Entretien d'embauche : ces attitudes qui vous trahissent

 |   |  417  mots
Copyright Reuters
Votre entretien d'embauche se passe à merveille : vous l'avez parfaitement préparé et répondez sereinement à toutes les questions de votre recruteur, tout en déjouant les pièges. Mais il y a un « mais » : malgré la qualité de votre discours, votre recruteur ne peut s'empêcher de remarquer des attitudes, expressions et gestes qui le dérangent...

Les points à surveiller pour réussir votre entretien d'embauche.

Soyez ouvert

Une attitude appréciée des recruteurs lors d'un entretien d'embauche est celle d'un candidat ouvert, intéressé par l'entretien et dans le dialogue. Evitez donc tout geste ou attitude vous faisant apparaître comme une personne fermée. Ainsi, ne disposez pas votre chaise trop loin de la table, ne vous asseyez pas le dos acculé sur la chaise, et ne croisez pas les bras. En revanche, tenez vous droit sur votre chaise ou avec le buste légèrement en avant, gardez vos bras et jambes ouverts et tenez vos mains en direction de votre interlocuteur. Vous serez alors en position d'écoute active. Cependant, attention à ne pas tomber dans l'excès en paraissant trop détendu : ne soyez pas avachi sur votre chaise, les jambes écartées et les mains derrière la tête... Gardez en tête que vous êtes en entretien d'embauche.

Ne montrez pas votre stress

Si le stress lors d'un entretien d'embauche est, pour de nombreux candidats, simplement inévitable, il est cependant important de maîtriser votre propre corps, pour éviter que votre stress ne vienne parasiter physiquement votre entretien d'embauche. Mâchouiller le bout de son stylo, se gratter la tête ou le visage, griffonner des documents ou encore agiter sans cesse les jambes, sont autant de gestes qui vous trahissent... Ils expriment en effet une angoisse et mettent en avant votre manque d'aisance. Sachez également que vous caresser une mèche de cheveux trahit votre besoin de vous rassurer. Soyez donc au contraire à la fois professionnel et zen, tenez vous bien droit, gardez les jambes fixes et n'hésitez pas à soutenir le regard de votre recruteur.

Restez constant !

Votre recruteur doit, à la fin de l'entretien, avoir dressé un portrait de votre personnalité. Il est donc important que votre attitude soit cohérente tout au long de votre entretien. Selon le poste à pourvoir, un recruteur pourra ainsi préférer une personne légèrement timide à une autre passant de la timidité à l'excès d'aisance lors d'un même rendez-vous. De même, passer d'une attitude ouverte à une attitude fermée suite à une question du recruteur révèlera votre inconfort : peut-être la question vous dérange-t-elle ? Votre recruteur ne se privera pas d'aller creuser. Restez ainsi attentif à votre propre attitude tout au long de l'entretien et ne relâchez votre attention qu'une fois celui-ci achevé.

>> Accédez à toutes nos offres d'emploi

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/02/2013 à 16:04 :
Désolé mais c'est inadmissible de devoir calculer sa façon d'être, nous sommes humains, nous n'avons pas à être comme ceci ou cela, chacun est comme il est ce qui compte c'est les compétences qu'il possède.

Les personnes timides et/ou stressées ne devraient pas être jugées ainsi. De toute façon gardez à l'esprit qu'une personne rejetée équivaut à une personne au chômage, et donc que vous particuliers et professionnels en paierez tous les conséquences, la preuve nous y sommes en ce moment même. :/

Changez vos mentalités, ça ne règlera pas tout, mais ça sera déjà un mieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :