Téléchargez
notre application
Ouvrir

Washington se prépare à une vaste manifestation après la mort de George Floyd

reuters.com  |   |  447  mots
Washington se prepare a une vaste manifestation apres la mort de george floyd[reuters.com]
(Crédits : Lucas Jackson)

WASHINGTON (Reuters) - Washington pourrait connaître ce samedi l'une des plus grandes manifestations jamais organisées dans la capitale fédérale des Etats-Unis, a dit le chef de la police de la ville, alors que le pays s'apprête à vivre une 12e journée consécutive de rassemblements contre les discriminations raciales et les méthodes de la police américaine après la mort de George Floyd.

Ce Noir américain de 46 ans est mort le 25 mai à Minneapolis après avoir été maintenu au sol pendant près de neuf minutes par un policier pressant un genou sur son cou. Les images de cette arrestation, qui se sont rapidement propagées à travers les Etats-Unis, ont soulevé une vague de colère contre la police américaine accusée de racisme et de brutalité contre la communauté afro-américaine.

Sur les réseaux sociaux, certains ont appelé à une manifestation d'un million de personnes ce samedi à Washington.

"Nous disposons de beaucoup d'informations publiques, ouvertes à tous, pour donner à penser que l'événement de ce samedi à venir pourrait être l'un des plus importants que nous ayons jamais eus dans cette ville", a dit Peter Newsham, chef de la police de Washington, aux médias locaux, ajoutant que l'essentiel du centre de la capitale serait interdit à la circulation dès le début de la journée.

Peter Newsham n'a fourni aucune prévision chiffrée du nombre de manifestants mais les médias américains s'attendent à des dizaines de milliers de participants.

George Floyd était originaire de Fayetteville, en Caroline du Nord, et le gouverneur de l'Etat, Roy Cooper, a ordonné que tous les drapeaux sur les bâtiments publics soient amenés à mi-mât du lever au coucher du soleil ce samedi. Une cérémonie télévisée en hommage à George Floyd sera aussi organisée à Fayetteville.

Vendredi, des manifestations ont encore eu lieu à Atlanta, Los Angeles, Minneapolis, Miami, New York ou encore Denver. A Washington, un rassemblement a une nouvelle fois été organisé devant la Maison blanche, sous la pluie, alors que le président Donald Trump a récemment menacé d'envoyer l'armée pour mettre fin aux violences sporadiques survenues en marge des manifestations depuis la mort de George Floyd.

Face à l'indignation provoquée par la mort de George Floyd, la municipalité démocrate de Minneapolis et les gouverneurs démocrates de Californie et de New York ont annoncé qu'ils allaient interdire certaines pratiques policières identiques à celle utilisée contre George Floyd.

(Lisa Lambert, Alexandra Alper, Andy Sullivan, Idrees Ali, Phil Stewart, Nathan Layne, Sharon Bernstein, Dan Whitcomb, Matt Spetalnick, Raphael Satter, Keith Coffman, Rich McKay; version française Bertrand Boucey)