Retraites complémentaires : les pensions baisseront bien, mais de combien ?

Les organisations patronales et syndicales gestionnaires de l'Agirc et de l'Arrco se retrouveront le 22 juin. Il y aura bien des abattements dégressifs sur les pensions mais le Medef va proposer un nouveau barème. Une hausse de la cotisation Agirc sur la tranche "C" (très hauts revenus) est également à l'étude.
Jean-Christophe Chanut

4 mn

Organisations patronales et syndicales se retrouvent le 22 juin pour négocier sur l'avenir des retraites complémentaires. Mais des abattements sur les pensions entre 62 et 67 ans semblent acquis.
Organisations patronales et syndicales se retrouvent le 22 juin pour négocier sur l'avenir des retraites complémentaires. Mais des abattements sur les pensions entre 62 et 67 ans semblent acquis. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les organisations patronales et syndicales gestionnaires des régimes de retraites complémentaires Arrco (ensemble des salariés) et Agirc (cadres) se sont donné un peu d'air dans la difficile négociation qu'ils ont engagée pour sauver financièrement les deux régimes. Il sont à la recherche de près de 7 milliards d'économies ou de ressources supplémentaires. Le camp patronal a des idées très arrêtées pour y parvenir. Mais devant le tollé que ces propositions ont provoqué dans le camp syndical, les deux parties ont décidé de calmer le jeu. Un nouveau rendez-vous est donc fixé au 22 juin. Et il n'est même pas du tout certain que cette prochaine réunion soit décisive.

Le Medef va proposer un nouveau barème d'abattements

Ce qui bloque, bien sûr, c'est la proposition du Medef de pratiquer des abattements dégressifs sur les pensions de retraites complémentaires des salariés liquidant leur retraite à compter de 2017. Et ce pour les générations nées en 1957 et après.

Dans l'esprit du Medef, pour un départ à la retraite à 62 ans, la décote subie serait ainsi de 40% pour commencer, puis de 30% à 63 ans, 18% à 64 ans, de 2% à 65 ans et de 1% à 66 ans. Ensuite, à 67 ans, le retraité percevrait sa retraite à taux plein. Ces abattements permettraient de rapporter 3,1 milliards d'euros en cinq ans.

Mais les syndicats ne veulent absolument pas entendre parler d'abattements aussi élevés. La CFDT serait prête à admettre un abattement de 10%.

 "Les lignes vont bouger. Nous reviendrons le 22 juin avec de nouvelles propositions d'abattements", explique à La Tribune, un négociateur patronal. "Pour autant, pas question de renoncer aux abattements. Et c'est vrai qu'avec notre idée nous incitons les salariés à rester en poste jusqu'à 65 ans";

Les pensionnés exonérés de CSG ne subiraient pas les abattements

Par ailleurs, pour faire passer la pilule, il est quasi acté que les petites retraites seront épargnées par ces abattements. L'idée serait de dispenser les pensions qui ne sont pas soumises à la CSG .

Actuellement sont exonérés de CSG les retraités dont le revenu fiscal de référence est inférieur à 10.633 euros pour une part et 16.311 euros pour deux parts en 2015. Au-dessus de ces plafonds, les retraités sont soumis à une CSG de 3,8% ou de 6,6% selon l'importance de leurs revenus.

En revanche, pour lâcher un peu de lest, toujours selon nos informations, le camp patronal serait finalement prêt à ne rien toucher pour les pensions de réversion. Il était prévu de porter de 55 à 60 ans l'âge donnant droit au versement cette pension. Finalement, les choses resteraient en l'état.

Vers une augmentation de la cotisation Agirc sur la tranche "C"?

Reste la demande syndicale d'une augmentation des cotisations de retraites complémentaires afin de mieux répartir les efforts demandés entre entreprises, salariés et retraités. Pour l'instant, le camp patronal continue de s'y opposer. Mais, selon nos informations, il pourrait y avoir une ouverture.

Il est en effet possible que le Medef accepte une augmentation de la cotisation spécifique à la tranche "C" de l'Agirc, c'est-à-dire pour les très hauts revenus compris entre quatre fois et huit fois le plafond mensuel de la sécurité sociale. Soit, très concrètement, entre 12.680 euros et 25.360 euros bruts mensuels. Actuellement sur cette tranche de salaire, le taux de cotisation est égal à à 20,55 %, répartis (sauf dispositions particulières applicables dans telle ou telle entreprise) à raison de 12,75 % pour les entreprises et 7,80 % pour les salariés. De source patronale, on dit ne pas exclure une hausse de la cotisation sur cette tranche de hauts revenus. Certes, l'assiette serait très limitée, ne concernant même pas 1% des salariés, mais le rendement serait assez élevé au regard du montant des rémunérations visées.

Enfin, le dernier point en débat concerne une éventuelle fusion entre les deux régimes Arrco et Agirc à l'horizon 2019. La CGT et la CFE-CGC sont farouchement opposées à cette idée. Les autres syndicats se montrent plus ouverts. Une voie médiane pourrait être trouvée, selon nos informations, en limitant dans un premier temps la "fusion" aux réserves financières des deux régimes, d'ailleurs en forte baisse. L'idée serait de provoquer un effet masse qui permettrait des placements avec des rendements optimisés.

Les organisations patronales et syndicales ont donc quelques semaines d'ici le 22 juin pour affiner leurs propositions et surtout pour les tester lors de discrets échanges bilatéraux.

Jean-Christophe Chanut

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 83
à écrit le 22/06/2015 à 14:10
Signaler
à quand la réforme du mode de calcul des retraites de fonctionnaires et de tous ces politiques quel qu'ils soient et à quelques degrés qu'ils soient

à écrit le 15/06/2015 à 12:04
Signaler
Motos pose une question intéressante mais la réponse est délicate : faut il tenir compte de de l'espérance de vie ? Cette question a été abordée par une enquête INSEE reprise en particulier par le Monde. Un ouvrier homme en région parisienne a l'es...

à écrit le 15/06/2015 à 11:15
Signaler
Je suis né en 1957. Je suis cadre. Mon premier bulletin de salaire comme non cadre remonte à 1974. A 62 ans j'aurai cotisé à l'ASSURANCE RETRAITE depuis plus de 40 ans. On a vidé les caisses de mon régime pour financer les régimes spéciaux, en parti...

à écrit le 30/05/2015 à 8:15
Signaler
Les ouvriers apprécieront les modalités du médef qui veut tout simplement supprimer une grande partie de leurs retraite. Une grande partie des personnes ayant un métier pénible finissent soit en arrêt maladie, avec l'allocation adulte ou encore au ch...

à écrit le 29/05/2015 à 19:57
Signaler
Alors on ne change pas les règles du jeu. Sinon à changer la définition de la cotisation. Je cotise à hauteur de mon salaire pour avoir une retraite à hauteur de ma cotisation. Peu importe si ma cotisation est utilisée tout de suite. J'ai épargné pou...

le 30/05/2015 à 0:02
Signaler
Faux! Cotisation = droit à percevoir une part des cotisations des suivants. Nous ne sommes pas dans un système par capitalisation (celui ci, vous l'avez avec l'immobilier subventionné). "Je vous demande des comptes quand vous dépensez votre salaire,...

à écrit le 29/05/2015 à 17:34
Signaler
Je trouve quand même très injuste que l'on demande toujours les efforts aux futurs retraités et jamais aux retraités actuels. On bloque la réévaluation des retraités actuels avec une inflation nulle...Zero pénalité. On devrait par exemple à inflation...

le 29/05/2015 à 18:30
Signaler
Ainsi que tous ceux qui sont dans ce cas, le problème serait réglé ! La solution est simple. Si vous faites 60 heures payées 35... Vous méritez également une prime...

le 29/05/2015 à 20:01
Signaler
Il faut bien quand même que vous vous rendiez compte qu'un retraité a déjà cotisé au moins 40 années pour avoir sa retraite. Il ne faut pas oublier qu'ils nous ont déjà ponctionné avec la majoration des 3 enfants et plus et cette majoration à été ...

à écrit le 29/05/2015 à 15:02
Signaler
Comme d’habitude beaucoup de réactions sont teintées d’égoïsmes. Plus ça va, plus la société est individualiste. On oublie ce qu’est la solidarité. Et on oublie que la pension de retraite est un salaire différé. Beaucoup ont une meilleure retraite p...

le 29/05/2015 à 18:10
Signaler
Ce que vous qualifiez d’égoïsme beaucoup l’appellerait soif de justice. Beaucoup ont une meilleure retraite parce qu'ils ont travaillé 40 h par semaine. Laissez moi rire, ils ont une meilleure retraite parce qu'ils ont travaillés à une période où le...

le 29/05/2015 à 19:27
Signaler
Comme c'est facile toute cette argumentation...surtout pour ceux qui ont de petites retraites et donc de fins de mois difficiles ! Lorsque vous serez à la retraite , je ne crois pas un seul instant que vous tiendrez de tels propos !!!!!

le 29/05/2015 à 20:15
Signaler
Il s'agit de complémentaire...Perso, je n'ai pas souscrit de complémentaire et j'ai épargné pour mes vieux jours. Je n'ai jamais confié mon avenir aux autres, sauf aux médecins.

à écrit le 29/05/2015 à 14:37
Signaler
Les jeunes d'aujourd'hui sont encore pires que leurs parents soixante huitards:s'ils pouvaient avoir la retraite a 50 ans en travaillant 32 heures par semaine ils seraient tous partants

le 29/05/2015 à 21:37
Signaler
@ retraité RATP : pour être honnête, tu pourrais peut-être nous rappeler quel est l'âge de départ en retraite des roulants de la RATP. Tu as déjà oublié ? C'est trop lointain ?

à écrit le 29/05/2015 à 13:43
Signaler
Nous n'entendons plus nos socialiste sur ce sujet...pourtant ils vous parlent sans arrêt de justice, d'équité. Ce ne sont que des mots pour faire plaisir à l'électorat de gauche .N'oublions pas que les cotisations portent maintenant sur 35 heures et ...

à écrit le 29/05/2015 à 12:01
Signaler
cela devient franchement débile , quand on se doute des sommes énormes qui entrent dans les caisses de retraites . Il y a un devoir maintenant de visibilité pour les cotisants et les retraités , on ne peut pas continuer ainsi .

à écrit le 29/05/2015 à 10:59
Signaler
Je ne comprends vraiment pas les décision prises. Ces régimes de retraites ont été constitués en prélevant une partie des salaires de travailleurs qui doivent faire de plus en plus d'efforts. Ensuite, on leur annonce que le pensions de retraites dimi...

à écrit le 29/05/2015 à 9:19
Signaler
je ne supporte pas le futur du titre. Pourquoi "baisseront"? c'es tout de suite qu il faut les baisser. Plus de 20% de mon brut pour avoir quasi peanuts au bout c'est complètement injuste et une hérésie économique. Aider les retraités les plus pauvre...

le 29/05/2015 à 10:23
Signaler
Faut pas rever, les retraités c est l electorat qui decide qui va gagner les elections. donc on n y touche pas. Et ca va etre pire avec le retour de l UMP au pouvoir. Si vous voulez ne pas etre plumé, c est simple : quittez la france. vous ferez meme...

le 29/05/2015 à 10:30
Signaler
La majorité "Claque" sa retraite en france .Elle participe activement à l'essor économique qui vous permet d'avoir du boulot. Par ailleurs, les "20%" de votre brut peut être considéré en grande partie pour du salaire différé.

à écrit le 29/05/2015 à 9:09
Signaler
Monsieur Chanut, je suis très surpris de ne jamais lire que les caisses complémentaires du privé ont été ponctionnées pour financer les régimes spéciaux, que les remboursements de ces ponctions n'ont jamais été réglées. Je pense qu'il serait bon de ...

le 29/05/2015 à 10:24
Signaler
Tout à fait d'accord. Et d'abord, parler de LA retraite du PRIVE, et non pas des retraites, ce qui laisse entendre que tout le monde est concerné, public et spéciaux, ce qui est faux.

le 30/05/2015 à 0:07
Signaler
@ j c/// EXAT? LES CAISSES SERAIS EN EXEDENT SANS CES PONCTIONS DE L ETAT? ET SANS LES DETOURNEMENT DE CERTAIN VOTE DE LOIES POUR RENFLOUEZ CES CAISSES ?BEAUCOUP DANCIEN SYNDICALISTES LE SAVENT? LES JOURNALISTES DOIVENT EN PARLER???

à écrit le 29/05/2015 à 8:17
Signaler
comme d habitude, les retraités actuels ne sont pas touché. on baisse les retraites des futurs retraites, on augmente les cotisations des jeunes mais pas touche aux vieux alors qu ils ont un niveau de vie superieur (cf INSEE)

le 29/05/2015 à 9:58
Signaler
J'ai une pension retraite de 1198€. Pensez vous que ce soit trop élevé? Je suis d'accord pour dire que le système des retraites actuel génère une situation qui, pour les nouvelles générations, semble injuste. En fait, il l'est sur bien des aspe...

le 29/05/2015 à 10:21
Signaler
J ai un oncle qui a une pension d environ 500 €. comme c est un plaisantin, il s amuse parfois a jouer au pauvre retraité. C est evidement une plaisanterie car sa pension, c est son budget essence ou tierce. Il etait commercant, posse une gorsse mais...

le 29/05/2015 à 11:04
Signaler
C'est déjà le cas. Les pensionnés payent au moment de prendre leur retraite en acceptant une baisse conséquente de leur revenu.(crédit recette pour l'état) Si leur pension malgré cela dépasse un certain plafond il paye des impôts et une CSG plus él...

à écrit le 29/05/2015 à 7:36
Signaler
Il suffirait de financer les retraites par une taxe sur l'énergie; mais c'est très difficile à comprendre.

le 29/05/2015 à 9:24
Signaler
et qui paye in fine la taxe sur l'énergie? Ben c'est bibi, un gars qui bosse et qui consomme plus qu un retraité pour élever ses enfants! C'est pas du côté recette qu il faut réfléchir mais du coté dépenses et vite.

à écrit le 29/05/2015 à 7:11
Signaler
et bien sûr les élus ne seront pas concernés !

à écrit le 29/05/2015 à 7:01
Signaler
Bien quant sera remis en question les pensions des parlementaires?,,,,

le 29/05/2015 à 13:23
Signaler
ça vient d'être fait, le vote a été pour leur augmentation ;)

à écrit le 29/05/2015 à 4:09
Signaler
Est-ce que les retraites des régimes spéciaux (élus) baisseront aussi ? Allez-voter braves gens, on s'occupe de vous....

à écrit le 29/05/2015 à 0:13
Signaler
Pour aller au bout du raisonnement et puisque le MEDEF souhaite encourager les gens à travailler jusqu'a au moins 65 ans, pourquoi ne s'engage t'il pas à compenser la baisse de retraite par une indemnité versée par les entreprises pour les personnes ...

à écrit le 28/05/2015 à 23:38
Signaler
Avant tout est il normal de donner des retraites chapeau à nos ´´grand patron''

à écrit le 28/05/2015 à 21:02
Signaler
pour ceux qui ont des carrieres longues qui pouaient partir a 60 ans .eux travaillerons 5 ans de plus pour avoir une retraite complementaire a taux plein .en plus comme ils vont continué a gagner des points supplementaires leur retraite sera plus ele...

à écrit le 28/05/2015 à 19:57
Signaler
La compétitivité se dégrade, les faillites sont en record, les pôles fonctionnaires font-ils leur travail ? L’Etat n’est-il pas absurde et contre performant et menteur sur le social ? Par exemple on publie un commerce bovin en augmentation et une bai...

à écrit le 28/05/2015 à 19:06
Signaler
"Et ce pour les générations nées en 1957 et après." : Né en 1956 et avant, libre de tout effort... Comme d'habitude.

le 28/05/2015 à 21:14
Signaler
Parlez pour vous. Nombre de plus de 50 ans sont au chômage, quand ils ne sont pas au RSA.

le 29/05/2015 à 8:15
Signaler
Les retraités actuel ont un niveau de vie superieur aux actifs. Il y en a certes qui vivent dansla misere, mais c est loin d etre la majorite. et comme d habitude, c est les seuls qui font passer a travers les gouttes : pas de baisse des pensions, pa...

le 29/05/2015 à 9:22
Signaler
encore un jaloux qui envie les autres, travaille et tu auras une bonne retraite au lieu de pleurnicher,

le 29/05/2015 à 9:55
Signaler
@gilbertduroux Sans oublier les séparation à l'amiable ou "rupture conventionnelle", qui a donné la possibilité aux patrons de se débarrasser de leurs salariés les plus âgés, qui peuvent bénéficier ensuite d'indemnités chômage.Ainsi les entrants ...

à écrit le 28/05/2015 à 18:45
Signaler
Il serait plus judicieux dans l'état actuel des finances de notre pays que TOUS nos dirigeants, élus donnent un exemple fort en baissant TOUS les revenus, pensions et autres indemnités pour montrer l'exemple et surtout prouver leurs solidarités enver...

le 28/05/2015 à 20:10
Signaler
@ bribri: "en baissant TOUS les revenus ....". Non, i c'est "en baissant tous LEURS revenus "

le 28/05/2015 à 20:44
Signaler
Il ne faut pas seulement montrer sa probité, il faudra aussi voter pour ceux qui ont des c..... (Pardon du courage) pour botter dans la fourmilière ! La gauche ne sait pas botter et M.Sarkozy traine qqes affaires ... Ces politiciens professionnelles...

le 28/05/2015 à 22:11
Signaler
Pourtant en 2017 la droite présentera...

le 29/05/2015 à 14:35
Signaler
bribri,vous avez du somnoler en 2012:quelle a été la première mesure du président fraichement élu?baisser de 30% son salaire et celui des ministres.a comparer avec Sarko qui s'était tripplé son salaire ,lui!

à écrit le 28/05/2015 à 18:20
Signaler
Egalité ? Il me semble qu'une veuve peut toucher la pension de réversion de son mari décédé même s'il n'avait pas atteint l'âge de départ à la retraite. Elle y a droit si son nouveau couple gagne moins de 32 000 euros mensuel. Comment justifier qu'u...

le 28/05/2015 à 18:50
Signaler
Pourquoi, moi, sans conjoint, dois je cotiser pour la réversion... Alors que je n'ai pas de conjoint ??? Là encore, je cotise pour des râleurs qui sont jaloux et critiqueront le montant de ma retraite quand mon tour sera venu. Je comprend la cotisa...

le 28/05/2015 à 22:17
Signaler
seulement la moitié si elle ne touche pas de retraite pleine bien-sûr. Donc pour quelqu'un de bien payé 1700 euro de retraite par deux donne pas grand chose. Je vous laisse calculer pour ceux qui touche un SMIC ou moins...

le 29/05/2015 à 14:46
Signaler
@Mais aussi Vous dites qu'aujourd''hui les femmes travaillent presque autant que les hommes, mais vous oubliez que pour les femmes aujourd'hui retraitées ce n'était pas le cas. Beaucoup de seniors féminins n'ont pas ou peu travaillés et soit elles n...

à écrit le 28/05/2015 à 17:58
Signaler
Sans parler des difficultés que vont avoir certains retraités pour rester dans leur maison de retraite, a moins que les collectivités locales augmentent leur participation, mais j'en doute vu que les dotations d'état diminuent encore, car charité bie...

à écrit le 28/05/2015 à 17:54
Signaler
Et si de tout un tas de régime on passait à un seul avec des temps de cotisations et départs identiques pour les salariés du privé, des fonctionnaires, des grands patrons, des ministres, des députés, des sénateurs. Et si on demandait aux fonctionnai...

le 28/05/2015 à 22:24
Signaler
Et si avant de toucher aux retraite on s'attaquait au chômage en donnant moins et surtout à réduire celui de 2035 en incitant la population à avoir moins d'enfants? On pourrait aussi s'attaquer à ceux qui nous coutent le plus, les politiciens, les pa...

à écrit le 28/05/2015 à 17:44
Signaler
Heureusement qu'on nous bassine avec l'histoire du compte pénibilité ! j'attends que l'on dise que le traitement des fonctionnaires sera le même que les gens du privé ... déjà pour commencer !

à écrit le 28/05/2015 à 17:33
Signaler
Ce que j'ai du mal à comprendre, c'est la proposition d'augmenter les cotisations "pour les très hauts revenus compris entre quatre fois et huit fois le plafond mensuel de la sécurité sociale". Pourquoi ce plafonnement ? Pourquoi n'augmenterait-on pa...

à écrit le 28/05/2015 à 17:22
Signaler
On ne peut pas piocher chez les fonctionnaires ? Eux partent avec 75% de leur dernier salaire, POURQUOI ? Où est la justice ?

le 28/05/2015 à 22:28
Signaler
Je suis fonctionnaire et partirait avec 70% de retraite car j'ai pas d'enfants. De plus ces 70% ne représente même pas 60% de mon salaire; ma retraite n'est pas calculer sur les primes et comme nous fonctionnaire on en touchent beaucoup, nos retraite...

le 29/05/2015 à 18:10
Signaler
Dites moi combien vous touchez?????????dans le prive paye au SMIC retraite divise par deux!!!!

à écrit le 28/05/2015 à 17:05
Signaler
...les salaires sont bloqués depuis de nombreuses années, merci le patronat... Ils se gavent de plus en plus !. Il faudra bientôt travailler quasi bénévolement. L'état a pillé ces caisses complémentaires lors des privatisations, c'est de l'escroque...

le 28/05/2015 à 22:30
Signaler
Vous devez surement parler des salaires des travailleurs, parce que ceux des patrons il ne sont pas figés eux... Regardez celui de Mr Gattaz par exemple...

à écrit le 28/05/2015 à 17:03
Signaler
Une réforme injuste taillée pour les cadres qui auront seuls la chance de pouvoir rester en place jusqu'à 67 ans.Dans notre pays où l'espérance maximum de travail se situe autour de 58 ans, cette approche des décotes est un scandale national. Il y ...

le 28/05/2015 à 18:47
Signaler
detrompez vous on vire les cadres des 50 ans car ils coutent trop cher de toute facon les seuls a toucher une bonne retraites seront les fonctionnaires et les élus locaux conseiller departemental et regional deputes et sénateur le pr...

le 28/05/2015 à 22:33
Signaler
Si seulement, mais dans le publique aussi on vire les vieux en tous cas les vieux travailleurs. Allez faire un tour dans un hôpital, chercher des vieux vous trouverez que des malades ou quelques spécialistes mais pour le reste la moyenne d'âge est pa...

à écrit le 28/05/2015 à 16:42
Signaler
commençons déjà par mettre en place un abattement pour les retraités les plus aisées. Eux aussi doivent passer à la caisse. Les Français retraités qui partent dans un pays ou la vie est moins chère qu'en France devrait aussi subir un abattement.

le 28/05/2015 à 17:25
Signaler
Les retraités les plus aisés sont aussi ceux qui ont le plus cotisé, et assumé des semaines de plus de 40heures avec moins de congés payés sans prendre de congés parentaux, sabbatiques ou autres. Ce sont eux qui ont le plus "mis au pot" par leur cont...

le 28/05/2015 à 17:46
Signaler
Merci pour votre remarque ! Que vous avez raison ! Toujours piocher dans la poche des salariés qui bossent est trop souvent la réponse de nos gouvernants et syndicats incompétents et clientélistes.

le 28/05/2015 à 18:54
Signaler
taxer les robots bonne idée mais l industrie n existe plus en france delocalisée en chine........... en Europe on ne fabrique plus de pc de portables du tectile qui vient d asie les chinois imposent que les etranger fabriquent sur leurs so...

à écrit le 28/05/2015 à 15:47
Signaler
Bonjour, Il faut être dans le régime des fonctionnaires et autres ( SNCF....) pour ne pas avoir à subir ces pertes de pouvoir d'achat futur...ces régimes ont bien profités de la manne du privé....

le 29/05/2015 à 4:18
Signaler
Absurde! Les régimes spéciaux étaient financés par les entreprises puis pour permettre la privatisation des services publics, le financement de ces régimes ont été basculés dans le régime général moyennant une soulte de plusieurs milliards d'euros (p...

à écrit le 28/05/2015 à 15:43
Signaler
J'observe que ce débat n'aborde pas les questions cruciales concernant la cessation d'activité, se situant au alentour de 57 ans, des perspectives professionnelles des "séniors" (entre 50 et bientôt 67 ans) ni le début d'activité de non jeunes sur di...

le 28/05/2015 à 22:39
Signaler
Un personne de 57 ans qui perd sont emploi peut aujourd'hui se considérer comme étant en retraite... D’ailleurs la plupart de ceux qui ont au dessus de 45 ans sont malheureusement dans ce cas !

à écrit le 28/05/2015 à 15:42
Signaler
"Et c'est vrai qu'avec notre idée nous incitons les salariés à rester en poste jusqu'à 65 ans" Ah bon ?,pourquoi virer les salariés à 56 ans dans ce cas.

à écrit le 28/05/2015 à 15:18
Signaler
et voilà, le racket des 68ards sur les générations suivantes continue...eux qui ont profité du plein emploi, sont partis en préretraites à 50/55 ans, laissent un système ruiné et exigent des générations suivantes qu'elles fassent les sacrifices qu'eu...

le 28/05/2015 à 16:37
Signaler
Nous on a bosse pas un poil dans la main, ni la gene des 35h

le 28/05/2015 à 17:11
Signaler
@racket des 68ards C'est facile de reporter la faute sur les autres :(((( Vous serez rapidement un Papy aussi, mais faudrait peut être vous bouger un peu plus, si vous voulez garder quelques miettes. Le parfait petit individualiste français... :(...

le 28/05/2015 à 18:59
Signaler
croyez vous que Mitterand aurait ete élu s il n avait pas promis la 5eme semaine de congés payées les 39 heures la retraite a 60 ans la réponse est NON bien sur . moi jai commencer a bosser en 1978 et moi je ferai partie de la generatio...

le 28/05/2015 à 19:30
Signaler
"C'est facile de reporter la faute sur les autres :((((" : C'est facile de reporter les efforts sur les autres. En quel honneur un retraité né en 57 verra sa pension baisser contrairement à un retraité né en 56? Le nombre d'électeur nés en 56 et av...

le 28/05/2015 à 22:37
Signaler
Dommage que Mitterand n'est pas fait en sorte que les célibataires sans enfants soit plus aidé que les familles nombreuses. Aujourd'hui on aurait moins de monde sur le marché de l’emploi si nos parents n'avaient pas été incité à faire au moins trois...

à écrit le 28/05/2015 à 15:05
Signaler
Le cynisme des patrons est sans limite. Inciter à rester en poste jusqu'à 65 ans et plus alors que dans le même temps les travailleurs de plus de 55 ans sont poussés dehors, c'est vraiment se f... de la gueule du monde. J'espère que les syndicats ne ...

le 28/05/2015 à 17:01
Signaler
je crains que cela n'aille en empirant : je crains que dans 20 jours la situation sera pire !!!!

le 28/05/2015 à 19:41
Signaler
"Inciter à rester en poste jusqu'à 65 ans et plus alors que dans le même temps les travailleurs de plus de 55 ans sont poussés dehors" : Ça veut juste dire que les générations suivantes n'auront pas la retraite à taux plein... Normal : Les retraités ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.