sur place ? Cordialement

le 09/06/2013 à 19:05
Signaler
Bjr avez vous comme projet de vous installez au bresil? Comment faire?je suis aussi intéresser pour m'expatrier et pourquoi pas faire des maisons en bois si les démarches et le marché en vaut la peine (il y a bcp de contraintes) je suis actuellement ...

à écrit le 07/01/2013 à 14:32
Signaler
Envie d'aller au Brésil

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.