Crash de l'A320 : l'un des pilotes était coincé hors du cockpit

Selon une source proche de l'enquête, l'un des deux pilotes de la compagnie Germanwings est sorti de la cabine de pilotage quelques minutes avant le crash. Il se serait retrouvé coincé à l'extérieur au moment du drame.
Que s'est-il passé dans le cockpit de l'A320 de Germanwings? On ne sait toujours pas si c'est le commandant de bord ou le copilote qui a quitté la cabine de pilotage.
Que s'est-il passé dans le cockpit de l'A320 de Germanwings? On ne sait toujours pas si c'est le commandant de bord ou le copilote qui a quitté la cabine de pilotage. (Crédits : Reuters)

La boîte noire commence à parler. Après un début de vol apparemment habituel, l'un des deux pilotes de l'Airbus A320 qui s'est écrasé mardi dans les Alpes françaises, a quitté le cockpit et n'a pas pu y retourner, selon les enregistrements sonores récupérés par les enquêteurs, a indiqué à l'AFP une source proche de l'enquête.

"Au début du vol, on entend l'équipage parler normalement puis on entend le bruit d'un des sièges qui recule, une porte qui s'ouvre et se referme, des bruits indiquant qu'on retape à la porte et il n'y a plus de conversation à ce moment-là jusqu'au crash", a indiqué cette source qui a eu connaissance de la teneur des enregistrements confirmant une information du quotidien américain New York Times, parue dans la nuit de mercredi à jeudi.

Pilote ou copilote ?

Les deux pilotes s'exprimaient en allemand. Et, à la fin du vol, les alarmes indiquant la proximité du sol retentissent, a indiqué cette même source qui n'était pas en mesure de dire si c'est le commandant de bord ou le copilote qui a quitté la cabine de pilotage.

Une autre source proche du dossier a indiqué à l'AFP que le copilote était entré "récemment dans la compagnie" allemande Germanwings (filiale de Lufthansa), "fin 2013 avec à son actif quelques centaines d'heures de vol". Une autre source évoque "300 heures de vol". Sa nationalité n'est par ailleurs pas connue avec précision, ont poursuivi ces sources proches du dossier.

Ces informations proviennent de l'audition par les enquêteurs de la boîte noire enregistrant les sons dans le cockpit. Le cockpit voice recorder (CVR) avait été retrouvé mardi quelques heures après l'accident et sa lecture a été effectuée mercredi en fin de journée. Le Bureau d'enquêtes et d'analyses (BEA), chargé de décrypter la boîte noire, n'était pas en mesure d'infirmer ou confirmer ces informations.

Dernier message radio à Marseille

Germanwings avait de son côté indiqué que le commandant de bord était très expérimenté: il avait plus de 10 ans d'expérience et plus de 6.000 heures de vol à son actif.

L'A320 de la compagnie allemande, filiale à bas coûts de Lufthansa, qui devait relier Barcelone (Espagne) à Düsseldorf (Allemagne), s'est écrasé mardi dans le sud des Alpes avec 144 passagers à bord, en majorité allemands et espagnols, et six membres d'équipage. Mercredi, le BEA avait écarté la piste d'une explosion de l'avion en vol, indiquant que l'appareil avait volé jusqu'au bout.

Dans le déroulement des faits, le dernier message radio au contrôle à Marseille a été enregistré à 10H30, le début de descente de l'appareil a commencé une minute plus tard et la dernière position radar a été enregistrée à 10H40, avait-il décrit.

Thèse du suicide

Pendant ces dix minutes, la trajectoire de l'avion a été rectiligne. Il est descendu à une vitesse modérée de 3.000 pieds par minute, quelque 1.000 mètres par minute, ce qui ne correspond ni à un avion en décrochage, ni à un avion en descente d'urgence avec une panne grave.

Se diriger tout droit en direction des montagnes ne correspond toutefois pas à une action rationnelle de la part de pilotes professionnels, avaient expliqué mercredi plusieurs experts aéronautiques et commandants de bord interrogés par l'AFP. "Si les pilotes n'ont pas empêché l'avion d'aller s'écraser contre les montagnes, c'est que soit ils étaient inconscients ou morts, soit ils ont décidé de mourir, soit on les a obligés à mourir", avait résumé un des experts.

Parmi les hypothèses désormais envisageables, le cas du pilote aux commandes qui se suicide ou qui a conduit volontairement l'appareil au crash pour une cause inconnue.

Protection renforcée du cockpit

Nettement moins probable, celle du pilote qui aurait eu un malaise alors que son collègue n'était plus dans la cabine de pilotage dans la mesure où il y a eu une action volontaire pour faire voler l'avion à une altitude plus basse menant droit sur la montagne. Après les attentats du 11 septembre 2001, la protection du cockpit a été renforcée. L'ordre d'ouvrir le cockpit ne provient aujourd'hui que de l'intérieur par les pilotes.

Dans l'histoire aéronautique, des précédents de pilotes qui se sont suicidés existent notamment fin 2013 lors du vol de la Mozambique Airlines qui s'est écrasé en Namibie, de Silk Air en 1997 et d'Egyptair en 1999 même si les autorités indonésiennes et égyptiennes ont contesté la conclusion de l'enquête.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 55
à écrit le 27/03/2015 à 9:50
Signaler
Les Grünen hyper-sécuritaires vont-ils demander une sortie de l'Aéronautique ? Greenwings 150 - Fuku 0

à écrit le 27/03/2015 à 7:20
Signaler
Quand on connaît la différence des salaires des pilotes pratiquée par la Lufthansa et que l'on sait qu'un Copilote chez Germanwings (Lufthansa) ne gagne qu'un cinquième de ce que gagne un Capitaine chez Lufthansa Classique, et ceci pour le même trava...

à écrit le 27/03/2015 à 3:06
Signaler
Si attentat il y a eu il aurait aussitôt été revendique!! Une sacre réussite pour un seul bonhomme non? Le dernier a Paris a été aussitôt revendiqué ... Quel est l'intérêt de se taire.... ?

à écrit le 27/03/2015 à 2:58
Signaler
"Coincé"? Le niveau du journalisme baisse a vue d’œil..Coincé entre deux sièges? Entre quoi et quoi était il coincé? Il ne pouvait plus accéder a la cabine de pilotage semble plus approprié...

à écrit le 26/03/2015 à 19:20
Signaler
QUE DE CACHOTTERIES ! PITIE ? LEVEZ LE VOILE SUR LES ORIGINES DES PILOTES ?SINON NOUS SOMMES BON POUR LES TANT REDOUTES AMALGAMES ET EN PERIODE ELECTORALE CA FAIT DESORDRE Les boites noires émettent un signal radio qui permet de les repérer alors p...

à écrit le 26/03/2015 à 18:17
Signaler
Voilà une affaire étrange. Vous avez raison, on nous parle de boîtes, on peut très bien raconter ce qu’on veut sur ce qu’elles contiennent. Qu’a-t-on produit des enregistrements ? Fait étrange, juste après l’entrée sur le territoire français, donc ap...

à écrit le 26/03/2015 à 16:46
Signaler
Merci pour la langue de bois du BEA comme à chaque fois lors d'un crash ! Vivement la privatisation de ces officines qui doivent attendre les filtrages de l’Élysée pour parler !

à écrit le 26/03/2015 à 15:20
Signaler
Ou se trouvait ce co-pilote durant ces qq mois d'interruption de formation ?

à écrit le 26/03/2015 à 15:18
Signaler
J'aimerai connaitre la nationalité (voir la religion mais c'est confidentiel et il ne faut pas ilpabiliser!) de ce copilote.La LUFTHANSA la connait;elle se doit de communiquer sur ce probléme.Comme l'écrivait LA FONTAINE:" Tous n'es mourraient point....

à écrit le 26/03/2015 à 14:08
Signaler
Toujours dans le sujet A320, on vient d'apprendre qu'un Airbus A320 de la compagnie espagnole Vueling s'est posé mercredi en urgence à Barcelone peu après avoir décollé à destination de Munich, le pilote ayant détecté une drôle d'odeur de fumée. Il e...

à écrit le 26/03/2015 à 13:56
Signaler
Vraisemblablement un cas non-typique de suicide. Je dis non-typique car on ne se suicide pas avec 150 personnes derrière nous. Le co-pilote Andreas L., et qui avait 28 ans, avait (dans les avis les plus cléments de ses collègues) un comportement psyc...

le 26/03/2015 à 14:26
Signaler
Ah bon ?! et pourtant un autre collègue de Andreas L. avec qui je parlais ce matin m'avait raconté toute une autre chose. Il m'a dit : "„Ich bin nie mit ihm zusammen geflogen, aber er war ein ruhiger und recht normaler Typ“. Et alors, qu'en pensez-vo...

à écrit le 26/03/2015 à 13:21
Signaler
La narrative se corse… selon la presse allemande, le co-pilote n'a pas consciemment ouvert la porte au pilote. Tant d'nformations qu'on peut lire ailleurs mais en France le BEA se borne à dire "l'avion ne s'est pas explosé en vol" !!!! la honte quoi…...

le 26/03/2015 à 16:19
Signaler
la honte d'écrire de telles bêtises ! surement oui !

à écrit le 26/03/2015 à 12:41
Signaler
« Une autre source proche du dossier a indiqué à l'AFP que le copilote était entré "récemment dans la compagnie" allemande Germanwings (filiale de Lufthansa), "fin 2013 avec à son actif quelques centaines d'heures de vol". Une autre source évoque "30...

le 26/03/2015 à 13:39
Signaler
Non, ce n'est pas de l'intox. Le journal Stern parle que selon quelques bruits au sein des pilotes de Germanwings, le co-pilote (et qui avait 630 heures de vol et pas 300, et venait de Montabaur, en Rhénanie-Palatinat) avait "l'air d'avoir des problè...

le 26/03/2015 à 13:41
Signaler
Ah j'ai oublié de vous dire : ne prêtez pas l'oreille à ce que dit AFP, c'est toujours suspect, pour la bonne information cherchez ailleurs.

à écrit le 26/03/2015 à 12:30
Signaler
pour 150 morts lors d'un accident d'avion parmi les 4 pour 1 million de départs. On ne fait pas tant de ramdam avec les morts autrement plus nombreux des accidents de la routes, ceux de la drogue, du tabac, de l'alcool, des maladies cardiovasculaires...

à écrit le 26/03/2015 à 11:49
Signaler
En toute évidence un cas classique de piratage de l'air, on a frappé à la porte (et en croyant être une hôtesse de l'air l'un des pilotes a ouvert la porte), le pirate a pu pénétrer (armé ou pas), les pilotes (vraisemblablement) ont été poussés en de...

le 26/03/2015 à 12:07
Signaler
Selon les hypothèses de la plupart des pilotes allemands c'était un acte terroriste clair, il n'y avait plus de pilote aux commandes de l'Airbus. Mais les États imposent le silence car on veut éviter une crise dans les transports aériens européens. E...

le 26/03/2015 à 14:13
Signaler
@Popov et Jet privé. Il va falloir arrêter votre imagination. C'est bien Andreas Lubitz, le co pilote qui a provoqué ce suicide "collectif" sauf que les 149 autres passagers n'etaient pas consentant. Son commandant a bien crié " Andreas ! Ouvre cet...

le 26/03/2015 à 17:33
Signaler
Les théories du complot, petites ou grandes, finissent par me sortir par les trous de nez!

à écrit le 26/03/2015 à 11:44
Signaler
La nationalité des pilotes ??? L'un d'eux serait malaisien..... Pas un mot sur ce sujet?

le 26/03/2015 à 16:19
Signaler
Un malaisien d'origine ukrainienne, Popol ? ;-)

à écrit le 26/03/2015 à 11:35
Signaler
on a fait la voiture sans conducteur ?,on peut aussi faire l avion sans pilotes,?? securite plus economie ??ON ENVOIE BIEN DES ROBOTS SUR DES PLANETES???

à écrit le 26/03/2015 à 11:21
Signaler
à quand les avions civils sans pilotes ??????????????? Je préfère être victime de l’électronique ... que des pilotes !!!!!!!!!!!!!!!!! on en rendu là !

à écrit le 26/03/2015 à 11:19
Signaler
En tant q urgentis la croix rouge avait fait une formation plan bleu ( pour les accident d avion ) ayan a LYON 1aeorport SATOLAS + 1 aérodromes a BRON +2patinoires qui serviraient de chapelle ardente,nous avons appris comment ça se déroulait reconnai...

à écrit le 26/03/2015 à 11:03
Signaler
Avec l'évaporation américaine de ces informations il faudra que les politiques se mettent à poil pour diffuser de vraies informations. Ca nous ramène à l'avion affrété par Air Algérie pulvérisé dans le désert avec 36 personnels militaires pour leque...

à écrit le 26/03/2015 à 10:54
Signaler
Merci au New York Times de nous avoir annoncé ces informations capitales qui auraient d'abord du arriver ici en France, à moins que l'auto-censure ne fonctionne à plein ! Et merci a La Tribune pour cet espace de libre expression qui est de pouvoir co...

le 26/03/2015 à 11:51
Signaler
Mais il existe une auto-censure des médias en France bien plus sévère qu'ailleurs, c'est assez connu. Et pourquoi ? j'en sais rien.

le 26/03/2015 à 12:10
Signaler
Le plus gênant dans cette histoire c'est que les Français ont appris cette information par un journal américain (!!), l'incompétence du BEA y est bel et bien démontré, manifestement.

à écrit le 26/03/2015 à 10:06
Signaler
Il semble qu'il n'y a aucune recherche de faite sur les PNT avant l'embauche en dehors des contrôles médicaux : je trouve que les RG ont là du boulot ... il serait rassurant que la compagnie sache si un pilote a des idées terroristes, par exemple ! ...

le 26/03/2015 à 10:52
Signaler
Quel intérêt ? Les pilotes passent des tests psycho qui sont suffisant. Un accident de la vie ça arrive, là ça a fait 150 morts et c'est imparable. De toute façon dans ce genre de situation le problème est humain. Sauf à supprimer les pilotes ...

le 26/03/2015 à 20:23
Signaler
A Lyon 69 vous pensez que les pilotes sont des machines, ce sont des hommes ou des femmes comme les autres avec leurs soucis et leur vie. Donc pour vous les RG devraient suivre tous les personnels navigants, vous devez regarder trop de films, dans c...

à écrit le 26/03/2015 à 10:02
Signaler
" Sa nationalité n'est pas connu avec précision " étrange commentaire cela voudrait plus tôt dire, que l'on ne préfère pas donner sa nationalité .... ( pakistanais , yéménite, ou Syrien ? ) c'est clairement de ce côté la qu'il faut chercher pour com...

à écrit le 26/03/2015 à 10:00
Signaler
Comment se fait-il, qu'à l'époque du niveau d'évolution des télécommunications et du traitement informatique, il ne soit pas possible de transmettre au sol en temps réel les paramètres de l'avion et les conversations ? Les volumes de stockage me dire...

le 26/03/2015 à 13:11
Signaler
Moi aussi, je n'ai jamais compris ça. On est capable de synchroniser la video de son chien malade, la photo d'une biture, le skype depuis son hotel à Hawaii. On est capable de suivre à distance des drones au pakistan et d'envoyer des sondes sur des ...

à écrit le 26/03/2015 à 9:48
Signaler
Bonjour, Toutes mes pensées vers les proches des victimes. Ensuite, plusieurs questions : pourquoi a-t-on des détails via le New York Times ? Pourquoi les noms des victimes (passagers et équipages) ne sont ils pas connus ? Pourquoi en particulie...

à écrit le 26/03/2015 à 9:15
Signaler
Bravo le BEA ....qui ne veut rien dire , mais dont les techniciens parlent aux étrangers .... Pauvre France....

à écrit le 26/03/2015 à 8:59
Signaler
maintenant Hollande a disparu du dossier il a plus à perdre qu'à gagner.

à écrit le 26/03/2015 à 8:55
Signaler
Allons les faits : un avion allemand crashe sur une montagne au fin fond du sud des Alpes, 150 morts mais aucun Français. Côté français pas le moindre dégât non plus (pollution, victimes collatérales, gros incendies, etc). Une fois les dirigeants des...

à écrit le 26/03/2015 à 8:41
Signaler
condolesances aux familles. Hollande va encore passer au niveau international pour un incompétent. Il est incapable de tenir ses hauts fonctionnaires qui ne croient plus dans ces politiques qui ont tenté de tromper le peuple.

le 26/03/2015 à 8:56
Signaler
Quelle est le rapport avec l'article ??

le 26/03/2015 à 8:58
Signaler
@CL'os A part faire du Hollande bashing, votre commentaire n'a aucun intérêt pour le sujet exposé.

le 26/03/2015 à 12:52
Signaler
Renvoyé dans ses 22

le 26/03/2015 à 14:04
Signaler
@ valbert rien a tirer des bobos de gauche ils sont dans leur monde ils n'ouvrent jamais les yeux. Maintenant que la verité vient de sortir où est votre cher président. Il a disparu des écrans, plus à perdre qu'à gagner. Pour Sg où avez vu dans les c...

le 26/03/2015 à 14:04
Signaler
@ valbert rien a tirer des bobos de gauche ils sont dans leur monde ils n'ouvrent jamais les yeux. Maintenant que la verité vient de sortir où est votre cher président. Il a disparu des écrans, plus à perdre qu'à gagner. Pour Sg où avez vu dans les c...

à écrit le 26/03/2015 à 8:30
Signaler
La BEA a écouté la bande et après fait une conférence de presse en disant, on ne sait rien et on en a aucune idée sur l'origine de l'accident. Dans la nuit il y a une fuite et la presse américaine sort l'information. Mes questions: Pourquoi la BEA ne...

le 26/03/2015 à 8:46
Signaler
Il n'y a qu'une seule chose qui compte pour les politiques, leurs intérêts personnels, c'est-à-dire le niveau des sondages, l'intérêt général ils n'en rien à faire.

le 26/03/2015 à 8:56
Signaler
Tout à fait, et les médias en se faisant de tribune pour eux.

le 26/03/2015 à 8:56
Signaler
En l’occurrence avec cette "information" on se perd en conjectures. Qu'aurait du annoncer le BEA hier ?

le 26/03/2015 à 8:59
Signaler
Parce que le BEA ne veut surtout pas considérer l'hypothèse d'un attentat, c'est un sujet 100% tabou en France. La vérité, mon grand, on ne la saura jamais.

le 27/03/2015 à 0:18
Signaler
arrêtons de tout mettre sur les responsables politique ,j'en ai marre de toutes les conneries de tous les internautes et de raconter m'importe quoi , il y a 150 morts paix a leur âmes, et on ne les fera pas revenir

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.