Téléchargez
notre application
Ouvrir

Coronavirus : Adaptation des mesures pour préparer la rentrée dans les entreprises en France

reuters.com  |   |  508  mots
Coronavirus: adaptation des mesures pour preparer la rentree dans les entreprises en france[reuters.com]
(Crédits : Gonzalo Fuentes)

PARIS (Reuters) - Le gouvernement français, qui a déjà pris une série de mesures - dont la promotion de la généralisation du port du masque - pour tenter d'éviter une reprise de l'épidémie liée au nouveau coronavirus dans un contexte de vacances d'été, travaille également à adapter les protocoles en vigueur dans les entreprises pour préparer la rentrée.

Les guides de bonnes pratiques déjà en vigueur dans chaque branche professionnelle sont actuellement "réactualisés" afin de "préparer la rentrée pour adapter les règles en fonction de la circulation de l'épidémie", a déclaré mercredi sur BFMTV le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, en marge d'une visite à Ajaccio.

"Il faut que les règles s'adaptent à la réalité des différentes situations (...) et l'important c'est de réactualiser en permanence pour être sûrs de coller face au risque de la situation épidémique", a-t-il souligné.

Des discussions sont en cours, menées sous la houlette du ministre de l'Economie Bruno Le Maire et de son ministre délégué aux PME, Alain Griset.

Interrogé mercredi matin sur Europe 1 sur une éventuelle généralisation du port du masque sur les lieux de travail, ce dernier a précisé que "s'il fa(llait) aller au-delà (des mesures déjà en vigueur) parce que le virus se développe, les entreprises devront s'adapter".

A l'heure actuelle, les guides de bonnes pratiques garantissent déjà la sécurité sanitaire dans les entreprises, a-t-il souligné, en rappelant que cet impératif devait se conjuguer avec celui de la relance, car il faut "tout faire pour que l'activité économique reprenne".

Mais "il faudra peut-être revoir" ces protocoles dans le cadre de la concertation pour les "adapter en fonction de la situation sanitaire", a ajouté Alain Griset, en n'excluant pas que le télétravail soit de nouveau encouragé, lorsque c'est possible, à la rentrée.

Le Premier ministre Jean Castex avait annoncé mardi à l'occasion d'un déplacement dans l'Hérault qu'une réflexion était engagée pour "voir comment on peut au maximum généraliser sur le lieu de travail le port du masque".

Il avait cependant souligné qu'"il n'y pas deux lieux de travail qui se ressemblent et c'est pourquoi l'application de mesures absolument systématiques est parfois contraire à l'effet recherché".

Les protocoles en vigueur dans les entreprises stipulent déjà que le port du masque est obligatoire pour les salariés lorsqu'il est difficile ou impossible de respecter les distances de sécurité.

Le ministère de l'Education nationale a publié la semaine dernière un protocole pour encadrer la rentrée dans les établissements scolaires - autre point de vigilance sur fond de recrudescence des contamination - qui prévoit un assouplissement des mesures de distanciation physique afin de permettre un retour en classe de l'ensemble des élèves, assorti d'une obligation du port du masque à l'intérieur et à l'extérieur au-delà de 11 ans.

(Myriam Rivet, édité par Henri-Pierre André)