Tim Cook, icône gay et "role model" de la Silicon Valley

 |   |  644  mots
Le Pdg d'Apple Tim Cook avec l'animatrice et productrice de télévision Oprah Winfrey, le 25 mars dernier, pour un événement spécial au Steve Jobs Theater, à Cupertino, Californie.
Le Pdg d'Apple Tim Cook avec l'animatrice et productrice de télévision Oprah Winfrey, le 25 mars dernier, pour un événement spécial au Steve Jobs Theater, à Cupertino, Californie. (Crédits : Reuters)
Le PDG d'Apple a été le premier grand patron américain à parler ouvertement de son homosexualité, dans un San Francisco « gay friendly ».

« Fier d'être gay ! » : le 30 octobre 2014, dans une tribune publiée sur le site de Bloomberg Businessweek, Tim Cook, patron d'Apple, où il a succédé à l'emblématique Steve Jobs, annonçait publiquement son homosexualité et insistait sur l'engagement de son entreprise en faveur des droits des personnes LGBT+. Son initiative, faisant de Tim Cook le premier CEO ouvertement homosexuel du classement de Fortune sur les 500 premières entreprises américaines, a d'autant plus surpris que celui-ci s'était jusqu'alors montré très discret sur sa vie privée.

« Si apprendre que le CEO d'Apple est homosexuel peut aider une personne à s'accepter telle qu'elle est, apporter du réconfort à quelqu'un qui se sent seul ou inspirer des individus pour qu'ils luttent en faveur de l'égalité, alors cela vaut la peine d'empiéter sur ma vie privée», expliquait-il dans sa tribune.

Tim Cook a rejoint Apple en 1998, en tant que Senior Vice President of Worldwide Operations. De 2009 à 2011, durant la maladie de Steve Jobs (atteint d'un cancer du pancréas), il s'occupe des opérations au jour le jour tandis que le cofondateur d'Apple continue de prendre les décisions stratégiques.

En 2011, Steve Jobs...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/05/2019 à 19:03 :
Formidable avenir pour l'humanité. Comme on ne pourra plus se reproduire, on le fera avec des éprouvettes, ou avec des utérus naturels transformés, comme dans Dune, ou bien des cuves artificielles. On recyclera les surplus de fétus dans les usines à nourriture, sous forme de tablettes croustillantes de couleur, distribuées par drones, un joli monde de cinglés chialant chez les psy pour se supporter eux-mêmes. Pauvres cloches.
Réponse de le 19/05/2019 à 11:42 :
@multipseudos

C'est pas vous qui venez nous souler en permanence avec les problèmes selon vous liés à la démographie mondiale que personne ne voit, dont personne ne parle alors que c'est un complot ourdi par les reptiliens ?

Faudrait être un peu logique avec vous-mêmes de temps en temps hein... -_-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :