Téléchargez
notre application
Ouvrir

Assad pressent la "défaite finale" des rebelles syriens mais reste prudent

reuters.com  |   |  272  mots
Assad pressent la defaite finale des rebelles syriens mais reste prudent[reuters.com]
(Crédits : Sputnik)

AMMAN (Reuters) - Les récentes avancées des forces gouvernementales syriennes à Alep et à Idlib sont un prélude à la "défaite finale" des opposants au régime, a estimé lundi le président syrien Bachar al Assad qui s'est toutefois montré prudent sur la fin prochaine de la guerre qui ravage son pays depuis neuf ans.

"Nous savons que cette libération ne signifie pas la fin de la guerre, ni l'éradication de tous les complots ni la fin de la terreur ou la reddition de l'ennemi", a déclaré le chef de l'Etat syrien lors d'une prise de parole retransmise par la télévision d'Etat.

"Mais" c'est "un prélude à leur défaite finale (des forces d'opposition-NDLR), tôt ou tard", a-t-il ajouté. "La bataille pour libérer Alep et Idlib continuera tout comme la bataille pour libérer la totalité du sol syrien."

Ces derniers jours, les forces du régime syrien ont annoncé avoir progressé dans le nord-ouest du pays, notamment dans la province d'Alep et celle d'Idlib, dernier grand bastion des opposants à Bachar al Assad.

Le conflit syrien a commencé en mars 2011 sous la forme d'une contestation pacifique et s'est transformé, sous l'effet de la répression du régime, en rébellion armée rejointe par la suite par des groupes djihadistes. La guerre a fait plus de 380.000 morts.

Selon l'Onu, plus de 875.000 civils ont été déplacés depuis la reprise de l'offensive militaire du régime syrien, appuyé par son allié russe, début décembre dont 40.000 ces quatre derniers jours.

(Suleiman Al-Khalidi; version française Marine Pennetier, édité par Henri-Pierre André)