Le président du Medef ne fera qu'un seul mandat

 |   |  283  mots
Le Medef a modifié ses statuts, désormais son président ne pourrra plus exercer qu'un seul mandat de cinq ans
Le Medef a modifié ses statuts, désormais son président ne pourrra plus exercer qu'un seul mandat de cinq ans (Crédits : reuters.com)
L'Assemblée générale du Medef a adopté une réforme statutaire limitant l'exercice de la présidence de l'organisation patronale à un unique mandat de cinq ans. Pierre Gattaz s'appliquera cette règle à lui-même.

C'était dans l'air depuis plusieurs mois, car telle était la volonté de son président Pierre Gattaz: désormais, le président du Medef ne pourra plus exercer qu'un seul mandat de cinq ans à la tête de l'organisation. Cette réforme statutaire a été actée ce jour par l'Assemblée générale de l'organisation patronale.

jusqu'ici, les statuts du Medef prévoyaient que le président du Medef exerçait un premier mandat de cinq ans suivi, éventuellement, d'un deuxième limité à trois ans.

Gattaz fait de "l'anti Parisot"

En 2013, lors de la bataille pour la succession de Laurence Parisot à la tête de l'organisation patronale, le candidat Gattaz avait promis qu'il n'exercerait qu'un seul mandat de cinq ans. Il tient donc parole. Devant l'assemblé générale il a déclaré:

"Il est important que le président du Medef soit un entrepreneur en activité, en phase avec le terrain. Etre président du Medef, c'est avant tout une mission, pas une fonction rémunérée. La décision de l'Assemblée générale de limiter le mandat du président du Medef à 5 ans va dans ce sens".

En quelque sorte, Pierre Gattaz fait de "l'anti Parisot".

EN 2013, Laurence Parisot, alors encore à la tête du Medef, avait tenté en vain en d'obtenir un changement des statuts pour pouvoir rester à la présidence de l'organisation patronale à l'issue de son deuxième mandat. Elle proposait que le président du Medef puisse exercer des mandats successifs de 5 ans, sans limitation de leur nombre. Cette réforme, considérée alors comme une tentative de "putsch" avait été refuséee d'extrême justesse par les instances de l'organisation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/08/2015 à 13:29 :
ESSAI
a écrit le 27/05/2015 à 23:44 :
Pffffffff......c'est un nul le bossu de notredame
a écrit le 21/05/2015 à 10:05 :
J'espère qu'il n'aura droit qu'à une retraite de 5/40.25 comme tous ces employés aurait eut droit pour 5 années de cotisation retraite... Et j'espère qu'il n'aura pas de prime de licenciement comme ces employés, et surtout que sa retraite il la touchera qu'à son âge légale encore une fois comme ces employés... Mais bon on peut toujours rêver d'une société égale pour tous...
a écrit le 20/05/2015 à 14:58 :
1 mandat de 5 ans, c'est déjà trop :-) !!
a écrit le 20/05/2015 à 11:38 :
TOUS les mandats des politiciens devraient être UNIQUE. Et de plus sans aucune rente à vie.
a écrit le 20/05/2015 à 11:00 :
Gattaz fait pour ses mendants le même type de job que Mailly, Martinez ou Berger pour les leurs. Il défend avant tout leurs intérêts. Et il est positif de vouloir limiter le mandat de façon claire et non renouvelable pour éviter d'endosser les habits de l'apparatchik ne voulant mécontenter personne pour continuer à profiter des avantages de la position comme semblait l'afficher la précédente titulaire.
a écrit le 20/05/2015 à 9:43 :
Oui, c'est plus raisonnable !!! Excessif, provocateur, il n'a pas vraiment de soutien et c'est assez normal. Vivement le retour de Laurence Parisot, autrement plus fine et intelligente.
a écrit le 20/05/2015 à 8:48 :
dans deux ans il porta faire des balades en bateau avec ses copains le soit disant président et son compère le toréador d'opérette. Bon débarras.
a écrit le 20/05/2015 à 3:07 :
L'histoire ne dit pas si il a prévu d'embarquer son pin's.
a écrit le 19/05/2015 à 19:43 :
Cela ne sera pas une perte

Encore un qui donne des leçons et qui s'octroie des droits en toute illégalité (mandataire social + salarié) cf les documents comptables de sa société

Suivant

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :