Pour 60% des Français, Macron n'a pas convaincu à la télé

 |   |  357  mots
En matière économique, le chef de l'Etat a été jugé favorablement par 40% des sondés, et sur les sujets internationaux, la moitié des personnes interrogées s'estiment convaincues.
En matière économique, le chef de l'Etat a été jugé favorablement par 40% des sondés, et sur les sujets internationaux, la moitié des personnes interrogées s'estiment convaincues. (Crédits : Statista*.)
Le gros point noir de ce tout premier entretien télévisé du président de la République : les mesures sociales, qui ont déçu jusqu'à 65% des Français, selon une enquête Harris Interactive pour RMC et Atlantico publiée lundi. Côté audience télé, Emmanuel Macron fait moins bien que François Hollande en septembre 2012...

Lors de sa première grande interview télévisée, Emmanuel Macron a échoué à convaincre une majorité de sondés, selon une enquête Harris Interactive pour RMC et Atlantico publiée lundi.

Parmi les sondés ayant au moins entendu parler de l'interview du président de la République, dimanche sur TF1, 39% se disent convaincus par son intervention, 61% déclarent ne pas avoir été convaincus.

C'est en matière sociale que le chef de l'Etat a été le moins éloquent, jugent les sondés, qui sont 65% à ne pas être convaincus par ses mesures dans ce domaine.

En matière économique, le chef de l'Etat a été jugé favorablement par 40% des sondés, et sur les sujets internationaux, la moitié des personnes interrogées s'estiment convaincues.

Explication des réformes et tentative de déminage

Plus de la moitié (56%) des sondés considèrent que le projet d'Emmanuel Macron est à la fois de gauche et de droite, quand 38% d'entre eux estiment qu'il défend une politique exclusivement de droite.

Le chef de l'Etat, dont la cote de popularité a chuté de 15 points en moyenne entre juin et octobre, s'est employé dimanche à expliquer ses réformes et à déminer les critiques, en défendant sa liberté de ton face à l'émoi suscité par ses récents propos sur le "bordel" ou "les fainéants".

L'enquête a été réalisée en ligne à l'issue de l'interview, auprès d'un échantillon représentatif de 856 personnes âgées de 18 ans et plus.

Moins bien que Hollande en septembre 2012

Avec près de 9,5 millions de téléspectateurs (36,6% de part d'audience), l'émission a réalisé la troisième meilleure audience de l'année 2017, derrière deux autres succès de TF1 : "Les Enfoirés" (10,1 millions), et le grand débat de la présidentielle à cinq candidats (9,8 millions), selon les chiffres publiés par Médiamétrie lundi matin et rapportés par le site de "Stratégies". C'est moins bien que François Hollande pour son allocution de rentrée en septembre 2012 (9,9 millions de téléspectateurs), note le magazine.

*[Un graphique de notre partenaire Statista.]

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/10/2017 à 23:19 :
Normal il y'a 65% de qu'ont dans ce pays
a écrit le 17/10/2017 à 13:39 :
Je n'ai pas d'avis. Je me suis bien gardée de regarder ses dernières prestations tant ce produit de croisement entre Hollande et Sarkozy m'indispose (mêmes tics de postures et de langage réunis).
Une composition rigidifiée de Com' qui vire au ridicule et gagne à être ignorée jusqu'à fin définitive de mandat s'ensuive, voire révolution dans la rue.
a écrit le 17/10/2017 à 9:06 :
il faut souhaiter que les retraités n'auront pas la mémoire courte aux prochaines élections :quand on est victime de DISCRIMINATIONS (...mais chhhuuuttttt ! ) il faut renvoyer l'ascenseur !
... des "efforts" (.. ouarffff ! ) pour les uns , des cadeaux pour les autres c'est pas vraiment une république égalitaire !
a écrit le 17/10/2017 à 8:57 :
... il s'en fout !
Il a obtenu un CDD de cinq ans miraculeux , mediatique (il aime ! ) et juteux (aussi ! ) !
... avec prolongation au conseil constitutionnel , plus les a-cotés , surement veuf trés tôt donc libre de frayer avec une jeunette : que réver de mieux ?
a écrit le 17/10/2017 à 6:30 :
Président des riches ou des pauvres ?

Je dois être un ignare incurable qui ne sait pas et ne comprend pas ce que sont des dividendes.
Je crois savoir qu'ils sont un intérêt versé sur des capitaux investis en actions par des porteurs qui perçoivent ces intérêts en fonction du nombre d'actions détenu, au moyen de bénéfice après impôt dégagé par une société de capitaux.
Jusque là on peut donc dire, d'abord que le montant des actions investis par les porteurs est une somme dont ils n'ont pas besoin pour vivre et ensuite qu'ils les acquièrent en espérant un placement à haut rendement pour réaliser des plus-values importantes sans se fatiguer. Ce sont bien sûr des placement parfois risqués mais aussi de ceux qui peuvent rapporter très très gros en faisant la culbute. C'est entre autres ce que tonton Mitterrand désignait par les termes « s'enrichir en dormant ».
C'est de plus une façon de rétribuer un dirigeant en lui offrant ce que l'on désigne sous le nom de « stock-option » qu'il ne mérite pas souvent et qui n'est somme toute qu'une enveloppe d'actions additionnée à un salaire mirobolant. Il peut donc empocher des dividendes et finir par revendre ces actions qui lui procure souvent un gros bénéfice.

Il y a de nombreuses années en arrière, les dividendes perçus par les porteurs n'étaient pas soumis à l'impôt du fait que, représentant un bénéfice de société distribué après impôt, ce bénéfice avait déjà été taxé au niveau de la société. C'est d'ailleurs le quiproquo qui a provoqué un scandale et le retrait d'un gaulliste connu - compagnon de la libération – ancien Maire de Bordeaux - de la course à la présidence.

C'était vraiment trop d'injustice. Puisque les épargnants se retrouvaient taxés sur leurs intérêts par des prélèvement sociaux, pourquoi ménager les dividendes de porteurs d'actions. C'est d'autant plus criant de vérité de nos jours que le capitalisme n'est plus un capitalisme d'affaires et d'industrie mais une spéculation financière et boursière.

Aujourd'hui notre président, qui ne veut pas qu'on le traite de président de la finance et des riches, détaxe les dividendes et ampute de ce fait les recettes de l'Etat de 9 milliards d'euros.

Du côté des nouveaux esclaves contemporains et laborieux les salaires et retraites sont taxés de 1,7 % de CSG supplémentaire. Les petits salaires ne pourront pas compenser puisque leurs heures sont bloquées et que les gros employeurs ne veulent surtout pas les augmenter. Quant à eux les retraités modestes n'ont aucun moyen d'agrandir leur revenu puisqu'ils ont quitté la vie active et n'arriveraient plus y revenir.
Je n'ose pas parler de la solution qui vient à l'esprit de beaucoup, c'est à dire le recours au travail dissimulé pour compenser par tous moyens.
Pour sa part, en balance, la disparition de la taxe d'habitation n'est qu'un leurre car elle sera très vite amenée à être compensée avec l'inventivité des collectivités locales pour trouver des taxes de remplacement. La nature a horreur du vide et les collectivités l'ont déjà prouvé avec d'autres taxes inventées de toutes pièces comme la taxe de pollution ajoutée à l'eau consommée quand la nature dépollue elle même toute seule et sans frais, la taxe de fouille archéologique dès qu'un particulier fait un décaissement de son terrain, tout récemment la liberté donnée aux maires de fixer eux mêmes les tarifs de dépassements des durées de stationnement (amendes) ... etc... Existe t'il quelqu'un qui peut douter de cet hydre à mil têtes qui renaît de tous les coups et qui s'appelle impôts et taxes ?


Face à ce constat, auquel s'ajoute la disparition d'une grande partie de l'ISF, il ne peut résulter qu'une seule conclusion :

Quoiqu'il en dise Monsieur Macron est bel et bien le président de la finance et des riches.
Et il s'étonne que les français n'aiment pas les réformes !
a écrit le 16/10/2017 à 20:45 :
Une hausse d'un seul des 4 taux de TVA de 20% à 27%, et non CSG CRDS, eut été préférable. Mes jean's à 10 eur, 10.59eur, et mes jean's à 60 eur, 63.50 eur
a écrit le 16/10/2017 à 20:38 :
Une hausse d'un SEUL des 4 taux de tva à passer de 20 à 27% eut été préférable à la CSG CRDS. Ex jean's à 10eur,10.59 et jean's à 60 eur, 63.50.
Réponse de le 16/10/2017 à 20:59 :
Ce qui n'affectait ni Alim, ni Serv à la Pers, ni Batim. et rapportait autant
Réponse de le 16/10/2017 à 21:01 :
Pas trop tard Président !!!!!
a écrit le 16/10/2017 à 19:28 :
Il n'y avait rien à attendre de ce type d'interview au style daté et plutôt média mercantile.
Les relations avec les médias sont vraiment à réformer, c'est peut-être la première réforme à mettre en chantier.
Si notre président veut leur donner des os à ronger, un peu de vocabulaire fleuri suffit amplement.
a écrit le 16/10/2017 à 17:43 :
"les mesures sociales, qui ont déçu jusqu'à 65% des Français, selon une enquête "

Pas grave pour Macron ,du moment que Jean Claude Juncker y est favorable
"Nous applaudissons des deux mains aux éléments majeures de ces réformes", même s'"il ne faut pas s'attendre à des résultats immédiats" a-t-il dit".
a écrit le 16/10/2017 à 17:28 :
Procès d’intention ?
Les premières mesures tout comme quelques propos, étant perçus comme injustes on ne pouvait s’attendre à autre chose comme perception globale. Il est intelligent, voire brillant, il maitrise les dossiers, sait vers où il veut aller,… mais après tant de promesses non tenues par de multiples prédécesseurs, (c’est qui qui les élit déjà ?) il est logique que les Français doutent.
Le contexte :
Même s’il manque d’expérience il aurait du savoir que le climat (ou le peuple) était devenu schizophrène, « société en état d’usure psychique ?» l’avait fort justement qualifié un Médiateur de la République il y a quelques années.
L’écart entre les annonces et les politiques menées depuis des décennies y sont pour beaucoup. Voir sur internet les nombreuses promesses, mensonges et trahisons, dont le : « Je ne vous mentirai pas », « je n’ai pas de compte ».., Alors que les Français disent ne pas pardonner les mensonges (http://www.rtl.fr/actu/politique/le-pire-defaut-d-un-presidentiable-le-mensonge-7695043134) cela n’empêche pas la récidive (https://www.marianne.net/politique/repertoire-des-mensonges-d-hollande-et-sarkozy)
Rien d’exceptionnel dans la politique ? à voir ce qui se passe ailleurs y compris actuellement aux USA, mais on a l’impression que le peuple Américain est tellement attaché à ses libertés et à veiller à maintenir des contrepouvoirs, qu’il saura toujours faire la part des choses.

On ne peut faire au Président Macron un procès d’intention, puisque l’approche parait pragmatique et sensée . Même si la méthode est un peu maladroite, par le manque d’équilibre entre classes sociales, on ne peut lui faire un procès d’intention puisque les objectifs visés sont ambitieux et qu’on vient de loin.
Côté sincérité, il me semble avoir lu quelque part qu’il avait un leitmotiv « … conviction au service de la vérité.) à vérifier.

De toute façon, vu qu’il s’est en quelque sorte attribué les pleins pouvoirs, s’il échoue ce sera sa seule et unique responsabilité. Pire, comme il ne s’est pas trop soucié de qui pouvait les utiliser par la suite, il fait prendre un risque inutile.
Personne ne souhaite cela à la France et ce président a suffisamment de volonté pour assurer les reformes structurelles et mener la transition vers le futur. D’ailleurs ne nous a-t-il pas déjà évité le pire des retours vers l’archaïsme ?

Il faut aussi que les Français grandissent et qu’il s’habituent à l’idée qu’il n’y aura pas de père noël, de super héros, de monarque ou de dieux vivant venant combler les déficits, préserver le modèle social, robotiser nos usines tout en créant de l’emploi, et tant qu’on y est offrir de belles histoires à la presse people.
a écrit le 16/10/2017 à 16:01 :
@ BONJOUR : MACRON l'homme des banques ... du C.A.C. 40 .....le représentant des nantis ... Pourquoi perdre son temps à l'écouter jacasser comme un vulgaire perroquet au même moment le GRAND SCHTROUMPF faisait un discours nettement plus intéressant ! DESOLE ......
a écrit le 16/10/2017 à 13:12 :
nos contemporains et concitoyens se conduisent en schizophrène .. tout et son contraire dans un temps record...la vie ( la vraie ) ne fonctionne pas comme cela
laissons le aller jusqu' au bout de ce qui nous a été présenté car pour l' instant il réalise ce qu' il avait annoncé...ca déjà ca change... on aura le temps de le remettre ou démettre à l' étrier le moment venu..et il le sait
a écrit le 16/10/2017 à 12:34 :
Si on tient compte des 22% de fonctionnaires qui sont par principe contre pour sauvegarder leurs avantages acquis de puis des décennies. Reste 38% qui ne veulent que rien ne change parce qu'il faudrait faire des efforts. Le solde est son électorat !
Réponse de le 16/10/2017 à 18:16 :
Tout à fait ! Les infirmières, les policiers et les profs étant les pires des fonctionnaires.
a écrit le 16/10/2017 à 12:18 :
Quand on redonne 5 milliards via l'ISF aux riches et que l'on taxe une retraite à partir de 1200 e pat mois , on ne peut pas dire que l'on est un président qui défend la justice sociale.
Réponse de le 16/10/2017 à 14:24 :
@BA: oui, mais "en même temps", ceux qui ont voté Macron ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes ! Je dis toujours et encore que quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc...et cette histoire de faire barrage à l'autre, c'est pas une excuse :-)
Réponse de le 16/10/2017 à 18:37 :
@BA : c'est de la propagande... Il s'agit de sortir les investissements dans l'économie française, -éminemment nécessaires-, de l'ISF, impôt imbécile puisqu'il pénalise l'économie et fait fuir la richesse du pays. D'ailleurs, cette imbécilité n'est partagée par aucun autre pays !!! Ce sont les produits des actifs financiers investis dans l'économie utile qu'il faut libérer de la double peine fiscale: impôt sur le revenu + ISF. Le reste, les riches, les pauvres, c'est de la propagande. Par contre, il faut évidemment taxer les successions, mais si vous avez fait partir "les riches", alors vos successions, ça sera 0 aussi !!! Idiotie, quand tu nous tiens !!!
a écrit le 16/10/2017 à 11:27 :
La prestation de Macron a été calamiteuse, bien à son image et pleinement dans sa personalité ;

ses blas blas de la plus extrême vacuité lui vont comme son meilleur costume.
a écrit le 16/10/2017 à 11:17 :
dialogue ennuilleux sur tf1 je me suis meme asoupie un moment moi qui suit de pres la politique , il a defendue sont programme/ il ne lui reste que d avoir du tempt pour pouvoir PROUVEZ QU IL EST SUR LA BONNE VOIES? CAR LEPEUPLE DES PAUVRES NE VEUT PAS QUE DES PROMESSES MAIS DE QUOI METTRE DU BEURRE SUR LES EPINARD COMME LES RICHES DONT IL FAIT PARTIE ET QU IL ECOUTE UN PEUX TROP???/// je rappellerais?tous simplement que sont mandat a debute avec 3 millions et demi de chomeurs que la dette public et 2300euros pars francais soit 96%du/// P I B ///
a écrit le 16/10/2017 à 11:05 :
Blabla-blabla...j'ai raison......Blabla-blabla.....je suis intelligent......Blabla-blabla.....je parle bien et même un peu vulgos pour me faire bien comprendre.....Blabla-blabla.....les riches sont riches parce qu'ils le méritent.....Blabla-blabla......les pauvres sont pauvres parce qu'ils le veulent bien.....Blabla-blabla.....ma politique est formidable....Blabla-blabla....
Rien de bien nouveau donc....
a écrit le 16/10/2017 à 10:37 :
"Plus de la moitié (56%) des sondés considèrent que le projet d'Emmanuel Macron est à la fois de gauche et de droite"

C'est quoi, les mesures de gauche déja ?, APL, loi travail ,ISF , CSG pour les retraités à partir de 1200€ /mois.
a écrit le 16/10/2017 à 9:59 :
Faire de la pédagogie, c'est encore rendre ridicule le français qui ne comprend rien a sa politique puisque qu'elle n'est pas faite pour lui!
a écrit le 16/10/2017 à 9:32 :
Et encore les sondages l'aiment beaucoup.

Merci pour la photo, elle est génial, tellement éloquente.
Réponse de le 16/10/2017 à 10:23 :
Heu si j'enlève le ressentiment, le mépris, et la haine de votre commentaire il ne reste plus rien mon pauvre ami.

Je ne vais pas vous signaler le mieux franchement c'est de le laisser tel quel, c'est tellement éloquent.

Au lieu de sans arrêt remettre en question tous ceux qui ne pensent pas comme vous et donc ont forcément tort selon vous, remettez vous un minimum en question quand même parce que relisez vous et constatez ce que vous êtes capable d'écrire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :