Le mondial en bref

Au programme, des erreurs d'arbitrage, une Fifa qui assume ses erreurs d'arbitrage et une Fifa qui agace l'Afrique du Sud.

Erreurs d'arbitrage : Blatter s'excuse...

Joseph Blatter, président de la Fifa, s'est excusé mardi après les erreurs d'arbitrage qui ont faussé dimanche deux huitièmes de finale du Mondial, et a assuré que l'arbitrage vidéo serait de nouveau évoqué lors d'une prochaine réunion de la Fifa, au moins en ce qui concerne la ligne de but.

... mais la Fifa cache ses brebis galeuses...

La Fifa a invité ce mardi la presse à rencontrer les arbitres de la Coupe du monde. Or ni l'Italien Rosetti, ni l'Uruguayen Larrionda - les arbitres d'Argentine-Mexique et d'Allemagne-Angleterre- n'étaient présents. Hasard ?

... et ses pratiques agacent l'Afrique du Sud

« Fick Fufa ! » Cette drôle d'apostrophe orne des T-shirts vendus à la sauvette en Afrique du Sud. En cause : les excès de la Fifa en matière de propriété intellectuelle - sur les produits dérivés. « L'Afrique du Sud n'est plus un Etat de droit. Elle est dirigée par la Fifa, qui se conduit comme un petit caïd », a estimé Tim Burrell, un avocat sud-africain.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.