Les femmes moins fidèles que les hommes... à leur entreprise

 |   |  458  mots
Reuters
Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Partout dans le monde, les femmes cadres travaillent moins longtemps que les hommes dans la même entreprise. En France en particulier, elles sont plus nombreuses à envisager de changer d'employeur. C'est ce que révèle une étude menée par Accenture et dévoilée en avant-première par La Tribune.

Encore une idée recue qui s?effondre. Les femmes seraient plus infidèles que les hommes? du moins à leur entreprise. C?est ce qui ressort d?une étude menée par le cabinet Accenture publiée en avant-première par La Tribune.  Cette enquête, menée auprès de 4.100 cadres dans 133 pays, indique qu?en moyenne, les femmes restent moins longtemps que les hommes dans la même entreprise. Plus précisément, seules les deux tiers des femmes travaillent dans la même entreprise depuis plus de quatre ans. De leur côté, trois hommes sur cinq travaillent dans la même entreprise sur cette même période (voir graphique ci-dessous).
 

(Source Accenture)

 

Les Françaises, encore plus infidèles que les autres... 

Et d'autres questions posées dans cette étude montrent que les femmes ont plus que les hommes admis l'idée de ne pas réaliser l'ensemble de leur carrière dans la même entreprise. Cette tendance est même "plus forte et plus visible en France", note Armelle Carminati-Rabasse, directrice générale chargée de la diversité au sein d'Accenture, qui a dirigé cette étude. Au niveau mondial, hommes et femmes sont à peu près aussi nombreux (environ 30%) à considérer qu'ils changeront d'employeur fréquemment, soit tous les 1 à 4 ans. En France, les femmes sont 40% à répondre qu'elles changeront à ce rythme contre 28% chez les hommes.

"Les femmes sont à la fenêtre"

Autre indice: les Françaises interrogées sont plus enclines à envisager de travailler pour une autre entreprise. "Sur les 32% de femmes qui pensent à de changer de travail, quatre sur cinq regardent ailleurs", fait valoir Armelle Carminati-Rabasse De quoi lui faire lancer un avertissement à l'attention des dirigeants d'entreprises et des DRH: "Les femmes sont à la fenêtre. Ne croyez pas que la situation sur le marché de l'emploi où les femmes sont moins gâtées que les hommes, les empêchent d'aller voir ailleurs!"

Plus de femmes en contrats temporaires

Attention cependant, d'un point de vue statistique, le fait que les femmes soient moins nombreuses faire de longues carrières dans les entreprises tient aussi au fait qu'elles sont plus nombreuses en contrats à durée déterminé ou en temps partiel. Il existe en effet une "plus grande prévalence des contrats temporaires parmi les femmes", notait ainsi l'Organisation mondiale du travail, dans son dernier rapport sur l'emploi des femmes, publié en décembre 2012. Toutefois "qu'il soit subi ou choisi", ce phénomène est bien intégré par les cadres qui ont répondu à ce sondage, précise Armelle Carminati-Rabasse.

>> Pour aller plus loin, découvrez les offres d'emploi de La Tribune

>> Pour aller plus loin, retrouvez tous nos conseils  pour votre carrière

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2013 à 15:29 :
Le meilleur est, comme souvent, à la fin : "Le fait que les femmes soient moins nombreuses faire de longues carrières dans les entreprises tient aussi au fait qu'elles sont plus nombreuses en contrats à durée déterminé ou en temps partiel". Donc, sur ce plan, ce sont nos viriles entreprises qui, pratiquant déjà l'entre-soi aux postes de direction, ferment aux femmes des opportunités de fidélisation.
a écrit le 03/03/2013 à 12:36 :
Jusqu'a maintenant le mariage était la bouée de sauvetage de la femme vis a vis du travail en entreprise mais pour l'homme c'est la retraite...!
a écrit le 03/03/2013 à 10:51 :
"Les femmes moins fidèles que les hommes... inutile d'ajouter "entreprise" ! Les femmes sont égales aux hommes, si on vous proposes un meilleur poste vous partez c'est simple ! J'attend surtout des manifs anti burka parce qu'allez à poil dans Notre Dame me semble gravement ringard, et donne une image bien débile des femmes "libérés" ! C'est étrange pas une dans des mosquées ! Pourquoi ?
a écrit le 03/03/2013 à 10:36 :
comme en amour
Réponse de le 03/03/2013 à 11:24 :
heuuuuu ...? !
Réponse de le 03/03/2013 à 13:13 :
C'est comme tout, une question de climat intérieur, donc de temps... Et de momentum ("timing".... Ils disent)
Il faut être prêt et se lancer, au risque sinon de donner raison à Céline et ne pas valoir mieux qu'un caniche
a écrit le 02/03/2013 à 14:23 :
Il serait intéressant de voir s'il y a corrélation et dans quel sens avec le niveau de rémunération, les contraintes éventuelles liées aux changements de postes en interne/externe.
a écrit le 02/03/2013 à 8:33 :
Les femmes doivent être "polyvalentes", bosser au boulot, bosser à la maison, bosser avec les gosses, se partager, ici et là, bonne ménagère, bonne épouse, bonne amante, bonne maman, euh! ça fait un peu beaucoup, non? ces messieurs peuvent , contrairement à ces dames, être pour le coup plus "fidèles", envers l'entreprise, n'ayant pratiquement que cela à penser..c'est bon !
Réponse de le 03/03/2013 à 10:45 :
"bosser au boulot, bosser à la maison, bosser avec les gosses, se partager, ici et là, bonne ménagère, bonne épouse, bonne amante, bonne maman, euh!" Allez voir sur Meetic Rikiki, vous vivez une autre époque, c'est à vous de décidez ce que vous voulez être, votre commentaire n'a aucun sens, nous sommes en 2013 en France !
Réponse de le 03/03/2013 à 11:23 :
ben, cette personne habite p-être le fin fond du poitou, c'est pour ça! connait surement pas Meetic.... mais, faudrait que je me renseigne..ferait bien mon affaire, c'tte "dame" ...?? euh, j'espère...!
Réponse de le 04/03/2013 à 15:27 :
Et vous votre monde se limite à votre clavier d ordinateur car vous ne devez pas en rencontrer beaucoup de femmes actives : Les femmes assument 80%, des tâches ménagères inégalité qui se renforce avec l arrivée d un enfant dans la famille Une inégalité en lien direct avec le décrochage professionnel choisi ou subi des femmes après une naissance. Et en effet on s organise si bien que certaines d entre nous trouvent le temps d aller sur Meetic pour trouver la perle pour partager sa vie ?. Nous sommes certes de plus en plus exigeantes c est donc pas gagné car les nouveaux papas sont encore bien rares !!
a écrit le 02/03/2013 à 7:46 :
Les hommes sont plus fidèles c est tout rires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :