"Il n'y a pas d'austérité en France", juge le numéro un de la CFDT

 |   |  205  mots
A une semaine du premier tour des départementales, Laurent Berger assure que pour contrer la montée du FN, nous devons dire haut et fort que nous n'avons pas la même vision du progrès social.
A une semaine du premier tour des départementales, Laurent Berger assure que "pour contrer la montée du FN, nous devons dire haut et fort que nous n'avons pas la même vision du progrès social". (Crédits : reuters.com)
La situation de la France n'est pas comparable avec celle du Portugal ou de la Grèce, selon Laurent Berger.

"Les mots ont un sens. Il y a de la rigueur, des gens en bavent mais il n'y a pas d'austérité en France. Nous avons obtenu une hausse des minima sociaux, les salaires n'ont pas baissé."

Ces propos émanent de Laurent Berger, secrétaire général de la CDFT, dans une interview aux Echos, publiée lundi 16 mars.

Laurent Berger, dont le syndicat ne s'est pas associé à l'appel à la grève contre l'austérité lancé par la CGT, FO, FSU et Solidaires pour la journée du 9 avril, a estimé qu'il ne fallait pas sombrer dans le "misérabilisme qui nourrit le pessimisme et le Front national".

"La France n'est pas l'Espagne, le Portugal ou la Grèce"

Et de renchérir: "La France n'est pas l'Espagne, le Portugal ou la Grèce. Le problème de la France, c'est le poids des inégalités".

A une semaine du premier tour des départementales, Laurent Berger assure que "pour contrer la montée du FN, nous devons dire haut et fort que nous n'avons pas la même vision du progrès social, mais aussi faire attention à ne pas nourrir la désespérance sociale en affirmant que tout va mal partout".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/03/2015 à 4:22 :
vous contestez les onze milles articles du CDT ? il sera facile de contester vos connaissances juridiques.
a écrit le 17/03/2015 à 12:01 :
C'est tellement mieux et facile de nier les problèmes du pays causés par une mauvaise gouvernance depuis 2012, de fait on arrive tout neuf devant les électeurs .
a écrit le 17/03/2015 à 10:44 :
non seulement il n'y a jamais eu d'austérité en france, les frondeurs crient avant d'avoir mal, mais il faut surtout rabacher que l'espagne, l'italie, l'irlande... sont en train de progresser et remonter la pente parce que justement ils ont fait de "l'austérité", de grosses réformes que nous n'avons toujours pas commencé, et donc la france va regarder passer les trains de la croissance avec tous ses boulets : record d'europe d'impôts et charges sur les ménages et entreprises, aucune reprise possible, record de complexité et lourdeurs administratives dont nos 11 000 articles du code du travail quand la suisse en a 54 !! une honte planétaire !!!, le dernier pays soviétique en europe !!!
Réponse de le 18/03/2015 à 18:34 :
J'adore le second degré et je dois reconnaître que vous êtes très fort! Continuez!Plus c'est gros!
Bien à vous.
a écrit le 17/03/2015 à 10:33 :
les frondeurs et autres démagos qui ne font que du marketing manipulateur pour assurer leurs élections, ne cessent de mentir de façon honteuse et on les paye avec nos impôts !! ils inventent des mots pour faire peur et tromper tout le monde !
"la rigueu"r ce n'est que le niveau zéro de la gestion : ne pas dépenser plus qu'on a de recettes, "l'austérité", c'est commencer à agir pour rétablir des comptes en berne, ce que font n'importe quel ménage ou pme sinon c'est de dépôt de bilan.
mais dans le monde des politiques et administratifs où on n'a jamais rien géré ni managé, ces fondamentaux leur sont étrangers.
On est assis sur un gisement de gaspillages et de gains sur les dépenses publiques par dizaines de milliards, gaisn précieux pour baisser les impôts et charges sans toucher aux prestations, mais rien ne bouge...
et c'est faute de faire ces réformes qu'on risque effectivement de baisser les prestations, retraites, donc faire de l'antisocial, faute de traiter les mille feuille (30 milliards de gains), les régimes spéciaux (22 milliards), le financement des syndicats (4,4 milliards), la formation professionnelle pompe à fric des syndicats et du médef (32milliards), la simplification et rationalisation des services administratifs (60 milliards), la surmédication (10 milliards)... etc etc...200 milliards de gains obligatoires si on commence à gèrer ces périmètres de "paniers percés"...
il faut des référendum face au refus irresponsable et antidémocratique de cette bulle à engager les réformes, pur conflit d'intérêt et détournement massif d'argent public en bande organisée, ils se gavent d'argent public en saignant le privé...
a écrit le 17/03/2015 à 7:16 :
Avec 80 milliards d' euros de déficits chaque année, c'est sûr que le gouvernement PS (comme le gouvernement UMP avant : 600 milliards d'euros d'emprunts en 5 ans, merci Sarko; UMP et PS ont la même politique) ne mène pas une politique d'austérité. Par contre, UMP et PS ont considérablement spolié les Français à coup de hausses de taxes et d'impots. Pour les particuliers, c'est l'austérité et la fin de beaucoup de petits plaisirs. Il n' y a qu' à voir le nombre de fermetures de commerces pour voir que les gens n'ont plus d'argent. Grace aux politiques professionnels UMPS (eux ne paient pas d' impot, et s'enrichissent), les Français se paupérisent ! Les Français sont les premières victimes de l' UMP et du PS.
Réponse de le 17/03/2015 à 10:49 :
le FN ne propose absolument rien de sérieux au niveau des baisses de dépenses publiques, dette, chomage, que des arguements trompeurs en surfant sur le mécontentement, rien sur les vraies réformes at chasses aux énormes gaspillages publics...dont il profite comme els autres...
et c'est parce que ces gaspillages ne sont pas traiéts qu'il y a un début de baisse des prestations, tout comme on va vers une baisse obligatoire des indemnités chômage, des retraites..si on ne fait rien et que les comptes continuent d'êtres négatifs... car le social financé par la dette croissante, c'est du faux social non financé qui créé encore plus de chômage et de misère par les remboursements à faire, donc encore plus d'impôts et charge squi tuent l'emploi...
a écrit le 17/03/2015 à 5:36 :
On n'a jamais vu des syndicalistes, qui pourtant sont prêt à donner des leçons d'économie à tous les patrons, créer des entreprises ou leurs salariés seraient comme des rois avec congés et RTT a gogo, salaires mirobolants et produisant moins cher qu'en Chine, faisant mieux que la concurrence etc.
Mais rassurez vous ils s'en tirent toujours avec l'éternelle pirouette " mais ca n'est pas notre rôle".
a écrit le 16/03/2015 à 17:27 :
Il ne disait pas ca car on ne parlait pas d'austérité ss Sarko !! et il a tout à fait raison en Espagne les salaires ont diminué de 20 à 30%, la TVA a augmenté de 3%, ils privatisent tous les hopitaux, sans parler des augmentations d'impôts !!! Alors avant de critiquer sortez un peu de chez vous et regardez ce qu'il se passe ailleur!!!
a écrit le 16/03/2015 à 16:32 :
Mensonge au service de la haute bureaucratie...
a écrit le 16/03/2015 à 15:49 :
Pourquoi ne disait il pas la même chose lors du précédent quinquennat alors que la vie était plus facile ,moins d'impôts ,moins de chômage ,les retraites pas bloquées et le taux de croissance plus élevé.Peut être que c'était plus dur pour lui .
a écrit le 16/03/2015 à 14:42 :
La grande inégalité est entre le public et le privé, et cette inégalité d'état, la plus odieuse qui soit, est défendue par les socialistes.
Réponse de le 17/03/2015 à 10:38 :
tout à fait d'accord, la justice indépendant fait quantité de procès à sarko (qui n'aboutissent pas) dont le dépassement des comptes de campagne, mais oublie que la gauche refuse la justice d'un seul régime de travail, de retraite, de cotisations, donc refuse de faire les 22 milliards de gains sur les régimes spéciaux (électorat de gauche), donc elle s'achète ses voies avec 22 milliards d'argent public !!!! est ce que ça apparait dans les comptes de campagne !!! + tout le reste, toute cette gestion uniquement du clan de gauche, total conflit d'intérêt et détournement d'argent public au profit partisan du seul électorat de gauche, hollande et les ministres gérent la gauche, pas la france !
a écrit le 16/03/2015 à 14:36 :
et les pensions retraites non revalorisées par rapport au coût de la vie , ce n'est pas non plus de l'austérité et les taxes sur l'électricité et compteurs et les carburants et j'en oublie certainement tellement elles foisonnent .
Réponse de le 16/03/2015 à 20:48 :
Y a pas d inflation alors revaloriser les pensions de retraite faut pas rêver...j en ai marre de raquer pour vous alors que j aurais rien . En ĺ occurence c est de la saine gestion mais un peu d austérité en vous les baissant je vote 3 fois pour!
a écrit le 16/03/2015 à 14:20 :
M BERGER a globalement raison mais attention à ne pas nourrir la désespérance sociale en affirmant que la solution est toujours dans plus d'Europe!
a écrit le 16/03/2015 à 12:29 :
analyse lucide. On aimerait la CFDT plus en pointe et plus claire sur la nécessaire réforme du paritarisme. En tout cas si un jour on en vient à l'obligation de se syndiquer pour bénéficier des accords passés, je sais direct où je prends ma carte.
a écrit le 16/03/2015 à 11:47 :
Berger tu nous prends pour les moutons du ps.Tu fais la campagne électorale pour le nabo de l'Elysée en espérant un jour, obtenir les mémes missions que celles obtenues par ton prédecesseur( chéréque) auprés du gouvernement socialo.Tu n'as pas eu trop de mal à obtenir ton poste actuel à la cfdt.Rappelons que ton pére avait été nommé préfet de région en Lorraine par un certain mittrend pour sauver la sidérurgie(Usinor-Stacilor).Les ouvriers avaient été manifester à Paris en cars.En récompense ils ont reçus des coups de matraque.....voila la vraie politique du ps à l'égard des travailleurs.
a écrit le 16/03/2015 à 11:41 :
Il a raison, il n' y a pas d'austérité "décidée" en France, les dépenses publiques continuent d'augmenter, les salaires n'ont pas baissé, de même que le nombre d' emplois dans la fonction publique ou le niveau de pension des retraités.
Par contre il omet de parler du montant des impôts (pour ceux qui les payent) et du niveau du chômage qui est la conséquence de la perte de compétitivité du secteur privé dû à l'absence de politique d'austérité sur les dépenses publiques de fonctionnement!
a écrit le 16/03/2015 à 11:32 :
contas ps et cfdt , pc et cgt ,unp et snpf tout les parties ont leurs syndicats et ce cela ne gene personne car tous les elues le savent, par contre la cfdt exsagere quand elles pretent qu il n y a pas d austerite en france le pouvoir d achat en france a FORTEMENT DIMINUEZ, et s il ne repart pas , les prochaines elections en france prouverons leurs mecontentements? LA REPRISSE ECONOMIQUE DEPENDRAS DE LA HAUSSE DU POUVOIR D ACHAT DES FRANCAIS ? ? ?
