Valls : la baisse d'impôts sera inscrite dans le projet de budget 2016

 |   |  606  mots
Je mesure les efforts qui ont été demandés aux Français en 2012 et 2013. Ils ont permis de redresser nos finances publiques et de respecter nos engagements européens, a déclaré François Hollande.
"Je mesure les efforts qui ont été demandés aux Français en 2012 et 2013. Ils ont permis de redresser nos finances publiques et de respecter nos engagements européens", a déclaré François Hollande. (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)
Le Premier ministre a assuré que la baisse d'impôts promise par François Hollande pour l'année prochaine sera inscrite dès le projet de loi de finances pour 2016, qui sera présenté fin septembre en conseil des ministres.

Publié le 20/08/2015 à 08:14. Mis à jour à 10:44 et 14:41

Réactualisé le 21/08/2015 à 15h37

Le Premier ministre Manuel Valls a annoncé vendredi que la baisse d'impôts promise par François Hollande pour l'année prochaine serait inscrite dès le projet de loi de finances pour 2016 "qui sera annoncé à la fin du mois (de septembre) en Conseil des ministres".

"La loi de finances 2016 organisera une nouvelle baisse de la fiscalité pour les ménages pour la troisième année consécutive", a affirmé le Premier ministre, en déplacement à la gare de Bercy à Paris pour constater la mise en œuvre de la loi Macron et en particulier l'ouverture des lignes de cars interurbaines.

Manuel Valls a également assuré que cette baisse d'impôts "ce n'est pas une promesse, c'est un engagement que nous tiendrons !"

Aucun détail sur l'ampleur de la baisse

Toutefois, le Premier ministre n'a pas voulu donner de détails sur l'ampleur de cette baisse de la fiscalité. Tout juste a-t-il rappelé que "plus la reprise sera forte, plus la baisse sera forte en 2016".

Il s'est également dit conscient de la pression de la fiscalité sur les ménages :"depuis 2010, la fiscalité des ménages a augmenté beaucoup trop fortement", a estimé le chef du gouvernement. "Nous avons toujours dit que, grâce aux efforts de maîtrise de la dépense publique, cette baisse (d'impôts) se poursuivrait d'ici la fin du quinquennat", a rappelé Manuel Valls.

Annonce surprise

Hier, lors d'un déplacement en Isère, François Hollande a créé la surprise en annonçant  une nouvelle baisse d'impôts dont l'ampleur "dépendra de la croissance que nous pourrons atteindre en 2016".

"Il doit y avoir une croissance plus forte en 2016. [...] Il y aura donc des baisses d'impôts quoi qu'il arrive en 2016."

Pour rappel, l'ambition de l'exécutif est de parvenir à un rythme de 1,5% à l'horizon de fin 2015. Le président de la République a par ailleurs affirmé ce jeudi que la croissance dépasserait 1% cette année, malgré une croissance atone au deuxième trimestre.

"Je mesure les efforts qui ont été demandés aux Français"

Mercredi, dans un entretien accordé à la presse régionale, François Hollande a rappelé qu'il mesurait les efforts demandés aux Français en 2012 et 2013 :

 Ils ont permis de redresser nos finances publiques et de respecter nos engagements européens", a-t-il dit plus tôt lors d'un entretien publié jeudi dans plusieurs titres du groupe Ebra (Dernières Nouvelles d'Alsace, L'Est Républicain,...).

Il a assuré qu'une première baisse de la fiscalité en 2014 "a concerné plus de 3 millions de ménages. [...] Elle est plus importante en 2015, puisque neuf millions de foyers fiscaux sont concernés". Il a ainsi fait référence à des mesures prises par le gouvernement pour faire sortir de l'impôt sur le revenu les foyers les plus modestes.

Par ailleurs, il a estimé "il n'est pas question de créer un impôt ou une taxe supplémentaire" pour financer la transition énergétique.

Hollande promet de ne pas dépasser 3% de déficit en 2017

En parallèle, dans son entretien pour la presse régionale, le président de la République a promis qu'en dépit de ces baisses d'impôts, les objectifs de réduction des déficits seront respectés.

Ils ne "dépasseront pas 3% de la richesse nationale en 2017", ajoute François Hollande aux quotidiens régionaux. "Il s'agit d'être rigoureux et en même temps d'être juste". En septembre 2014, il avait déjà annoncé compter repousser cet objectif des 3% à 2017, après s'être engagé plus tôt à le tenir dès 2015.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/08/2015 à 21:07 :
@ élu ps très chouette le commentaire que vous avez publié mais qu'entendez vous par le génocide économique se poursuit auriez vous la gentillesse de m'expliquer ces mots merci et bonne soirée
a écrit le 25/08/2015 à 21:07 :
@ élu ps très chouette le commentaire que vous avez publié mais qu'entendez vous par le génocide économique se poursuit auriez vous la gentillesse de m'expliquer ces mots merci et bonne soirée
a écrit le 24/08/2015 à 23:12 :
Je suis flatté de découvrir le nouveau programme du gouvernement ,Mr Valls c'est que demander peu d'Emmanuel pour la mesure du possible pour la réussite des projets en cours du présidents de la France François Hollande ,et pour la décision finale due mon dossier de transfert vers la France .que dieu vous bénisse...
a écrit le 24/08/2015 à 13:23 :
Faux : la taxe d'habitation et les taxes foncières vont augmenter car les bases du calcul ont été revues à la hausse par l'Etat.
a écrit le 24/08/2015 à 7:33 :
1936,1981,1997,2012
Le socialisme cela n'a pas marché, cela ne marche pas, cela ne marchera jamais
a écrit le 23/08/2015 à 21:00 :
Petit papa Noël
Quand tu descendras du ciel,
Avec des jouets par milliers,
N'oublie pas mon petit soulier.
a écrit le 23/08/2015 à 18:55 :
la baisse des impots pour les economiquements pauvres cela vas dans le bon sens,? MAIS IL IL FAUDRAIS QUE LES MAIRES FACE LA MEME CHOSSE CE QUI N EST PAS LE CAS? LA DECENTRALISATION A FAIS UN JEUX DE DUPES CE SONT LES COMMUNES QUI VONT PRELEVE L IMPOT A LA PLACE DE L ETAT? DONC CE SONT VOS IMPOTS LOCAUX QUI VONT AUGMEMTES???
a écrit le 23/08/2015 à 16:59 :
Il est vrai que pour ceux qui croient encore au Père Noël, le gouvernement a déjà le beau sapin !!! Par contre après les régionales, il est fort à parier qu'ils auront même les boules !!!
a écrit le 23/08/2015 à 13:35 :
L'augmentation de la redevance de l'audiovisuel sera de combien...?
Quelqu'un a une idée...???
a écrit le 23/08/2015 à 12:03 :
Les socialistes minorent tous les problèmes qu'ils n'arrivent jamais à régler depuis 40 ans , cela devient une constance , on y échappe pas cette fois encore .C'est un coup du sort encore et encore .Mais si la reprise pouvait revenir , alors assurément ce serait grâce à eux , c'est divin .
a écrit le 23/08/2015 à 11:33 :
ce week end le génocide économique socialiste se poursuit:les français rentrent de congés avec plusieurs kilos en trop mais bonne mine.la majorité va s'accorder encore une petite semaine de plus histoire de se remettre dans le rythme,activité favorite,le shopping.....
Réponse de le 23/08/2015 à 12:30 :
@elu PS vous fumez trop.
Arrêtez!!
Réponse de le 24/08/2015 à 13:13 :
@élus ps : soyez sympa ne donnez pas de conseil comme on dis les conseilleurs ne sont pas de bon payeur à méditez
Réponse de le 26/08/2015 à 22:08 :
élu ps avez vous passé de bonne vacance et la semaine que vous dites il faut préparer la rentrée pour les enfants d'ou ce que vous dites si bien l'activité des français est le shopping.
a écrit le 23/08/2015 à 10:57 :
22 août 2015



Baromètre IFOP-JDD : Hollande gagne 2 points et Valls 3

EXCLUSIF – Le mois d’août est bénéfique pour l’exécutif, dont la popularité progresse. Mais le Président réunit seulement 24% de satisfaits, 43% pour son Premier ministre.
Réponse de le 23/08/2015 à 15:08 :
Moi je lis 76% des personnes interrogé sont mécontent d'Hollande et 57 % de Valls. Donc la majorité est pas satisfaite même si la popularité est à la hausse
a écrit le 23/08/2015 à 10:46 :
Valls : la baisse d'impôts sera inscrite dans le projet de budget 2016 --- ??????---et la baisse de la dette de l' État ..? la baisse du chômage ...? la baisse des fermetures d'entreprises ;;?;..la baisse des licenciements...... etc etc ...?... en 2017 ?. ----------- en 2016 campagne électorale /2017 élection ........................la baisse d'électeurs ..........
a écrit le 23/08/2015 à 10:20 :
Pour réduire l'impôt il faut s'attaquer à la fonction et administration publique qui ruine notre pays... Ni la gauche ni la droite a le courage de le faire... fermer les administrations publiques en doublon ou inutile type sous-préfecture, inefficacité de l'éducation nationale ou pôle emploi, entreprise publique couteuse à privatiser, avantages et privilèges des fonctionnaires et des sénateurs députés, etc, etc, etc... Ainsi va la France vers son déclin coulé par la monarchie politicienne et ses vassaux de fonctionnaires.
Réponse de le 23/08/2015 à 12:03 :
Tout à fait d'accord sur ces commentaires. L'Etat français est inefficace et trop gras, ce qui le rend très couteux et pénalisent fortement nos entreprises en terme de compétitivité et nous assomme d'impôts.
Mais ce qui me met en colère est le manque d'exemplarité de nos politiques. Ils se sucrent sur la bête et ne vont surtout pas chercher à rendre "efficace" l'Etat. Il y aurait trop à perdre!
Comment voulez vous que l'on soit satisfait de payer des impôts. Et j'en paye un sacré montant. J'estime que la moitié est du gâchis et ne sert à rien sinon à entretenir des élus et des fonctionnaires inutiles.
a écrit le 23/08/2015 à 10:00 :
Noël approche pensez à préparer vos chaussures
a écrit le 23/08/2015 à 8:44 :
Ca y est la chasse à l'électeurs est ouverte, baissons les impôts et les gogolles de France et de Navarre vont voter pour la réélection de HOLLANDE. Heureusement beaucoup de Français ont la tête sur les épaules quoi j'espère.
a écrit le 22/08/2015 à 23:03 :
Le vrai problème c'est les dettes publiques et la loi de pompidou de 1973... Le reste est blabla...Depuis quand un état doit s'endetter auprès de certaines personnes ?
a écrit le 22/08/2015 à 22:52 :
Monsieur VALLS !!!! QUI EST CE ??????????
Réponse de le 24/08/2015 à 13:44 :
Vous devriez le savoir, vos impôts le rémunèrent ... ;-)
a écrit le 22/08/2015 à 19:39 :
Malgré les énormes efforts des Francais depuis 2011, le deficit du budget reste à plus de 80 milliards par an, et la dette aura augmenté de près de 400 milliards sur ce quinquennat. Sauf à emprunter encore plus je ne vois pas comment notre tandem de choc peut annoncer une baisse des contributions fiscales des Francais.
a écrit le 22/08/2015 à 19:39 :
Malgré les énormes efforts des Francais depuis 2011, le deficit du budget reste à plus de 80 milliards par an, et la dette aura augmenté de près de 400 milliards sur ce quinquennat. Sauf à emprunter encore plus je ne vois pas comment notre tandem de choc peut annoncer une baisse des contributions fiscales des Francais.
a écrit le 22/08/2015 à 17:31 :
Oula ! On se croirait en grece avant la catastrophe quand les gouvernants achetaient le vote populaire a coup d amnestie fiscale l annee precedent les elections.

Ca fait peur pour la France
a écrit le 22/08/2015 à 15:00 :
La bonne nouvelle : grâce aux socialistes , on connaît à présent le seuil de résistance à la douleur de l'économie française.
La mauvaise nouvelle : çà s'est fait un peu par hasard, finalement : ces gens là continuent à faire des budgets en déficit et à empiler la dette publique, et ne gèrent pas vraiment la dite économie française.
Mais pour ce qui est de causer, çà, ils savent faire....
a écrit le 22/08/2015 à 12:42 :
"Ce n'est pas une promesse, c'est un engagement que nous tiendrons !" Il a raison de préciser. Nous savons désormais ce qu'il faut penser des promesses .. qui n'engagent que ceux qui y croient. Autant dire à valeur zéro. Quant aux "engagements" comme celui concernant le chômage, ils ne sont jamais tenus. On comprend dès lors qu'il faille préciser : ..."que nous tiendrons.". D'où cette phrase alambiquée mais révélatrice. En fait le seul mot juste de l'inconscient Vals-Hollande est : "Tenir" ... il leur faut effectivement tenir pour éviter d'être totalement balayés. Déjà toutes les composantes de la gauche se délitent comme le gouvernement de Blum d'avant-guerre face à l'ennemi. On en trouve même camouflés sous l'étiquette de "gauche libérale", c'est dire.
a écrit le 22/08/2015 à 12:30 :
Les marxo/socialistes inscrivent dans la loi l'ardoise abyssale qu'ils vont nous laisser....
a écrit le 22/08/2015 à 12:02 :
Il nous souvient d'un qualificatif employé par un célèbre socialiste : "minable"

il convient de noter que ce qualificatif "MINABLE" va à ravir au gouvernement Valls.

Manuel Carlos Valls Galfetti né le 13 août 1962 , dans le quartier d'Horta à Barcelone devra se résoudre à retourner dans son pays natal,

le plus tôt sera le mieux,

en France il est reconnu comme le casseur de l'économie, le casseur de la paix sociale et civile, comme un accumulateur de mensonges et de verbiages vides de sens, in finé Valls est reconnu comme un Sarkozy II ... en pire.
a écrit le 22/08/2015 à 10:41 :
en France ,67 millions d'économistes qui ont tous un conseil savoureux a donner au gouvernement.petit rappel:le libéralisme de connivence est mort en 2007 avec la crise financière,son cadavre ne pourra pas longtemps etre maintenu en apparence de vie par la planche a billet
Réponse de le 22/08/2015 à 15:16 :
@élu ps : On ne donne pas de conseils au gouvernement : on veut qu'il nous rende des comptes, parce qu'il vit avec l'argent de nos impôts.
On n'est pas économistes, mais eux pas tant que çà non plus : sinon on aurait un budget en équilibre les années de reprise.
A part çà, ils bossent un peu plus que la droite, apparemment, je vous le concède.
a écrit le 22/08/2015 à 10:17 :
Comme il n'y a ni croissance ni inflation et compte tenu du niveau de la dette, le critère de 3% n'a plus de sens. C'est l'équilibre qu'il faut viser en comptant en dépenses ce qui est récurrent (transferts, fonctionnement, investissements courants). Par contre on peut restructurer des actifs : l'actif immobilier public est peu exploité et souvent surabondant par exemple.
Le niveau général des impôts est toujours perçu comme trop élevé puisqu'il n'y a aucun lien bien compris entre ce qu'on paye et ce qu'on reçoit. Avant donc de parler du niveau, il faut restructurer la loi de finances pour distinguer les coûts des services qui sont produits et que l'on consomme (protection des personnes, protection des biens, assurance maladie, éducation, usage des routes...) et la redistribution qui n'est qu'un jeu à somme nulle entre personnes physiques. Dans le premier cas, le statut de l'opérateur qui fournit le service est indifférent (on paye dans les 2 cas). Et dans le 2ème cas, il faut convenir d'une règle simple : les libéraux de gauche proposent par exemple un impôt algébrique de type t*r-a où t est un taux de CSG, r un revenu primaire (ou accroissement de capital) et a l'allocation universelle. L'impôt est à peu près nul en France pour t=0,5 (limite intuitive de Laffer) et a = 1000e/mois (dont environ 500 euros de cash par adulte).
Ainsi, avec une telle restructuration on comprendrait pourquoi on paye et pourquoi à ce niveau (car le tarif des services et leur contenu pourraient être comparés entre les pays...Le seul choix réellement politique concernant la redistribution).
Réponse de le 22/08/2015 à 12:25 :
Vous utilisez une économie de comptable que l'on reconnaît bien mais qui mènerait à coup sûr notre pays à la faillite. La gestion d'un état n'est pas celle d'un particulier. Le taux de 3% par exemple s'il est contestable quant à sa fixation pour de nombreux pays, correspond au réel à du crédit que l'on s'accorde, des investissements. Vouloir y mettre fin en cette période est économiquement criminel. Ensuite on peut explorer les moyens et la justification des redistributions mais pas en regardant par le petit bout de la lorgnette car il faut envisager aussi les richesses qu'elles procurent ailleurs par son action de contenir les populations concernées. Il faut être plus fin, @Théophile.
Réponse de le 22/08/2015 à 15:11 :
@theophile : on vous voit venir avec vos gros sabots de néolibéral : le statut de l'opérateur pour les services que vous citez, qui ne sont pas des services marchands, n'est pas indifférent. Et même pas du tout : les milices privées, et l'assurance Santé à l'américaine, on ne peut pas dire que ce soit un franc succès.
Quand à la redistribution, ce n'est pas un jeu à somme nulle : c'est en tous cas l'impression qu'on a quand on voit toutes les niches fiscales à l'usage des riches. Les riches mal élevés qui ne veulent pas payer d'impôts, pas les autres, bien entendu.
Réponse de le 23/08/2015 à 10:00 :
@Asimon
Ce qui compte pour un service public n'est pas de savoir qui l'opère mais d'en établir une bonne régulation : cahier des charges (contenu et qualité), éligibilité, tarif plafond. Pour l'assurance maladie, l'important est d'avoir un assureur qui accepte tout le monde, qui couvre les mêmes risques que la CPAM et dont l'abonnement n'excède pas 220/230 euros par mois et par personne (niveau remboursé par l'allocation universelle).
@Corso
A force de répéter que la gestion d'un état n'est pas celle d'un particulier ou d'une entreprise, on en est arrivé à la faillite qu'on connaît. Si on était certain comme vous le dites que les 3% correspondent à du surinvestissement ce serait bien mais ce n'est hélas pas le cas : on emprunte pour fonctionner ou pour verser des allocations...et ça se terminera mal. Quant aux finalités de la redistribution, elles sont multiples et discutables (c'est le cœur de la politique)...l'important étant que ce qu'on donne aux uns soit pris aux autres et non emprunté.
a écrit le 22/08/2015 à 10:03 :
Cynique ...Ils viennent mettre des fleurs sur les tombes de ceux qu'ils ont assassinés...
a écrit le 22/08/2015 à 9:17 :
"Les français, avec leurs impôts ont permis de redresser nos finances publiques" déclare M. Valls, mais de qui se moque-t-il ? la dette est à plus de 100 % du PIB, le déficit public à plus de 80 Milliards, le déficit sur dette reste autour de 4 %.......le chômage n'a jamais été aussi haut....mais les socialistes vont payer très cher aux régionales et à la présidentielle, leurs mensonges quotidiens et l'enfumage permanent dans lequel ils nous polluent depuis 2012.....
M Valls vous allez couler avec le bateau de F. hollande, car vous n'avez pas compris qu'il veut vous garder au gouvernement pour ne pas vous permettre de vous présenter en 2017......
a écrit le 22/08/2015 à 2:10 :
Courbe de Laffer, Hollande avait fait monter les impôts trop haut, cela ruinait les rentrées fiscales car trop d'impôt tuait l'impôt( toutes les projections de rentrées fiscales devenaient obsolètes depuis 2 ans), alors le gouvernement fait croire qu'il donne un cadeau alors qu'en fait c'est juste pour revenir juste un petit peu sous le maximum de Laffer. Vous avez ainsi le président qui croit que parce que les impôts baissent la croissance va repartir sauf qu'il y a un décalage.. c'est cela la mauvaise surprise. Quand on monte les impôts on casse direct la croissance mais quand on les baisse ça ne marche pas aussi vite.
La France avait déjà un sérieux problème en 2005-2006( période pourtant faste de réformes) alors que le monde entier caracolait à 4% de croissance moyenne. Vu qu'on est dans un état bien pire qu'en 2005, pourquoi irait-on mieux ? en terme d'impôts il faudrait revenir même avant 2005! bien avant.
Réponse de le 22/08/2015 à 12:34 :
@Xavier-marc: dire qu'il existe un point de rupture est une lapalissade. La courbe de Laffer fait exactement cela, mais en oubliant de déterminer exactement quand et où se produit la rupture. Bon, je t'accorde que si on savait on éviterait sans doute TOUS les problèmes :-)
a écrit le 22/08/2015 à 0:27 :
Et encore un peu plus de dette, vos enfants vous remercient.
a écrit le 21/08/2015 à 22:48 :
Ils nous font de la Matteo Renzi à la française qui, lui, a promis une baisse d'impôts de 45 milliards d'euros en 2016. Comment la France et l'Italie, pays très endettés, font-ils reste un mystère.
a écrit le 21/08/2015 à 21:40 :
Politique de gribouille par des gens trop payés , quelle alternative je me le demande car nous ne l'avons jamais eu depuis 40 ans .
a écrit le 21/08/2015 à 21:12 :
Tir de barrage de la droite et de l’extrême droite.
Hollande avait annoncé une baisse d’impôt en 2015 pour 9 millions de foyers les plus pauvres et il a tenu promesse.
Alors, évidemment, l'opposition est affolée par cette annonce de deuxième vague de baisse d’impôt pour 2016.
a écrit le 21/08/2015 à 21:11 :
Sarkozy, Juppé, Mélenchon, Cosse, Placé, Le pen, Dieu, Judas, Le Diable, n'importe qui excepté valls et hollande. Trop c'est trop, Judas va finir par passer pour honnête en comparaison de ces deux affreux. Dehors TOUS LES SOCIALOS à jamais. Profiteurs, menteurs, affabulateurs, lâches en effet c'est toujours la faute des autres....
a écrit le 21/08/2015 à 20:32 :
baisse de l'impôt sur le revenu , a voir qui sera concerné ? par contre transfert sur les impôts locaux et là c'est tout vu !
a écrit le 21/08/2015 à 19:37 :
"aux efforts de maîtrise de la dépense publique,", ET 100 MILLIARDS D'IMPOTS ET TAXES EN 3 ANS, et l'autre nous donne des miettes....mais il se fout des clowns qu'ils l'ont élus. soit aujoud'hui, reste 5 à 10% de pompopmgirls.
a écrit le 21/08/2015 à 19:28 :
Yess ! la confiance est revenue !! Je vais dépenser mon argent !

Ah ben zut, mon compte en banque reste vide ... Comprends pas ...
Il avait promis pourtant ....
a écrit le 21/08/2015 à 19:28 :
Yess ! la confiance est revenue !! Je vais dépenser mon argent !

Ah ben zut, mon compte en banque reste vide ... Comprends pas ...
Il avait promis pourtant ....
a écrit le 21/08/2015 à 19:25 :
Qui n'en a pas marre d'être pris pour un imbécile ?
Qui croit que ça va marcher ?
Laisse aller c'est un Valls
a écrit le 21/08/2015 à 19:19 :
Et comme d'habitude, on remue le hochet avant les présidentielles. Mais le pire, c'est qu'il va encore y avoir des gogos pour croire cette salade !!!
Réponse de le 21/08/2015 à 19:30 :
Des bobos pas des gogos.
Mais ich bin pas sûr que Schauble va donner son feu vert
Réponse de le 22/08/2015 à 10:10 :
Et oui les gogos vont y croire " Les Bovidus simplex assistanus et les bovidus simplex germano pratin ...Enfin , tous ceux qui mangent à la gamelle socialiste ...
(Bovidus simplex , expression utilisée par Louis Stien dans son livre les " Soldats oubliés de Cao -Bang..." mais ceci est une autre histoire )
a écrit le 21/08/2015 à 18:20 :
Valls nous a habitué à ses blas blas de la plus profonde vacuité,

rappel
en juillet 2015 Valls se répandait à gorge profonde déployée pour affirmer que la croissance était la

début aout, les statistiques précisent que la croissance est en panne totale à ZERO.

Valls doit démissionner, plus personne ne supporte ses mensonges et son incompétence absolu.
a écrit le 21/08/2015 à 18:17 :
Français , en 216 il y aura une baisse des impôts et une surprise ; la surprise c'est
qu' il n'y aura pas de baisse des impôts mais une hausse du chômage !
Réponse de le 21/08/2015 à 19:28 :
Dis Manuel : Schauble est-il d'accord avec ce programme ?
a écrit le 21/08/2015 à 18:12 :
L'artillerie lourde pour les présidentielles est lancée !
a écrit le 21/08/2015 à 17:36 :
Comprendre:
Poursuite du transfert massif sur les impôts locaux
Réponse de le 21/08/2015 à 18:28 :
Absolument. La Fiscalité locale, Départementale, Régionale a explosé, et est devenue insupportable. Et ce n'est que le début : poursuite de la saignée des dotations, et en plus juste après les présidentielles entrée en vigueur de la révision des valeurs locatives. Jusqu'au quadruplement des impots locaux pour beaucoup. Sa baisse d'impot sera ré-habillage. JEU DE CHAISES MUSICALES : moins ici, et plus par là " Moi Président Je, j'ai baissé tel impot, j'ai tenu mon engagement " . L'impot sur la mort : impot sur la succession a été doublé en ligne directe et indirecte, va t-il revenir à 2012 réévalué des indices annuel cumulés. Le quotient Familial divisé par deux, pour flamber l'impot sur le revenu va t-il revenir à 2012 réévalué des indices annuels ? Les impots auront évidemment fortement augmenté, fiscalité locale incluse, de 2012 à 2017. Personne ne croit à ce énième mensonge. Il sous-estime les Français.
a écrit le 21/08/2015 à 17:28 :
Encore une rodomontade à caractère électoral, une fumisterie de plus, avec nos sous, comme toujours..Vivement 2017, qu'on se débarrasse de ces clowns brouillons et incompétents.
a écrit le 21/08/2015 à 12:53 :
Quoiqu'il arrive, il ne se passera rien. Quoiqu'il dise, à part des mensonges, car il ne fait toujours rien d'utile, il ne sera pas réélu et même disqualifié dès le 1° tour de la prochaine présidentielle.
a écrit le 21/08/2015 à 7:01 :
République exemplaire... avec des indemnités non-imposables pour les uns et un enfer fiscal pour les autres. Qui a dit "les ... ça osent tout c'est même à ça qu'on les reconnait".
a écrit le 21/08/2015 à 6:28 :
Il est amusant de constater que les gens réagissent comme si les déclarations d'Hollande étaient à prendre au sérieux. Tout ça c'est pour rire.
a écrit le 21/08/2015 à 5:52 :
Le prix du pétrole étant bas, une augmentation des taxes pour accélérer la transition énergétique serait prévoyante pour quand le prix du pétrole remontera fortement. Car il y a encore du chemin à faire sur l'efficacité énergétique, les bâtiments producteurs d'énergie, les territoires à énergie positive etc qui sont peu nombreux. En plus ces technologies s'exportent et beaucoup de pays en ont besoin. On assiste à une hausse de la consommation de pétrole dans le monde avec la baisse des prix. C'est inquiétant pour la prochaine crise du pétrole dont l'Europe et la France en particulier sont encore très dépendants. Mais déjà le programme de ce gouvernement Hollande en la matière a été une avancée très positive malgré les blocages de certains monopoles.
a écrit le 21/08/2015 à 5:27 :
Il est meilleur président que l'ont été Chirac et Sarkozy. La dette s'est quasi stabilisée, beaucoup de mesures vont dans le bon sens et la gestion des dossiers de politique étrangère a été positive. Pourtant il héritait d'une situation catastrophique. Donc plutôt bien comme président Hollande. Il est bien mieux que Sarkozy ou Marine le Pen.
Réponse de le 21/08/2015 à 7:26 :
@realiste, la dette quasiment stabilisée , c'est vraiment n'importe quoi, il n'y a aucune mesure pour la réduction des dépenses publiques,comment elle pourrait être stable?sans croissance et quand à dire qu'il est meilleur président que les précédents, avec un chômage record et des emplois aidés , un matraquage fiscale qui ne sert à rien . Une économie au bord du gouffre.Aucune réforme structurelle!!à si le mariage pour tous!!il faut ouvrir les yeux!!
Réponse de le 21/08/2015 à 17:30 :
Humour de second degré pas compris de tous...:-)
Réponse de le 21/08/2015 à 18:48 :
les faux chomeurs (fainéants) ont augmentes de 37% donc nous avons reussis a baisser le taux du chomage
a écrit le 21/08/2015 à 2:54 :
j'attends car j'ai arrêté de consommer volontairement certains produits et services, il serait judicieux de répartir l'impôt à toute la population car il y a de fortes inégalités certains travaillent et sont pénalisés toute leur vie tandis que d'autres plus malins profitent de la manne politique
a écrit le 21/08/2015 à 1:04 :
Il est amusant de voir comme notre tres tres cher president vit dans le futur. Quoi qu'il fasse , c'est toujours plus tard... Peut etre Monsieur le President serait il bon de vivre dans le present.
a écrit le 20/08/2015 à 23:16 :
Qui va croire ça, qui...????
a écrit le 20/08/2015 à 22:50 :
J'y crois pas non plus! D'autant que je dois payer plus que ce qui m'avait été annoncé lors de la déclaration....

Donc, j'ai eu une augmentation ! Et je suis loin d'être riche....
a écrit le 20/08/2015 à 22:10 :
comme d'habitude promesse promesse
a écrit le 20/08/2015 à 20:12 :
Moi Président ( que reste -t -il de ses engagements) C'est homme n'a pas de parole et encore moins d'amour propre. Mr Hollande travaille pour lui seul. Les Français ils s'en fou. Ce sont des effets d.'annonces électorales pour 2017. Les Français apprécieront ? Qui a vu les impôts baisser depuis son élection accidentelle de 2012 ? Toutes les pseudos baisses ont été compensées par des taxes nouvelles ou des rognages sur les collectivités locales qui sont dans l'obligation de les répercuter sur leurs administrés. Alors merci Mr Hollande !!
Réponse de le 21/08/2015 à 5:30 :
Vous rigolez j'espère : vous avez vu le montant de la dette dont il a hérité ? du jamais vu dans l'histoire de la France. Il a plutôt bien géré la situation alors que son prédécesseur avait aggravé cette dettes de quelques 600 milliards d'euros.
Réponse de le 21/08/2015 à 6:32 :
La dette et le chomage ont commencé à déraper sous Mitterrand, l'héritage socialiste
Réponse de le 21/08/2015 à 22:37 :
@"de Hollande pas si mal"
Clone de Elu Ps ?
Hollande fait avec subtilité comme vous dite mais aussi avec malhonnêteté. Une trahison intellectuelle qui ramènera Marine le Pen au second tour, mais la aussi il doit s'agir d'un calcul subtil car il n'est pas improbable que se soit le candidat de droite qui se fasse éjecter au second tour. Hollande a en fait toute ses chances de faire un second mandat il suffit qu'il rassemble à gauche et fasse quelques cadeaux électoraux comme la baisse des impôts savamment distillée sur son électorat traditionnel (suppressions des jours de carences chez les fonctionnaires ... augmentation du nombre de foyers qui ne payent pas d'impôts --> de la pure démagogie inégalitaire mais payante pour les futures élections .....)
a écrit le 20/08/2015 à 19:19 :
il n'a strictement rien fait pour la croissance et l'emploi : aucunes grandes réformes que tous les autres pays ont faites et avancent bien plus vite que nous, il a eu peur de la loi macron et du coup c'est roue libre jusqu'en mars 17,
donc la croissance résiduelle de la france est simplement due à la baisse du prix du pétrole et des taux d'intérêts, une légère brise largement insuffisante pour décoller..

donc il nous dit, je n'ai rien fait alors que les gaspillages publics et gains possibles sont par dizaines de milliards, de quoi repasser à 3% de croissance, mais si les phénomènes extérieurs nous sont un peu favorables, je vous promet de vous en donner un peu, mais après que le monde politico-administratif se soit gavé ^pour continuer à gaspiller, alimenter le mille feuille, les services administratifs pléthoriques et redondants.. etc etc...
la france, la 2eme gréce d'europe !!!...
Réponse de le 21/08/2015 à 5:41 :
Votre critique est un cliché car il a fallu qu'il gère une situation très complexe au départ donc les réformes de fond ne peuvent venir qu'après. On ne peut pas soudainement en France réformer quand la situation est à ce point critique. Tous ceux qui ont essayé se sont heurtés à des manifestations montres = blocages = pertes encore pires. Hollande fait avancer les choses avec subtilité mais çà avance dans le bon sens. Il y a eu réduction de certains fonctionnaires et çà continue mais aller plus vite n'aurait qu'ajouté des chômeurs et blocages. On pouvait mieux faire mais c'est plutôt pas mal et mieux que Sarkozy qui n'agitait que du vent et à fait d'énormes bourdes.
a écrit le 20/08/2015 à 18:56 :
Promesse ubuesque et irresponsable : 2 100 milliards de dettes, près de 150 milliards de déficit annuel (à ajouter chaque année à la dette), des dépenses publiques qui ne baissent pas, des réformes de structures inexistantes ...
Et le 1 % ou 1,2 % de croissance prévue cette année qui ne correspond qu' au pourcentage d'augmentation de la population française, ce qui revient à dire que le PIB par habitant reste inchangé ...
Pauvres générations futures qui devront assumer les erreurs du passé !
Réponse de le 21/08/2015 à 5:43 :
La croissance est normale pour un pays développé et âgé. La dette ce n'est pas Hollande qui l'a créée mais surtout Sarkozy et avant Chirac dans une moindre mesure. On ne vit pas si mal en France si vous comparez à bien d'autres pays.
Réponse de le 21/08/2015 à 6:35 :
Donc si Hollande est nul c'est pas de sa faute mais celle de Sarko ?
a écrit le 20/08/2015 à 18:17 :
Encore des mots, toujours des mots, les mêmes mots...Dalida se régalerait...Espérons Monsieur Hollande que le peuple français vous renvoi là d'où vous n'auriez jamais du sortir...Rappelons que vous n'avez pas gagné MAIS que M. Sarkosy a perdu...Espérons que lui aussi jouisse de ses conférences et de sa jolie femme. Nous, nous en avons ras-le-bol !
a écrit le 20/08/2015 à 18:05 :
Prévisions: il y aura des élections, ça c'est sûr, et Adieu F. Hollande
Réponse de le 20/08/2015 à 20:57 :
Et vous voterez pour qui Tommy ? Pour les mêmes en face et peut-être croirez-vous qu'en votant FN vous mettrez fin à ce cauchemar et ce sera pareil ..
Réponse de le 20/08/2015 à 21:10 :
@ Luciole
Votre post résume bien notre problème à nous Français. Je vois la situation comme suit, NS remporte la primaire aidé sans le dire par Hollande qui fait en sorte que les casseroles judiciaires se concrétisent entre 2016 et 2017 dont Bygmalion pour l'éliminer et remporter la timbale devant Marine. Morale de l'histoire, il faut tout faire pour que le petit haineux ne remporte pas la primaire et que quelqu'un de nouveau émerge à droite (à gauche, je n'y crois pas trop).
Réponse de le 21/08/2015 à 6:39 :
Le FN est devenu un parti d'extrême gauche, national et socialiste. Le libéralisme est la seule solution.
a écrit le 20/08/2015 à 17:52 :
Ce qui m'inquiète le plus dans sa déclaration c'est le "Quoi qu'il arrive", ça veux dire qu'il ne sait pas trop ce qui va se passer.
Réponse de le 20/08/2015 à 18:26 :
+ 1
C'est pas faux régis
AgainParis
a écrit le 20/08/2015 à 17:26 :
le vrai problème , est de savoir ...
s'il croit à qu'il dit ... auquel cas il faut le destituer pour deficience mentale ,
ou s'il ment , auquel cas il faut l'emprisonner pour sabotage publique .
a écrit le 20/08/2015 à 17:12 :
Il attend la croissance et l'inversion de la courbe du chômage pour réduire les impôts.
Ils faut juste faire le contraire : réduire les impôts maintenant ( de ceux qui en payent le plus) pour espérer relancer l'investissement, l'emploi et donc la croissance.
a écrit le 20/08/2015 à 17:10 :
Selon les résultats ?
Quels résultats?
a écrit le 20/08/2015 à 16:52 :
Chaque fois qu'il a dit cela on s'est pris une hausse d 'impots ( non de taxes/ non de contribution/ non de prélévement/ ... ) dans les quelques mois qui ont suivi !
a écrit le 20/08/2015 à 16:49 :
Vous allez faire baisser les impôts directs mais les taxes; elles vont augumenter dans de grandes proportions ....... bien.... alors pour que votre miracle puisse s'accomplir je vous propose une chose et une seule chose c'est votre dernier espoir !!!! Revêtir la robe de bure et d'aller à pieds à LOURDES prier à la grotte peut être que Dieu vous entendra et que le miracle va s'accomplir !!!!!! (MDR)
a écrit le 20/08/2015 à 16:42 :
c'est la première fois depuis 40 ans qu'un gouvernement baisse les impots et les charges sociales et tous les français font la moue?le gouvernement doit il augmenter les impots et les charges pour faire plaisir a nouveau aux français?????
Réponse de le 20/08/2015 à 18:31 :
@ELU P.S. : Vous n'allez pas me faire croire que vous croyez à ce magnifique conte de fée digne des plus débiles les impôts directs non ne risque pas d'augmenter mais les taxes et tout le saint frusquin ça oui donc les FRANCAIS seront encore les dindons de la farce libre à vous dé croire en la parole de notre saint LOU RAVI ! mais pour ma part deux ans de mensonges trop c'est trop : en 2012 il m'a escroqué ma voix dehors !!!!!
Réponse de le 20/08/2015 à 18:43 :
Elu PS existe tu seulement?
Ta photo STP
Merci
Réponse de le 20/08/2015 à 19:30 :
élu PS qui es tu ? Bobo de gauche. As tu déjà travaillé dans la vraie vie. As tu un patron ?, As tu déjà vu ton emploi être délocalisé. Crois tu vraiment qu'on décourageant les forces vives de la nation avec tes idéaux dépassés tu vas nous sauver ?
Réponse de le 20/08/2015 à 21:14 :
Oui mais les impôts locaux augmentent suite à la baisse des dotations de l'état. Le serpent se mord la queue. Hollande est bien un faux mage
le faux mage de Hollande
Réponse de le 21/08/2015 à 6:47 :
élu ps a des allucinations. Il a vu des baisses d'impot. De toute façon, nous en sommes à l'après socialisme car la gauche c'est ringard, nul et sans avenir. Etant donné le peu de conviction des élus PS, ils tourneront vite leur veste à la Dutronc.
Réponse de le 21/08/2015 à 19:36 :
1.Il paraît que les cuites à répétition font perdre la mémoire. Mais être au P""""S""""" c'est ne pas avoir de mémoire. Tous les gouvernements ont peu ou prou baissé les impôts avant les élections. C'est un marronnier politique.
2. Hollande baissera les impôts si Schauble l'autorise et Schauble l'y autorisera ou non pour des raisons politiques.
a écrit le 20/08/2015 à 16:37 :
Il ne voudrais pas etre réelu il ne s'y prendrait pas autrement .
Réponse de le 20/08/2015 à 21:18 :
Le problème c'est qu'il sera réélu suite aux incuries et divisions de la droite
incapable de s'entendre même avec le FN
a écrit le 20/08/2015 à 16:23 :
ce monsieur se moque de la population comme il se moqua d'elle quand il a annoncé la baisse du chômage, tout comme il se moque encore du "bon" peuple qui paye ses erreurs
quand il dit ne pas se représenter si le chômage ne baisse pas...tout le monde sait qu'il n'en fera rien et essaiera de se représenter, comme tous les autres avant lui, tous accrocs au pouvoir, mais pas pour les intérêts de la population, pour leur gloriole personnelle et celle de la "cour" qui grouille autour de lui et dépend de sa ré élection...
a écrit le 20/08/2015 à 16:07 :
Le brave homme...
a écrit le 20/08/2015 à 15:49 :
Hollande qui a le tropisme grec prévoit certainement des conditions tellement dégradés que, effectivement, les français paieront moins d'impôts : ils seront plus pauvres.
a écrit le 20/08/2015 à 15:11 :
Quelle démagogie! Lamentable...

Mais les français n'ont que ce qu'ils méritent. Des politicards sans envergure ni vision long terme, qui n'ont sur leur écran radar que la prochaine élection.
a écrit le 20/08/2015 à 15:09 :
Demain on rase gratis

Encore quelques promesses à venir

Il y aura aussi des augmentations pour les fonctionnaires et les petites retraites

Il est peut-être pire que le petit a talonette !!!
a écrit le 20/08/2015 à 14:52 :
Notre "Moi président", c'est notre Coluche national à nous tous. Avec lui on voit la vie en Rose. Actifs, retraités; (Sauf pour les sans diplômes; pour eux c'est le djack-Pote).
a écrit le 20/08/2015 à 14:38 :
Après avoir tué l' économie , organisé la précarité , provoqué le chômage par encore plus de bureaucratie ...Quel cynisme ...Un des individus qui a érigé l'astuce ( fiscal , politique, médiatique ) en principe républicain...

" Ah si les républicains étaient des hommes..." Lorenzaccio - Alfred de Musset
a écrit le 20/08/2015 à 14:21 :
Vos promesses du vent tout le monde sait à part les godillots du parti socialiste et encore bon nombre d'entre eux ne vous croit plus!!!!! ces promesses ne valent rien vous ne savez même plus où vous en êtes toutes vos promesses tombent à l'eau et alors le comble de tout, que vous vendiez la FRANCE aux américains passe encore mais que vous sacrifiez notre économie et la parole de la FRANCE ça NON ! ce stupide embargo des MISTRAL réponse du camarade POUTINE embargo sur les produits français vous êtes en partie responsable de la crise agricole et de combien de chômeurs êtes vous directement responsable ?????EN 2012 vous m'avez escroqué ma voix ainsi que celle de nombreux français alors un peu d'honneur si il vous en reste démissionnez votre promesse arrive juste, dans les valeurs commerciales, avant le pet de lapin !! désolé . tien plus de nouvelles du sieur SAPIN et de ses ridicules dédommagement pour la RUSSIE moins d'un milliard d'euros alors qu'en réalité ce sera deux MILLIARDS d'euros que votre incompétence va nous coûter demandez donc à M. OBAMA de vous donner un petit coup de main pour payer l'addition !! la RUSSIE était un de nos principal partenaire économique !
Réponse de le 20/08/2015 à 18:58 :
Hélas, dans le temps on autorisait les duels pour laver un honneur bafoué mais aujourd'hui même pas moyen d'amener cet homme là sur le pré..!
a écrit le 20/08/2015 à 14:07 :
Hahahaha !
Il y avait un gars, Jospin, qui en étant premier ministre avait déjà eu la même idée.

En gros c'était "j'te prends 500 Millions en impôts nouveaux pendant mes premières années, puis la dernière année je t'en rends 100 pour que tu votes pour moi au Présidentielles".

Résultat des courses : Il était même pas au second tour. C'était Le Pen à la place.
Les Socialistes n'ont rien appris, et ne vons de nous veau pas comprendre la prochaine raclée électorale.
a écrit le 20/08/2015 à 14:03 :
On se doute bien qu'il va y a voir distribution de hochets aux gogos avant les présidentielles :-)
a écrit le 20/08/2015 à 13:55 :
Moi Président ( que reste -t -il de ses engagements) C'est homme n'a pas de parole et encore moins d'amour propre. Mr Hollande travaille pour lui seul. Les Français ils s'en fou. Ce sont des effets d.'annonces électorales pour 2017. Les Français apprécieront ? Qui a vu les impôts baisser depuis son élection accidentelle de 2012 ? Toutes les pseudos baisses ont été compensées par des taxes nouvelles ou des rognages sur les collectivités locales qui sont dans l'obligation de les répercuter sur leurs administrés. Alors merci Mr Hollande !!
a écrit le 20/08/2015 à 13:48 :
même si c'est impossible ?
a écrit le 20/08/2015 à 13:40 :
Bonjour, Une annonce de baisse des impôts alors que le déficit est important et que la dette ne cesse d'augmenter n'est pas une décision intelligente et allant dans le bon sens. Les recettes supplémentaire engendrées par une croissance plus élevées devraient être positionnés sur l'investissement entrepreneurial pour les sociétés innovantes et la R&D pour les organismes comme le CNRS, L'INRA, L'INRIA, l'institut de mathématique, l'OBSPM ... .
Si la croissance repartait il faudrait la soutenir par des mesures de renforcement et non par une baisse des recettes de l’État à des fins politiciennes et électorales.
Tout le problème de notre société vent du fait que nous mettons à la tête de nos nations des politiciens au lieu d'y mettre des scientifiques, économistes et ingénieurs qui sont finalement le seuls à pouvoir apporter de véritables solutions concrètes et de long terme ainsi qu'une vision technologique, urbaniste et environnementale. Mettre des juristes à la têtes des nations occidentales ne sert qu'à entretenir une bureaucratie kafkaïenne se reposant sur une masse de fonctionnaire pesant de manière trop marquée sur budget de l’État. Finalement nous sommes revenus à la société des privilèges ... .
a écrit le 20/08/2015 à 13:37 :
Moi Président ( que reste -t -il de ses engagements) C'est homme n'a pas de parole et encore moins d'amour propre. Mr Hollande travaille pour lui seul. Les Français ils s'en fou. Ce sont des effets d.'annonces électorales pour 2017. Les Français apprécieront ? Qui a vu les impôts baisser depuis son élection accidentelle de 2012 ? Toutes les pseudos baisses ont été compensées par des taxes nouvelles ou des rognages sur les collectivités locales qui sont dans l'obligation de les répercuter sur leurs administrés. Alors merci Mr Hollande !!
Réponse de le 20/08/2015 à 13:50 :
FOUT rien à voir avec la folie
a écrit le 20/08/2015 à 13:36 :
N'est ce pas du clientélisme de circonstance pour 2017.

Ils n'ont quand même pas massacré les Français en 2012/2013 pour avoir l'air grand seigneurs en 2017.... Si ???
a écrit le 20/08/2015 à 13:30 :
pas de @marco pour crier à la gloire du clown?? ps CC dont il ne comprend l'essentiel? ben il est triste le ps à 5%.
a écrit le 20/08/2015 à 13:19 :
Bonjour,
Les promesses n'engagent que ceux qui y croient.
Ce Monsieur a déjà promis tellement de choses et n'a rien tenu, il essaye de préparer 2016.
Il peut être rassuré, en aucun cas, peut être au second tour qui voudra, même un charlot, je ne voterai pas pour lui.
a écrit le 20/08/2015 à 13:16 :
Les commentaires illustrent la profonde dichotomie qui existe entre le peuple français et le communicant Hollande, ne serait-il pas temps de "faire monter" un parti de qualité avec à sa tête un homme homme de qualité que j'évalue comme le plus ..qualitatif de la scène politique française, j'ai nommé l'UPR de François ASSELINEAU..?
Réponse de le 20/08/2015 à 13:40 :
Vous vous trompez les experts en com font leur travail.
Hollande a été élu sur un programme populaire de gauche ("j'aime pas les riches et les financiers") les nombreux "bobos" de gauche se retrouvent dans ce discours (en fait il n'y a jamais eu de vrais remise à plat de l'idéologie communisme et de réforme de pensée à gauche). La baisse récente d'impôt pour 9 millions de Français n'est pas la pour rien (je prends au riche et je redistribue au plus pauvre) et ca continue, la campagne pour 2017 est ouverte peu importe que la France se casse la figure l'important s'est de garder le pouvoir.
Réponse de le 20/08/2015 à 14:10 :
@nantes44 Je n'ai pas dit que les communicants ne faisaient le job, je dis qu' Hollande ne fait pas le sien.. La baisse des impôts est une fausse barbe puisque déplacés de l' état vers les collectivités, sur le fond vous semblez continuer d' opposer une idéologie de gauche à celle de droite. C' est bien de mon point de vue ce combat stérile qu'il convient de déborder en cela qu'il permet aux différents gouvernements et dans tous les pays par un subtil jeu de bandes de continuer d'abuser de crédulités entretenues et de poursuivre décennie après décennie, la même politique ..
a écrit le 20/08/2015 à 12:41 :
Et alors la marmotte elle met le chocolat dans le papier d'alu…
Mais bien sûr…
https://www.youtube.com/watch?v=_Qg3Rk-B09o
Réponse de le 20/08/2015 à 13:54 :
Oh comme c'est mignon..
a écrit le 20/08/2015 à 12:34 :
Depuis 2012 ou le peuple BISOUNOURS A VOTE HOLLANDE !
plus de 90 milliards d'euros d'impôts supplémentaires ont pesé sur les Français.
plus de 2 millions de chômeurs supplémentaires vont pesé sur les Français.
....... et c est pas fini !!!
Bref M PIPO DINGO il est temps de pense a démissionner !
a écrit le 20/08/2015 à 12:09 :
Mais, gros nigaud, on se fout des pseudo baises d'impôts à la marge. La seule chose qui nous importe est la baisse des dépenses de l'état et des régions-départements. Seules les économies produiront des effets sérieux et durables et une vraie relance. Les baisses d'impôts ne peuvent être qu'une conséquence d'une bonne gestion et non pas des cacahuètes pour les groupies.
a écrit le 20/08/2015 à 12:09 :
Plus il annonce des trucs plus il perd de sa credibilité.
Qu'est ce qu'on a fait au bon Dieu pour avoir cette bande de bras cassés.
C'est la honte internationale!
a écrit le 20/08/2015 à 12:06 :
C'est ça, et demain on rase gratis. Avec un déficit public qui persiste à largement dépasser les 3% du PIB et une dette qui franchit allègrement les 100% du PIB, on sait ce que vaut ce type de promesses, baisser les impôts n'a de sens que si on se met franchement à tailler dans la dépense publique et sociale.
a écrit le 20/08/2015 à 11:52 :
Parfois on regrette de vivre dans une société dans laquelle les différents ne rêglent pas de manière plus "virils" parce que, même épris de l'amour du prochain, même respectueux des lois, même pacifique et réfléchi, lorsque l'on écoute Hollande se moquer aussi ouvertement et impunément des des gens en général, et donc de soi-même en particulier, et finalement prendre tout le monde pour des débiles profonds, cela donne envie de retrouver cette vieille tradition de gauloise de distribution de baffes aux importuns.
a écrit le 20/08/2015 à 11:46 :
C'est sympa comme proposition mais impossible. Depuis Richelieu la France a organisé l’impôt pour financer un état obèse, aucune raison que cela change.
a écrit le 20/08/2015 à 11:45 :
Nous savons ce que valent les promesses des politiques !!!
Elles ne sont jamais tenues et sont uniquement destinées, aux imbéciles qui
persistent malgré l'évidence, à y croire ...
CATAVRIO
a écrit le 20/08/2015 à 11:35 :
C'est marrant je sens que je ne serai pas concerné.... Tout ce que je constate c'est que depuis l'arrivée de M. Hollande c'est 3000€ net par an en moins pour moi à revenu constant
Réponse de le 20/08/2015 à 13:20 :
Les concernés sont, les memes, celles et ceux qui ne paient pas l'impot sur le revenu.
Pour les autres : hausses chaque année : les derniers chiffres de la fuite de France vers des sites fiscaux meilleurs traduisent une hausse vertigineuse ininterrompue depuis 2012. Ils ont le choix La France est en tete de tous les pays socialement et économiquement développés, en impots, cotisations sociales, dépenses publiques : 56% de la richesse produite est confisquée. Et le déficit budgétaire y est le plus élevé, et le chomage aussi : 6 200 000 Chomeurs catégories A+B+C
L'impot sur la mort : a doublé et ne sera pas concerné.Les donations en ligne directe et indirecte non plus, favorisant pourtant la mobilité du capital, l'investissement, la croissance, l'emploi, et les recettes de la croissance. Ces impots sur la mort sont scandaleux c'est une quintuple ou décuple punition et confiscation, après avoir payé impots et C.S.G toute la vie durant. " Moi Président Je " n'a accompli aucune des réformes réalisées par tous les Pays, y compris Grece : en excédent budgétaire hors service de la dette, comme l'Allemagne. Tous les instituts s'accordent pour évaluer à 150 milliards d'euros par an le gaspillage annuel de dépenses publiques. " Moi Président Je " " Normal 1er " est en campagne de réélection depuis son élection. Donc surtout pas de réformes. Et l'on trompe les Français en appelant Réformes, des Mesures.
a écrit le 20/08/2015 à 11:35 :
Hollande vient d'envoyer une grande claque aux haters bobo-libéraux!.Les fortes baisses d'impots c'est une rupture totale par rapport a la politique menée par Sarkozy et les siens.De plus en plus de gens autour de moi changent d'avis sur Hollande et reconnaissent son savoir faire en économie et en politique étrangère.les sondages de popularité sont en forte hausse ce mois ci
Réponse de le 20/08/2015 à 12:13 :
TROP FORT L'IDIOTIE ET HEUPPP A NOUVEAU SARKOZY...
Réponse de le 20/08/2015 à 12:56 :
C'est n'importe quoi ce soi-disant président est d'une nullité absolue. Pour la remontée des sondages on ne doit pas avoir les mêmes lunettes
Réponse de le 20/08/2015 à 13:08 :
J'ai tracé l'adresse IP de "élu PS". On arrive à l'Elysée...
Réponse de le 20/08/2015 à 13:22 :
Ce n'est pas parce que c'est une rupture totale avec la politique menée par le précédent, que c'est forcément une bonne idée, que c'est forcément faisable et que cela ne s'apparente pas à une promesse électorale.

Quand aux gens qui changent d'avis sur Hollande autour de vous, c'est du baratin.
Réponse de le 20/08/2015 à 13:28 :
@Réponse de toto de 13.08. oui même niveau de connerie, mais @élups est un affabulateur, menteur comme hollande et sa clique.
Réponse de le 20/08/2015 à 13:33 :
@élu ps. Donnez nous plus d'info sur vous SVP, car ça sent l'intox. Les fortes baissent d'impôts et son savoir faire en économie en parlant de Hollande même les sympathisants les plus profonds du PS que je rencontre ne parle pas comme ça. Alors "élu ps" êtes vous vraiment PS ou juste une machine à éditer des grossièretés pour jeter du discrédit sur le PS
Réponse de le 15/09/2015 à 17:43 :
N'ayez pas honte , vous êtes encore des millions qui partagent ce point de vue , mais je me pose une vraie question , ............ne serait ce pas une blague ?
a écrit le 20/08/2015 à 11:30 :
"Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent" Henri Queuille 1884-1970
Hollande fait comme ses prédécesseurs de droite, des promesses dont on attend toujours la réalisation ...
a écrit le 20/08/2015 à 11:26 :
On voit que 2017 approche....
a écrit le 20/08/2015 à 11:24 :
Paroles, paroles, paroles...
a écrit le 20/08/2015 à 11:18 :
Qu'est-ce qu'il a bu ce matin???
a écrit le 20/08/2015 à 11:17 :
Il prépare son élection mais son résultat est tellement lamentable qu'on peut douter que cette grosse ficelle (comme pour le chômage) de dernière minute soit suffisante.
a écrit le 20/08/2015 à 11:15 :
En ajoutant quoi qu'il arrive, il va à nouveau faire exploser les déficits. Il peut effectivement baisser les impôts pour sa campagne électorale, mais dans ce cas il va falloir emprunter sur les marchés. La ficelle est grosse car les conséquences sur la dette française seront visibles après la réélection de 2017. Curieux qu'aucun observateur n'ait dénoncé la forfaiture !
a écrit le 20/08/2015 à 11:12 :
Donc après ce bluff considérable....s'il n'y a pas de croissance ...il n'y aura pas de baisse d'impôt ....et si demain il pleut ...ca dépend des nuages et de la météo...une procédure d'impeachment s'impose ...ce personnage non seulement se ridicule ...mais ne défend pas les intérêts du pays....
Réponse de le 20/08/2015 à 13:38 :
Impossible pour quiconque de connaitre la croissance de 2016.
Et comme La France est seule à refuser toute réforme, elle en déclin SPECTACULAIRE constant. S'il y a baisse à crédit, ce sera pour les memes qui ne paient pas d'impot sur le revenu. Tous les autres continueront à etre saignés toujours plus : cette année encore, comme les trois années passées. La fuite à l'étranger s'accélère ces deux dernières années, et est ininterrompue depuis 2012; La France perd ses investisseurs et créateurs de richesse et donc croissance et emplois. Ils ont raison de partir, et auraient raison de changer de nationalité. On n'ose plus dire à l'extérieur que l'on est Français : c'est la pitié et la condescendance.
a écrit le 20/08/2015 à 11:08 :
Quel Charlot.. Pardon mr Chaplin !!!
a écrit le 20/08/2015 à 11:05 :
Il n'y aura pas de hausse de la croissance en 2016 donc pas de baisse d'impôts nationaux. Nous saurons pas à 3 % de déficit en 2017.
Nous avons pas la même boule de cristal, ni les mêmes oracles.
Rendez vous fin septembre, début octobre.
a écrit le 20/08/2015 à 11:05 :
Baisses d'impôts en 2016 : ah!ah!ah!
Pas plus de 3% de déficit en 2017 : on devrait être à l'équilibre, qui est la position normale du budget de l'Etat : l'incompétence érigée en système ?
a écrit le 20/08/2015 à 11:01 :
Qui n'a pas la nausée devant le discours de nos hommes politiques..on aimerait des actes, baisse de la dépense publique, contrôle des budgets, et retour de l'état dans sa sphère... On aimerait que les hommes et femmes politiques cessent enfin de prendre leurs compatriotes pour des gogos, cessent de les traiter en enfants, cessent de nous emmener dans le mur par leurs prétentions et leurs égos..un raz le bol total!
Réponse de le 20/08/2015 à 11:16 :
+ 1000!
Réponse de le 21/08/2015 à 9:28 :
Même votées les réformes ne sont pas ou très peu appliquées. Venez voir comment cela se passe "aux guichets" des services publics ( Etat, territoriales, Agences décentralisées) de la France d'en bas.
a écrit le 20/08/2015 à 10:57 :
Attendez les impôts locaux et fonciers .......plus les nouvelles taxes (impôts indirects)....cela sans augmentation des salaires ni des retraites et sans toucher aux régimes spéciaux ou spécieux...
a écrit le 20/08/2015 à 10:38 :
Une augmentation d'impôts si la décroissance s'instale en 2016 ?
Réponse de le 20/08/2015 à 11:05 :
Ce serait logique, puisque l'on a des "charge fixes".
Et si les taux d’intérêt et la dette augmentent, on risque le syndrome grec.
a écrit le 20/08/2015 à 10:27 :
C est une blague ,un effet d annonce comme d habitude ,les élections arrivent et il faut faire des promesses au petit peuple pour que celui-ci vote bien !!!je retiens de ces gens là que mes impôts ont augmenté de 10% ,que mon salaire en 3 ans a augmenté de 0% que la pension des vieux a augmenté de 0% etc etc !!!et ça c était pas de la blague !!ils l ont fait!!
Réponse de le 20/08/2015 à 13:43 :
Mr H..... peut raconter ce qu'il veut , cela n'a plus AUCUNE IMPORTANCE , pour moi en tous cas .!
Je n'ai évidemment pas de conseil à vous donner ,mais il ne vous est pas interdit de vous poser quelques questions ..................!
a écrit le 20/08/2015 à 10:00 :
Rendez vous aux élections régionales pour voir ce que les français pensent de toutes ces paroles en l'air
J'ai l'impression qu'il est sur une autre planète
Les gens le détestent tellement il a menti et toutes ces conneries d'annonce ne vont pas l'aider
a écrit le 20/08/2015 à 9:53 :
La campagne de ré-élection 2017 a commencé. La priorité devrait être le rééquilibrage des dépenses publiques et la baisse des charges sur les salaires pour diminuer le cout du travail et être plus compétitif . Notre roi Hollande I nombriliste préfère soigner sa future réélection. On finira comme la Grèce.
Réponse de le 20/08/2015 à 10:13 :
tu baisses les charges pour fqaire plaisir aux patrons : depuis les années 70 ,elles ont été baissées et on ne voit rien venir .C'est une analyse stupide , car maintenant les groupes sont aux mains des financiers et non pas des patrons .Quand aux petites boites, elles ne sont pas concurrencielles meme en france ( car les gens veulent du moins cher ou du pratiquement gratuit ) , à moins de supprimer le smic ( je propose meme de rétablir le servage , les boeufs français sont murs pour cela )
Avec nos politiques larbins d'une économie libérale, à la recherche d'une croissance , et la masse qui consomme de la m... ,on est mal barré.
Réponse de le 20/08/2015 à 10:48 :
@jofrmetz
Baisser les charges pour les réaligner sur nos partenaires européens Allemagne, Pays Bas, Espagne ... Nous vivons dans l'Europe avec des règles, il serait bon de le rappeler. ON peut être contre mais nier leurs existences ça nous mènera au Chaos.... Regarder ce qui se passe pour les éleveurs de Porc et vous comprendrez... Donc Hollande soit il prend le taureau par les cornes et il baisse le cout du travail ou bien il fait des cadeaux à sa base électorale mais au final il appauvrit tout le monde : Chômage, délocalisation ...

"la politique européenne de concurrence, au même titre que l'ensemble des politiques nationales et régionales de concurrence, est destinée à maintenir une concurrence saine et loyale sur les marchés. Elle vise à encourager l'efficacité économique, l'allocation optimale des ressources, le progrès technique et le bien-être des consommateurs. Dans ce cadre, la Commission a toujours combattu les ententes "injustifiables", les abus de position dominante et les fusions anti-concurrentielles. Elle a également condamné les droits exclusifs et les aides d'Etat qui n'assuraient pas la viabilité à long terme des entreprises mais se bornaient à les soutenir artificiellement"
a écrit le 20/08/2015 à 9:52 :
Elu PS où êtes vous pour venir nous vanter la politique lumineuse de votre grand Thimonier ?
a écrit le 20/08/2015 à 9:49 :
Elles sont où les réductions d'impôts ? Je vois plutôt une véritable saignée sur les contribuables et producteurs de ce pays qui s'est accentuée avec ce gouvernement socialiste.
Quant aux promesses de M. HOLLANDE elles ne valent pas mieux que ses prévisions nostradamiques sur le chômage et la croissance....
On en a assez d'être pris pour des c... par tous ces politiques qui ne souffrent aucunement eux des sacrifices demandés aux Français !
a écrit le 20/08/2015 à 9:48 :
Et si, avant de diminuer les recettes, il diminuait les dépenses? Sinon c'est reculer pour mieux tomber dans le précipice de la dette et du dérapage budgétaire. Merkel veille:-((
a écrit le 20/08/2015 à 9:47 :
C'est homme n'a pas de parole.''Annonces électorales pour 2017". Les Français apprécieront ? Qui a vu les impôts baisser depuis son élection rn 2012 ? Toutes les pseudos baisses ont été compensées par des taxes nouvelles ou des rognages sur les collectivités locales qui sont dans l'obligation de les répercuter sur leurs administrés. Alors merci Mr Hollande !!
a écrit le 20/08/2015 à 9:34 :
" la croissance elle est la " discour du 14 juillet alors il attend quoi pour baisser les impôts ? Moi président moi président ... Comment peux t il oser s'exprimer en public vu le nombre incalculable de divagations démagogique.
a écrit le 20/08/2015 à 9:34 :
" la croissance elle est la " discour du 14 juillet alors il attend quoi pour baisser les impôts ? Moi président moi président ... Comment peux t il oser s'exprimer en public vu le nombre incalculable de divagations démagogique.
a écrit le 20/08/2015 à 9:33 :
" la croissance elle est la " discour du 14 juillet alors il attend quoi pour baisser les impôts ? Moi président moi président ... Comment peux t il oser s'exprimer en public vu le nombre incalculable de divagations démagogique.
a écrit le 20/08/2015 à 9:33 :
" la croissance elle est la " discour du 14 juillet alors il attend quoi pour baisser les impôts ? Moi président moi président ... Comment peux t il oser s'exprimer en public vu le nombre incalculable de divagations démagogique.
a écrit le 20/08/2015 à 9:29 :
"Hollande promet une baisse d'impôts si la croissance s'amplifie en 2016" : Première promesse qu'il pourra tenir... Il n'est pas près de baisser les impôts!
Réponse de le 20/08/2015 à 11:38 :
Bien sur que si,les impots vont baisser:MAIS LES TAXES AUGMENTERONT BIEN PLUS!LOL!
a écrit le 20/08/2015 à 9:25 :
Mauvais karma ?
A croire que l'on a mérité cette succession de dirigeants peu efficaces, depuis maintenant plusieurs mandats. Chacun y va de sa méthode Coué. On y croit très fort, on agit peut et on communique beaucoup. Le discours du "c'est la faute des autres, de l'Europe ou des étrangers" n'est pas plus convainquant, bien au contraire.
Devant autant d'immobilisme et d’inefficacité, la question à se poser est : les services et structures qui nous gouvernent sont-ils réformables et sont-ils utiles ?
En tous cas, le résultat est honteux. Si on caricature, on a d'un côté des sans emplois, des exclus, ou des travailleurs pauvres et de l'autre côté, des travailleurs exténués ou victimes de burn out.
Et au milieu, des services publics censés être au service du public, mais se satisfaisant trop souvent d’obéir simplement aux instructions, ou d’appliquer des procédures aussi complexes que parasitaires.
Du coup cette promesse donne un aperçu de la tendance vers la « société idéale » : être fonctionnaire et payer moins d’impôts. Pas sur que cela fonctionne longtemps dans une économie de marché, ni même dans une « économie de société équilibrée».
a écrit le 20/08/2015 à 9:19 :
Entre le plafonnement du quotient familial et la réduction des allocations familiales, mes revenus nets ont baissé de 3%. Du coup il est clair que je n'ai pas passé commande pour changer mes vieux volets roulants. Cela explique-t-il le dépôt de bilan de mon menuisier ?
Vu que le public "justement" envisagé par FH ne paie plus d'impôts, comment va-t-il faire pour les baisser ?
La dette publique augmente encore avec 3% de deficit. À quel niveau de dette compte-t-il laisser la France en 2017 ? 115 % ?
Décidément FH n'est pas crédible.
Réponse de le 20/08/2015 à 9:40 :
Réjouissez-vous, du coup votre menuisier ne paie plus d'impôts (de même que ses salariés s'il en avait). La politique fiscale menée tire l'économie du pays vers le bas ; tous les pays qui ont fait le choix d'un impôt à taux plat s'n sortent bien, il est temps, non pas d'accroître mais de réduire la progressivité de l'impôt en France.
a écrit le 20/08/2015 à 9:19 :
Entre le plafonnement du quotient familial et la réduction des allocations familiales, mes revenus nets ont baissé de 3%. Du coup il est clair que je n'ai pas passé commande pour changer mes vieux volets roulants. Cela explique-t-il le dépôt de bilan de mon menuisier ?
Vu que le public "justement" envisagé par FH ne paie plus d'impôts, comment va-t-il faire pour les baisser ?
La dette publique augmente encore avec 3% de deficit. À quel niveau de dette compte-t-il laisser la France en 2017 ? 115 % ?
Décidément FH n'est pas crédible.
a écrit le 20/08/2015 à 9:14 :
Annonces électorales pour 2017. Les Français apprécieront ? Qui a vu les impôts baisser depuis son élection rn 2012 ? Toutes les pseudos baisses ont été compensées par des taxes nouvelles ou des rognages sur les collectivités locales qui sont dans l'obligation de les répercuter sur leurs administrés. Alors merci Mr Hollande !!
a écrit le 20/08/2015 à 9:10 :
Avant c'était le capitaine du pédalo maintenant c'est le capitaine du radeau de la méduse.

Bon, sachant que le mentor d'Hollande, c'est le Miteux. Il devrait d'ici pas longtemps dissoudre l'assemblée nationale pour provoquer une nouvelle cohabit. Si la droite se plante, il y une chance sinon les carottes sont cuites.
a écrit le 20/08/2015 à 9:10 :
ça tombe bien, je viens de recevoir mon dernier tiers provisionnel.
Augmentation de mes impôts sur le revenu de 12%
Merci les socialistes ! Je m'en souviendrais en 2017.
Quand a vos déclarations de menteurs, plus personne ne les écoute.
Et j'invite les français à en faire de même, sortez vos avis d'imposition sur les 5 dernières années avant d'aller voter.
Réponse de le 20/08/2015 à 9:48 :
10% dans la vue pour moi .... Depuis 2010, impôts x2. sans parler des impôts locaux.
Et après, faut encore passer pour des pleurnicheuses ...
a écrit le 20/08/2015 à 9:03 :
Croissance zéro au deuxième trimestre,chômage toujours à la hausse par contre diminution de l'isf sous moi président qui n'aimait pas les riches...
a écrit le 20/08/2015 à 9:02 :
Pauvre Hollande, il n'y a que lui qui voit ça: la reprise. Il faut qu'il aille chez Afflelou changer ses lunettes. Le mieux pour lui c'est l'euthanasie!!!!!
Réponse de le 20/08/2015 à 9:36 :
Pas besoin de lunettes pour Mme Irma. La seule lunette qui lui va comme un gant, c'est celle où vous vous asseyez dessus.
Réponse de le 21/08/2015 à 3:04 :
Non surtout pas chez Affflelou ou autre : " Moi Président Je " ( 17 fois) " Normal 1er " est désormais appareillé en lunettes Danoises. Les précédentes, le décrédibilisaient à son gout : Simplet ou Porcinet.
Lorsque j'ai acheté mes lunettes en Mars, chez un opticien de ma commune, je me suis assuré qu'elles étaient bien Françaises. Fabriquées chez un petit industriel d'une province Française. Ainsi il méprise et dédaigne les entreprises de France.
a écrit le 20/08/2015 à 8:46 :
Moi, je le crois : il ne se trompe jamais.
a écrit le 20/08/2015 à 8:46 :
Pepepere veut baisser les impots (en bidouillant la CSG) de ceux pour qui l’impôt a déjà baisse (suppression de la 1ere tranche de l'IRPP) mais qui sont susceptibles de voter pour le PS. Rien ne les arrête!
Réponse de le 20/08/2015 à 9:31 :
Ben oui, pur clientélisme. Du coup les payeurs sauront pour qui voter...
a écrit le 20/08/2015 à 8:32 :
Il a raison depuis 2012 le chômage baisse !
Il a raison depuis 2012 la délinquance baisse !
Il a raison depuis 2012 la dette de la France baisse !
M pipo dingo arrêté de Faure autruche et demissionner !
a écrit le 20/08/2015 à 8:32 :
Il a raison depuis 2012 le chômage baisse !
Il a raison depuis 2012 la délinquance baisse !
Il a raison depuis 2012 la dette de la France baisse !
M pipo dingo arrêté de Faure autruche et demissionner !
a écrit le 20/08/2015 à 8:24 :
2017 approche. Faudra trouver un prétexte pour baisser les impôt du bon électorat. On va inventer une croissance bidon et des emplois subventionnés. Ces gens sont révoltants. La ruine arrive....
a écrit le 20/08/2015 à 8:23 :
Faut 'il rire ou pleurer...?
a écrit le 20/08/2015 à 8:22 :
Et si il commencait en baissant les depenses de l etat... pas bon electoralement.... Les promesses electorales vont arriver...des deux cotes

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :