SONDAGE EXCLUSIF : Quelles sont les meilleures écoles de management en France, en Europe et aux Etats-Unis ?

Nous avons posé cette question aux grandes écoles de management du monde entier, elles qui connaissent bien le marché de l'éducation. Des réponses pour vous aider à choisir.

5 mn

"Selon vous, quelles institutions académiques offrent la meilleure formation au management en France, en Europe et aux Etats-Unis ?" Voilà la question que nous avons posée aux patrons de trois cent établissements d'enseignement supérieur spécialisé dans l'enseignement au management pour vous permettre de vous repérer dans la jungle des écoles de management en France, bien sûr, mais aussi en Europe et aux Etats-Unis, où désormais chaque étudiant doit poursuivre une partie de ses études mais où l'information fiable n'est pas disponible.

A ce sondage, que nous avons organisé avec notre partenaire Noir sur Blanc, principale agence de conseil-étude sur l'enseignement supérieur en France et à l'international, seule agence membre de l'EFMD, l'association mondiale qui regroupe les écoles de management, 16 écoles françaises sur 38 et 49 établissements étrangers sur 250 nous ont répondu. Voilà les résultats pour vous aider à mieux choisir (la méthodologie est présentée en fin d'article).

Les écoles françaises

Le "top five" des écoles spontanément citées pour la France respecte assez bien la hiérarchie traditionnelle des trois "parisiennes" (HEC, largement en tête, Essec, ESCP-EAP) suivie par l'EM Lyon. En revanche, il se glisse un intrus, l'Insead, au deuxième rang. Un intrus dans les deux sens du terme car cette excellente école qui est d'ailleurs en France la plus souvent cité en premier spontanément, est-elle vraiment une école française, malgré son installation à Fontainebleau en 1957 ? De plus, l'Insead accueille des jeunes cadres pour les préparer à un MBA. Les autres grandes écoles recrutent des élèves sortant de classe préparatoire.

Plus subtiles sont les réponses des écoles françaises concernant les écoles en France. C'est là une véritable petite révolution que révèle notre sondage. Ceux qui connaissent le mieux les grandes écoles bouleversent les hiérarchises traditionnelles en plaçant Audencia (l'école de Nantes) au quatrième rang à égalité avec l'EDHEC de Lille. Logiquement, l'Insead, qui ne dispense pas le même diplôme, n'est pas citée. Mais également l'EM Lyon.

Mais celle-ci trouve une revanche méritée en se glissant au quatrième rang des écoles françaises vues par les écoles hors Hexagone, certainement en raison de sa bonne implantation à l'étranger. Curieusement, l'EM Lyon passe devant l'ESCP-EAP dont la forte implantation internationale, avec ces cinq campus à Paris, Londres, Berlin, Turin, Madrid, aurait du lui valoir une meilleure place.

Les écoles européennes

Le sondage européen, lui, met en lumière de discrètes "pépites". Derrière l'Insead et la London Business School à égalité citées le plus souvent - la britannique étant l'établissement européen le plus souvent cité en premier spontanément -, on trouve l'IMD Lausanne dont les petites promotions bénéficient d'un fort encadrement pédagogique. Derrière, figure HEC, seul français, au quatrième rang de ce "top 5" suivi par la Bocconi, l'italienne, qui se propulse en quelques années au meilleur rang européen.

Est-ce un effet d'un certain patriotisme scolaire ? Les écoles françaises glissent HEC à la première place de leur classement des établissements européens à égalité avec l'Insead. Mais derrière, quelles innovation ! Les directeurs hexagonaux placent au troisième et quatrième rang deux écoles britanniques, d'abord, sans surprise, la London business School, suivie, plus étonnant, par la London School of economics. Et en cinquième position, ils glissent l'Instituto de Empresa, une de ces très dynamiques écoles espagnoles qui se sont forgées une solide réputation.

Le sondage réalisé par les écoles non françaises, lui, donne un petit avantage à la London Business School qui occupe la première marche du podium sur l'Insead, deuxième. L'IMD Lausanne, peu connue en France, mais réputée hors de nos frontières, prend une belle troisième place, suivie d'HEC. Au cinquième rang figure une école de management espagnole, l'IESE, qui confirme la bonne santé de l'enseignement au management d'outre-Pyrénées.

Les écoles américaines

Evidement, Harvard est l'école à la fois la plus souvent citée en premier parmi celles citées spontanément et celle qui est citée spontanément parmi celles existant. Juste récompense pour un leader ! Mais c'est un leader chahuté. A égalité, au premier rang figure Wharton puis au troisième rang, à une encablure figure Stanford la californienne. Puis, plus loin, le MIT et Columbia.

Les réponses données par les écoles françaises révèlent un certain trouble devant la diversité de l'offre aux Etats-Unis et la proximité des meilleurs établissements. Si Harvard remporte là aussi la palme, il est suivi par un bloc compact composé du MIT, de Stanford et de Wharton. Columbia, loin derrière, occupant la cinquième place.

Mais c'est évidement les réponses données par les écoles non françaises qui sont intéressantes, car connaissant mieux le marché d'outre-Atlantique. Elles placent Wharton en tête, suivie par Harvard. Plus loin figure Stanford. Puis Columbia. A égalité avec Chicago qui fait son apparition remarquée. Un exemple de remise en cause des certitudes pour ce sondage destin à vous aider à choisir.


Méthodologie

Un sondage a été réalisé sur Internet entre le 22 janvier et le 27 février 2009 auprès des Deans/Doyens de près de trois cents institutions académiques de formation en management. Ces institutions françaises, européennes et américaines sont toutes détentrices d'accréditations nationales et internationales reconnues. Pour la France, il s'agit des écoles de commerce membres de la Conférence des grandes écoles. La question posée était la suivante : selon vous, quelles institutions académiques offrent la meilleure formation au management en France, en Europe et aux Etats-Unis ? Le taux de participation est de 20,6%. Chaque réponse soumise a été authentifiée et les doublons systématiquement éliminés. Nous en avons tiré deux informations. Le "Top of mind" : l'école la plus souvent citée en premier parmi celles citées spontanément. La notoriété spontanée : école citée spontanément parmi celles existant sur un marché. C'est cette deuxième information qui nous a permis de publier les tableaux ci-dessus.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Un grand bravo pour la "pertinence" de votre analyse! 1) sachez que 18% des élèves en écoles de commerce bénéficient d'une bourse de l'état 2) on ne décroche pas une grande école grâce à "un chèque de papa" mais en bossant dur pendant deux ans ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Il me semble que Yale a ete oublie un peu vite.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ce sont tous ces eleves qui ont composé le top management des banques depuis 30 ans!! vous devriez peut etre changer les criteres de classement de l'excellence ... ou bien alors tout le monde peut aller à Harvard et autres ecoles qui ont fabriqué des...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pourquoi tant de manager dans nos grandes entreprises ? Cela ressemble de plus en plus à l'armée Mexicaine ...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Pourquoi tant de manager dans nos grandes entreprises ? Cela ressemble de plus en plus à l'armée Mexicaine. Par expérience je dirais que les femmes ont beaucoup plus d'humanité que tous ces fils à papa en costard cravate qui se croient arriver.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Le sondage aurait du s'appeler "quelles sont les meilleures écoles de formatage" pour que l'on retrouve dans les grandes entreprises françaises les mêmes pensées calibrées, le même manque d'imagination... je parie que le patron de la boite de conseil...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Ce sondage serait plus pertinent s'il classait les Écoles les plus prestigieuses en Finances et en Management Stratégique. Compte tenu de la situation désastreuses à laquelle ont fait plongé la planète leurs disciples et leurs gourous (M.Porter par e...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Sondage pitoyable commes si ces étudiants étaient les meilleurs du monde. Ils ne sont bons que pour faire du fric dans certaines institutions financières pseudo-industrielles. Pour le travail, le vrai, et la gestion publique, c'est zéro.

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
5ieme place pour l'em....

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Stanford me parait trop bas !! par contre cessons de condamner/critiquer nos écoles françaises !! HEC connaît un succès remarquable et très positif pour la compétitivité du pays. c'est ridicule de lier les business school à la crise financière car lo...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
unecritique simple peut etre faite sur l'etude elle même: sur 300 sondées à peine 65 ont répondu. soit 1/6 ce qui à mon avis reste trop faible pour faire de ce sondage une estimation réellement représentative. il doit y avoir des réponses qui biaise...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
ranking, benchmarking, concurrence.. L'article duplique et mime ce qu'on apprend dans ces écoles (et même dans les Universités françaises d'ailleurs), mais, finalement, toutes ces écoles se valent et ne servent qu' à "former" des gens qui en ressorte...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
des managers , oui !!! mais pour diriger quoi ????

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
J'habite Londres et passe une partie de mon temps avec les gens les plus reconnu du milieu economique/ financier/ academique. Si je leur demande s'ils connaissent HEC, l'essec, IMD lausanne, EM lyon, ESCP, .... ils me demande si c'est un nouveau prod...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Bonjour, Pourriez vous nous indiquer quelle est la validité statistique des ù exprimés dans ce sondage, dont la base est de 55 répondants seulement? il est probable qu'elle soit nulle, ce qui pose un vrai problème de déontologie de votre part....

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Chers vous, de " La Tribune ", La taille de l'échantillon des managers ayant répondu à votre enquête pose problème ! La marge d'erreur sur les résultats annoncés est, statistiquement, énorme ! Les résultats de votre enquête, que vous chiffrez avec...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Chers Vous, de " La Tribune ", Mille excuses ! Je viens de réagir spontanément sans avoir pris connaissances des remarques ( souvent fort pertinentes ) que vous avaient déjà adressé certains autres internautes ayant réagi à votre article ! Notamme...

à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
je suis tout a fait d'accord avec toi roger, l'esc de méléné doit se placer au minimum dans le trio de tete si ce n'est à la 1ere position

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.