a écrit le 16/03/2015 à 11:14 :
Pour ce Monsieur de la CFDT , les impôts que supportent les couches moyennes depuis 2012 sont simplement du ressenti ! Merci encore de la langue de bois pour dissuader de voter FN .
Réponse de le 16/03/2015 à 11:30 :
encore qui est a solde du gouvernement et qui prepare sa reconversion dans le public!!!!!!!!
a écrit le 16/03/2015 à 10:52 :
La CFDT est trés étroitement liée de maniere organique au PS .Beaucoup de militants et dirigeants CFDT ont la double casquette, et les adherents sympatisants de ce syndicat votent trés majoritairement PS .Le refus systematique de ne pas manifester avec les autres syndicats, quand le PS est au pouvoir ,en est la preuve éclatante .Voici la definion Larousse d’austérité
'''''''''Politique économique visant à réduire l'ensemble des revenus disponibles pour la consommation, par le recours à l'impôt, au blocage des salaires, à l'emprunt forcé, aux restrictions de crédit et au contrôle des investissements. (Le but recherché est le retour aux grands équilibres)''''''
Sans rentrer dans les details ,c'est typiquement ce que le gouvernement fait actuellement (pour les salaires ,demandez aux fonctionnaires .....) et je pense que c'est une evidence pour tous les français ,sauf pour le PS et la CFDT bien sur .Nous en sommes aux premiers paliers de l'austerité, fonctions de notre situation .Pour les grecs c'est plus severe, mais leur situation économique est plus degradée .Donc oui les mots ont un sens, mais en français ,quand on maitrise la langue ,on tient compte des nuances ...............
a écrit le 16/03/2015 à 10:24 :
ces commentaires sont le reflet de la pauvreté de l'analyse de responsables syndicaux qui savent que leur parcours militant se terminera à l'igas ou ailleurs ,loin des effets de " l'austérité " reservée au petit peuple !
a écrit le 16/03/2015 à 10:03 :
Vu que les syndicats ne s'intéressent globalement qu'au fonctionnaires, effectivement tut va bien pour eux !!!
a écrit le 16/03/2015 à 10:02 :
Bonjour son analyse n'est pas credible il va avoir surement un emploi a la fin de sa carriere
au ps comme chereque si les socialistes prennaient de bonnes mesures les gens ne
penseraient pas a voter FN
a écrit le 16/03/2015 à 9:29 :
La montée du FN se fait aussi sur le comportement des hommes et femmes politiques, affaires, pertes de repères moraux, irresponsabilité,mensonges..des partis classiques. Bien sûr, les difficultés économiques y contribuent, mais on ne saurait s'arrêter à cela.
Réponse de le 16/03/2015 à 10:12 :
Et sur le comportement des syndicats...
Réponse de le 16/03/2015 à 10:16 :
votre analyse est juste selon moi. vous ciblez parfaitement les raisons pour lesquelles le FN monte dans les sondages. Le seul petit problème , c'est que la classe politique dominante ne semble pas prendre conscience de sa responsabilité majeure de cette situation. il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir, et c'est bien connu, la faute incombe toujours à l'autre.
a écrit le 16/03/2015 à 9:15 :
"contrer le FN" ? Syndicat ou parti politique ?
a écrit le 16/03/2015 à 9:11 :
Le rôle de la CFDT s'est justement de poursuivre sans relâche les paradis fiscaux, les dénoncer toujours et encore, criminaliser les fraudeurs détenteurs de millions d'euros, de lutter contre les stocks options et gabegies en tout genre, de dénoncer l'esclavage des peuples pour le remboursement de la dette, de dénoncer encore la social démocratie qui a tué Jaurès, entre la Gauche et la Droite c'est à dire la peste ou le choléra, responsables de la situation actuelle de la France depuis quarante ans, mieux vaut choisir pour le FN qui n'aurait jamais imposé des personnes centenaires dans des maisons de retraite, des personnes qui n'avaient jamais payé d'impôts de toute leur vie.La haine, la violence, le mépris n'appartient pas au FN.
a écrit le 16/03/2015 à 9:09 :
Non il y a de la misère grandissante pour tout ceux qui sont à la marge avec des salaires insuffisants au SMIC où en dessous du smic, avec des temps partiels imposés, des retraités rognant sur leurs dépenses alimentaires, de soins etc,des jeunes sans perspectives d'emplois,des chômeurs âgés qui ne retrouveront probablement jamais de travail en cdi alors oui ce n'est pas de l'austérité on peut encore faire pire !!!!
a écrit le 16/03/2015 à 9:08 :
Pas d'austérité?
Mes impôts ne cessent de grimper.
Le pouvoir d'achat ne cesse de diminuer.
Nos droits sociaux ne cessent de reculer.
L'emploi ne cesse d'être cassé au profit d'actionnaires surpayés.

Si pour vous ce n'est pas de l'austérité, qu'est-ce qu'il vous faut?
Réponse de le 16/03/2015 à 9:38 :
oui mais les dépenses de l'état continuent à augmenter
Réponse de le 16/03/2015 à 11:21 :
Evidemment que les dépenses de l'Etat augmentent.
Quand il y a plus de chômage, il faut bien verser une indemnité, puis le RSA.
Et en plus, on sait que les chômeurs consomment bien moins qu'un travailleur, ce qui fait que les rentrées de TVA diminuent.

Par contre, on sait aussi que les salaires stagnants, ça aura des conséquences dans 35-40 ans quand on devra prendre notre retraite de misère.
En gros, on est en train de bosser pour des clous, et ils veulent encore que l'on se serre la ceinture.

Moi je dis NON, STOP! Il faut une politique de relance de l'économie en injectant 1000 milliards pour la France sur 10 ans.
ça veut dire 1000 milliards pour implanter des usines d'industrie lourde appartenant à l'Etat!
Réponse de le 16/03/2015 à 11:38 :
retraité du prive depuis que le PS gouverne mon pouvoir d'achat c'est ecroulé alors si ce n'est pas de l'austerite c'est du racket pendant que le gouvernement et les elus departementaux et deputes et senateurs menent la grande vie ,une honte!!!!
a écrit le 16/03/2015 à 8:57 :
Ca fait plaisir de lire ça. Enfin applaudissons. Remercions Hollande et son Gouvernement de ne pas nous avoir plongé dans l'austérité.
a écrit le 16/03/2015 à 8:57 :
tout va bien, mon pouvoir d'achat a baissé quoique certains disent le contraire, ma retraite a diminué car les prélèvements obligatoires ont augmenté alors que son montant était gelé, au total une belle perte d'argent, mais peut-être Monsieur Berger a-t-il vu ses revenus augmenter ...
a écrit le 16/03/2015 à 8:50 :
Enfin un leader syndicaliste intelligent ! Dommage qu'il veuille lui aussi faire barrage au FN, parti majoritaire en France! Plus on parle de le combattre et plus on le valorise. L'ennemi de la France , ce n'est pas le FN, c'est l'ISLAM qui dit vouloir conquérir le monde!
a écrit le 16/03/2015 à 8:47 :
Le dogme européiste ne tolère pas "le misérabilisme" ambiant qui l'empêche d'avancer!
a écrit le 16/03/2015 à 8:46 :
"La France n'est pas l'Espagne, le Portugal ou la Grèce. Le problème de la France, c'est le poids des inégalités". Oui ce monsieur a tout compris mais probablement de travers....
Le poids des inégalités surement, mais pas celles qu'il est prêt à reconnaitre; en particulier la plus importante de toutes: celle entre le public et le privé (salaires supérieurs, garantie de l'emploi, retraites etc etc...).
Réponse de le 16/03/2015 à 8:58 :
Renseignez-vous un peu au lieu de lancer des commentaires pareils.
Réponse de le 16/03/2015 à 9:17 :
Voilà le problème de la France, des gens qui confondent inegalités et jalousies et qui relaient des discours de caniveau.Il y a bien longtemps que les fonctionnaires ne sont plus privilégiés : salaires superieurs => Faux, Garanties de l'emploi => A moitié vrai : depuis Sarko si un fonctionnaire refuse 3 mutatiosn d'office , il peut etre licencié. Retraites : regime aligné sur le privé en terme de nb d'années de ctoisation et taux . Seul reste le calcul du dalire moyen qui est differente pour compenser le fait que la retraite des fonctionnaires n'inclut pas le sprimes comme dans le privé.
Dans tous les cas il est odieux de dire que l'inegalité est là alors que un ouvrier à la chaine gagne aujourd'hui 500 fois moins que son patron.....
Réponse de le 16/03/2015 à 10:03 :
calcul du salaire moyen : vos primes n entrent pas dans le calcul de votre salaire, il est vrai que dans le privé les primes sont inclues mais parce qu'elles sont soumises à cotisations ce qui n'est pas le cas dans la fonction publique où le salaire net est supérieur au salaire brut .... vous voulez et avez le beurre et l'argent du beurre, il ne s'agit pas de jalousie mais d'un constat ... vous restez privilégiés par rapport au salarié du privé
Réponse de le 16/03/2015 à 10:09 :
calcul du salaire moyen : vos primes n entrent pas dans le calcul de votre salaire, il est vrai que dans le privé les primes sont inclues mais parce qu'elles sont soumises à cotisations ce qui n'est pas le cas dans la fonction publique où le salaire net est supérieur au salaire brut .... vous voulez et avez le beurre et l'argent du beurre, il ne s'agit pas de jalousie mais d'un constat ... vous restez privilégiés par rapport au salarié du privé
Réponse de le 16/03/2015 à 12:32 :
Les primes ne sont pas incluses dans le calcul pour la retraite et pas pour le salaire. Le fonctionnaire a une carrière "linéaire", c'est à dire que son salaire ne peut pas diminuer, sauf décision disciplinaire, c'est pourquoi la retraite est calculée sur la dernière année. Si elle était calculée sur les 25 meilleures années, comme dans le privé, on prendrait les 25 dernières années, donc une baisse importante du montant versé. Dans le privé, suite à des changement d'employeurs, le salaire peut varié en plus ou en moins, donc elle est calculée sur les 25 meilleures années.
a écrit le 16/03/2015 à 8:43 :
quelle surprise!
j'adore les gens qui' decouvrent' et ceux qui ' retournent leur veste' !!!!!!
a écrit le 16/03/2015 à 8:41 :
jaune

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :