"Réfléchir ensemble pour définir les nouvelles manières d'entreprendre"

 |   |  413  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Cofondatrice de Layar, Néerlandaise

En Février 2010, huit mois après sa création, la société hollandaise Layar comptait pas moins de 30 salariés. Lauréate du forum Netexplorateur 2010,sa cofondatrice Claire Boonstra figure parmi les représentantes de la génération Y au Women's Forum. Ingénieur civil de formation, elle est à l'origine du premier navigateur mobile avec une réalité augmentée. Qu'est-ce à dire ? C'est presque tout simple. Imaginez que vous êtes au Louvre devant Mona Lisa, vous avez envie d'en savoir plus sur elle ou sur Léonard de Vinci. Votre mobile est doté d'un système de géolocalisation qui vous permet d'accéder à des données et des contenus en surimpression. Vous vous connectez et, sur l'image que vous prenez, vous visualiserez, en surimpression, d'autres images, informations qui viennent enrichir votre réalité. La biographie de Léonard de Vinci, l'histoire du portrait de la Joconde, les anecdotes, une vidéo... Autre exemple, en passant devant, vous pourrez recevoir des alertes sur les promotions en cours, ou bien encore, devant une image de votre rayon parfumerie, vous pourrez recevoir en temps réel les tarifs de vos parfums et cosmétiques préférés.
« Les applications sont multiples. En faisant le tour extérieur d'un bâtiment puis en y pénétrant, on pourra parfaitement en découvrir les perspectives grâce à la 3D. »

Un média de masse ?
Diplômée de l'université de technologie de Delft, Claire bénéficie de dix ans d'expérience dans l'univers des nouveaux médias. Passionnée, énergique, elle avoue fonctionner avant tout à l'intuition. Avec sa société, elle participe au Technology Pioneers, un groupe de vingt-cinq jeunes entreprises du secteur technologique sélectionnées par un comité d'experts. Leur objectif ? Réfléchir ensemble pour définir les nouvelles manières d'entreprendre et d'innover ensemble dans le futur sur des questions aussi variées que la santé, la croissance économique et la communication. Invitée au forum de Davos, elle a passé une heure en petit groupe avec Bill Gates sur le thème de la nouvelle réalité, serrant au passage la main de Bill Clinton. Lors d'une conversation informelle, elle a demandé au géant de Microsoft si la réalité augmentée serait à son avis le futur média de masse. Et Bill Gates de répondre : « Il n'y a strictement aucune raison pour que cela ne se produise pas ! » À bon(ne)s entendeur(e)s...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :