Attentats : manifestations en Île-de-France interdites jusqu'à fin novembre

 |   |  303  mots
L'interdiction de manifester avait été décidée au lendemain des attentats et prolongée une première fois jusqu'à la fin de ce week-end.
L'interdiction de manifester avait été décidée au lendemain des attentats et prolongée une première fois jusqu'à la fin de ce week-end. (Crédits : PASCAL ROSSIGNOL)
L'interdiction de toute manifestation sur la voie publique a été prorogée d'une semaine, jusqu'au 30 novembre, à Paris et en Ile-de-France, à la suite des attentats dans la capitale et à Saint-Denis, annonce samedi la préfecture de police.

L'interdiction de manifester sur la voie publique en Île-de-France a été prolongée jusqu'au 30 novembre, a annoncé ce samedi 21 novembre la préfecture de police de Paris.

"Les manifestations sur la voie publique sont interdites" jusqu'au lundi 30 novembre à minuit, précise la préfecture dans un communiqué, en rappelant "l'extrême gravité" des attentats du 13 novembre qui "a conduit le gouvernement à déclarer l'état d'urgence".

COP 21: les marches pour le climat interdites, même après le 30 novembre

Cette période couvre notamment l'une des deux grandes marches pour le climat qui devaient avoir lieu en marge de la Conférence des Nations unies sur le changement climatique (Cop21) et que le gouvernement a déjà préféré interdire.

"La situation créée par les attentats odieux du 13 novembre et les investigations menées depuis imposent que les conditions de sécurité soient renforcées. Dans ce cadre, la totalité des manifestations organisées dans les espaces fermés et aisément sécurisables seront maintenues. En revanche, afin d'éviter tout risque supplémentaire, le gouvernement a décidé de ne pas autoriser les marches pour le climat prévues sur la voie publique à Paris et dans d'autres villes de France les 29 novembre et 12 décembre", détaillait déjà un communiqué du ministère des affaires étrangères -qui assure la présidence de la COP21- en date du 18 novembre.

Après l'annonce de leur interdiction, le mouvement Avaaz, qui fait partie des organisateurs, a annoncé son intention de recouvrir de chaussures la place de la République, à Paris, le 29 novembre, pour symboliser les "pas" de ceux qui auraient défilé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2015 à 16:25 :
Oh, quelle aubaine : les marches pour le climat sont interdites et ne viendront pas mettre une saine pagaille dans ce grand cirque foutage-de-gueule de la cop21; un non-évènement qui n'est que du guignol et qui permet à la france de plastronner à monidre frais... et oujours sans la moindre efficacité, bien entendu. Merci Daesh, merci les "terroristes". Vous avez donné aux politiciens juste ce qu'il fallait pour entraver la légitime colère des - vrais - défenseurs de l'environnement, en rage contre la mascarade (une de plus !) made in france baptisée cop21.
a écrit le 22/11/2015 à 14:25 :
Jusqu'à fin nove ? Voyez-vous ça ! Après faut songer au business. Faut faire tourner la machine et faire rentrer un max de tva dans les caisses percées d'un état qui joue au fanfaron sans en avoir les moyens. Le "terrorisme" (on est toujours le terroriste ou le résistant, ce qui se passait durant la 2e se répète) dans tout ça ? Bah ! Hollande, Valls et leurs nervis sont bien planqués au frais du conribuable. Les péquenauds ? ls n'on qu'à vie dépenser du fric ! Faut que la machine totalitaire (oups ! sécuritaire, ose-t-on nous faire gober au pays des .. libertés - mdr !!) soit alimentée. Et s'ils se font sauter, ça donnera encore du grain à moudre aux poliiciens qui, deuxième coup de bol, remontent dans les sondages tout en muselant le populo qu'ils arnaquent, méprisent, manipulent et racketent. La vie est bien faire, quand même !
a écrit le 22/11/2015 à 12:05 :
"Etat d'urgence"... la manière commode qu'a ce gouvernement désorienté de prévenir toute manifestation de réprobation par le peuple de France meurtri de sa politique absurde et coupable. La rue est sous contrôle des organes répressifs du pouvoir, et les media sont aux ordres. La Liberté rejoint feu la Démocratie dans son tombeau où l'on mise les irresponsables qui cèdent aux sirènes de l'impérialisme anglo-saxon.
a écrit le 21/11/2015 à 17:48 :
Ils ont gagné !!
a écrit le 21/11/2015 à 15:02 :
tourisme d'affaires

Il est interdit de manifester autour de la COP 21 ; il est déconseillé de faire ses emplettes de Noël pendant la COP 21. L'attractivité touristique de Paris en prend un sacré coup !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :