50.000 postes de fonctionnaires n'ont pas trouvé preneur en 2014

Il manquait notamment plus de 13.300 enseignants et 5.000 militaires l'année dernière par rapport aux effectifs prévus. Cela représenterait une économie de 228 millions d'euros pour le budget de l'Etat.
En 2014, il manquait 4.300 policiers par rapport aux effectifs inscrits dans la loi de finances et votés par le Parlement.
En 2014, il manquait 4.300 policiers par rapport aux effectifs inscrits dans la loi de finances et votés par le Parlement. (Crédits : © Gonzalo Fuentes / Reuters)

La rapporteure générale Valérie Rabault a dressé un bilan du nombre de fonctionnaires en activité en 2014: "un focus" dont le but était "de savoir si les plafonds votés - pour les ministères prioritaires comme l'Education nationale - avaient été atteints". Et ce, dans le cadre du projet de loi de règlement du budget 2014, qui sera débattu lundi 6 juillet à l'Assemblée nationale.

La députée socialiste a conclu que "sur la fonction publique d'Etat (2,5 millions d'agents), il y a 50.000 emplois (soit 2% de l'ensemble)" qui, "par rapport aux plafonds", ne sont pas occupés.

Manque de candidats

Selon le JDD, à la fin de l'année dernière, il manquait ainsi 13.300 enseignants, 5.000 militaires et 4.300 policiers par rapport aux effectifs inscrits dans la loi de finances et votés par le Parlement.

La rapporteure du Budget se penchera en septembre sur les causes de ce phénomène. Parmi ces dernières, un manque de candidats. "Dans le secteur de l'Education nationale, il y a des postes qui ont été mis aux concours et qui n'ont pas été pourvus", dit-elle. Pour rappel, dans son programme présidentiel, François Hollande s'était notamment engagé à créer 60.000 postes dans l'Education nationale d'ici 2017.

L'hebdomadaire estime que 228 millions d'euros ont ainsi été économisés du fait de ce non respect des objectifs.

"Des plafonds à ne pas dépasser, et non des cibles"

Le cabinet du ministre du Budget, Christian Eckert, a tenu à rappeler que les chiffres cités correspondent à "des plafonds à ne pas dépasser" et non pas à des objectifs à atteindre.

Il a rappelé avoir ouvert des emplois supplémentaires dans les secteurs prioritaires comme l'éducation, la sécurité et la justice.

(Avec AFP)foncti

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 07/07/2015 à 22:02
Signaler
Les 5000 postes de militaires sont des postes d'engagés de courte ou moyenne durée. Donc loin d'être des postes de fonctionnaires à vie. Au passage, militaire égal disponibilité, solde, mobilité sans préavis et le cas échéant sacrifice de sa vie... B...

à écrit le 07/07/2015 à 14:57
Signaler
le travail d'un cadre dans le privé s'est de traquer les dysfonctionnements, optimiser les processus, les ressources, réorganiser, hiérarchiser les problèmes, agir au quotidien, piloter par les résultats, la performance, l'efficacité...à fond et sans...

à écrit le 07/07/2015 à 12:16
Signaler
il y a 22 000 enseignants qui n'ont jamais enseigné, 8 000 permanents syndicaux qui passent leur temps à faire de la politique, donc pas besoin de recruter, il faut les mettre au travail et piloter par les résultats, primes au mérite... et pareil ...

à écrit le 06/07/2015 à 22:13
Signaler
Personne ne sait le dire, même pas le gouvernement. C'est dire si notre pays communiste est bien géré. Allez encore 50 milliards de dette supplémentaire cette année pour payer tout ça. Quand nous serons en faillite, comme la Grèce actuellement, Holla...

à écrit le 06/07/2015 à 20:55
Signaler
Nous sommes le pays au monde qui compte le plus de fonctionnaires, prés de 6 millions pour 65 millions d'habitants, l'Allemagne 2 millions 800 milles fonctionnaires pour 80 millions d'habitants, de plus , si le gouvernement estime qu'il manque de fo...

à écrit le 06/07/2015 à 19:10
Signaler
Excellente nouvelle ! Nous avons assez (beaucoup trop) de fonctionnaires, reste à les redéployer en fonction des besoins (ce que fait le privé et ne fait pas l'Administration).

à écrit le 06/07/2015 à 18:55
Signaler
La seule Bonne Nouvelle ! 1,5 millions de fonctionnaires en trop ! 👹😜

à écrit le 06/07/2015 à 18:17
Signaler
Il doit bien y avoir des chômeurs qualifiés pour occuper ces postes ? Pourquoi ne les met-on pas en contact avec les administrations qui manquent de candidats ?

le 06/07/2015 à 23:05
Signaler
Oh, oui et j'en fait partie. J'ai suivi mon ami pour son travail. Je travaillais en école d'ingénieurs avant en tant qu'assistante de recherche ou j'encadrais des élèves et des stagiaires. On est en moyenne montagne personne ne veut venir. Je suis p...

le 07/07/2015 à 9:08
Signaler
@Guevelt Eh oui, c'est la grande différence avec la Suisse où le "diplôme" est "accessoire" parce qu'on y privilégie l'expérience et l'adaptation et où les fonctionnaires sont au contrat, pas à vie. Bon courage pour la suite.

le 07/07/2015 à 12:06
Signaler
Pendant ce temps là les collectivités locales, des structures associatives parallèles alimentées par elle, recrutent des bac - 4 à des postes de cadres (sup): exemple la nounou de la fille d'une VP d'une agglomération du sud de la France.

à écrit le 06/07/2015 à 16:49
Signaler
Pour ce qui est des policiers, il conviendrait de comptabiliser le nombre de "muncipaux" recrutés suite aux élections, et là il n'est pas impossible que l'on dépasse largement le nombre de 4300 cité dans l'article...

à écrit le 06/07/2015 à 14:25
Signaler
Très bonne nouvelle que ces économies, sinon ils devraient créer une transversalité des métiers, par exemple ne pas devenir fonctionnaire sans avoir été 2 ans policier gendarme pompier ou militaire, devenir expert je ne sais quoi sans avoir enseigné ...

le 06/07/2015 à 19:23
Signaler
"devenir expert je ne sais quoi sans avoir enseigné 2 ans avant" : L'inverse est plus logique... On peut enseigner une fois qu'on est expert dans un domaine. "on résoudrait l'insuffisante productivité des agents de l'état." : Comme indiqué dans l'ar...

à écrit le 06/07/2015 à 12:10
Signaler
A lire les commentaires, je pense que vous étiez de ceux à insulter vos profs lorsque vous ètiez à l'école! Les 35H, certains les font déjà: préparation des cours pour adapter á l'avancement, correction contrôles (débordant sur le temps libre)... ...

le 06/07/2015 à 12:49
Signaler
apprenez qu'il n'y a pas de quartiers dangereux ils sont simplement sensibles... nuance

le 06/07/2015 à 14:59
Signaler
Tu iras dire cela aux profs de Zep qui se font menacer et aux policiers dans les quartiers sensibles Il faut avoir le courage d'appeler les choses par leur nom Ne pas le faire, passer son temps à cacher l'évidence c'est ouvrir un boulevard aux par...

le 07/07/2015 à 10:15
Signaler
Gil a bien raison. Vous faites le jeu des extrêmes à ne pas sensibiliser vos propos. La brutalité de votre vocabulaire me rappelle les HLPSDNH !

à écrit le 06/07/2015 à 11:47
Signaler
Qu'on passe tous les professeur à 35 heures, la on en aura la moitié qui ne serviront plus, dessus on pourra en recyclé la une partie pour éviter de fermer les classes de primaire et l'autre pour faire des économies en les virant. Qu'en on vos ces pr...

à écrit le 06/07/2015 à 10:21
Signaler
Ça tombe bien, il y en a déjà trop et ça fera des économies, pour une fois.

le 06/07/2015 à 14:50
Signaler
Une économie colossale / coût d'un emploi public moyen à l'année charge, primes et frais de fonctionnement compris 45000 E environ, ceci 50 000 fois et ce, pendant une moyenne de 45/50 ans retraite comprise faite le calcul !!!!!!!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.