Comment accroître la diversité dans les entreprises

Des organisations plus performantes, plus innovantes, plus compétitives et plus résilientes : tel est bien, sur fond de crise économique qui menace et de pénurie de main d'œuvre avérée, l'un des enjeux actuels pour les entreprises. Mais comment faire pour s'ouvrir à de nouveaux talents, gages d'atteinte de ces objectifs ? Comment recruter et garder des profils d'origine sociale et ethnique variée, des personnes en situation de handicap ou LGBT+, des seniors, des jeunes des banlieues ou de la ruralité ? Certaines organisations y parviennent. Pour récompenser leurs bonnes pratiques - et bien sûr, s'assurer qu'elles seront imitées par d'autres - AFL Diversity a lancé, pour la première fois en France, un Grand prix Diversité & Inclusion, co-organisé avec Mixity. La cérémonie de remise des prix s'est tenue le 8 novembre dans les locaux de TF1.
(Crédits : iStock)

Fallait-il un nouveau prix, sachant que de nombreux existent déjà pour récompenser les bonnes pratiques d'entreprises dans divers domaines, qui vont de la Responsabilité sociale et environnementale (RSE) au leadership bienveillant ? « Oui, absolument ! », répond sans hésiter Adrien Figula Letort, qui a lancé, avec Fabien Figula Letort, AFL Diversity, dans le but d'accompagner les organisations à être plus diverses et plus inclusives.

De fait, l'image qu'elles renvoient est révélatrice. Les membres des élites socio-économiques, et en particulier les hommes, ont tendance - de la fréquentation des grandes écoles au sommet des entreprises cotées en Bourse - à rester entre eux... Peu de place est faite aux « autres » : les femmes, les personnes en situation de handicap ou LGBT+, les profils issus de classes sociales défavorisées ou d'origine ethnique différente de la majorité de la population, les jeunes de la ruralité ou des banlieues, les seniors encore prêts à travailler...

Pourtant, les études - relativement nombreuses sur ce sujet, dont la plus récente, Transformer les entreprises par la diversité et l'inclusion, publiée en avril 2022 par l'Organisation internationale du travail (OIT) - sont sans ambiguïté : c'est grâce à la diversité des profils et à l'inclusion de ces talents que les organisations sont plus performantes, plus innovantes, plus compétitives et plus résilientes. Des arguments qui devraient porter auprès des directions, des DRH et des managers. D'autant que les jeunes générations, en particulier, réclament cette diversité et cette égalité des chances - au point de bouder des employeurs potentiels qui ne se montreraient pas prêts à cultiver ces valeurs. Et pourtant... « Les entreprises, remarque Adrien Figula Letort, ont parfois du mal à prendre les mesures nécessaires pour atteindre cette diversité. »

Rompre avec les habitudes

Pas forcément par fermeture d'esprit, mais plutôt parce que les modes de fonctionnement classiques ont la vie dure, que ce soit en matière de rédaction des offres d'emploi, qui peuvent, sans le vouloir, rebuter certains profils, en ce qui concerne le vivier de talents, trop étroit, auquel les recruteurs font traditionnellement appel, ou la façon d'étudier un CV et de chercher avant tout le « bon » diplôme... Et c'est d'abord pour créer des passerelles entre les organisations et ces profils variés qu'AFL Diversity a été créé, en 2021.

Mais il en fallait plus pour Adrien et Fabien Figula Letort. Pour mettre en lumière les organisations qui réussissent à dépasser ces habitudes, et, mieux, faire sorte d'étendre leurs bonnes pratiques à l'ensemble de l'économie française, ils ont décidé de lancer un Grand prix Diversité & Inclusion, co-organisé avec Mixity, qui mesure « l'empreinte sociale » des organisations, selon plusieurs critères : l'égalité femmes-hommes, le handicap, le multi-générationnel, le multiculturel, l'identité de genre / l'orientation sexuelle (LGBT+). Ce sont d'ailleurs ces catégories qui ont été reprises pour le Grand prix Diversité & Inclusion.

Médiatiser les bonnes pratiques

Placée sous le haut patronage de la ministre chargée de l'Égalité entre les Femmes et les Hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances, Isabelle Lonvis-Rome, la cérémonie de remise des prix a eu lieu le 8 novembre, dans les locaux de TF1. Le Grand Prix du jury a été décerné à la Gendarmerie Nationale pour ses actions en faveur de l'égalité et de la diversité, et en particulier son réseau de plus de 500 référents et son plan d'action en faveur de l'égalité professionnelle, de la diversité et de la lutte contre les harcèlements, les discriminations et les violences. Celui-ci prévoit notamment des formations (près de 88 000 personnels déjà formés), des actions de communication et des partenariats avec plusieurs associations. En outre, 10 organisations (5 de moins de 500 salariés et 5 de plus de 500 salariés) ont été récompensées, dans les catégories Égalité Femmes / Hommes, Handicap, LGBT+, Multiculturel et Multi-générationnel.

Pour l'égalité Femmes / Hommes, le prix a été décerné à Humando Tertiaire La Défense, qui accompagne les femmes et les travailleurs handicapés à se réinsérer par l'emploi en oeuvrant avec les associations, avec les entreprises et en les coachant, de même qu'à TF1, pour son programme Expertes à la Une, créé pour remédier au manque de visibilité des femmes expertes sur les plateaux TV. Dans la catégorie Handicap, l'association Droit comme un H !, qui s'est donnée pour objectif de faire accéder des personnes handicapées aux métiers du droit - via un concours de plaidoirie pour personnes handicapées et un podcast « Coming H », a été récompensée, ainsi que L'Oréal France, pour GLORIA, visant l'inclusion d'adultes autistes. Dans la catégorie LGBT+, c'est la Fondation FIER qui a été mise à l'honneur. Elle accompagne les organisations sportives pour l'accès à certaines disciplines sportives des personnes trans, intersexes ou non hétérosexuelles, tandis que Sanofi France a été récompensée pour la création et l'animation de Pride Plus France, un réseau interne « LGBT+ et alliés. ». Grâce à ces actions, 66% des LGBT+ chez Sanofi sont visibles. C'est 10 points de plus que la moyenne en France. Enfin, les lauréats de la catégorie Multiculturel sont : Each One, qui accompagne des réfugiés vers l'emploi durable (plus de 2 000 réfugiés ont ainsi été épaulés depuis 2015, dans plus de 25 grands groupes comme L'Oréal, Monoprix, BNP Paribas...), et l'ESSEC Business School, pour sa Fresque de la Diversité, un atelier d'intelligence collective qui permet de prendre conscience des stéréotypes, des préjugés et des mécanismes de discrimination, afin de comprendre ce que vivent les minorités au quotidien. Dans la catégorie Multi-générationnel, le prix a été attribué à l'association les Audacieuses & les Audacieux, qui a créé la Maison de la Diversité, un habitat participatif pour seniors LGBT+, lieu ouvert aux différentes générations, hétéro-friendly et parfaitement intégré dans son quartier. Ce projet a également reçu la mention « Coup de Cœur du Jury ». De même, La Poste s'est vue récompensée pour sa politique en faveur des salariés aidants, faite de plusieurs dispositifs pour permettre aux postiers aidant un proche dépendant de mieux concilier vie professionnelle et vie personnelle, dont un fonds de solidarité, où chaque salarié peut offrir des jours de congé pour ses collègues aidants.

De quoi, un jour, « banaliser » la diversité dans les organisations ? C'est en tout cas le vœu des organisateurs du Grand prix Diversité & Inclusion...

Irène Frat

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 5
à écrit le 10/11/2022 à 14:56
Signaler
que vient faire l'orientation sexuelle dans l'entreprise ? très sérieusement RIEN, c'est de la sphère privée.

le 11/11/2022 à 12:29
Signaler
Les entreprises privent du choix de l'orientation sexuelle en effet. Mais bon quand on voit l'age des pépés qui ont les capitaux on les comprend ! Ils pourraient harceler un mec au lieu d'une femme je vous dis pas comme c'est frustrant et vexant pour...

à écrit le 10/11/2022 à 10:46
Signaler
C'est une croissance à deux chiffres que nous perdons là !!! LA différence c'est de la richesse, c'est de la vie, tout comme la complexité d'ailleurs mais si on écoute nos médias de masse en ce moment eux nous hurlent l'inverse, déjà c'est mal barré ...

à écrit le 10/11/2022 à 9:53
Signaler
Que vient faire l'orientation sexuelle ds les entreprises, pareil pour la soit disant égalité des sexes et des couleurs, on va tout doucement vers un systéme a l'américaine avec de la discrimination positive au nom de l'égalité, il suffit de voir l'é...

le 10/11/2022 à 11:20
Signaler
"Que vient faire l'orientation sexuelle ds les entreprises, pareil pour la soit disant égalité des sexes et des couleurs," Heu... c'es une blague ou t'es vraiment sérieux là ?!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.