Covid-19 en 24h : boîtes de nuit, variant Delta, JO de Tokyo...

Le jour de la fête de la musique, le gouvernement a annoncé la réouverture des discothèques à partir du 9 juillet. De son côté, Christine Lagarde s’enthousiasme sur une reprise plus rapide que prévue… Voici le graphique et les informations éclairantes de ces dernières 24 heures à suivre sur l'actualité Covid, en France et dans le monde.

7 mn

(Crédits : MARKO DJURICA)

L'INFO À SUIVRE - les boîtes de nuit rouvrent le 9 juillet

Enfin ! Le 9 juillet, les Français pourront de nouveau aller danser dans les discothèques fermées depuis 15 mois. La réouverture se fait néanmoins sous conditions : une jauge de 75% maximum à l'intérieur et un pass sanitaire à présenter avant d'entrer, a annoncé lundi le ministre chargé des PME.

Le port du masque ne sera pas obligatoire à l'intérieur, a précisé Alain Griset au terme d'une réunion organisée à l'Elysée en ce jour de Fête de la musique, en présence du président Emmanuel Macron et de la ministre de la Culture Roselyne Bachelot.

Lire aussi 3 mnLes discothèques pourront rouvrir le 9 juillet avec jauge et pass sanitaire

LE CHIFFRE - 1 milliard

Les autorités chinoises ont annoncé avoir administré plus d'un milliard de doses de vaccins anti-Covid. Ce nombre de doses injectées représente plus du tiers du total planétaire.

Les Chinois ne s'étaient pourtant au départ pas précipités pour se faire vacciner, car le virus est officiellement quasi-éradiqué du pays depuis plus d'un an. Le manque de données initialement disponibles sur les vaccins chinois et des scandales passés de doses frelatées en Chine avaient aussi contribué à refroidir certaines personnes.

Mais le gouvernement et les entreprises ont ensuite adopté une approche plus proactive en poussant fortement les habitants et les employés à se faire vacciner. De plus, l'apparition ces dernières semaines de quelques cas locaux dans la province très peuplée du Guangdong (sud) a également servi de piqûre de rappel face au risque d'une reprise épidémique.

Lire aussi 3 mnCovid-19 : plus d'un milliard de doses administrées en Chine, chute des contaminations en Inde

LA PHRASE - « Une augmentation plus rapide (...) de [la] consommation pourrait se traduire par une reprise plus forte encore »

Si la pandémie pèse encore sur l'économie de la zone euro, la croissance pourrait rebondir plus rapidement que prévu, a déclaré lundi Christine Lagarde, la présidente de la Banque centrale européenne (BCE).

Lagarde (bce) evoque un risque a la hausse pour la croissance

"Si, à la baisse, la propagation des mutations du virus reste une source de risque, à la hausse, l'amélioration des perspectives de la demande mondiale et une augmentation plus rapide qu'anticipé des dépenses de consommation pourraient se traduire par une reprise plus forte encore", a-t-elle dit lors d'une audition au Parlement européen.

Elle a ajouté que le moment n'était pas encore venu de relever les taux d'intérêt car la BCE devait assurer le maintien de conditions de financement favorables. "Une hausse soutenue des taux de marché pourrait se traduire plus largement par un resserrement des conditions de financement pour l'ensemble de l'économie", a-t-elle expliqué en reprenant le communiqué de politique monétaire du 10 juin. "Un tel resserrement serait prématuré et constituerait un risque pour la reprise économique en cours et les perspectives d'inflation."

LE GRAPHIQUE - L'Euro se reprend après sa chute face au dollar

L'euro remontait légèrement face au dollar américain lundi après des gains importants pour le billet vert, le marché guettant des interventions à venir de membres du comité monétaire de la banque centrale américaine (Fed).

Ces derniers jours, le dollar profitait du ton plus agressif que prévu de la Fed. Une politique monétaire plus stricte, avec des taux plus élevés, rendrait en effet le dollar plus attractif.

L'institution avait légèrement durci son message: alors qu'elle promettait jusqu'alors de garder les taux aussi bas que possible sur le long terme pour soutenir l'économie, ses membres évoquent désormais une hausse dès 2023 pour faire face à une inflation qui décolle.

EN RÉGION - La croissance rebondit en Nouvelle-Aquitaine

Le solde d'opinion des dirigeants sondés par le bureau régional de la Banque de France (8.500 entreprises et établissements consultés entre le 27 mai et le 3 juin 2021) est positif. La Nouvelle-Aquitaine connait en effet un rebond assez fort, toutefois il pourrait être compromis notamment par la difficulté d'accès aux matières premières et celle des recrutements qui sont les deux grands problèmes à régler d'urgence.

"Les tensions sur les matières premières perdurent sans s'amplifier. Elles génèrent néanmoins des hausses de prix et désorganisent les chaines de fabrication. Des stockages de précaution sont mis en œuvre", éclaire la Banque de France.

Les carnets de commandes sont à la hausse, tant pour le marché intérieur que l'export. Cette orientation est en soi une bonne nouvelle mais, compte-tenu du contexte, pourrait générer des déséquilibres.

Lire aussi 5 mnLa croissance rebondit en Nouvelle-Aquitaine malgré quelques obstacles tenaces

À L'ÉTRANGER - Le rebond du Covid-19 imputé au variant Delta à Lisbonne

Plus de la moitié des nouveaux cas de Covid-19 diagnostiqués dans la région de Lisbonne sont imputables au variant Delta, montrent des données préliminaires publiées par les autorités portugaises.

L'Institut national de la Santé affirme que le variant Delta, identifié pour la première fois en Inde, représente plus de 60% des nouvelles contaminations dans la région de la capitale du pays, contre moins de 15% dans la moitié nord du Portugal.

Les prix de l'immobilier grimpent a lisbonne et porto

Selon les autorités sanitaires, les nouvelles contaminations recensées ont dépassé samedi le cap du millier et ce pour le quatrième jour consécutif, ramenant le pays au niveau qui était le sien en février dernier, lorsque le Portugal était encore confiné.

Au Japon, les organisateurs des JO limitent à 10.000 le nombre de spectateurs par stade

Jusqu'à 10.000 spectateurs pourront se rendre dans les stades olympiques, qui auront une capacité d'accueil plafonnée à 50%, ont annoncé lundi les organisateurs des Jeux olympiques de Tokyo, qui doivent commencer le 23 juillet prochain.

Jeux olympiques: le japon prevoit d'accueillir de nombreux visiteurs

Cette annonce intervient quelques jours après que des experts de la santé ont prévenu que la tenue de l'événement à huis clos était l'option la moins risquée pour éviter la propagation du Covid-19.

La décision met en évidence la détermination du Japon d'organiser cet événement sportif, retardé l'an dernier en raison de la pandémie, malgré l'opposition de l'opinion publique et la profonde inquiétude suscitée par la résurgence des infections.

(Avec AFP)

7 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 22/06/2021 à 7:08
Signaler
De nouvelles règles commerciales : L’interdiction de l’anonymat pour les groupes internationaux économiques, chaque produit commercialisé doit avoir une étiquette d’origine ; le consommateur mondial choisira «  son produit » Puisque ce que nous viv...

à écrit le 21/06/2021 à 21:56
Signaler
Les vaccins Chinois sont à l'image de la construction de leur EPR : de l'à peu près ! Comme d'ailleurs quasiment toute la production strictement Chinoise. Et en plus ils mentent. 2 décès depuis les 3/4000 de Wuhan. En même temps, ils n'ont pas besoin...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.