Radicalisation : les élites sont en partie responsables, dit Macron. Royal n'est pas d'accord

 |   |  391  mots
(Crédits : © Stefan Wermuth / Reuters)
Le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron, a affirmé dans un entretien diffusé dimanche, deux semaines après les attaques meurtrières à Paris, que les "élites" portaient une part de responsabilité dans la radicalisation de certains Français.

Le ministre avait tenu le week-end dernier des propos allant dans le même sens, à contre-courant du diagnostic posé par une partie de la classe politique française, y compris à gauche.

"Le devoir de tout responsable politique, c'est de comprendre, d'expliquer. Pas pour excuser, pour ne pas que ça se reproduise", a déclaré le ministre de l'Economie dans l'interview diffusée dimanche par Canal+.

"Si on regarde les choses en face, ces jeunes sont nés, ils ont grandi en France. Ce ne sont pas des gens d'un autre continent, d'une autre planète", a-t-il dit au sujet des auteurs des attentats du 13 novembre qui ont fait 130 morts.

"Comment la radicalisation arrive dans nos sociétés ? Parce qu'il y a cet hydre morbide qu'est le terrorisme djihadiste, mais parce qu'on a aussi quelque part raté quelque chose", a ajouté Emmanuel Macron.

"On a laissé s'installer de l'exclusion. Je ne dis pas que l'exclusion explique, je dis qu'elle est là. Ces jeunes qui se radicalisent, ce sont des jeunes qui parfois ont perdu le lien familial, qui parfois n'avaient plus d'espoir social", a-t-il encore dit.

D'après lui, "les élites, pas la société (...), ont une responsabilité".

Royal en total désaccord

Interrogée dimanche matin sur les propos tenus la semaine dernière par son collègue au gouvernement, Ségolène Royal s'est dite en "total désaccord" et précisé qu'il ne fallait pas, selon elle, "culpabiliser la République française".

"Je crois qu'il ne faut absolument pas tenir ces propos", a déclaré la ministre de l'Ecologie au Grand rendez-vous Europe 1-iTELE-Le Monde.

 Le Premier secrétaire du Parti socialiste, Jean-Christophe Cambadélis, a quant à lui affirmé lors du Grand jury RTL-Le Figaro-LCI que ce n'était pas "le sujet du moment".

Cette semaine, le Premier ministre, Manuel Valls, avait jugé à l'Assemblée nationale qu'il ne fallait chercher "aucune excuse sociale, sociologique et culturelle". "Dans notre pays, rien ne justifie qu'on prenne des armes et qu'on s'en prenne à ses propres compatriotes", avait-il dit lors d'une séance de questions au gouvernement.

L'émission diffusée dimanche par Canal+ avait été pour l'essentiel enregistrée avant les attaques du 13 novembre, mais un complément dans lequel le ministre de l'Economie s'exprime sur la radicalisation a été tourné vendredi, précise l'émission sur son compte Twitter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/12/2015 à 17:51 :
Oui,je suis de l'avis de Macron:ce sont les élites politiques et intellectuelles qui sont responsables non pas des attentats récents bien sûr,mais de l'exclusion des classes les plus défavorisées;malgré quelques exceptions,le plus grand nombre a beaucoup de difficultés pour s'en sortir sur le plan études ou professionnel:quand est-ce que nos responsables politiques finiront de se voiler la face?Ils sortent presque tous des grandes écoles de la République et vivent en vase clos sans rien connaître de cette population et se "reproduisent" entre eux si on peut dire!!!!Au moment des élections les voilà qui se baladent dans les quartiers ou sur les marchés;Mais comment peuvent-ils parler de cequ'ils ne connaissent pas?Connaissent-ils le prix de la baguette de pain ou du ticket de métro?
Je préçise que je ne voterai pas Le Pen mais comme c'est difficile de supporter tous ces beaux parleurs!!!!
Réponse de le 05/12/2015 à 10:08 :
Je suppose que vous allez voter encore UMPS
a écrit le 03/12/2015 à 9:28 :
Emmanuel Macron doit considérer qu'il ne fait pas partie de l'élite. Car sinon, c'est un début d'autocritique salutaire... mais un peu court. C'est vrai, il est en partie responsable, mais ce n'est pas de sa faute.
a écrit le 02/12/2015 à 20:03 :
Macron a le courage de faire face à la réalité et il a raison: il ne faut pas justifier, mais essayer d'expliquer et de comprendre. Aussi longtemps que la France et l'Occident refusent de regarder les causes internes qui poussent ces jeunes à la radicalisation ( exclusion), ils continueront à se laisser radicaliser.. Ce qui est bien triste: des vies gâchées!
a écrit le 02/12/2015 à 15:30 :
Il a dit la vérité, il doit être exécuté !
Réponse de le 04/12/2015 à 6:32 :
Vous prônez donc la politique de l'autruche.......!
a écrit le 01/12/2015 à 14:06 :
Et c'est bien sûr en appliquant ses recettes libérales que l'exclusion sera réduite...
a écrit le 01/12/2015 à 10:37 :
"S interroger sur les causes", début de toute problématique à condition d'avoir envie de trouver des solutions et user de pragmatisme.
La classe politique est trop bien occupée malheureusement à soigner sa communication populiste en vue de la prochaine élection en freinant toute idée nouvelle.
a écrit le 30/11/2015 à 14:30 :
Les responsables français sont bien évidemment responsables des mélanges ethniques et religieux depuis le choc pétrolier de 1973, le regroupement familial décidé par M. GISCARD D'ESTAING et Raymond BARRE. Responsables et complices malgré eux depuis 40 ans.

En plus d'une politique étrangère mouvante, incertaine et en particulier anti - israelienne parce que PRO ARABE. Les choix et les stratégies politiques relèvent des représentants politiques et les conséquences leur sont donc bien sûr imputables. N'en déplaise à MME Marie Ségolène ROYAL qui défend à mon sens l'évidence de l'indéfendable.
Réponse de le 03/12/2015 à 9:12 :
Absolument d'accord avec votre analyse partielle. La politique d'immigration non préparée, l'absence de dispositif d'éducation populaire spécialisé et d'alphabétisation généralisée sont structurellement responsables du communautarisme. Et tout cela afin que les revenus des travailleurs immigrés, recrutés en masse et sans contrôle de compétences ou de moralité, ne repartent pas vers les pays d'origine . Pour gonfler le PIB ou éviter qu'il se dégonfle on a pratiqué la pire politique dénoncée pourtant par quelques voix dont celle de Stoléru. Mais sans résultat devant l'autisme des élites et leur suffisance.
a écrit le 30/11/2015 à 10:46 :
Oui les responsables politique ont une énorme responsabilité en particulier ceux de gauche qui sont enfermés dans une idéologie rigide du 19e siècle.Les parents également ont une énorme responsabilité mais ils sont confortés dans la transmission de valeurs incompatibles avec notre république par cette idéologie politique de gauche qui les déresponsabilise.
a écrit le 30/11/2015 à 9:42 :
Mr Macron
Les responsables sont
1/ les parents , qui entre le voile le halal et l'absence de la culture française dans les familles remplacée poar le fanatisme
2/ les enfants qui ne font pas l'effort de s'intégrer et de s'instruire
a écrit le 30/11/2015 à 9:30 :
Je ne partage pas le propos de Macron. Il y a des millions de chômeurs en France, et fort heureusement il n'y a qu'une poignée de terroristes.

Notre société de fric, dont il est une figure emblématique, est très critiquable, mais les terroristes sont très largement responsables de ce qu'ils ont choisi de faire.
Réponse de le 30/11/2015 à 23:47 :
la société est forcément responsable, pour partie
Avoir laissé se créer des zones de ghettos, d’exclusion, de non droit a favorisé la non intégration et le non respect des valeurs républicaines
Cela a suffit pour pousser des jeunes sans repère vers le fanatismes
a écrit le 30/11/2015 à 9:24 :
Qui gère un pays...?
Son gouvernement.
Tous les politiques sont responsables.
La plus mauvaise décision prise à été celle de l'Europe sans frontières et avec la monnaie unique, l'Euro.
Les peuples ont été ruinés. Nous avons subi une hausse de x 6,5 sur le prix des produits de base et de nécessité pour vivre. Les salaires n'ont pas augmenté pour autant.

Aujourd'hui, nous devons nous battre pour faire barrage au Tafta qui nous empoisonnera par les produits (chimie et clônages), qui se retrouveront dans nos assiettes.

Des vaccins dangereux pour nos enfants.

Des projets grandioses inutiles, sauf aux sociétés qui ont investi dans le btp.
Notre-Dame des Landes est un exemple.. il y en a beaucoup d'autres...! A propos, où en est l'urgence du sarcophage de Tchernobyl...?

Demain, nous devrons faire face à ce (nouveau...?) danger qu'est E.I. et dont tout le monde savait depuis les années 1970, que leur but était de se venger et d'étendre leur dictature religieuse partout dans le monde....par la terreur.
Et le F.M.I où les financiers décident de notre vie ou de notre mort....
Alors, on peut dire que les gouvernements des grandes puissances sont responsables de ce constat alarmant pour les populations.
Les populations devraient avoir un pouvoir par voie de référendum lorsqu'il y a des décisions à prendre dans un pays.
Pas de chèque en blanc...!! Une élection présidentielle étant basée sur les promesses d'un parti qui n'a qu'une ambition... en faire profiter tous ses membres et relations des relations...!!!
Ce sont nos impôts qui leur assurent leurs salaires. Nous devons pouvoir décider, nous aussi.
Nous sommes au XXIè.S.!!
Les richesses ne sont pas partagées, alors que les populations les ont créées par leur travail.. depuis le début de l'industrialisation. Pire, certains pays riches, voient leur population mourir au travail...12 à 14h de travail et des salaires de 0 à 200 euros, selon la bonne volonté des sociétés toujours plus avident de rentabilité.
Aujourd'hui nous avons ce que nos grands-parents n'avaient pas.... l'information mondiale.
A méditer....
Oui, nous pouvons constater que les gouvernements sont responsables.
A re-méditer....!!
a écrit le 30/11/2015 à 9:11 :
Les élites sont responsables de ne croire en rien d'autre que leur matérialisme. La pauvreté ne fait pas le terrorisme, c'est l'idéologie. Ces assassins étaient porteurs d'une carte Vitale et ne souffraient pas de malnutrition. Leurs esprits étaient pervertis. Ils ont fait un choix de mort pour les autres et pour eux en s'aidant de drogue.
a écrit le 30/11/2015 à 7:56 :
Pour une fois.......macron dit un truc intelligent........
S interroger sur les causes .....permettra peut été de trouver des solutions.....pour enrayer ce phénomène......
Ceux qui ont fait ou préparé les massacres du 13 novembre.....avaient des jobs......il n étaient mas au chômage.......
Le projet français et européen.......n existe pas .......on ne marle que de,crise, de dette.....d effondrement climatologiqie.......et la,seule chose qui compte est l,argent......ne nous etonnons pas
L occident au sens large se regarde le nombril.......Afrique et moyen orient si.t dans une misère noire..l occident fabrique des pauvres......le terreaux est la......
Réponse de le 05/12/2015 à 17:51 :
c'est une évidence depuis des lustres et pourtant on le dit pas assez souvent. ce sont les grandes banques d'affaire américaine qui pourrissent le système économique mondial .les états unis sont depuis longtemps en faillite .la création de l'euro ne serait -ce pas une idée américaine?
a écrit le 30/11/2015 à 7:44 :
Bonjour
je ne partage pas le point de vue de notre ministre de l'économie
je suis de la première génération d'immigration et élevé seul avec mon frère par une mère célibataire !!!! Ma mère a du faire 2 boulots pour joindre les 2 bouts !! et l'année de mes 16 ans j'ai commence a travailler a mi-temps pour donner une aide financier au foyer en parallèle de mes études. Je raconte cela car il est vrai que mon parcours est un peu plus dur que certains de mes camarades mais cela est possible: mon frère et moi sommes cadre en informatique. Ça m'énerve de voir toujours les gens en train de réclamer au lieu de relever leur manche pour s'en sortir: je pense qu'ils ont oublié ma raison pour laquelle ils sont venue en France ou leur parents ne leur ont pas explique ! Et de tout façon rien ne nous empêche de quitter la France si cela ne nous convient pas
Réponse de le 30/11/2015 à 9:11 :
Je suis d accord avec vous !!si on veut on peut réussir ,il faut du courage de la volonté et se lever le matin pour aller bosser !!Il manque peut être à tous ces jeunes un peu d 'ambition et quelques coups de pied dans les fesses !!Les parents doivent les encourager et l école également !!
Réponse de le 30/11/2015 à 9:49 :
La première génération a été ce que l'on peut appeler "une chance pour la France".Ce n'est plus le cas des générations d'aujourd'hui qui ne pensent qu'à profiter du système social et qui préfèrent attendre les allocs diverses et vendre de la drogue ou voler.Ceci est de la faute de nos politiciens qui pour se faire élire pondent des lois sociales que nous ne pouvons plus assumer.Ces nouvelles générations vous portent tord à vous aussi car on finit par faire l'amalgame.Elles sont aussi un tresor pour les islamistes qui trouvent la leurs futurs combatants
Réponse de le 30/11/2015 à 10:53 :
30 a 40%....des français français partis en Syrie sont des convertis......la plupart de ceux qui ont commis les attaques de 13 novembre étaient insérés avant de se radicaliser
Le problème est donc ailleurs que dans le chômage......la trique et le fouet ne sont mas les seules reponses.....et chercher a comprendre n est pas...excuser.......juste se donner de moyens pour prévenir ce phenomene
a écrit le 30/11/2015 à 1:23 :
Mme royal ferait mieux de nous parler de la hausse des caburants !!!
Il y a 15 jours elle annonçait une baisse

Bon c'est vrai on est plus à un mensonge prêt
il ne devait plus y avoir d impots nouveau etc ..
Heureusement qu'il lui reste la bravitude
Réponse de le 30/11/2015 à 6:25 :
Prenez votre vélo, vous n'aurez plus de problème avec l'augmentation des taxes...! ;)
a écrit le 29/11/2015 à 23:01 :
Le banquier philosophe Eva ce pas un con macron même le droit canonique ils va remplacer le pape époustouflant macron
a écrit le 29/11/2015 à 22:57 :
Radicalisation vu part macron pas de radicalisation en France ni vu part macron ni personnes radicalisation chez aux stop le bêtises de sainguinaire ?
a écrit le 29/11/2015 à 22:25 :
Oui, les "élites " sont responsables.... d'avoir pour des raisons de court terme, favorisé une immigration de masse de populations de culture très différente (au contraire des italiens, portugais, polonais cathos), d'avoir bluffé en laissant croire que l'Education Nationale pourrait se charger de l'éducation alors qu'elle ne peut délivrer que de l'instruction (publique). L'éducation est l'affaire des familles, qui n'ont pas pu donner aux 2ème, 3ème générations une éducation européenne, ni même transmettre leur culture d'origine hors contexte, produisant des sauvageons (Chevènement). L'Islam n'est qu'un prétexte, l'exclusion aussi (la plupart des terroristes avaient un emploi), c'est le déracinement qui est la cause de la situation actuelle (cf Habermas et d'autres).
Réponse de le 30/11/2015 à 5:09 :
Tout à fait d'accord
Réponse de le 30/11/2015 à 6:27 :
+1
Réponse de le 30/11/2015 à 16:28 :
C'est tout à fait ça.
a écrit le 29/11/2015 à 22:04 :
La réaction de Mme Royal est encore une fois atterante: comment pouvons nous faire confiance à des élus incapables de questionnement?? Lorsque la république échoue, elle doit evidemment être interrogée, répondre aux interrogations et s'interroger elle même et les representants du peuples sont là pour faire ce travail avec mesure et intelligence!
a écrit le 29/11/2015 à 21:05 :
Entièrement d'accord avec slim & xdreamy, les élites (politiques, médiatiques et intellectuels) y sont forcément pour quelque chose. Comment peut on s'exonérer de toute responsabilité (à l'image de Mme Royale) alors que ces événements dramatiques étaient prévus par la société toute entiere ? Les français le voyait venir, les services de renseignements le prévoyaient et quelle mesure d'anticipation a été prise ? Aucune ! Comme toujours en France, le mécanisme est le même :
1) la réalité est ignorée voire camouflée
2) le laxisme s'installe durablement
3) le temps aggrave les choses
4) les conséquences sont désastreuses
Imaginons : si des mesures adaptées avaient été prises dès l'apparition des premiers signes inquiétants (il y a 40 ans....), n'aurait-il pas été plus facile de régler les problèmes ?
a écrit le 29/11/2015 à 20:31 :
La responsabilité des politique est de laisser une partie de la jeunesse se faire embrigader par les islamistes qui on remplit un vide culturel laissé aussi par les parents de ses jeunes les islamistes ont procuré a ces jeunes issus d'Afrique du nord une identité fausse prête a l'emploi qui nous vient des pays du golf il est de la responsabilité des hommes politique de mètre l'accent sur l'identité ,la culture l'histoire réelle de cette jeunnesse.
a écrit le 29/11/2015 à 20:10 :
C'est l'élitisme international et ceci depuis bien des années qui est à blâmer......! L'islamisme radical ne date pas d'hier. D'aucuns pensent que la fondation des frères musulmans en 1928 par Hassan et Banna en est le départ.....! Quoiqu'il en soit, depuis tout ce temps, les puissants de ce monde n'ont cessé de regarder dans un déni total monter et s'étendre ce fléau. Ceci dans le seul but de privilégier l'économie de chaque pays. Et, comme si cela ne suffisait pas, il a fallu que de grandes puissances se mêlent d'affaires qui ne les regardaient pas toujours dans un même soucis politique de préservation de leur économie.....! Et, maintenant, le monde en pays le prix.......! Mon commentaire est bien sur très succinct, mais je ne peux développer, il me faudrait des pages......!!!
a écrit le 29/11/2015 à 20:09 :
il a une idée sur tout mais n'a AUCUN résultat. un ministre de l'économie est là pour relancer l'économie, non? et bien lui se satisfera de 1 à 1.1%, les autres pays euroépens bien plus, cette "FORTE" croissance permet évidemment de juguler une hausse du chômage, son dernier résultat laisse pantois 42 000 chômeurs sup. Depuis son arrivée COMBIEN DE NOUVEAUX CHOMEURS? qu'il s'occupe de ce pour quoi il est grâssement payé et qu'il arrête d'abreuver les Français de ses conseils, de ses repentances à la Kon, merci pour les chômeurs.
a écrit le 29/11/2015 à 19:33 :
Les politiques UMPS ont voulu nous imposer une mondialisation qui devait nous apporter la prospérité. Résultat 5 millions de chômeurs (avec les précaires) une dette abyssale.
Les mêmes politiciens nous ont imposé une France multiculturelle , source d'enrichissement et d'échanges fructueux. Résultat, des banlieues et des cités en ébullition,
une intégration ratée , une école débordée. Macron a mille fois raison mais nos politiciens
professionnels vont-ils comprendre ou comme d'habitude, botter en touche.
a écrit le 29/11/2015 à 18:58 :
Il n'est pas si mauvais, le Macron. D'un autre côté, c'est vrai qu'il n'est pas socialiste...
a écrit le 29/11/2015 à 18:23 :
rassurant de voir qu'elle est dans le deni pour ca aussi!!
tout va bien, d'ailleurs y a pas eu d'attentats, comme on dit....
a écrit le 29/11/2015 à 18:23 :
Macron minitre économie des armée de l intérieur de la justice de la marine armée de terre macron a tout faires macron ok macron ok macron ok bravo macron tu peu partirez merci macron uffff uffff uffff
a écrit le 29/11/2015 à 18:19 :
Encore une guerre contre les mots pour ne pas dire cette vérité qui embête au plus grand point ! point !point et coin !coin!
a écrit le 29/11/2015 à 18:15 :
Bien sûr que les politiques sont responsables et en particulier les socialstes. On a régularisé tout un tas d'illégaux, alors que les Français eux-mêmes ne trouvent pas de travail. On accepte le port du voile en public, alors que la loi l'interdit, on a des piscines réservées aux musulmanes, etc. On ne peut importer les problems et s'en plaindre, mais n'est-il pas trop tard ?
Réponse de le 29/11/2015 à 22:08 :
la loi sur le voile est ce qu'on appele une loi absurde qui n'a rien arrangé et qui en plus risque de se voir un jour retoquée car non conforme avec les droits de l'homme! que cela vous plaise ou non!
a écrit le 29/11/2015 à 18:05 :
Tiens pour une fois Macron dit quelque chose d'intelligent, ça change. C'est juste dommage que ce ne soit pas dans son domaine de compétences/champ d'actions...
a écrit le 29/11/2015 à 17:58 :
40 années d inaction et de non réforme ! La classe politique coupable ! Donc les français rejettent les politiques !
a écrit le 29/11/2015 à 17:58 :
Macron nous explique qu'il est un incapable a moins que c'est la faute des autres???
a écrit le 29/11/2015 à 17:41 :
enfin un politique qui n'a pas la langue de bois ; après le constat il faut l'action et là il propose quoi ?
a écrit le 29/11/2015 à 17:35 :
La vraie responsabilité des élites a été la faiblesse et la démagogie :
-passivité voire complaisance vis à vis des dérives telles que les trafics divers, très insuffisamment réprimés
-faiblesse quant à un certain nombre de pratiques de l'islam qui n'auraient jamais dû être tolérées : prières de rue, abattage halal et port du voile dans l'espace public auraient dû être interdits depuis longtemps, de même que les prêches en une langue autre que le français
Réponse de le 29/11/2015 à 18:09 :
Si on suit votre raisonnement, les juifs devraient donc être interdit de synagogue ?
Si on avait pas stigmatisé les musulmans qui ne demandaient que de pouvoir avoir une mosquée pour prier, peut être que certains débiles n'en profiteraient pas pour prendre ça comme excuse pour aller canarder des gens.
Les trafics divers (canabis entre autres) si on les autorisé, la moitié des flics de France pourraient faire autre chose que lutter contre des moulins et les prisons seraient moins remplies de gosses prêts pour la radicalisation
a écrit le 29/11/2015 à 17:28 :
Marion va les mettre d'accord .
Réponse de le 29/11/2015 à 20:10 :
comme si ...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :