Fillon à propos de Sarkozy  : "Quand on a coupé la tête du roi, c'est dur de la remettre sur ses épaules..."

 |   |  249  mots
(Crédits : REUTERS)
François Fillon estime dans une interview accordée au Monde qu'il sera très difficile pour Nicolas Sarkozy de se présenter.

François Fillon, décroché dans les sondages en vue de la primaire de la droite pour 2017, estime dans une interview publiée samedi matin par Le Monde qu'il sera très difficile pour Nicolas Sarkozy de se présenter.

"J'ai toujours pensé que cela serait très difficile: il a été président de la République et a perdu en 2012. Nicolas Sarkozy a toujours dit lui-même que les Français étaient régicides et, quand on a coupé la tête du roi, c'est dur de la remettre sur ses épaules...", explique celui qui fut le Premier ministre de l'actuel président du parti Les Républicains entre 2007 et 2012.

Fillon décroché dans les sondages

Avec moins de 10% des intentions de vote dans les sondages, François Fillon figure à la quatrième place des primaires, à quelques points de Bruno Le Maire mais loin derrière Alain Juppé et Nicolas Sarkozy, lequel n'a pas encore dit s'il briguerait l'investiture de son camp pour la prochaine présidentielle.

"Je crois à la droiture de mon projet et de ma démarche. La primaire n'a pas commencé, donc les sondages n'ont aucun sens", assure François Fillon dans cette interview mise en ligne sur le site du Monde.

Jusqu'à présent, ils sont onze à avoir annoncé officiellement qu'ils brigueraient l'investiture de leur camp.

Pour valider leur candidature à la primaire des 20 et 27 novembre, ils devront recueillir d'ici le 9 septembre le parrainage de 250 élus, dont au moins 20 parlementaires, et de 2.500 militants.

(Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/04/2016 à 10:33 :
On n'en veut plus de ces métaphores "à la gomme" ("remettre la tête du roi sur les épaules"). Les discours se suivent...et se ressemblent depuis des années. Rien ne change puisque tout s'aggrave. Désespérant.
a écrit le 10/04/2016 à 18:45 :
voila deux personnes qui ont ete cinq ans au pouvoir
et jamais une annee positive pour les finances bien au contraire
plus mauvais de tous et le chomage
voila des incapables
qui a ce jour pretende avoir la recette
mais qu'il commence par payer leur dette
ont condamne un maire pour avoir construit en zone inondable
mais jamais un premier ministre pour faillite
idem pour le president
a écrit le 10/04/2016 à 11:52 :
Cet opportuniste n'est vraiment pas sérieux; il va nous déclarer en permanence qu'il a changé tout comme son mentor!
a écrit le 10/04/2016 à 7:11 :
De toutes façons tous les candidats LR arrivent avec la poursuite du projet européen , inachevé de puis 30 ans , et qui déjà il s'écroule sous nos yeux.
On connaît leur litanie: cela ne marche pas , parce "qu'il faut plus d'Europe."
L'éternelle fuite en avant dans le mensonge idéal.
Les socialistes feront pareil, c'est pour cela que 2017 sera un Big Bang.
L'extrême boycott du premier électorat de France le sert au plus haut point .
a écrit le 10/04/2016 à 0:52 :
C'est pas grâce à la droite qu'on aura un Président de la République plus jeune que VGE et à gauche, hormis Macron, que des anciens aussi...
Les Français veulent de nouvelles têtes et les partis nous proposent toujours les mêmes... sont tellement vieux qu'ils sont tous sourds !
a écrit le 09/04/2016 à 18:59 :
il a sans doute oublié ,un peu vite, qu'il a été le premier ministre du "roi" qu'il laisse la place à de nouvelles tête ; la politique dans ce pays a besoin d'être simplifiée et modernisée, finissons avec ces élus à vie
a écrit le 09/04/2016 à 18:41 :
Le soucis pour Fillon s'y qu'il est rester avec Sarkosy 5 ans
Il aurait dû l'envoyer sur les roses quand il l a traité de collaborateur

Ce jour là il a mît un terme à ces ambitions d élysée

Il restera Lemaire ou un autre car Sarko je crois que les francais préférons lepen tellement il a menti et trahi

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :