Hollande promet de quadrupler le budget du service civique

Le président de la République espère que le service civique accueillera 350.000 jeunes par an grâce à un budget de plus d'un milliard d'euros en 2018 contre 300 millions d'euros aujourd'hui. Des quotas d'accueil seront fixés par départements.

1 mn

François Hollande souhaite également renforcer l'agence du service civique, qui deviendra un Haut commissariat à l'Engagement, placé directement auprès du Premier ministre.
François Hollande souhaite également "renforcer" l'agence du service civique, qui deviendra un "Haut commissariat à l'Engagement, placé directement auprès du Premier ministre". (Crédits : Reuters)

François Hollande veut généraliser le service civique. Il a annoncé lundi 11 janvier que le budget dédié passerait de "300 millions d'euros aujourd'hui" à "plus d'un milliard d'euros en 2018". Créé il y a cinq ans, le service civique "mobilise aujourd'hui à peine 70.000 jeunes de 16 à 25 ans", explique le président de la République. "D'ici trois ans, il devra accueillir la moitié d'une classe d'âge, près de 350.000 jeunes par an, au lieu d'à peu près 120.000 cette année".

"Une obligation pour les administrations, les ministères, les collectivités"

Afin de "multiplier" les missions et accueillir tous les jeunes qui souhaitent faire un service civique, proposer des missions deviendra "une obligation pour les administrations, les ministères, les collectivités", avec "même des quotas décidés par ministères, par départements", a ajouté le président de la République. "Les grandes entreprises publiques, pourquoi pas Radio France, pourront être mobilisées", ainsi que les "grandes agences de l'Etat", citant aussi hôpitaux, maisons de retraites, établissements pour personnes handicapées, et "l'ensemble des établissements qui reçoivent du public". Actuellement on compte quatre demandes par mission proposée.

Il a également dit vouloir "renforcer" l'agence du service civique, qui deviendra un "Haut commissariat à l'Engagement, placé directement auprès du Premier ministre".

Le milieu associatif optimiste

Dans un communiqué, Unis-Cité, association pionnière dans le service civique, a salué cette décision et estimé l'objectif de généralisation "atteignable à au moins deux conditions: que l'Etat finance l'accompagnement des acteurs de terrain et que la mixité sociale soit garantie".

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 34
à écrit le 14/01/2016 à 0:32
Signaler
Non seulement, il ne faut pas augmenter les dépenses liées à ce "service civique" qui ne sert à rien et à personne, mais la seule décision intelligente serait de le supprimer immédiatement. Là-dessus, la servilité de la presse, qui se pâme dès qu'il...

à écrit le 13/01/2016 à 13:11
Signaler
Dans les administrations. Ils manquent cruellement de médecins, d'infirmières, de policiers, de techniciens, d'ingénieurs, de profs, de greffiers.. A défaut de personnel en CDI on va leur envoyer des stagiaires déguisés qu'il faudra former pendan...

à écrit le 13/01/2016 à 12:30
Signaler
Le service civique est déjà détourné de sa fonction par certaines " communautés " Des volontaires civiques vont effectuer leur service civique à l'étranger au profit d'associations " confessionnelles " dominantes dans ce pays . En sont exclus tous ...

à écrit le 12/01/2016 à 17:37
Signaler
Hollande est comme Jésus. Il distribue à tour de bras notre argent. Il est imbattable. Le prochain gouvernement va se retrouver avec une sacrée ardoise.

à écrit le 12/01/2016 à 16:28
Signaler
je suppose qu'il faudra embaucher de nouveaux fonctionnaires (au moins 90000 à 100000 ) pour encadrer les 350000 jeunes effectuant un service civique dans nos belles administrations et autres officines du secteur public . peut être même davantage si...

à écrit le 12/01/2016 à 15:41
Signaler
La disparition forcenée et voulue de la classe moyenne a produit un effondrement véritable et absolu du sens critique du citoyen.La critique exacte juste et pertinente, le pouvoir qu'elle pouvait exercer et que pouvait donc faire ,une masse critique ...

à écrit le 12/01/2016 à 14:18
Signaler
et une fois de plus, avec quel argent ? Y en a un peu marre des promesses de Hollande qui n'ont pour seul but que de faire de la com !!!

à écrit le 12/01/2016 à 13:30
Signaler
Le voila Apres 3 ans et demi faire ce genre d annonce !!! Le bilan est plus que catastrophique et s'il est au deuxième tour il y a bien des chances que lepen arrive à l élysée

à écrit le 12/01/2016 à 13:09
Signaler
Ca créera quel PIB ? Quelles richesses exportables ? Quelle contribution à a diminution de la dette de la France ?

à écrit le 12/01/2016 à 13:04
Signaler
encore de l'argent dépensé pour rien, de ces suggestions ont commence a en avoir pleins les bottes, je voudrais bien savoir le calcul et le montant déplorable de son quinquennat , ça vas pas être très réjouissant a voir. sans compter sa bulle sur les...

à écrit le 12/01/2016 à 12:02
Signaler
Avec quel argent? A ces promesses d'avant élections. Demagogie, mensonges and co.

à écrit le 12/01/2016 à 11:47
Signaler
de nombreux commentateurs souhaitent une hausse du chomage uniquement pour éliminer Hollande:ça donne une idée du niveau!

le 12/01/2016 à 12:12
Signaler
Votre niveau, on le connaît ...

le 12/01/2016 à 12:23
Signaler
Une baisse des charges sociales serait la bienvenue ! Le reste on s'en occupe !

à écrit le 12/01/2016 à 10:47
Signaler
Le probleme de Hollande c'est qu'il n a aucune stratégie sauf faire des annonces Encore 1 milliard pour quelle utilité ???

le 12/01/2016 à 11:57
Signaler
C'est sur que ce n'est pas ca qui va aider à payer les retraites de nos vieux. En parlant de stratégie,puisque c'est quasiment cuit pour la gauche ,il pourrait en profiter pour réformer pour de bon l'état.les régimes spéciaux,etc Il remonterait dan...

à écrit le 12/01/2016 à 10:10
Signaler
Il ne sait que promettre plus de dépenses et plus d'impôts. Il s'en fout dans moins de deux ans il aura son parachute dorée. Et il n'aura rien mais vraiment rien fait pour le développement économique et social de la France

à écrit le 12/01/2016 à 10:00
Signaler
Quoi, une nouvelle promesse, c'est une cadence infernale , tout comme les enquêtes du Garde des Sceaux sur les disfonctionnements de la Justice

à écrit le 12/01/2016 à 9:50
Signaler
Il est à donf notre tout mou de Président. Il a décidé de s'occuper de la France! Entendez par là, je vais encore vous raconter des carabistouilles, vous faire des promesses, tenter un saut périlleux pour rester assis sur mon siège et ensuite le 7 ma...

à écrit le 12/01/2016 à 9:48
Signaler
D'un côté notre Président est un menteur en commençant par son moi Président nous connaissons sa tirade de mensonges, combien de fois il nous a promis la baisse de la des prélèvements avec son tour de pass pass je baisse d'un côté et de l'autre je "b...

à écrit le 12/01/2016 à 9:41
Signaler
Mouais... on va augmenter la capacité du parking à jeunes, en même temps qu'on espère par la formation diminuer le nombre de chômeurs officiels. Tout ça est strictement cosmétique et élude la question "qui paye" ?

à écrit le 12/01/2016 à 9:37
Signaler
Notre champion pédalo fait la guerre et pour le chômage les retraite et la précarités ils fait venues des réfugiés plus d assistés plus de danger plus d imports ! C est le président des cérémonies père François

à écrit le 12/01/2016 à 9:07
Signaler
Tout ce qui pouvait être fait en prévention et fait dans l'urgence a base de promesses qui coûtent cher aux français!

à écrit le 12/01/2016 à 9:05
Signaler
Créé il y a cinq ans, (pas de son quinquennat), le service civique, c'est peut être la seule chose qu' Hollande n'est pas détruit depuis 3 ans... Aujourd'hui il récupère, utilise pour diminuer le taux de chômage. Ils ne reconnaitront pas que c'était ...

à écrit le 12/01/2016 à 8:52
Signaler
Ben voyons ...! Sans vergogne, a coup de centaines de millions F.Hollande , désinscrits les jeunes de pôles emplois pout améliorer les statistiques ! (déjà largement bidouillées...), c'est simplement scandaleux et économiquement un échec validé...i...

à écrit le 12/01/2016 à 8:46
Signaler
Voilà un moyen de faire baisser artificiellement les statistiques du chômage, aux frais du contribuable, de permettre à notre président de représenter sa candidature aux présidentielles justifiée par une baisse des demandeurs d'emplois, non ? Par ...

à écrit le 12/01/2016 à 8:43
Signaler
avec 400 000 nouveaux emplois aides et 400 000 nouveaux fonctionnaires, il arrive a avoir 750 000 chomeurs de plus ( quand ca baisse chez tt le monde) alors il cree 350 000 nouveaux postes de fonctionnaires et 500 000 emplois d'apprentis obligatoire...

à écrit le 12/01/2016 à 8:37
Signaler
Depuis que l'UE a accepté suite aux attentat que la France ne respecte plus ses engagements de déficit c'est "open bar". F Hollande va donc dépenser sans limite rien que pour soustraire des jeunes aux chiffres du chômage. Il bénéficie en outre de l'a...

à écrit le 12/01/2016 à 8:11
Signaler
500 000 formation, 350 000 service civique et je ne sais combien d'emplois jeunes. Tout est bon pour faire baisser artificiellement les statistiques du chômage. On en rirait, si ce n'était pas triste pour notre pays. Pas étonnant que les gens se r...

à écrit le 12/01/2016 à 8:04
Signaler
Ha on crée du pseudo fonctionnaires àvec le service civique alors Qu il y en a deja 1,5 millions de trop plutot que laisse le privé tranquille pour créer des emplois ! Il faut supprimer les cotisations salariales pour relancer la consommation faire...

à écrit le 12/01/2016 à 7:59
Signaler
c 'est idiot de se limiter à 4 : c 'est bien cela " quadrupler ", en langage dépenses à fonds perdus !!!!! cela fait combien du bulletin de vote hollandiste ????

à écrit le 12/01/2016 à 7:57
Signaler
C'est étonnant cette façon de tourner autour du rétablissement du service militaire sans jamais oser y procéder. Sauf que les militaires du contingent ne touchaient pas 530 ou 570 euros par mois... Fallait-il que Chirac soit budgétairement aux abois ...

le 12/01/2016 à 9:05
Signaler
570 euros par mois pour les appelés du contingent ? C'était plutôt 500 francs voire moins à l'époque.

le 12/01/2016 à 9:51
Signaler
quand bien même le voudrait-on, il serait impossible de rétablir le service militaire, car les armées n'ont tout simplement plus la capacité d'accueil et d'encadrement nécessaire ; les casernes ont été vendues et/ou détruites, les équipements disponi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.