Comment accéder au nouveau prêt étudiant garanti par l'Etat

 |   |  495  mots
Afin d'élargir l'accès aux prêts étudiants, le Ministère de l'enseignement supérieur a mis en place en cette rentrée 2008 un prêt étudiant garanti par l'Etat. En voici les principales modalités.

Alors que les prêts bancaires se voyaient majoritairement réservés de fait aux étudiants des grandes écoles, le nouveau prêt étudiant garanti par l'Etat se veut ouvert à tous. D'un montant maximal de 15 000 ?, il est accessible à tous les étudiants de moins de 28 ans, français ou ressortissants de l'Union Européenne. Le Ministère de l'enseignement supérieur prévoit de délivrer 60 000 prêts au total, d'un montant moyen de 7500 ?, au cours de l'année 2009. Ce dispositif, présenté sur le site du ministère, vient se substituer aux anciens prêts d'honneur à taux zéro, réservés aux élèves non boursiers et d'un montant plus limité - avec une différence notable : le taux d'intérêt de ce nouveau prêt se voit librement fixé par les banques. Il faut donc compter sur un taux oscillant autour de 4%.

Pas de caution parentale exigée

L'originalité de ce prêt par rapport aux prêts étudiants classiques : aucune condition de ressource et aucune caution parentale ou d'un tiers n'est exigée. L'étudiant peut différer le remboursement de ce prêt de manière totale ou partielle (dans ce cas, il ne rembourse que les intérêts) jusqu'à 10 ans à partir de la date du premier versement. Si l'étudiant connaît des difficultés pour rembourser son prêt, l'Etat garantit 70% du risque de défaillance par le biais de l'organisme Oséo. Attention ! Cela ne signifie pas que l'étudiant soit dispensé du remboursement : il reste redevable de ce prêt.

Le prêt reste soumis à l'examen du dossier

Cependant, l'obtention de ce prêt reste soumise à l'examen du dossier de l'étudiant. Cela signifie que la banque tient compte de son projet professionnel, de sa filière ou de son niveau d'études avant de lui accorder un prêt. Mais l'étude du son dossier va également permettre à la banque de déterminer son montant, ainsi que le taux d'intérêt qui sera appliqué. Concrètement, un étudiant d'une grande école obtiendra sans doute de meilleures conditions de prêt qu'un étudiant à l'université dans une filière jugée risquée (lettres, sciences humaines, etc.).

Deux organismes financiers distribuent ce prêt

Pour l'instant, seuls deux organismes financiers - la Banque Populaire et Cetelem - distribuent ce prêt. Un exemple, tiré du site internet de Cetelem : « pour un prêt étudiant de 5 000 ?, sur une durée de 84 mois (dont 24 mois de franchise de paiement), vous remboursez 60 mensualités de 101,57 ? (hors assurance facultative). Coût total du crédit : 1 094,20 ? ». Autre exemple, sur le site de la Banque Populaire : « pour un prêt de 5 000 ? sur 60 mois avec 24 mois de différé total et 36 mensualités de 158,22 ?, au taux effectif global annuel fixe de 3,76 %, le coût total du crédit est de 695,92 ?, sans frais de dossier (hors assurance facultative) ». En sachant également que plus le prêt est remboursé tardivement, plus il revient cher.



 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Des précisions à apporter :
-Pour Cetelem, les demandes d'étudiants effectuant leur formation par le CNED sont systématiquement refusées, même s'ils ont le statut étudiant.
-Pour la Banque Populaire, il n'y a pas de conditions de ressources SAUF si l'étudiant ne vit plus chez ses parents. Dans ce cas il faut justifier de ses propres ressources (pension, allocations, bourse etc), et si les charges sont trop élevées le dossier sera refusé.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J'ai demandé a la BP un prêt étudiant de 8000 euros, il m'a été refusé.
Pourtant je bénéficie de bourses nationales et de l'allocation caf ,me permettant de payer ma résidence étudiant. de plus je travaille toutes les vacances universitaires et ce régulièrement pour la meme entreprise'(donc une petite rentrée d'argent) , mes parents m'aide en payant mes études et mon nécessaire à vivre (nourriture etc...) pour environ 300 euros par mois.
OSEO se portant garant a 70 % je ne comprend pas leur refus.
Pourriez vous m'éclairer a ce sujet.
Merci
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Même problème ... que chris pour une classe prepa math sup...Quelles sont les possibilités de recours juridiques ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis client a la BP je leur ai demandé un prêt étudiant de 9000? dans le but de m'acheter une voiture, ce qui me fait gagner au moins 2h par jour sur mon trajet domicile école. Crédit refuser avec pour explication on vous refuse le crédit étudiant à 4.5% car on préfère vous vendre un crédit auto à 6%.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il ne faut pas perdre de vu que c'est une aide aux études supérieures, l'état attend un retour sur investissement, il faut donc des justificatifs solides.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Grandes écoles vs universités
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
la BP m'a refusé le pret pour financer mon ecole de commerce sous pretexte qu'ayant une double nationalité, je pouvais partir sans payer mon pret... un recours?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :