Alain Juppé qui rit, Nicolas Sarkozy qui pleure

 |   |  925  mots
Selon le barômètre CSA pour Les Echos et Radio Classique, Alain Juppé bénéficent de 76% d'opinions positives chez les sympahisants de la droite et du centre, contre 65% pour Nicolas Sarkozy
Selon le barômètre CSA pour "Les Echos" et "Radio Classique", Alain Juppé bénéficent de 76% d'opinions positives chez les sympahisants de la droite et du centre, contre 65% pour Nicolas Sarkozy (Crédits : Reuters)
Rude journée pour Nicolas Sarkozy. Non seulement ses ennuis judiciaires ressurgissent mais deux enquêtes d'opinion montrent aussi qu'il est, pour l'instant, devancé par Alain Juppé dans la course à la primaire de droite qui désignera le candidat pour la présidentielle.

Alain Juppé doit se frotter les mains. Il y a des jours comme çà où les bonnes nouvelles s'accumulent. Lui, l'homme un peu seul mais décidé qui envisage toujours de se présenter - et de remporter - la primaire de droite et du centre de l'automne 2016 qui désignera le candidat à la présidentielle de 2017. Mais dans cette quête, il doit affronter le rouleau compresseur Sarkozy. Pas facile. Mais Alain Juppé sait qu'il y a un étroit passage et que le « coup » est jouable. Les évènements de ce 7 mai doivent le renforcer dans sa conviction.

Sarkozy et le retour des ennuis judiciaires

Il y a d'abord les ennuis judiciaires de Nicolas Sarkozy qui reviennent sur le devant de la scène. La Cour d'appel de Paris a en effet confirmé la validité des écoutes téléphoniques dont faisaient l'objet Nicolas Sarkozy et son avocat Thierry Herzog. Alors que l'ancien chef de l'Etat espérait tout le contraire. Ces écoutes avaient été décidées par les juges qui s'intéressaient à un présumé financement libyen de la campagne présidentielle de 2007 de Nicolas Sarkozy. Elles ont révélé que Nicolas Sarkozy a peut-être tenté d'obtenir des informations confidentielles d'un magistrat de la Cour de cassation sur l'état d'avancement du dossier Bettencourt, en échange d'un poste de très haut niveau à Monaco. Les écoutes concernaient non seulement la ligne officielle de l'ancien chef d'Etat mais aussi celle ouverte sous un « pseudo » devenu célèbre depuis : Paul Bismuth. Si les faits se révèlent exacts, Nicolas Sarkozy pourrait être poursuivi pour les délits de « corruption active », « trafic d'influence actif » et « recel de violation du secret professionnel ». Du lourd !
Au désespoir de Nicolas Sarkozy, l'enquête peut donc continuer, même si l'ex-président a déposé un recours en Cassation.


Un très proche de l'ex-président en garde à vue

Un malheur pour la Sarkozie n'arrivant jamais seul, Franck Louvrier, l'ancien conseiller en communication de Nicolas Sarkozy vient d'être mis en garde à vue dans le cadre de l'affaire Bygmalion. Sur ce dossier, les magistrats enquêtent sur un système présumé de fausses facturations qui aurait permis d'imputer à l'UMP des dépenses de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2012. Franck Louvrier était très proche de Nicolas Sarkozy, travaillant avec lui depuis l'époque de la mairie de Neuilly dans les années 1980. Il a participé activement aux campagnes de 2007 et 20012.
Dans le camp Juppé, on ne peut que - discrètement - se réjouir de ce double coup dur pour Nicolas Sarkozy. Certes, le carré des sarkolatres crie déjà à l'acharnement judiciaire mais les sympathisants de droite et surtout du centre, moins sensibles aux coups de menton de l'ancien président, pourraient être tentés de lui trouver une alternative pour 2017.

Juppé devance Sarkozy dans les enquêtes d'opinions

C'est d'ailleurs ce que laissent entendre des enquêtes d'opinion dont les résultats doivent être une autre source de satisfaction pour Alain Juppé. De fait, la dernière livrée du baromètre CSA pour « Les Echos » et « Radio Classique » montre que la côte de popularité de l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac reste bien orientée. Les sympathisants UMP sont 78% a avoir une opinion positive sur lui, soit une progression de 11 points en un mois. Dans le même temps, Nicolas Sarkozy est jugé positivement par 76% des sympathisants, soit une baisse de 3 points en un mois.

Toutefois, quand on interroge l'ensemble des sympathisants de la droite et du centre et non uniquement ceux de l'UMP, Alain Juppé arrive en tête avec 76% d'opinions positives, en hausse de six points. Une donnée intéressante dans la perspective des primaires ouvertes de 2016. Nicolas Sarkozy, lui, perd deux points à 65%. D'après le baromètre CSA, il perd surtout du terrain au centre. Si Alain Juppé séduit 80% des sympathisants UDI, Nicolas Sarkozy, lui, plafonne à moins de 30%. Il va donc falloir à l'ancien Chef d'Etat rééquilibrer son discours pour se montrer moins clivant, notamment sur les questions sociétales. Sinon, lors des primaires, une grande partie des électeurs de l'UDI et du Modem risquent de définitivement lui faire défaut.... Et Alain Juppé l'emportera.

Le plein chez les sympathisants du MoDem

D'ailleurs, un autre sondage Ipsos-Le Point confirme cette tendance. Quand on interroge les électeurs potentiels sur leurs intentions de vote à la primaire. Alain Juppé fait le plein chez les sympathisants du MoDem (71 % d'entre eux choisissent l'édile bordelais) mais également chez les électeurs de l'UDI (48 %). En revanche, les UMP ne voteraient qu'à 29 % pour lui. Si Nicolas Sarkozy fait, de son côté, un meilleur score à l'UMP (51 %), il n'engrange que 6 % des voix du MoDem, et 9% de l'UDI. Résultat, en cas de second tour Juppé/Sarkozy, le maire de Bordeaux l'emporterait à 53 %, contre 47 % pour Nicolas Sarkozy.
Alors, Alain Juppé n'a plus qu'à (discrètement) espérer que les « affaires » viennent rattraper Nicolas Sarkozy pour le mettre définitivement hors course ou, au moins, l'affaiblir. Plus Nicolas Sarkozy sentira le souffre, plus une partie de l'électorat de droite et du centre s'éloignera de lui. C'est tout le pari d'Alain Juppé.

Le maire de Bordeaux doit sans doute passer une bonne journée. Les suivantes ne lui seront sans doute pas aussi favorables, tant l'animal politique Sarkozy est redoutable.

_____

>>> Plus populaire que jamais, le maire de Bordeaux explique à La Tribune pourquoi il veut mener le combat de la droite et du centre pour l'élection présidentielle de 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/05/2015 à 16:21 :
Il croit avoir sauver le pays en renflouant les banques , en réalité il a fait contraire .
a écrit le 09/05/2015 à 14:57 :
Sarkozy traîne vraiment trop de casseroles et son premier cercle encore plus (celles de Sarko plus les leurs...). Il nous faut cette fois quelqu'un qui soit enfin plus concerné par le pays que par sa situation personnelle.
a écrit le 09/05/2015 à 13:10 :
Article un peu trop léger de la part de la Tribune. En réalité dans le sondage qui a été fait, en cas de primaire, Sarkozy serait largement vainqueur de Juppé. Et tant mieux car A. Juppé est sans doute le pire d'entre nous pour parodier l'expression de Chirac. Il ne faut pas en oublier qu'en 1998 il annonçait "s'il y a 2 millions de personnes dans les rue, je retire mon projet". Les syndicats ont compté, ils étaient plus de 2 millions et Juppé a retiré son projet qui pourtant était nécessaire. Autrement dit avec Juppé comme président, il ne faut s'attendre à aucune réforme, à aucun chantier,..à rien.. Comme avec son ami de l'ENA Chirac... Du vent, du vent, des paroles, des paroles...et aucun acte !
Réponse de le 09/05/2015 à 13:53 :
Entre un énarque et un baveux la différence se situe pour ces deux personnages dans la politesse. Si un a retiré son projet l'autre est passé par la case réformette avec de grands discours faisant croire le contraire ou encore mieux une RGPP dont le solde en valeur est ridicule et compensée par l'embauche à outrance et en valeur en parapublic voir le rapport de la IGF. M.Sarkozy alias M. Bismuth un homme de spectacle pas un gouvernant.
Réponse de le 10/05/2015 à 22:09 :
On risque de ne pas changer grand chose, il y a du Hollande dans Juppé.
a écrit le 09/05/2015 à 10:51 :
Pourquoi Sarkozy fait-il obstacle aux enquête s'il est innocent ? S'il l'est, il a tout intérêt a laisser l'enquête se dérouler normalement pour montrer qu'il n'y a rien.
Curieusement, Juppé a été condamné et me parait plus honnête.
a écrit le 09/05/2015 à 9:16 :
Il y a longtemps que ce que dit Guaino n'a plus d'échos chez les citoyens normaux....cet homme est uniquement un porte voix et rien de plus ....
a écrit le 09/05/2015 à 7:18 :
La France a-t-elle besoin d'imposteurs supplémentaires ?
a écrit le 08/05/2015 à 18:03 :
que ce soit Juppé ou Sarko , on s'en fout , le principal , c'est de virer Hollande et sa bande d'incapables
Réponse de le 08/05/2015 à 20:09 :
Le problème, c'est qu'on a déjà élu Hollande pour se débarrasser de Sarkozy qui n'avait pas fait la politique pour laquelle il avait été élu. Ce serait bien si on pouvait voter pour de nouvelles têtes, et pas toujours pour les mêmes revenants de la vie politique. Seulement, les caciques s'accrochent et changent le nom de leur parti au lieu de démissionner et d'aller voir ailleurs.
Réponse de le 09/05/2015 à 8:08 :
Ce serait bien de pas mettre des types malhonnêtes qui ont déjà échoué

Du neuf du neuf
a écrit le 08/05/2015 à 16:59 :
Pour 2017,il faut une femme subtile,mais courageuse et dynamique.Il n'y en a pas beaucoup ,mais c'est la seule solution .
a écrit le 08/05/2015 à 15:58 :
Les medias ne voient que JUPPE pour contrer SARKOZY; JUPPE paraît trop chiraquien, ce qui me semble un défaut important face à la crise que nous vivons. Or, au moins 2 autres candidats sérieux avancent patiemment leurs pions. Je pense d'abord à FILLON dont le projet en fabrication se complète très régulièrement puis à LEMAIRE qui devrait recueillir le soutien de la jeunesse. La primaire à droite n'est pas jouée
Réponse de le 08/05/2015 à 20:03 :
Vous avez dit Filon l'homme qui accroché aux branches par les bretelles comme premier ministre l'homme qui a manqué de courage pour claquer la porte à M. Bismuth non j'attends du courage pas de la faiblesse concernant M. LEMAIRE encore un qui me fait pitié lorsque je le vois faire la courbette devant M. Bismuth non la France politique et ne parlez pas de libéralisme al gauche comme la droite sont des créateurs d'impôts de taxes pour faire du social qui appauvri encore plus ceux qui en "bénéficient" la France n'a pas ni à gauche ni à droite d'hommes ou femmes en capacité de proposer un programme de rigueur TENU en France les politiciens ne sont que des Pinocchio avec un zest de magouilles politiciennes la oui nous avons du solide pas pour gouverner et ne parlons de nos clowns le FN ou le FdG ou l'UDI la succursale UMP sans grande ambition en dehors de postes de ministres, ne parlons pas du PS le résultat économique actuel parle suffisamment
a écrit le 08/05/2015 à 15:44 :
Sympatisant socialiste, en cas de 2ème tour Le Pen vs Juppé je voterai Juppé. Mais si la droite désigne Sarkozy ( au discours de chef de clan et méthodes mafieuses :tél "pseudo", corruption, faux compte de campagne...) jamais plus il n'aura ma voix.
Réponse de le 09/05/2015 à 9:31 :
Le PN n'est pas crédible. Mais il t a pire qu'elle : le parti socialiste et ses amis laïcardo-soixantehuitardo-bobo-écolos qui ruinent la france depuis 50 ans.
a écrit le 08/05/2015 à 15:35 :
J aime cette émission
a écrit le 08/05/2015 à 15:01 :
c'est le problème quand on a trop d'amis , inchala !
a écrit le 08/05/2015 à 14:12 :
Hier ,dans l'émission C'EST DANS L'AIR,tous les journalistes ont dit:pas de soucis pour NS qui gagnera les primaires sans difficultés.Qui croire ?
a écrit le 08/05/2015 à 12:37 :
C'était mieux avant à Bordeaux ?
Vous savez dans n'importe quelle grande ville de France la circulation automobile augmente tous les ans.
Nos élus pourtant font réaliser à grand frais des pistes cyclables...
a écrit le 08/05/2015 à 12:34 :
Sarkozy, Jupé, Valls, Hollande, UMP PS UDI EELV et leurs affidés, ce sont les mêmes avec des déguisements et des maquillages à peine différents ;

Leurs seuls bilans, c'est le désastre économique, la désindustrialisation massive, la création des travailleurs pauvres qui se lèvent tôt pour gagner moins, l'étalement de la misère et la renaissance de l'esclavage humain au profit des castes fêtards avec l'argent public et des voyous de la finance qui agissent en bandes organisées.

Les Français deviennent matures, ils vont écarter historiquement tous ces bonimenteurs.
Réponse de le 08/05/2015 à 15:07 :
Oui, bien sûr, et j'ai remarqué des scènes de cannibalisme, des gens qui meurent dans la rue, des hordes de pestiférés et autres lépreux, mais de qui donc vous moquez-vous pour dire de pareilles sottises ? Vos propos sont une insulte à la vraie misère des peuples opprimés. Vous devriez en avoir honte si vous aviez un peu de dignité...
Réponse de le 08/05/2015 à 16:46 :
Tout à fait d'accord avec Maduf, je suis content de trouver quelqu'un qui pense comme moi.-
Réponse de le 08/05/2015 à 19:03 :
Vous devez être tellement rares, c'est un miracle que vous ayez pu vous trouver !
Réponse de le 15/05/2015 à 11:08 :
Des gens qui meurent dans la rue il y en a un paquet chaque année. Vous savez les SDF que vous ne regardez pas en prenant l'air occupé en jouant avec votre smartphone... C'est vous qui êtes indignes. Lu y'a pas longtemps un article sur des profs qui racontent voir certains de leurs élèves remplir leur cartable de morceaux de pain à la cantine pour en ramener à la maison.
C'est ça la France de Sarkhollande.
5 millions de chômeurs c'est sûr que ça engendre pas la misère... Ouvrez les yeux!
a écrit le 08/05/2015 à 11:40 :
Il faut etre honnête: avec ce genre de réflexion, simone veil et yannick noah seraient présidents de la république. Pourquoi vous n'évoquez pas les derniers sondages sur la primaire pour ne pas être traité d'incompétent d'ici peu...
a écrit le 08/05/2015 à 11:39 :
"Lui, l'homme un peu seul mais décidé"... un peu seul? Vous devez avoir raté les journalistes et les médias qui lui font la courte échelle depuis qu'il semble pouvoir contester Sarkozy.
a écrit le 08/05/2015 à 11:11 :
Avant de voter, les électeurs feront bien d'aller gratter un peu derrière la façade si policée de M. Juppé :
Il a fait de Bordeaux l'une des villes les plus imposées de France, l'une des villes où le nombre d'employés municipaux est l'une des plus importantes de France.

Bordeaux qui était l'une des villes où la circulation était l'une des plus fluides est maintenant l'une des plus embouteillées.

S'il applique ses méthodes municipales au pays, on finira de s'enfoncer au fonds du gouffre, n'oubliez pas qu'il sort de la même école que Hollande.

Et je ne parles pas des histoires de mosquées et de frères musulmans que tout le monde connaît.
a écrit le 08/05/2015 à 10:20 :
l'avenir de la France c'est Juppé on a besoin de maison de retraite il pourrait mettre une moumoute il paraîtrait plus jeune. Ça c'est le futur d'un pays par le renouvellement politique et je crois que c'est un repris de justice. Super les français.
a écrit le 08/05/2015 à 8:58 :
il va pouvoir se mettre représentant pour la vente de casseroles !
a écrit le 08/05/2015 à 8:41 :
C'est le seul qui puisse sauver la droite, en changer de nom , faire passer UMP = je rappelle Union du Maximal de Profits pour rentiers au mouvement républicain ne me fera en rien oublier ce qui s'y est passé de 2007 à 2012.
a écrit le 08/05/2015 à 6:55 :
Le ciel s’assombrit pour 2017

Ce dossier judiciaire n’est pas le seul à jeter une ombre sur l’avenir politique du chef de la droite. Il a une dizaine d'affaires sur le dos !

Des juges enquêtent notamment sur des accusations, non prouvées pour l’instant, de financement de sa campagne victorieuse de 2007 par le régime libyen de Mouammar Kadhafi. C’est dans le cadre de cette enquête que le téléphone de M. Sarkozy avait été placé sur écoute.

Deux autres enquêtes portent sur le financement de sa campagne présidentielle en 2012.

Ce dossier, surnommé «l’affaire Bygmalion», porte sur un vaste système présumé de fausses factures qui auraient permis de dissimuler le dépassement des plafonds autorisés pour les dépenses de campagne.
Réponse de le 08/05/2015 à 10:10 :
Chirac a ete elu et reelu alors qu il avait plein de casseroles aux fesses.
Chirac a ete reelu alors qu il avait un bilan catastrophique.
Donc pourquoi Sarkozy ne sera pas elu ?
N importe quel candidat UMP sera elu president. Hollande ne passera pas le premier tour, et Marine ne sera pas elue au 2eme tour (en 2017, en 2022 apres l echec de Juppe/Sarkozy, ca sera different)
a écrit le 08/05/2015 à 6:49 :
Quel est l'interet de ce genre de sujet ?
Les politiques ont cede leur leur pouvoir aux financiers patrons. Il suffit de se rappeler Valls allant faire allegeance à la city de Londres ou devant le MEDEF pour s'en convaincre.
Le programme politique des candidats c'est la doxa liberale dont les pseudo scientifique, charlatans des temps modernes que sont les economistes propagent dans les medias
Et tout ceci fonctionne parfaitement bien, les populations dans leur majorite preferant s'interesser aux deboires des Nabila ou s'extasier devant les exploits des Messie...(un but de celui ci et c'est le bonheur assure pour des milliers d'autres).quand aux autres ceux qui s'emerveillent en attendand le mot reforme, ce sont les plus grands profiteurs du systeme dont le seul moteur de la vie est d' accumule du fric D'ailleurs Pour etre elu c'est pas tres complique suffit d'etre un brin demago, avec des slogans tels que travailler plus pour gagner plus, baisser les impots....le bon peuple peut alors rever à un avenir meilleur...un pavillon de banlieue minable, un monospace, des ecrans tele qui tiennent un pan de mur..le bonheur tient à peu de choses finalement
.Faire de la politique c'est faire abstraction de la betise humaine et pour ca faut une sacre dose de conviction et d'abnegation..
Réponse de le 08/05/2015 à 9:58 :
Faire de la politique, c est plutôt tirer profit de la betise humaine pour son profit personnel
a écrit le 08/05/2015 à 2:58 :
Juppe c'est Bordeaux..., Juppe c'est normal sup..., c'est sur que c'est du lourd. Bordeaux est une ville admirable et admirée en France et ailleurs. Cette ville est belle et moderne.
Réponse de le 08/05/2015 à 10:16 :
c'est votre avis, une ville d'avenir avec un maire de plus de 70 ans c'est bon pour les maisons de retraite.
Réponse de le 08/05/2015 à 11:15 :
Bordeaux admirée, mais l'une des plus imposées de France (taxes locales l'an prochain : + 6,5%, il n'y va pas avec le dos de la cuillère, Juppé), ou le nombre d'employés municipaux est l'un des plus élevas par habitant, où la circulation est devenue cauchemardesque, j'en sais quelque chose, j'y habite, je suis même voisin de Juppé qui ne met pas les pieds chez lui.
Réponse de le 08/05/2015 à 11:38 :
Non. J'en étais certain. Pour vous amuser, faites un tour dans le superbe écoquartier Ginko tant vanté. Juste un exemple.
a écrit le 07/05/2015 à 22:48 :
Franchement,si c'est pour nous mettre Juppé , on peut aussi aller chercher jospin!
Si Sarko semble effectivement un peu grillé, mieux vaudrait aller chercher dans la jeune génération montante (c'est un vieux qui vous parle!) NKM est certes trés ambitieuse mais pas con du tout .Pécresse est loin d'etre nulle aussi .Pour les hommes c'est,il est vrai, un peu moins brillant
Réponse de le 08/05/2015 à 8:13 :
Bruno LEMAIRE me parait le plus brillant
a écrit le 07/05/2015 à 22:42 :
Mais oui,bien sur,la raison l'emportera,il faut Juppé pour la France ,pour Sarko c'est fini avec sa collection de casseroles,(la plus importante de la 5éme) il pourrait faire un concert avec carla........
a écrit le 07/05/2015 à 21:43 :
Voter pour paul bismut c'est impossible pour moi
Juppe a quand même 70 ans et les casseroles de Chirac .il était quand même responsable
Osons Lemaire ou un autre !!!
Les anglais n ont que des jeunes
Réponse de le 07/05/2015 à 22:37 :
Vous avez raison,.. mais les médias ont décidé que ce devait être M.Sarkosy ou M.Juppe: vous n'avez, pas plus que moi, voire mot à dire..
Réponse de le 08/05/2015 à 9:14 :
Pourquoi pas sauf que l’on voit M. Lemaire faire des courbettes devant M. Bismuth et puis il a ses propres casseroles un énarque qui n’a jamais connu l’Entreprise à défaut des dorures de la République un jeune mais tellement vieux dans cette vase politique. Il est désolant de voir une France sans hommes et femmes de valeurs tous mouillés dans cette France devenue une République bannière à droite comme à gauche passée par la case impôts ou taxes une France dont le politique attaché pardon ligoté à son statut de politicien irresponsable véreux car le ver est dans le fruit des partis je pense même dans l’esprit politique car du moins en France pour faire de la politique il faut un esprit retord, un personnage de croc en jambes un être de magouilles politiciennes pour les plus honnêtes et personnelles pour les autres, de bas coups ….. . Un politicien qui refuse de commencer par réformer son statut, statut synonyme de bien être, un politicien a trouvé depuis quelques années une phrase absurde ‘on travaille » mais non couper les cordons d’inauguration, faire le tour des usines boire un vin et manger un morceau de saucisson avec le paysan du coin en flattant la croupe de la vache est pour un politicien le travail est dans le serrage des mains et les discours qui se contredisent au fur et à meure du temps politique, ne parlons pas de l’assemblée une mascarade de démocratie avec le summum l’inutile Sénat qui compte sur le fond pour du beurre car son vote doit être valider par l’Assemblée. Le citoyen attend autre chose que des Bistmuth ou un passager de scooter qui va voir en cachette la copine qui d’ailleurs a un coût pour le contribuable, le politique à fait un cadeau!!! aux citoyens un fardeau 2300 milliards de dette et 6 millions de chômeurs dont M. Le Maire Mme Prépresse, Mme NKM et ne parlons pas de la girouette M. Wauquiez et consœur plus occupé par les mètres carré des bureaux que de l’avenir de ce beau pays que la gauche comme la droite ont détruit avec des programmes interchangeables car droite et gauche gouvernent par l’impôts et la dette pour faire du social qui en fait appauvri sur le fond encore plus les plus démunis.
La politique est un jeu personnel pour tous ces personnages bien sur ils crient haut et fort qu’ils aiment la France, la République et aujourd’hui on rajoute en vociférant la laïcité mais ils parlent de sujets qui les dépassent, de sujets qui en fait ne sont que des slogans pour glaner des voix car sur le fond ils ne connaissent pas la France sauf pour celles des dorures, pas plus la République qu’ils bafouent tous les jours car ils ont rajouté un mot bannière, la laïcité est devenu dans leur bouche un slogan pour bulletin de vote. Alors les jeunes vieux pas mieux que la vieille garde et pour cause elle est formatrice des nouveaux entrants. Heureusement les autres pays avancent et nous laissent des miettes pour glaner quelques 0,x pour cent de croissance à défaut de zéro on se contentera des restes, ainsi va notre pays depuis 40 ans sans programme ou des programmes non tenus. Entre celui qui nous parlait d’une France forte avec son équipe de bras cassés et l’autre qui avec sa tirade « moi Président » accompagné lui aussi de sa troupe de bras cassés la France est dans une impasse politique sans aucune relève digne de ce PAYS.
a écrit le 07/05/2015 à 21:23 :
Juppé, c'est Chirac le retour, qui est lui-même Mitterand le retour. Le passé. Mais y-a-t-il un avenir entre les républicains et les néo-républicains-sociaux-faitenFrance? Où sont donc les vrais démocrates qui acceptent la démocratie, la diversité, la complexité, la responsabilité devant les risques à venir?
a écrit le 07/05/2015 à 20:39 :
A méditer pour les cadres d' un ex parti gaulliste : En prenant le nom de les ripublicains, ne devient on pas les vassaux du pays de l'autre côté de l'Atlantique? Va t on ajouter une énième étoile sur leur drapeau? En prenant ce nom le gaullisme et tout ce qu'il représente se retrouve abandonné de facto, puisque De gaulle voulait à tout prix garder l'indépendance de la France, d'ailleurs c'est grâce à cela que l'on a eu le paquebot France, le concorde, le rafale, le TGV, que l'on a été à la pointe du nucléaire. Que restera t il après notre féodalisation, notre vassalité. Le seul espoir c'est une scission avec à sa tête Bruno lemaire et en conseiller Alain Juppé. Et par ricoché il suffit que les socialos changent de nom pour s'appeler les démocrates et nous nos enfants apprendrons l'anglais et en langue régionale le Français et la boucle sera bouclé!!!!.
a écrit le 07/05/2015 à 20:14 :
Juppé? Un technocrate inutile.... Il faudrait un homme avec du courage, du cœur, avec un projet sérieux et ambitieux. On a l'inverse.
Réponse de le 07/05/2015 à 21:17 :
La Tribune milite-t-elle pour Juppé ?…. ;-)
a écrit le 07/05/2015 à 19:32 :
Juppé a en effet le casier judiciaire du candidat parfait... Bonne chance. Pour lui, bien sûr. Pas pour le pays.
Réponse de le 07/05/2015 à 19:55 :
La perspective de voter en 2017 devient vraiment sombre et néfaste pour notre avenir. Pourtant j'irais et voterais ni blanc ni nul vu que sa ne sert à rien...
a écrit le 07/05/2015 à 19:08 :
Juppé a surtout un très bon bilan en tant que maire de Bordeaux : la ville est transformée.Qu'est ce que Sarkozy a fait durant son mandat de cinq ans à part 600 milliards de dettes en plus ? Pas mieux que Mollande
Réponse de le 08/05/2015 à 8:24 :
Vous croyez que la dette de Bordeaux n'a pas augmenté ? Comment finance-t-on des travaux dans une ville ?? Il n'a pas rénover une ville avec ses propres deniers ! Sarkozy n'a pas permis à la France de résister à la pire crise depuis 1929 sans endettement ! (mieux que les pays voisins, regardez les comparatifs économiques entre 2008 et 2012, la chute fut limitée).
a écrit le 07/05/2015 à 19:04 :
Le bilan de Sarkozy et de ses affidés est purement calamiteux économiquement, politiquement, socialement, pour la droite et pour la France. Le bilan de Valls est du même acabit.
Réponse de le 08/05/2015 à 8:19 :
Il n'y a pas eu une crise en 2008 ? Comparez le bilan de Sarkozy avec ceux des pays voisins pendant la meme période. Maintenant faite de meme avec celui de Valls … économiquement il y en a un qui tient la barre et pas l'autre.
Réponse de le 08/05/2015 à 20:13 :
La crise ne l'a absolument pas empêché de passer le karcher, de lutter contre le communautarisme qu'il a au contraire institutionnalisé (CFCM...), de s'amuser à distribuer des postes à ses opposants, elle n'a rien à voir dans la crise de moralité de l'EPAD, elle ne l'a pas forcé à repousser la mise en oeuvre de la TVA sociale et de la réforme territoriale au-delà de son mandat, etc...
a écrit le 07/05/2015 à 18:42 :
Si l'UMP n'a pas mieux qu'un type condamné pour abus de biens sociaux (vol d'argent public) à présenter, l'avenir du pays est bien sombre :-)
Réponse de le 08/05/2015 à 8:20 :
Complètement d'accord, passons à LEMAIRE !
a écrit le 07/05/2015 à 18:36 :
je suis militant UMP, je voterais celui qui ose enfin réformer, ne pas que parler de sa petite personne, de secouer la tête et dire"mettre le paquet " sans rien voir... cliver et stigmatiser des citoyens qui veulent juste s'aimer et se marier , payer leur impôts dignement!
Pour tout ça , mon vote ira vers Alain Juppé
Réponse de le 07/05/2015 à 19:21 :
Pour moi ce sera Lemaire
Il faut tourner la page !!
Réponse de le 07/05/2015 à 19:33 :
@olivier59: t'as pas bien suivi le feuilleton: le mariage pour tous, c'est Hollande...et c'est vrai que c'est un problème nettement plus important que le chômage :-) Bon, chacun ses priorités en fonction de ses besoins personnels, non :-)
a écrit le 07/05/2015 à 18:34 :
L'UMP va exploser en deux courants , un vraiment à droite et l'autre vers le centre gauche . Ce qui va recomposer la politique du pays à mon avis .
Réponse de le 10/05/2015 à 15:54 :
ni l un ni.l autre il nous faut fillon qui en plus à dévoiler son programme
a écrit le 07/05/2015 à 17:52 :
Celui qui pleure c'est celui qui toutes les 3 minutes vient grossir les rangs de l'armée silencieuse des chômeurs. Ce fléau correspond à un choix politique cautionné par des gouvernements successifs dans le sens d'un chômage de masse depuis des dizaines d'années. SONGEZ QUE CES DEUX PERSONNAGES HANTAIENT DEJA LES COULOIRS DES MINISTERES ALORS QUE MARGARET THATCHER ETAIT 1° MINISTRE BRITANNIQUE, COMMENT FAIRE CONFIANCE A UNE TELLE ACCUMULATION D'ECHECS A EUX 2 ? DU RENOUVELLEMENT ET VITE !!!
a écrit le 07/05/2015 à 17:31 :
Pourquoi ne pas envisager un Lemaire ??
Juppe a un casier judiciaire qui lui interdit d'être balayeur dans une municipalité
Biensur il a payé pour Chirac mais a 70 ans il faudrait du neuf regarde en Angleterre tous les candidats on moins de 50 ans ça fait rêver
Réponse de le 08/05/2015 à 7:47 :
On n est pas vieux a 70 ans l essentiel c est d aimer son pays et ne pas penser qu à sa petite personne et son portefeuille donc le seul recours c est juppe il faut arreter avec sarkho et encore moins lemaire ce dernier a beneficier ses 29% grâce a juppe et fillon c est aussi un opportuniste
Réponse de le 08/05/2015 à 8:16 :
Sarkozy à un casier vierge contrairement à Juppé ! Je suis d'accord, passons à un homme sans reproches et de qualité : Bruno Lemaire me parait le plus brillant de sa génération.
Réponse de le 10/05/2015 à 17:18 :
essayez juppé et vous verrez c'est l'un des rares hommes d'Etat qui reste e'n france il composera avec bruno le maire ,françois baroin,fillon ,bayrou,nkm,bachlot,devillepin,morin,lamour,dbré,aliot marie,xavier bertrand, luc chatel,fenech georges.........comme il est honnête il va s'entourer de gens honnetes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :