Téléchargez
notre application
Ouvrir

Vaste manifestation au Mali contre le président Keita

reuters.com  |   |  231  mots
Vaste manifestation au mali contre le president keita[reuters.com]
(Crédits : Stringer)

BAMAKO (Reuters) - Une vaste manifestation a rassemblé vendredi à Bamako des opposants au président malien Ibrahim Boubacar Keita, accusé de mauvaise gestion des crises récurrentes du Mali, dont ils ont réclamé la démission au cri de "IBK doit partir".

Keita, surnommé IBK, réélu en 2018 pour un second mandat de cinq ans, doit faire face à une crise sécuritaire depuis des années dans le nord du Mali, à quoi se sont ajoutées la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus et des tensions politiques depuis les élections législatives controversées de mars dernier.

La manifestation, organisée à l'appel de plusieurs mouvements politiques avec l'aval de l'influent imam Mahmoud Dicko, a rassemblé quelque 20.000 personnes en début de cortège, a estimé l'ambassade des Etats-Unis à Bamako. Les autorités n'ont pas fourni de décompte officiel.

"La crise dans le Nord s'est aggravée et étendue au centre du pays. Il n'y pas de sécurité, pas d'emplois", a déclaré le jeune militant de 33 ans Adama Ben Diarra, l'un des orateurs du rassemblement. "Tous les jours, nous enregistrons des morts (dues aux violences ou au Covid-19). Le Mali est devenu un grand cimetière", a-t-il lancé.

Le Mali, qui compte environ 19 millions d'habitants, a recensé officiellement 1.485 cas de contamination au coronavirus et 87 décès.

(Tiemoko Diallo, Bate Felix, version française Jean-Stéphane Brosse)

`