Téléchargez
notre application
Ouvrir

États-Unis : Le Congrès adopte la loi sur un contrôle accru des armes à feu

reuters.com  |   |  342  mots
Etats-unis: le congres adopte la loi sur un controle accru des armes a feu[reuters.com]
(Crédits : Mary F. Calvert)

par Katharine Jackson

WASHINGTON (Reuters) - La Chambre des représentants a adopté vendredi la première loi significative renforçant le contrôle des armes à feu depuis trois décennies aux Etats-Unis.

Le texte, déjà approuvé jeudi par le Sénat, devrait être promulgué dans la foulée par le président démocrate Joe Biden.

La loi a été votée par 234 voix contre 193 à la chambre basse du Congrès. Aucun démocrate ne s'y est opposé et 14 élus républicains l'ont approuvée.

La nouvelle législation avait été adoptée jeudi par 65 voix - dont 15 républicains, y compris le chef de la minorité républicaine Mitch McConnell - contre 33 au Sénat.

C'est la première fois depuis 1994 qu'une loi renforçant le contrôle des armes à feu, dont la possession et le port sont protégés par le deuxième amendement de la Constitution, passe les multiples obstacles systématiquement opposés à ce type de législation par le puissant lobby de la NRA (National Rifle Association) et les fabricants d'armes.

Elle intervient en même temps que la décision de la Cour suprême, annoncée jeudi, d'autoriser les Américains à sortir de leur domicile avec une arme de poing, une victoire importante pour les défenseurs des armes à feu dans un pays profondément divisé sur le sujet et régulièrement endeuillé par des fusillades meurtrières.

Le texte est le fruit de négociations bipartisanes entamées au Congrès après le choc provoqué dans l'opinion publique par le meurtre de dix Afro-Américains dans un supermarché de Buffalo (New York) et de 19 enfants et deux enseignantes dans une école d'Uvalde (Texas).

Il prévoit notamment la saisie des armes d'une personne jugée dangereuse pour elle-même ou la société et un contrôle accru des antécédents pour les acheteurs de moins de 21 ans.

(Reportage Katharine Jackson et David Morgan; version française Federica Mileo et Jean-Stéphane Brosse, édité par Tangi Salaün)