Le salaire net des fonctionnaires d'Etat continue de baisser

 |   |  433  mots
En juin, la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé une refonte des toutes les grilles de salaires des fonctionnaires. Le projet doit obtenir l'aval des syndicats fin septembre.
En juin, la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a annoncé une refonte des toutes les grilles de salaires des fonctionnaires. Le projet doit obtenir l'aval des syndicats fin septembre. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
En 2013, le salaire net moyen dans la fonction publique d'Etat s'élève à 2.469 euros, soit une baisse de 0,7%. Si le gouvernement réfléchit à une refonte des grilles de rémunération des fonctionnaires à partir de 2017, il refuse néanmoins d'augmenter le point d'indice des fonctionnaires, pourtant réclamé par les syndicats.

Le salaire net des fonctionnaires d'État, qui sont les plus nombreux avec plus de 2 millions d'agents, a baissé de 0,7% entre 2012 et 2013 en tenant compte de l'inflation, selon une étude de l'Institut national de la statistique (Insee) publiée mercredi. En 2012, il avait déjà reculé de 0,8%.

Cette tendance à la baisse s'explique par le gel du point d'indice en vigueur depuis 2010, qui sert au calcul des salaires des agents, mais aussi l'inflation et la hausse des cotisations retraites, qui doivent s'aligner sur le privé d'ici à 2020.

2.469 euros par mois en moyenne

D'après l'enquête de l'Insee, les 2,167 millions d'agents actifs dans les ministères et les établissements publics ont perçu en moyenne un salaire de 2.469 euros nets en 2013. Fin avril, l'Insee avait déjà publié des données provisoires sur le sujet. En euros constants, c'est-à-dire en tenant compte de l'inflation (+0,9% en 2013), il s'agit d'une baisse sur un an 0,7%.

Pour les titulaires, qui représentent toujours près de trois-quarts des fonctionnaires d'État, la baisse s'élève à 0,6% (2.627 euros nets).Hors bénéficiaires de contrats aidés, le salaire net moyen décroît de 0,8% pour s'établir à 2.500 euros, précise l'Insee.

Grilles de rémunération revues à la hausse en 2017 ?

Pressé par les syndicats d'augmenter les salaires, le gouvernement envisage de refondre toutes les grilles de rémunération des fonctionnaires (catégories A, B et C), de manière à les rendre plus attractives.

En juin, la ministre de la Fonction publique Marylise Lebranchu a dit espérer obtenir l'aval des syndicats en septembre sur ce projet. Selon elle, une première augmentation de "30 et 40 euros par mois" pourrait alors intervenir en 2017 pour tous les agents, et jusqu'à 70 euros à l'horizon 2020. En contrepartie, l'idée serait de rallonger les carrières. Il faudrait donc plus de temps à un agent pour atteindre son plus haut niveau de salaire, la durée actuelle étant de 25 ans environ.

Pour l'instant, l'impact budgétaire de ces mesures n'a pas été évalué. Marylise Lebranchu assurerait en juin qu'il s'agissait  d'"une dépense sur un temps long". Seule certitude, aucune dépense n'est prévue à ce stade pour 2016.

Les syndicats demandent un dégel du point d'indice

Tous les syndicats réclament un dégel de ce point, qui sert de base au calcul des salaires et n'a pas évolué depuis 2010, entraînant une baisse du salaire net moyen des agents, en tenant compte de l'inflation. Mais selon la Cour des comptes, une augmentation de 1 % de la valeur du point coûterait 1,8 milliard d'euros pour les trois fonctions publiques (État, territoriale et hospitalière).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/09/2015 à 18:15 :
Je vais profiter de ce post pour signaler à Madame LEBRANCHU que les fonctionnaires territoriaux de catégorie C (les autres catégories aussi surement) qui souhaitent se faire rémunérer les jours qu'ils ont placés sur leur Compte Epargne Temps, sont rémunérés en-dessous du SMIC. A savoir, 65 euros par jour soit 9€2857.... le SMIC au 1er juillet 2015 étant à 9€61... Est-ce bien légal de rémunérer les fonctionnaires en-dessous du SMIC??????
a écrit le 28/08/2015 à 23:43 :
Et oui les fonctionnaires sont trop payés et ne servent à rien ^^
Supprimons les et payons pour l'éducation de nos enfants, notre santé et laissons notre sécurité aux milices privées. Du grand n'importe quoi. Il y a des couacs comme dans le privé. Qui n'a jamais eu un problème avec un artisan peu motivé ou un commerçant peu commerçant. Sans parler des nombreuses aides aux sociétés privées qui quelque part se retrouve dans le salaire des employés. Votre médecin est payé par la sécu puisque vous êtes remboursés c'est de l'argent public, une sorte de fonctionnariat caché. Les profs des écoles privées sont eux aussi payés par l'état ... Alors stop à cette bataille stérile
a écrit le 27/08/2015 à 18:53 :
Faut vraiment que je quitte l'administration et très vite...
a écrit le 27/08/2015 à 17:35 :
Les fonctionnaires sont des consommateurs dont près de 50% du traitement revient dans les caisses de l’état r le biais des impôts et taxes. En période de crise, quand le secteur privé n’embauche plus ce n’est pas le moment de mettre quelques milliers de personnes en plus au chômage.
Qu’il soit nécessaire de dégraisser je n’en doute pas, mais il faut savoir ce que l’on veut. Que ceux ici qui critiquent la fonction publique, aille voir leurs députés, sénateurs ou conseillers régionaux et leur demande d’abord de supprimer quelques milliers de hauts fonctionnaires Ceux qui coutent cher en salaire et en pension ; ensuite qu’ils assurent eux même leur assistance médicale, y compris l’urgence SAMU, leur protection individuelle police, gendarmerie, pompiers, qu’ils payent un sheriff et des juges pour assurer leur justice, et surtout qu’ils financent les études de leurs enfants de la maternelle à l’université comme aux US. Cela permettra des économies sur le budget état certes, mais on verra si ça leur coute moins cher….
Réponse de le 01/09/2015 à 18:09 :
...."Demander à nos députés de supprimer quelques milliers de hauts fonctionnaires"... vous plaisantez.... En votant la fameuse "parité hommes femmes", ces mêmes députés en ont profité pour mettre en place leur propre femme.... et ces mêmes députés ne remplacent pas un fonctionnaire qui part à la retraite.... Je parle de la fonction publique territoriale.
a écrit le 27/08/2015 à 16:05 :
Le titre, "Le salaire net des fonctionnaires" est limitatif, tous les salaires net en France ont diminués puisque les cotisations ont augmentés (même les retraites sont touchées)
Je ne parle pas bien sur des nouveaux chômeurs qui ne sont pas des fonctionnaires et qui eux sont encore plus impactés...
Pauvres fonctionnaires toujours au travail il faut les plaindre mais quid des 3,5 millions de chômeurs.
Réponse de le 19/10/2015 à 21:46 :
Evidemment mais ce n'est pas le sujet. Et c'est pas comme si les fonctionnaires se mariaient exclusivement entre eux. Ils ont comme nous tous des conjoints, frères, sœurs, parents, amis, enfants dans le privé ou au chômage.
a écrit le 27/08/2015 à 16:05 :
Le titre, "Le salaire net des fonctionnaires" est limitatif, tous les salaires net en France ont diminués puisque les cotisations ont augmentés (même les retraites sont touchées)
Je ne parle pas bien sur des nouveaux chômeurs qui ne sont pas des fonctionnaires et qui eux sont encore plus impactés...
Pauvres fonctionnaires toujours au travail il faut les plaindre mais quid des 3,5 millions de chômeurs.
a écrit le 27/08/2015 à 15:57 :
pourquoi dans les commentaires opposer les français les uns contre les autres ;un pays a besoin de fonctionnaires efficaces et correctement payés ,une vision purement comptable du service public ne mène à rien : la conséquence en est une explosion des effectifs dans les collectivités locales pour compenser la baisse des fonctionnaires d'état ; les élus locaux ( les barons !) multiplient les vice-présidences et les embauches pléthoriques pour quel service ? hormis leur propre intérêt ; au final ça coûte de plus en plus plus cher au contribuable
a écrit le 27/08/2015 à 15:41 :
les haut fonctionnaires devraient montrer l exemple.. revons :!
a écrit le 27/08/2015 à 15:41 :
les haut fonctionnaires devraient montrer l exemple.. revons :!
a écrit le 27/08/2015 à 14:56 :
De toutes les manières l’État est frileux à toute réforme sérieuse de la fonction publique d'un coté et les fonctionnaires de l'autre sont vent debout contre toute réforme sous peine de bloquer le pays.
Donc on va tout simplement attendre que l’État soit au bord du gouffre afin de faire une réforme qui fera probablement frémir dans toute l'Europe.
Il serait pourtant tellement plus simple de réduire les 1800 primes à une vingtaine au maximum. D'unifier tous les régimes de retraite au sein d 'une seule et unique caisse de retraite de la fonction publique et enfin de geler les embauches jusqu'à 2025.
Par ailleurs il faudrait généraliser les fonctionnaires détachés ainsi les professeurs feraient leur travail de professeurs, les garde forestiers aussi etc ... .
En dernier lieu il faudrait absolument mettre en place un plan de départ volontaire de la fonction publique afin de faire baisser les effectifs et faire partir les moins motivés et les déçus du système qui se sentent emprisonnés dans leur fonction. Pour ceux là une dotation de deux ans de salaire et la prise en charge d'une année de formation serait un bon argument qui leur ferait sauter la pas.
Pour finir il faudrait mettre en place un choix pour les fonctionnaires entre sécurité de l'emploi à vie ou bien retraite à taux plein. Dans tous les cas la retraite à taux plein devra être révisée sur les 10 dernières années d'emploi au minimum et non plus sur les six derniers mois. La justice sociale et l'intelligence économique voudrait que le système de retraite de la fonction publique soit aligné sur le système du privé à savoir une retraite calculée sur les 25 dernière années. Le système le plus équilibré serait un emploi à vie assorti d'une interdiction de grève et d'une retraite calculée sur les 20 dernières années de travail. Alors oui les fonctionnaires y verraient une régression mais ils seront bien obligés de s'y soumettre car toute la nation fait des efforts et il est de moins en moins compris qu'ils bénéficient de tous les avantages sans aucune contrepartie et de plus pèsent énormément sur les comptes de la nation.
De toutes les manières Bruxelles et l'Allemagne réclame ces mesures et Bruxelles ainsi que Berlin ont toujours gain de cause lorsqu'il s'agit d'équilibre du budget. L'Allemagne a déjà fait ces réformes il y a vingt ans donc on est sacrément en retard.
Réponse de le 27/08/2015 à 18:56 :
Heureusement qu'ils sont frileux, si une entreprise virait la moitier de ce que l'état vire comme salarié en ce moment, il y aurait une grève général devant l'entreprise...
a écrit le 26/08/2015 à 23:46 :
Et c'est bien sûr une moyenne ...
Car dans mon cas Il faut m'enlever un tiers de cette somme ;et je suis loin d'être le seul.
En plus je suis dans ces deux tiers grâce au système indemnitaire (du ministère de l'Intérieur, pas le pire mais loin d'être le meilleur dans la fonction publique d’État) qui malgré tout, même s'il est imposable n'est pas du tout pris en compte (à par quelques pourcents) dans le calcul de la retraite...
a écrit le 26/08/2015 à 23:35 :
Quand les journalistes arrêteront-ils de parler de salaire moyen ? Il serait plus juste de parler du salaire médian (la moitié de la population observée gagne moins que le salaire médian et l'autre moitié gagne plus). Le salaire moyen est tiré par le haut par les hauts fonctionnaires qui s'en mettent plein les poches.
a écrit le 26/08/2015 à 21:33 :
rapport de la cour des comptes, pisa, ocde ... la cata !
ils se plaignent de manque de moyens, hors il y a 20 000 enseignants qui n'ont jamais enseigné !! et 8 000 permanents syndicaux !!
et en plus nos élèves nous coûtent 30% de lus que la plupart des pays d’Europe tout en ayant des résultats catastrophiques et en baisse !!

donc objectif normal du ministre : baisser de 30% le coût par élève tout en revenant dans les premiers de la classe au niveau européen !

que néni, ils recrutent 60 000 enseignants, et augmentation des salaires !!!
notre système politique et administratif est vraiment dans un coma profond, aucune gestion, que la gabegie...
Réponse de le 26/08/2015 à 22:04 :
C'est sûr que la dernière étude PISA de 2012 a donné de mauvais résultats. La baisse est généralisée depuis 2003. Il faut attendre 2015 pour avoir le prochain test PISA. Néanmoins, je ne sais pas du tout où vous trouvez que les élèves coûtent 30 % plus cher qu'ailleurs, sachant que les instituteurs et les professeurs sont moins bien payés que dans les autres pays européens ayant un niveau de vie équivalent (Allemagne, GB ; Belgique...)
a écrit le 26/08/2015 à 21:28 :
il faut tout mettre à) plat pour y voir clair, hors les régimes spéciaux nous coutent 25 milliards !!!!
sans parler de l’obscurantisme de la gestion, impossible de recenser toutes les primes, plus de 1800, voir le libre d'agnes verdier moulinier : on va dans le mur, hallucinant, un éternel tonneau des danaïdes !!!

à quand la justice d'un seul régime de travail, de cotisations, de retraites ?

le seul sujet est de faire 30% d'économies de dépenses publiques, et donc les réformes pour avoir de meilleurs services publics tout en dépensant beaucoup moins, afin de se ramener dans les valeurs normales des autres pays et revenir dans la course de la compétitivité et du pouvoir d'achat, car notre record d’Europe d'impôts et charges ravage le pays et détruit massivement l’emploi...
les politiques sont complétement à coté de la plaque, isl se servent dans la caisse et en donnent aux copains...
Réponse de le 27/08/2015 à 19:01 :
Proposez au fonctionnaire d'arrêter de toucher leur prime en échange d'une augmentation les compensant. Ils seront heureux car leur retraite ne sont pas calculé avec leur prime. D’ailleurs j'ai pas souvenir qu'un fonctionnaire est une meilleur retraite qu'un salarié du privé de niveau équivalent malgré qu'on prenne en compte que leur dernier salaire... Preuve que ce salaire est loin d'être enviable. Avant ils avaient la sécurité de l'emploi qui compensait ce manque de salaire et de retraite, mais aujourd'hui...
a écrit le 26/08/2015 à 21:22 :
avec 35h maximum de présence, 32h dans les collectivités territoriales sans compter le jour du maire, les absences sous le tapis...c'est pas mal payé en salaire horaire, même trés bien, sans compter les primes, les indemnités, les frais forfaitaires.... ect...

et le gouvernement s'est empressé de les augmenter alors qu'il a fallu des mouvements pour qu'il daigne s'intéresser aux agriculteurs qui travaillent dur 70h/s, samedi, dimanche et jours fériés pour guère plus de 1000e/m pour la plupart quand ce n'est pas zéro....

"normal", le gouvernement gère son électorat et tous ceux qui se gavent d'argent public, peut importe le sort de ceux du privé qui travaillent pourtant pour créer la richesse qui permet à cette fonction publique et politique d'être trés bine payé, surtout pour ne faire que recruter, dépenser, taxer et jamais réorganiser, arbitrer, décider, agir, économiser...d'où les 3,5 millions de chômeurs, 2200 milliards de dette, les déficits...
normalement c'est viré pour la plupart pour dilapidation de l'argent public et gaspillages sans retenue..
Réponse de le 27/08/2015 à 11:09 :
je travaille à l'hôpital je suis plus proche des 50h/ semaine que 35 payé 1700e et je ne parle pas des conditions
Je suis d'accord qu'il y a de l'abus dès que l'on monte dans les statuts mais ne mettez pas tous les fonctionnaires dans le même panier
Réponse de le 28/08/2015 à 1:12 :
"le gouvernement s'est empressé de les augmenter alors qu'il a fallu des mouvements pour qu'il daigne s'intéresser aux agriculteurs qui travaillent dur 70h/s, samedi, dimanche et jours fériés" : Pour avoir pas mal d'amis agriculteurs et pour avoir bossé avec eux dans les périodes de récolte, laissez moi me marrer...
Je ne sais pas non plus si vous êtes au courant des évolutions dans le matériel : La fin des petites bottes, les vaches avec collier, etc.
D'ailleurs, pour l'argent public, vous croyez que ça correspond à quoi les subventions de la PAC qui amène du matériel surdimensionné pour les exploitation qui se font bouffer par d'autres?
a écrit le 26/08/2015 à 19:13 :
Il faudrait pour être significatif que ce chiffre de salaire soit mis en perspective des heures réellement travaillées et si on veut être encore plus pertinent le ramener à la productivité et efficacité et là...............................je n'ose envisager le résultat !!!
Réponse de le 26/08/2015 à 20:12 :
Cela dit, par rapport à vous, il est clair qu'ils en font plus que vous.
Réponse de le 27/08/2015 à 19:04 :
J'espère qu'ils ne vont pas faire ce que vous dite, j'ai pas envie que mes impôts augmente pour financer le fait que je sorte vivant et soigné d'un hôpital, parce que je touche l'APL en sortant de la CAF, que je touche le chômage en sortant de pôle emploi...
Par cotre ils devrait peut être l'appliquer à votre salaire, on y gagnerait...
a écrit le 26/08/2015 à 18:05 :
des postes d'enseignants vacants, des concours qui ne font plus le plein et l'état pensent que les postes de fonctionnaires sont toujours attractif !
S'ils peuvent encore l'être pour des postes d'agents administratifs (catégorie C) celà n'est plus le cas pour les personnels qualifiés.
Une fonction publique mal rémunérée et c'est la porte ouverte à la corruption, au "je m'en foutisme" tout comme dans le privé à la seule différence près, non négligeable, est le licenciement plus facile dans le privé que dans le public.
Moins de fonctionnaires et mieux payés n'est pas l'addage du PS
Moins de fonctionnaires, moins payés dans des administrations dépourvus de moyens pour remplir leur mission et vous avez le résultat de la politique de HOLLANDE et du PS présent à l'Assemblée nationale
Ce foutoir, ce manque d'horizon, ce flou politique et le manque de courage entraine notre pays dans une décadence qui elle devient certaine
a écrit le 26/08/2015 à 17:09 :
Pour que la "moyenne" des salaires ne baisse pas dans l'éducation nationale, notre Ministre a trouvé la solution : une prime de 10 000 E à tous les recteurs. Les autres rien... En tant qu'enseignant, j'ai comparé sur ma déclaration de cette année mon salaire déclaré en 2014 par rapport à celui déclaré en 2013, il est 1000 E plus bas car je n'ai pas pu faire autant d'heures sup rémunérées que l'an passée... Il n'y en avait pas assez entre tous les collègues de mon établissement. En cumul de dotation d'heures de fonctionnement pour 49 enseignants notre collège recevra pour l'année scolaire 2015-2016, l'équivalent de 27000 E en moins par rapport à 2014-2015. Baisse qu'on se "répartira" également...
a écrit le 26/08/2015 à 16:28 :
Et la refonte des régimes de retraite déficitaires de 40 Mds/an pour les fonctions publiques??? et leur alignement sur le régime général ???
a écrit le 26/08/2015 à 15:18 :
FAUX. Grossière manipulation !!! On parle ici de masse salariale et de moyenne, pas de salaire perçu par les individus ! Il C'est une grossière manipulation de l'état pour caresser les fonctionnaires dans le sens du poil. Il est dommage que cet article, certainement écrit par des journalistes de l'AFP (agence française de ... propagande), n'ait pas été revu et corrigé ! Sur leur feuille de paie individuelle, 98% des fonctionnaires ont été augmenté en 2013 et 2014
Réponse de le 27/08/2015 à 15:58 :
Les salaires des fonctionnaires de l'Etat ont baissé de 0,7% en euro constant en 2013, du fait de l'inflation, de l'augmentation de la cotisation retraite et du blocage du point d'indice. Vous savez au moins ce qu'est un euro constant ?
a écrit le 26/08/2015 à 15:10 :
Bien sur que les salaires ont baissé, enfin le pouvoir d'achat. Depuis près de 6 ans nous attendons une augmentation du point d'indice. Se qu'a proposé la Ministre est bien, faute de mieux, il faut que les syndicats signent, car si ils ne le font pas, ils auront tout les fonctionnaires à dos. Le gouvernement respectera t-il sa parole ? Je l'espère, car cela fait 38 ans que j'entends moins vous serez nombreux plus vous serez payer, et là pour l'instant c'est totalement faux. Il faudra augmenter le point d'indice, cela coutera, mais il faut le faire, car tôt ou tard les syndicats seront débordés, et personne ne pourra contrôler la réaction des fonctionnaires;
a écrit le 26/08/2015 à 15:02 :
Je ne comprends pas pourquoi on ne donne pas les chiffres de baisse du pouvoir d'achat sur 2013 et 2014, nous sommes en septembre 2015 et il faudra attendre août 2016 pour les chiffres de 2014 ? Evidemment ça ne ferait pas bien dans le tableau de gauche d'avoir en 2017: 2% de baisse des rémunérations de la fonction publique d'Etat d'autant que celle des agents territoriaux elle ne baisse pas et souvent pour 32h hebdomadaire !
a écrit le 26/08/2015 à 13:40 :
Il y a fonctionnaire et fonctionnaire. Certains, comme les instituteurs, remplissent une mission au service de la société. D'autres, comme les agents administratifs, sont surpayés par rapport à leur apport à la société. D'autres encore, comme les infirmières, devraient faire partie du secteur privé. Mais le problème, c'est que tous les fonctionnaires représentent un électorat important et qu'aucun parti politique ne veut mettre un grand coup de pied dans la fourmilière :-)
Réponse de le 26/08/2015 à 15:16 :
Les agents administratifs surpayés ? Vous vous foutez de qui ? J'ai des collègues agents et adjoints administratifs qui ne touchent que 1400 euros brut par mois, alors réfléchissez à se que vous dites, vous ne connaissez pas la grille indiciaire, ils sont en catégorie C au mieux ils terminent à 2500 euros brut au bout de 40 ans de carrière. Mon cas, est simple, je suis en catégorie B, technicien supérieur, et j'ai eu ce grade grace à l'examen professionnel, je ne me plains pas, mais j'estime que je devrais gagner 2500 euros bruts par mois, au lieu des un plus plus de 2300
Réponse de le 26/08/2015 à 16:27 :
Poouquoi les infimières devraient-elles faire partie du privé ? Vous êtes pour supprimer les hôpitaux publics, CHU compris ?
Réponse de le 26/08/2015 à 18:24 :
@courcemontais: 1400 euros pour des gens qui savent à peine lire et écrire, mais qui se prennent pour des gens importants parce qu'ils ont le tampon, c'est nettement TROP. Et si t'es resté 40 ans, c'est parce que la soupe était bonne. Il est d'ailleurs anormal que des gens qui ne cessent de se plaindre restent quand même...40 ans !!! Avec une telle intelligence, ils devraient faire une carrière autre, n'est-ce pas :-)
Réponse de le 27/08/2015 à 14:06 :
@JPL6: il est évident qu'il y a des abus flagrants. La personne qui vient à l'hôpital pour un petit bobo n'a rien à faire là, encombre les locaux et mobilise le personnel des vrais urgences. Les gens grabataires qui sont à l'hôpital tous les 8 jours mobilisent aussi des moyens. Qu'on intervienne pour un enfant qui représente l'avenir du pays, oui; pour qu'on intervienne sans cesse pour une personne de 95 ans, non. En privatisant les soins bidons de ces gens-là, je pense qu'on reviendra à des paramètres plus sains tout en conservant du personnel d'État pour la véritable santé publique.
a écrit le 26/08/2015 à 13:38 :
Et la dette de tous les Francais et surtout nous autres contribuables continue d'augmenter, a cause de privileges de la fonction publique, dont celui de ne pas ou tres peu rendre de comptes.
Alors je commencerai a pleurer sur le sort des fonctionnaires le jour ou on pourra virer les incompetents, ou ils auront 3 jours de carence maladie comme tout le monde, leur retraite sera calculée egalement a la notre, et ou ils bosseront 40h, la on reparlera
Réponse de le 26/08/2015 à 15:44 :
La retraite des fonctionnaires sur la même base que celle du privé ? Impossible, nous ne cotisons pas aux mêmes organismes, de même notre retraite est basée sur le dernier salaire brut et non net sans les primes.3 jours de carences, ma femme travaille dans le privé, et elle n'a que un jour de carrence car son patron paye les deux premiers.Si vous voulez que votre retraite soit calculée autrement, battez vous contre ceux qui ont instauré ce système, mais pas contre les fonctionnaires qui n'y sont pour rien.
Réponse de le 26/08/2015 à 18:09 :
tout a fait d'accord avec vous ,je citerai qu'un seul exemple,celui de madame lebranchu qui a supprime le jour de carence qui avait ete instaure par sarko ,l'absenteisme avait comme par hasard baisse de 40% et le jour que celui ci avait supprime les absences sont repartis de plus belle pour revenir au meme niveau ,chercher l'erreur !!!!!!en tant que contribuable c'est moi qui paie ces jours de conges deguises!!!
a écrit le 26/08/2015 à 12:33 :
" Je voulais dire salaire maximum ou maximal sans "e" "
a écrit le 26/08/2015 à 12:31 :
Professeur certifié Hors Classe au 5e échelon, je touche environ € 2,650.00 net par mois au 1er septembre 2015. cette somme correspond à mon traitement + ISO ( indice de suivi et d'orientation) les éventuelles HSA = heures supplémentaires année ne sont pas incluses ni la prime de prof principale ( toutes ces primes ne comptent pas pour la retraite je précise....) . Je ne sais pas comment on arrive à une moyenne aussi haute sachant que le salaire maximale pour un prof certifié HC en fin de carrière est d'environ €2,900.00 net par mois......ce chiffre de presque 2500 euros me semble irréaliste dans la mesure où un nombre significatifs de personnels gagnent beaucoup moins....et seule une infime part gagne beaucoup plus.
Réponse de le 26/08/2015 à 13:26 :
Quand l'état parle de fonctionnaire il ne parle pas que des profs.
Dans les gros salaires de l'état qui font monter la moyenne, il y a tout ses énarques dans les ministères, qui font un super boulot et sont efficaces dans la gestions de notre pays.

Ils faudrait avoir la médiane pour avoir une meilleur vision.
a écrit le 26/08/2015 à 11:22 :
je crois rever un salaire moyen de 2469 euros mensuel ,et ces gens se plaignent ,aller dans le prive et les jours de conges en tout genre et le nombre d'heures travailles et l'absenteisme des fonctionnaires ,arrete cela me donne des nausees!!!!
Réponse de le 26/08/2015 à 12:37 :
Commentaire sans intérêt....typique du prof bashing! Passez le concours et savourez vous aussi les pseudo vacances et salaires mirobolants! je vous rappelle que les profs "français" sont les moins bien payés en Europe....si on compare les allemands, Luxembourgeois, belges, Britanniques etc....mais c'est devenu tellement facile de tirer sur les enseignants, sport national?
Pour 5 ans d'étude , en effet, gagner 1600 euros en début de carrière c'est bien.
Réponse de le 26/08/2015 à 12:49 :
C'est le salaire moyen, beaucoup de fonctionnaires sont en dessous.
Réponse de le 26/08/2015 à 13:05 :
vous savez tres bien que cela ne veut rien dire.Tout comme la retraite moyenne (mon père retraité , 46 ans de travail , ne touche que environ 950 enros par mois ) ou le salaire moyen . Ces chiffres ne servent qu'à exciter la bétise humaine : mes amis flics apres 25ans de travail , ne touche qu'à peine 2000 euros alors qu'un huissier à l'assemblée touche 14000 ( voire plus ).
Faut pas s'enerver sur les petits fonctionnaires , mais plutot sur ce système "aristocratique" qui durent depuis tres longtemps.
Réponse de le 26/08/2015 à 15:40 :
Arrêter de juger sans savoir de quoi vous parlez svp et d'envier un statut qui aujourd'hui ne fait pas rêver. Le salaire moyen comme indiqué dans l'article prend en compte les salaires des hauts fonctionnaires mais les agents, eux en sont loin de ce salaire moyen. Et sachez "roro" que la fonction publique comporte une multitude de métiers différents ne disposant pas des mêmes contraintes et avantages.
Réponse de le 26/08/2015 à 15:52 :
2469 euros par mois en moyenne, il faut savoir lire, les fonctionnaires de l'Etat sont un peu plus de 2 millions, parmi eux une forte proportion sont des fonctionnaires de l'éducation nationale ( professeurs) mais quand vous regardez les salaires des autres ( catégorie C et B) voire certain A, cela ne laisse absolument pas rêveur. Le calcul c'est la masse salariale / par le nombre de fonctionnaires
Réponse de le 27/08/2015 à 18:19 :
@courcemontais: faux, il y a environ 6 millions de fonctionnaires en France selon diverses sources. Mais le salaire mensuel n'est pas tout, il faut aussi y ajouter les avantages divers, dont les pensions de reversion qui coûtent une fortune. L'État doit fonctionner avec des fonctionnaires efficaces et peu nombreux, pas avec des surveillants de machines à café :-)
a écrit le 26/08/2015 à 10:22 :
c'est sur on est loin des 400 000 euros que va toucher l'ex élu socialiste parachuté chez EDF!
a écrit le 26/08/2015 à 10:21 :
Messieurs, mesdames les commentaires m'attristent parce que la plupart des gens parlent sans savoir .
En effet un fonctionnaire théoriquement possède la tranquilité d'esprit de ne pas être licencié du jour au lendemain , par contre il peut perdre son poste , les réorganisations sont légions et impactent souvent la vie et les revenus des fonctionnaires .
deuxièment lorsque l'on parle des retraites alors là c'est la gabegie la plus totale , l'état ne cotise à la retraite que sur une partie des revenus annoncés des fonctionnaires , deux les statistiquent prouvent ( étude du Monde) qu'un fonctionnaire employé part au maxi avec 71 % de ses anciens revenus soit idem au privé salarié quant aux cadres et cadres sup c'est 50 % de leur ancien revenu et 51 % pour le privé par le jeux des retraites complémentaires .
Ainsi pour vous éclairer , je déclare à titre personnel 90000 € par an aux impôts ( je n'ai pas à me plaindre , mais je suis au sommet de ma carrière , en retraite dans dix ans les prévisions les plus optimistes me font gagner 2900 brut par mois . loin des 80 % annoncés
mon épouse fonctionnaire de mairie de catégorie B depuis 25 ans gange net 1380 par mois à 65 ans elle touchera environ 900 Euros .
Rien ne sert d'opposer public et privé , si l'on cotise tous de la m^me façon l'état devra cotiser beaucoup plus , voire certains cadres supérieurs de la fonction publique y gagneront .
le niveau de vie des fonctionnaire baisse c'est ce que dit cette étude , et la grande masse des fonctionnaires gagne bien moins que 1800 € mensuels soit pas de quoi attirer tant de haine ...
Réponse de le 26/08/2015 à 10:51 :
Vous essayer de faire croire que les fonctionnaires touchent à peu près la même retraite que les salariés du privé en % de leurs anciens salaires. Ce que vous ne précisez pas, c'est que la notion "d'anciens salaires" n'est pas la même pour le privé et le public. L'assiette des agents publics est basée sur les 6 derniers mois de salaires, contre les 25 meilleures années pour le privé. Au final, la retraite des fonctionnaires est bien plus avantageuse que celle du privé.

Cordialement,
a écrit le 26/08/2015 à 10:19 :
moi ,je suis passée de fonctionnaire vers le privé (hopital vers clinique )et j'ai été mieux payée pour moins de boulot et de plus de calme et surtout j'avais plus de dimanche non travaillé
Réponse de le 26/08/2015 à 15:19 :
Il faut vite nous dire quelle clinique privée paye mieux qu'un hopital public, tout en travaillant moins !! Vite, les coordonnées svp !!!
a écrit le 26/08/2015 à 10:13 :
La salaire net moyen des fonctionnaires serait de 2.469 euros par mois en 2013 !? Ce calcul se base sur les "petits" (classe c) et hauts fonctionnaires, sachant que les "petits" sont largement majoritaires et qu'il y a une grande disparité entre les salaires ! ... Un peu facile de dire que les fonctionnaires gagnent en moyenne 2469 euros/mois ex : fonctionnaire cat B au ministère de la justice 15 ans d'ancienneté 1800 euros net/mois alors qu'un cat A, dans des conditions équivalentes est à 5000 euros et pour certains plus. Pour terminer un cat C sera à 1400 euros. Alors résumer les choses sans analyse approfondie oriente le lecteur (éternel clivage entre public/privé) .
a écrit le 26/08/2015 à 10:11 :
Je suis toujours étonné de voir de tel moyennes sachant que les fonctionnaires sont majoritairement constitués de categorie C avec un salaire proche du smic, il faudrait plutot se demander comment arrive t'on à une telle moyenne. Peut etre beaucoup de haut fonctionnaires avec de gros salaires permettent d avoir ce chiffre. En meme temps toujours amusant de voir des élus de droite critiquer les fonctionnaires et cumuler sans probleme leurs salaires. Et je ne parle pas des députés sénateurs avec leurs systemes de retraite. Mais bon tellement plus simple
a écrit le 26/08/2015 à 10:03 :
C'est un scandale de présenter les choses de cette façon ! Des "moyennes" totalement faussées quand on sait que quelques poignées de hauts fonctionnaires touchent plusieurs milliers d'euros par mois alors qu'une très grande majorité de fonctionnaires "normaux" plafonnent entre 1300 et 1400 euros nets après des années de service !
Mais il faut bien trouver des bouc émissaires, pas vrai ?
a écrit le 26/08/2015 à 10:01 :
Bonjour,
Il convient de tenir compte du fait que l'on raisonne sur un salaire moyen. La grande majorité des fonctionnaires est bien loin de ce montant. Certains y parviennent au terme d'une assez longue carrière, ce qui me parait normal. Du fait du gel du point d'indice, certains aussi gagnent mathématiquement moins que le SMIC.
Est-ce que les personnes qui critiquent si violemment la fonction publique refuseraient d'y entrer si elles le pouvaient ?
Cependant, l'herbe est toujours plus verte ailleurs. N'oublions pas que les salaires sont généralement assez bas, qu'il y a malgré tout des contraintes, parfois des conditions de travail assez pénibles.
On n'améliore pas sa situation en critiquant ceux que l'on estime mieux lotis. En procédant ainsi, on tire tout le monde vers le bas.
Si la fonction publique est si enviable, je n'ai qu'un conseil : passez des concours.
En attendant, les exemples de services publics confiés au privé avec des résultats catastrophiques sont légion. Ce n'est pas en dégradant les conditions de travail que l'on parvient à de meilleurs résultats. Au lieu de se critiquer les uns les autres, ceux qui travaillent devraient offrir un front uni. Mais bon : faut pas rêver apparemment.
Bonne journée à tous.
Réponse de le 26/08/2015 à 10:35 :
Ce n'est pas parcequ'on réussit un concours 1 fois dans sa vie qu'on est doit être en dehors des réalités économiques du pays.
La situation économique de la France s'est fortement dégradée ces 10 dernières années, il est normal que les fonctionnaires soient mis à contribution. N'oublions pas qu'ils sont rémunérés avec de l'argent publique.
Réponse de le 26/08/2015 à 10:36 :
C'est pas la fonction publique que l'on critique c'est surtout le fait que la moitié du pib, donc de la richesse crée dans le pays y part pou un efficacité très discutable alors qu'ailleurs ça fonctionne beaucoup lieu et pour la moitié de ce montant.

Tout simplement, on aura beau tergiverser comme seul les français savent si bien le faire, le fait est que c'est un pays d'administrés voilà tout.
Rien à voir avec les fonctionnaire, c'est le système qui est obsolète depuis 30ans.
a écrit le 26/08/2015 à 9:56 :
Si les fonctionnaires se plaignent de leur salaire,de leurs avantages,des régimes spéciaux et assimilés ils leurs restent le choix de démissionner.
Comme les démissions sont exceptionnellement rares il s'en déduit que la rente de situation est bonne
a écrit le 26/08/2015 à 9:51 :
coût de 1.8 milliard peut-être. Mais combien de milliards économisés avec 6 ans de gel du point et de hausse des cotisations ????
a écrit le 26/08/2015 à 9:49 :
Il faut réduire drastiquement le nombre de fonctionnaires, et augmenter les bons au mérite. Il faut beaucoup moins de fonctionnaires un peu mieux payés. Ça augmentera par contre coup les productifs par diminution des taxes.
a écrit le 26/08/2015 à 9:37 :
Bonjour,

Fonctionnaire hospitalier depuis 25 ans, mon salaire est de 1485€.
Loin de cette moyenne fantaisiste !
Un scandal d'afficher un tel chiffre.
Un moyen de monter le privé contre le public.
Réponse de le 26/08/2015 à 9:56 :
Bonjour Alain,

Il est question de la fonction publique d'Etat ou la catégorie A représente + de 50% des effectifs donc des salaires supérieur et donc un impact sur la moyenne.
Pour info : http://infos.emploipublic.fr/dossiers/la-fonction-publique-en-chiffres/la-fonction-publique-en-chiffres-2011/une-repartition-inegale-des-effectifs-par-categorie/apm-1334/

Cordialement,
Réponse de le 26/08/2015 à 10:48 :
Attention, là ils parlent de la fonction publique d'Etat, les agents hospitaliers n'en font pas parti il me semble bien.
Et puis moyenne veut dire que certains gagnent beaucoup moins pendant que d'autres gagent beaucoup plus. Il suffit qu'une personne gagne 34xx € et cela fait la moyenne à 24xx avec vos de 14xx.
Le salaire médian serait plus intéressant.

Les très hauts fonctionnaires d'Etat, ont des revenus très largement supérieurs à cette moyenne, ce qui tend à la faire monter.

Il est clair que si on fait la moyenne de tous les fonctionnaires ou assimilés, la moyenne sera nettement plus basse et je pense quand même que les gens ne sont pas dupes.

Ce qui me choque le plus c'est qu'on a souvent l'impression que les salaires dans la fonction publique sont inversement proportionnels à la proximité des gens avec le public et, si j'osais, de leur utilité sociétale. Pour moi un infirmier devrait être mieux payé (surtout compte tenu de leurs horaires de travail et de sa difficulté) qu'un "planqué" d'un quelconque ministère.
a écrit le 26/08/2015 à 9:33 :
on à trop tendance à parlez des Fonctionnaires on arrive à penser qu'ils sont indispensable au bon fonctionnement de la France bigre ce pays sans fonctionnaire serait un pays que fait du personnel ayant choisis que de travaillez dans le privé en fin de carrière sa retraite est assuré à 80 % de leur salaire quand on voit ces pauvres employés de la fonction publique épuisé par leur travail c'est vraiment la faute à pas de chance ils n'avaient qu'à travaillé dans le secteur privé ou là ils verront bien le rendement des vrai travailleur qui eux n'ont pas la sécurité de l'emploi et qui peuvent à tout moment perdre leur travail car leurs patrons sont écrasés de taxe d'impôt et qui peut à peu sont obligé de délocaliser leur société et de licencié leur personnel et ouaiiiii
Réponse de le 26/08/2015 à 9:44 :
vous dites des fadaises ,de nombreux fonctionnaires (mon cas ) ont auparavant travaillé dans le secteur privé et certains ont quitté la FP pour obtenir à diplôme equivalent dans le privé un meilleur salaire !
Réponse de le 26/08/2015 à 10:07 :
Vous avez raison les fonctionnaires tous des fainéants.
J'essaie de contacter un grand groupe de téléphonie (ce n'est pas or...) et lç c'est la chienlit .... Mince c'est du privé.
Ps je bosse dans un hôpital et pas pour les sommes annoncées. Que l'on donne le salaire moyen du privé, grands patrons compris et l'on verra la différence
Réponse de le 26/08/2015 à 10:18 :
A pathinder. comment peux-tu dire autant de bêtises. Je te signale que s'il n'y a plus de fonctionnaire, de nombreux services tomberont en décrépitudes, les trains , l'éducation ne sera plus identique pour tous, quand aux soins à l'hôpital, ne se feront soigner que ceux qui peuvent payer. Car si tu mets ces services aux mains des privés, la 1ere chose qu'ils feront c'est limiter les dépenses pour faire des bénéfices. Voilà en gros ce qu'il t'attend. Quant aux retraites ce n'est pas 80% du salaire. c'est environ 75% du traitement indiciaire qui correspond en gros à 70% du salaire brut. Alors quand on ne sait pas on s'abstient de commentaire
Réponse de le 26/08/2015 à 10:47 :
Cher Pathinder,

Vous n'êtes certainement pas sans savoir que la plupart des fonctionnaires sont recrutés sur concours... Une personne qui maltraite autant le français que vous n'aurait aucune chance de pouvoir accéder à un poste de la fonction publique.
C'est amusant de constater que ce sont toujours les mêmes sujets qui attisent les haines... Le journaliste parle des rémunérations du secteur public, y a-t-il besoin de chercher une comparaison?
Je crois que la fonction publique rassemble déjà bien des situations disparates (du professeur des écoles au haut fonctionnaire d'un ministère) et qu'il est difficile d'en dégager une opinion générale.
Faut-il forcément penser qu'un fonctionnaire à un poste de responsabilité ne mérite pas sa rémunération?
En étant narquois, on pourrait parler de ces avantages du privé qu'une immense majorité de fonctionnaires n'ont pas: 13eme mois, actions gratuites, plans de retraites avantageux, ruptures conventionnelles avec un an de salaire ou plus, copinages multiples et variés, voitures de fonction, etc... Vous sentez que cela fait avancer le sujet?
Je crois qu'il y a plutôt à chercher sur la place que l'on veut donner au travail en France, et qu'il faudrait se poser la question de savoir s'il est normal de toucher 1500 euros après 25 ans de carrière (public ou privé) en étant davantage taxé que bien des revenus du capital.

a écrit le 26/08/2015 à 8:57 :
Lorsqu'il s'agit de Fonctionnaires, on fait toujours état du salaire net : Pourquoi ?

Le salaire brut est largement supérieur à 3000 €, et largement supérieur aux salaires du Privé. Il serait donc légitime de demander des efforts aux Fonctionnaires.
Réponse de le 26/08/2015 à 9:37 :
bonjour

pouvez nous démontrer par l'exemple ce que vous dites !merci
Réponse de le 26/08/2015 à 9:39 :
25 années de service public et 1485€ net, vous en pensez quoi ?
Réponse de le 26/08/2015 à 9:49 :
Parce que les fonctionnaires ne payent pas les même charges, le brut ne correspond pas au brut du privé.
Quand on ne sait pas de quoi on parle, on évite au moins d'inventer une théorie du complot.
Réponse de le 26/08/2015 à 9:55 :
D'où sortez-vous ce salaire brut largement surpérieur à 3000 euros, comme vous dites ??? du grand n'importe quoi !! et surement pas dans la fonction publique hospitalière dans laquelle je suis depuis 33 ans. Salaire brut 1842 euros, et un net de 1600.
Réponse de le 26/08/2015 à 10:03 :
Ou trouvez-vous ces chiffres ?
Après 25 ans de fonction publique et en catégorie B+, j'ai touché 1800 €.
Actuellement en retraite, je touche 1050 € mensuels.
Quand on ne sait pas, on se tait, ça évitera de dresser sans cesse les travailleurs du privé cotre ceux du public.
Réponse de le 26/08/2015 à 10:04 :
Largement supérieur aux salaires du privé : Faux si l'on compare a qualification et poste équivalent...
Réponse de le 26/08/2015 à 10:08 :
déjà si on ramène @ l'heure les fonctionnaires moyens sont payés bien plus chers que beaucoup d'ingénieurs du privé...alors les fonctionnaires les mieux payés sont ultra trop payés.
j'en connait un a plus de 4500 par mois qui ne fait que lire sont journal...
Réponse de le 26/08/2015 à 13:02 :
@PNL
Vérifiable dans le médical et l'enseignement.
Les files d'attente pour obtenir un poste de fonctionnaire dans ces branches sont immenses, les candidats campent sur place, c'est limite insurrection!
Réponse de le 26/08/2015 à 15:25 :
Pour un salarié du privé, qui paie des cotisations "normales" et obligatoires,
2.469 de net correspond à 3.292 de brut, soit 39.504 euros annuel.
Pour les fonctionnaires, ne pas oublier l'avantage ENORME que représente leur absence de cotisation réelle pour leur retraite (savez vous que l'état provisionne chaque mois 70% du traitement brut d'un fonctionnaire pour payer sa retraite: 75% du dernier salaire, contre 50% de la moyenne des 25 meilleurs années pour un salarié du privé, alors que le salarié du privé travaille plus longtemps et cotise beaucoup plus: bonjour l'injustice). On peut estimer l'avantage retraite d'un fonctionnaire entre le tiers et la moitié de son traitement (eh oui, c'est vraiment énorme, c'est une des raisons du déficit du pays !!).
a écrit le 26/08/2015 à 8:55 :
Avec des augmentations égales pour tous, indépendamment de la qualité du travail, on fait un pas de plus vers le communisme ! Qui s'en étonne ?
Réponse de le 26/08/2015 à 9:22 :
Regardez donc les chiffres des plus riches depuis 2007: toujours plus nombreux et plus riches & plus de pauvres
Votre soi disant communisme...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :